Ballmer : Apple… ? même pas mal

Florian Innocente |
"Vous avez voir ce que vous allez voir, demain sera un autre jour", c'est en substance ce qu'a expliqué Steve Ballmer qui a consacré une quarantaine de minutes au dossier Apple à l'occasion d'une réunion avec des analystes. Le patron de Microsoft a abordé plusieurs aspects de la concurrence avec la Pomme raconte AppleInsider. : prix, design, pubs, etc.

Pour le patron de Microsoft, la compétition en terme de parts de marché ne signifie rien, elle se déroule à la marge et tient "d'une erreur d'arrondi" dans les chiffres. "Globalement la part de marché d'Apple ne nous coûte rien. Nous espérons leur reprendre des parts de marché, mais vous savez, Apple vend environ 10 millions de PC (ndr, chiffre de ventes annuel) ça représente donc une opportunité très limitée".

Ballmer n'a toutefois pas manqué, durant cet exposé, de relever qu'il faisait face à des interlocuteurs largement équipés en portables de Cupertino "Je vois les logos Apple comparés à ceux des PC. Ça veut dire qu'on a encore du pain sur la planche. Notre part de marché parmi vous est plus faible que la moyenne générale. Mais inutile de les cacher, je les ai déjà comptés. Je l'ai fait dès qu'on a commencé à discuter. Mais c'est ok, continuez à les utiliser, tant que vous êtes sur Office."

Steve Ballmer a aussi promis du sensationnel sur le design des prochains PC "Lorsqu'Apple nous attaque c'est toujours sur le fait que leur matériel est plus cool. Lorsque vous allez voir le design des PC qui vont arriver à Noël avec Windows 7, je crois que ce sentiment général va pouvoir commencer à changer. Il y a des choses vraiment étonnantes, du boulot étonnant qui est fait. Comme quoi il est possible d'avoir de l'innovation sur le matériel, même lorsque les matériels et le logiciel viennent de sociétés différentes".

La patron de Microsoft a poursuivi "contrairement à Apple, on ne croit pas au principe du faible volume, prix très élevés. Apple est une société formidable, qui fait du bon boulot. Mais leur modèle c'est marge élevée, qualité élevée et prix élevé. C'est leur approche du marché. Nous, nous disons que nous voulons une grosse part de marché. Mais les grosses parts de marché impliquent des prix plus bas."

avatar divoli | 
(suite) Concernant les CM, il y a chaque mois au moins une dizaine de témoignages sur les forums de MacGe de membres désemparés pour qui la CM de leur Mac a claqué, très souvent moins de deux ans après l'achat, et auxquels le centre agréé réclame entre 700 et 1000 € de réparations puisqu'ils n'ont pas pris d'Applecare, et qu'Apple ne veut rien savoir (pourquoi en auraient-ils pris un, d'Applecare, puisque certains fanboys leur ont fait croire que les Mac sont au top niveau fiabilité, et qu'ils peuvent fonctionner cinq ans les doigts dans le nez). Je n'essaye pas de généraliser, ces personnes sont certainement minoritaires. Mais il n'empêche qu'elles sont de plus en plus nombreuses, et qu'elles ont payés leur Mac au même prix que les autres, c'est-à-dire cher. Que fait Apple pour ces personnes là ? Dans la plupart des cas une fin de non recevoir, un bras d'honneur, rien de plus. Et c'est un ordi de plus de 1000 € (quand ce n'est pas beaucoup plus) qui part à la benne (et qui de toute façon ne vaut plus ce prix au bout de 15 mois, encore moins avec une CM foutue)... De plus et enfin, tu te gourres complètement de cible. Ce n'est pas moi qu'il faut convaincre (je suis MacUser depuis de nombreuses années), mais les 93 % de gens qui sont sur PC avec Windows dessus. Alors si tu veux te lancer là-dedans, très bien, mais essaye de le faire honnêtement, et tu verras que ce n'est pas si facile. Va sur les forums de MacGe, dans la partie consacrée aux switch et conseils d'achat, dans la partie consacrée aux problèmes techniques, implique-toi, répond au gens, fais preuve d'un peu plus d'empathie et apprend à raisonner comme un consommateur (et non pas comme un fanboy qui n'a que les intérêts d'Apple en tête) et tu verras que la propagande distillée par certains est souvent loin de la réalité et trouve vite ses limites. Et ne prend pas exemple sur Shenmue, il n'y fout jamais les pieds. Tu finiras par comprendre, peut-être, que lutter contre le monopole de MS passe également par une critique d'Apple.
avatar Liam128 | 
J'ajouterais, pour ma part, que ne pas faire le fanboy primaire est positif pour le switch. Que se dit le PCiste de base qui lit Shenmue ou LVM ? "Ok je suis tombé sur une secte, je m'engage pas là-dedans, ils sont complètement allumés et carburent à la haine, le jour où j'ai un pépin avec mon mac je me ferais insulter parce que ça remettra en cause leur perception d'Apple". Perso, c'est parce que je suis tombé sur des gens un peu objectifs, un peu honnêtes, et assez ouverts, que j'ai pu me dire "bon allez je franchis le pas, je me prends un Mac, la machine d'après ce sera ptèt un PC j'en sais rien et au fond peu importe, je vend pas mon âme à Apple". Ça m'a rassuré. J'ai pris un Macbook. Plus tard j'ai acheté un PC de bureau (de marque "tu sors tes gros doigts boudinés et tu te le montes toi-même"). Et bientôt je me rachèterais sûrement un Macbook Pro 13". Mais c'est clair, j'ai pas vendu mon âme à Apple et j'ai pas échangé mon esprit critique contre un Macbook. J'achète ce qui convient le mieux à mes besoins, en terme de prix, de qualité, de communauté, de SAV etc. On ne m'empêchera jamais de dire que j'ai été déçu par Apple sur certains points (même si ça doit aider Microsoft), agréablement surpris sur d'autres, et que contrairement à un processeur, mon cerveau fonctionne pas en binaire "c'est tout bien / c'est tout mauvais". Si Apple veut que je ne dise que du bien d'une de leur machine, j'y met une condition, une seule : qu'ils me la donnent gratuitement. Sinon, je dis ce que je pense, point final.
avatar the_nuru | 
Pour une fois je suis d'accord avec lui chez windows c'est qualité réduite, désign pas terrible et prix en conséquence:=)
avatar Damze | 
Pourquoi ils parlent d'Apple malgré sa part de marché ultra faible ? C'est simple, car ils savent déjà très bien que le match contre l'iPhone est perdu, et que leur PC, avec les nouveaux mac qui sortent au fur et a mesure, vont commencer à prendre du vieux etc... Je connais déjà 3 personnes, qui utilisent leur ordi comme un utilisateur "lambda" qui sont passé au Mac, dont une qui à 50 ans et qui est super contente de son iMac, comme tout les autres. Et qui m'a dit qu'elle ne retournerai pas chez Microsoft. Le problème pour Microsoft c'est que ces personnes là, une fois passé chez Apple, ne vont plus revenir sous Windows (ou en tout cas, très peu, ou utiliser Bootcamp) et si cela augmente, la part de marché d'Apple va grandir. En plus de cela, les logiciels sous Mac commencent à être de plus en plus nombreux, ce qui facilitent le passage sous OSX encore plus

Pages

CONNEXION UTILISATEUR