100.000 MacBooks pour le Maine !

Arnaud de la Grandière |
En cette période de crise, voilà qui pourrait donner du baume au cœur des commerciaux d'Apple : l'état du Maine a en effet annoncé Mercredi dernier qu'il envisageait de développer l'accord signé avec Apple en 2006 et qui pourrait plus que doubler le nombre de MacBooks fournis à ses étudiants, passant de 47.000 à 100.000 avec une location-vente sur quatre ans.

Le Maine a toute raison de se satisfaire de l'expérience jusqu'ici, puisqu'une étude menée en 2007 a démontré que les aptitudes des élèves en écriture se sont améliorées depuis l'arrivée des portables. L'état souhaite en outre amoindrir la "fracture numérique" en s'assurant que les étudiants les plus démunis aient accès aux mêmes ressources que les autres en matière d'informatique.

Pour parer à toute controverse en ces temps de disette où la moindre dépense est sujette à caution, le Gouverneur du Maine, John Baldacci, a fait savoir que l'accord n'aurait aucun impact sur le budget.

avatar jodido | 

"l'aptitudes des élèves en écriture se sont améliorées depuis l'arrivée des portables."

Gné???

avatar jujuhtst | 

Et Stephen King, il est sous Mac ? :-D
(il est né dans le Maine et la plupart de ses romans en parle)

avatar hairquatercut | 

Hélas, leur aptitude en calcul ne va pas s'améliorer au vu de l'absence de pavé numérique...

avatar rulian | 

Les clavier americains ont les numéros directement accessibles au dessus du clavier, sans la touche majuscule enfoncée, c'est donc plus facile. Encore un pb franco-francais ca ;)

avatar Gavroche1973 | 

@rulian ... sans compter (si je puis me permettre ce jeu de mots) que sous OS X, à la différence de Windows, la touche "caps lock" ne verrouille pas les chiffres, ce qui est encore plus gênant...

avatar raoultcool | 

@Gavroche1973 :
Je suis d'accord sur le faite que c'est un peu gênant de ne pas avoir accès si facilement aux touches numériques mais nous on arrive à faire des majuscules avec accents beaucoup plus facilement !!!
Je sais c'est un peu léger mais bon faut aussi voir le bon côté des choses ....

Kiss.
Tony.

avatar Ziflame | 

@rulian

J'utilise un clavier qwerty et même avec les chiffres directement accessible, ce qui est très pratique pour encoder de temps en temps un chiffre qui passe par là, rien de vaut un pavé numérique pour encoder plein de nombres dans un tableau excel...

J'en profite pour dire que le Keyboard Layout « U.S. International » sera par défaut dans Snow Leopard. Ce n'était pas trop tôt... Mais il y a beaucoup de chance que ce soit grâce au travail de celui qui nous le fournit pour le moment, vu qu'il a travaillé avec Apple pour la version xml :

http://www.brockerhoff.net/usi/

avatar sf1989 | 

pas d'impact sur le budget?
en fait ce sont les élèves qui payent du fait de la fameuse location-achat sur 4 ans? au bout de quatre ans vous avez assez payé pour qu'il soit à vous c'est ça?...

avatar oomu | 

heu oui mais bon, pour les gens super comme vous, y a toujours le bon vieux clavier étendu disponible

avatar death_denied | 

@ Gavroche1973: chez moi la touche "caps lock" sous OS X verrouille bien les chiffres.

avatar iMattheus | 

@Gavroche1973 & death_denied
En fait c'est parce qu'il y a 2 types de clavier français :
- français (logo = juste le drapeau) : quand la touche majuscule est verrouillée, ce sont les lettres en majuscule et les chiffres passent par la touche majuscule habituelle.
- français numérique (logo = drapeau avec écrit en-dessous "123") : quand la touche majuscule est verrouillée, ce sont les chiffres que tu peux taper. Et la touche majuscule permet d'accéder aux caractères se trouvant sous chaque chiffre.

Il faut aller dans préférence système -> international -> clavier ; pour régler ça.

C'est pour ça que vous avez une version différente tous les deux :-)

avatar crifan | 

@ jujuhtst

Oui, Stephen King est sur Mac. Il l'explique en préface d'un de ses romans.

avatar cliclem | 

c'est bien beau de fournir des portables tout beau tout neuf aux élèves, encore faut il créer des logiciels adaptés à l'éducation: systèmes pour prendre des notes (cahiers virtuels), systèmes pour controler ce que font les élèves pendant les cours (interdiction des jeux, youtube et compagnie pendant les cours), il faut former les professeurs pour qu'ils soient efficaces et que cet outil accélèrent l'apprentissage plustot que de le ralentire (problèmes techniques, mauvaise connaissances des capacités de l'ordinateur ect)
Bref Y a du boulo, mais bien utilisé les ordinateurs pourraient rendre la vie des professeurs plus simple :), mal utilisé ca compliques tout

avatar death_denied | 

@ iMattheus: merci pour la précision
@ crifan: aurais tu le titre de ce roman ?

avatar elcid | 

@ cliclem

À l'université, et surtout aux USA, il est inutile de contrôler ce que font les étudiants avec leur ordi. Si quelqu'un est prêt à casquer 30000 $ par année pour aller sur youtube, tant pis pour lui. Les autres seront heureux de lui marcher sur la tête pour les bourses, la gloire et le reste.

Un type qui a un labo et une charge de cours (et pas du tout d'expérience comme gardienne d'enfant) n'a pas de temps à perdre avec les passe-temps des étudiants. Il prend pour acquis que les gens en face de lui sont des adultes.

Et il a raison.

avatar elcid | 

Putain, le lien dis «public school». C'est-à-dire les écoles où les profs préfèrent vérifier que personne va sur youtube plutôt que d'enseigner.

Avec mon intervention sur Bill Gateux, ça commence à faire mal :(

CONNEXION UTILISATEUR