12 ans de Mac à l'université de Californie

Christophe Laporte |
L'université de Californie a publié une série de statistiques très intéressantes concernant l'évolution du Mac ces douze dernières années sur le campus de Davis. Le graphique résume bien l'histoire récente d'Apple : un déclin qui paraissait inexorable à la fin des années 90 puis un sursaut en 2002 (les effets conjugués de Mac OS X et l'iPod) qui prit de l'ampleur au fil des années.



En 2009, sur le campus, 23,4 % des étudiants sont équipés de Macintosh soit un peu près autant qu'en 1997.

Autre évolution notable pendant ces douze ans : la généralisation des ordinateurs portables. Ils étaient seulement 12 % en 1997 à travailler sur un portable, contre 87 % en 200.

Comme le montre cet autre graphique, le Mac n'est pas l'apanage des étudiants. Il est également très populaire auprès des professeurs. 30 % d'entre eux possèdent un ordinateur estampillé d'une pomme. Il est par contre moins utilisé au niveau administratif.



Notez que l'utilisation de Linux reste marginale, bien que supérieure à la moyenne.

Sur le même sujet :
100.000 MacBooks pour le Maine !

avatar lecOu | 

Juste pour info, le titre est erroné.

Ce n'est pas l'Université de Californie qui propose ces chiffres mais l'université de Davis (qui fait partie du système des universités "publiques" Californienne).

Il y en a beaucoup dans ce cas par exemple: Berkeley (Cal ou UC Berkeley), Los Angeles (UCLA), Irvine (UCI) etc.

Ciao

http://en.wikipedia.org/wiki/University_of_California

avatar Dr_cube | 

Dans mon UFR d'informatique, on doit pas être loin des 50% de Mac pour les profs. Les Mac sont par contre moins répandus chez les étudiants, mais il y en a clairement de plus en plus. Dans les salles info, il n'y a qu'un seul très vieux Power Mac. La grande majorité des PC sont des SUN sous Solaris (assez beaux au demeurant, mais très mal pensés (pas de molette...). Le reste sont des DELL avec Linux et Windows. Les étudiants n'utilisent quasiment plus les PC des salles infos, car tout le monde a son portable.
Très peu de cours nous obligent à utiliser Windows. En 5 ans ça a dû m'arriver une seule fois. Le reste du temps j'ai pu tout faire avec mon Mac.

avatar Michel Poulain | 

C'est fort. Surtout quand on sait que Mac ne représente qu'un seul constructeur (Apple) alors que Windows (et aussi Linux) représente des dizaines de constructeurs...

avatar Mac_Ciccio | 

@Dr_cube

Heureusement que les cours d'informatique n'obligent pas les étudiants à utiliser Windows, il manquerait plus que ça.
Les fondements des OS modernes restent quand même les bases d'Unix quoiqu'on dise et Windows n'a jamais été un VRAI système d'exploitation.
Désolé pour le troll.

Il y a 15 ans quand j'étais étudiant en info, on allait dans les salles de TP où trônaient des terminaux X reliés à des stations HP ou IBM.
C'est là-dessus qu'on faisait nos TP et nos projets.

J'imagine mal faire du système avec des machines windows.

Au fait, on dit "à peu près".
Je sais que je suis en contradiction avec la consigne 4 mais je m'en fous :-p

avatar John Paris | 

Ce qui est inquiétant dans ces chiffres, ceux sont les variations.
Est ce que l'on peut construire un écosystème fiable avec de telle variations ?
Peux on investir des milliers (voire des millions)de jours hommes en développement sur un marché aussi instables ?

avatar mmarvin | 

Plus fort encore : de l'informatique en nanoréseau sur des TO 7 et des MO 5 !

Plus fort que Star Trek : je suis allé là ou sans doute aucun autre élève n'est jamais allé !

avatar okok123 | 

du 30% de Macs : Ils choisissent bien la bas :)

CONNEXION UTILISATEUR