Google accusé d'espionner les élèves américains

Sabrina Fekih |

Le procureur général du Nouveau-Mexique (États-Unis) a poursuivi Google, ce jeudi, affirmant que le géant utilise sa gamme de produits éducatifs pour espionner les enfants et leurs familles.

Image : Google for Education.

Hecto Balderas, procureur général de l'État américain, a déclaré que Google happait les données des étudiants, récoltant ainsi leurs données de localisation, les historiques de navigation, leurs enregistrements audio ainsi que toutes autres informations personnelles à leur insu et sans l'autorisation de leurs parents.

Une situation qui inquiète, d'autant plus que les Chromebook de Google sont devenus les grands favoris des écoles américaines. En 2016, ces ordinateurs bon marché représentaient 58 % des appareils mobiles livrés dans les écoles primaires et secondaires aux États-Unis. Et, à en croire la société, 30 millions d'écoliers à travers le pays utilisent les applications de la Suite Google.

Image : New York Times

En septembre déjà, Google a été contraint de régler une amende de 170 millions de dollars suite aux accusations du gouvernement fédéral et de l'État de New York. En cause, la récolte de données personnelles d'enfants depuis leur navigation sur YouTube.

Pour Jose Castaneda, représentant de Google, la plainte est « factuellement incorrecte ». Le moteur de recherche affirme que ses produits d'éducation ne recueillent pas de données sur les étudiants à des fins publicitaires et ne diffusent pas de publicités ciblées.

Dans sa course aux contrats pour équiper le plus d'établissements scolaires, le géant avait signé, en 2015, plusieurs engagements quant à la protection de la vie privée des étudiants. Google s'est ainsi engagé à ne pas collecter, conserver, partager et utiliser les informations personnelles des étudiants, au-delà de ce qui est nécessaire au bon fonctionnement de ces produits éducatifs et de la période de scolarisation.

La plainte insiste sur le fait que le géant n'a pas tenu ces engagements.

Du côté d'Apple, détrôné sur le marché de l'éducation par les Chromebook, ces accusations peuvent rapidement devenir une source d'opportunités.

avatar Puff32 | 

Lol

avatar redchou | 

@Puff32

C’est marrant, en effet, il y avait une news, il n’y a pas si longtemps, qui montrait que les chrome Book avait détrôné l’iPad dans les écoles...
Questionnant le respect de la vie privée, pas mal de personne louait Google et son engagement, sa participation au FERPA, etc... Bref Google était tout beau, tout gentil...
Don’t be evil n’est plus leur credo depuis un moment maintenant.

avatar IceWizard | 

@redchou
"Don’t be evil n’est plus leur credo depuis un moment maintenant."

Cette devise a mystérieusement disparue des sites de Google, le jour où ils ont commencés à collaborer avec l'US Army, sur des projets militaires. Un hasard, certainement ..

avatar Paquito06 | 

Dommage que l’article du NYT est partiellement traduit:
“When students log into their Chromebooks, Google turns on a feature that syncs its Chrome browser with other devices used by a student on that account, the lawsuit said. It effectively blends a student’s school and personal web activities into a single profile that Google can view, according to the lawsuit.

A feature that would prevent Google from full access to that data is also turned off by default, the suit said.”

Si les IT sont des peintres aussi...

avatar ckermo80Dqy | 

@Paquito06

Dommage qu’il SOIT mal traduit...

avatar MarcMame | 

@ckermo80Dqy

Je n’ai pas osé mais ça me démangeait. 😉

avatar Paquito06 | 

@MarcMame

“Je n’ai pas osé mais ça me démangeait. 😉”

Alors continuons ensemble sur les routes de la demangeaison. Toutes ces fautes inherentes a la langue FR, vraiment... 🤓

avatar Phiphi | 

@ckermo80Dqy

De toute façon il N’est PAS mal traduit, seuls des extraits en sont traduits.
Il s’est mal exprimé, grammaticalement, mais ce n’est pas une raison pour le faire mentir, quand même : il a dit partiellement, pas MAL !

avatar Paquito06 | 

@Phiphi

“De toute façon il N’est PAS mal traduit, seuls des extraits en sont traduits.
Il s’est mal exprimé, grammaticalement, mais ce n’est pas une raison pour le faire mentir, quand même : il a dit partiellement, pas MAL !”

Tootafait! La grammaire francaise peut choquer, bien que correcte, mais alors la ramener pour rien (car sur le fond?...) et en plus modifier le sens en ne citant pas correctement pour se donner raison 🥺
Merci 🍷
PS: pour les autres, je leur conseille un peu de George Sand ou de Chateaubriand. Bien que vivant aux US, je n’ai pas encore perdu mon 🇫🇷

avatar Paquito06 | 

@ckermo80Dqy

“Dommage qu’il SOIT mal traduit...”

C’est une certitude, donc l’indicatif est correct ici.

avatar Le docteur | 

@Paquito06

Comment s’enfoncer gaiement.
Et en remettre une couche

avatar Paquito06 | 

@Le docteur

Il n’y a plus que Google qui peut t’aider si tu n’as pas été scolarisé 🤷🏼‍♂️

avatar MarcMame | 

@Paquito06

"Si les IT sont des peintres aussi..."

Tu es à côté de la plaque mon cher.
Et rien ne te permet d’affirmer que les "IT" ne font pas le job.
Ca ne dédouane pas Google de ses responsabilités, contractuelles qui plus est.

avatar Paquito06 | 

@MarcMame

“"Si les IT sont des peintres aussi..."

Tu es à côté de la plaque mon cher.
Et rien ne te permet d’affirmer que les "IT" ne font pas le job.
Ca ne dédouane pas Google de ses responsabilités, contractuelles qui plus est.”

La premiere chose qu’un IT fait une fois que les logiciels sont installés sur une machine, c’est de tout verrouiller, parametrer. Ou alors t’as jamais ete etudiant ou travaillé dans une entreprise. Par exemple, un IT attribuera des emails .edu, filtrera le contenu web (pas de porno, pas de jeux d’argent, etc.). Le mec qui distribue des chromebook et passe a coté de la synchro, de l’ad targeting ou autre, faut qu’il s’en tienne une couche, mon cher 😊

avatar Bruno de Malaisie | 

@Paquito06

faut qu’il s’en tienne une couche, mon cher 😊
Une couche de peinture?

avatar Paquito06 | 

@Bruno de Malaisie

“faut qu’il s’en tienne une couche, mon cher 😊
Une couche de peinture?”

Selon l’age, d’un extreme a un autre, peut etre une couche culotte 😁

avatar raoolito | 

@Paquito06

Sur un cas ou deux tout est possible, mais au niveau de tout un etat américain...

avatar Paquito06 | 

@raoolito

“Sur un cas ou deux tout est possible, mais au niveau de tout un etat américain...”

C’est juste 👍🏼

avatar MarcMame | 

@Paquito06

"La premiere chose qu’un IT fait une fois que les logiciels sont installés sur une machine, c’est de tout verrouiller, parametrer."

Je vais me répéter mais une fois de plus ce n’est pas le propos.
Il s’agit de la responsabilité de Google, pas celle des IT.

avatar Paquito06 | 

@MarcMame

“"La premiere chose qu’un IT fait une fois que les logiciels sont installés sur une machine, c’est de tout verrouiller, parametrer."

Je vais me répéter mais une fois de plus ce n’est pas le propos.
Il s’agit de la responsabilité de Google, pas celle des IT.”

C’est trop facile de dire ca, et si, c’est clairement le propos. Il s’agit de savoir si Goope espionne ou non (“happe les données” pour reprendre les termes de l’article) des enfants sans le consentement des parents. Sauf qu’on apprend que par defaut, Google synchronise et recupere des donnees, mais qu’elle offre aux admins la possibilite de parametrer les comptes, chose qui n’a clairement pas ete faite. Donc est-ce Google qui devrait tout desactiver par defaut (le juge tranchera et condamnera la firme peut etre?) ou les admins qui devraient configurer les machines et software qu’ils refilent aux etudiants? Je pense qu’a partir du moment où l’utilisateur final a le choix, ce n’est pas le probleme de Google. Mon avis aurait ete different si Google ne laissait pas la possibilite de parametrer quoi que ce soit bien sur.

avatar MarcMame | 

@Paquito06

"Sauf qu’on apprend que par defaut, Google synchronise et recupere des donnees, mais qu’elle offre aux admins la possibilite de parametrer les comptes, chose qui n’a clairement pas ete faite. Donc est-ce Google qui devrait tout desactiver par defaut (le juge tranchera et condamnera la firme peut etre?)"

————-
On dirait que tu n’as pas lu la news en fait.
« Google s'est ainsi engagé à ne pas collecter, conserver, partager et utiliser les informations personnelles des étudiants, au-delà de ce qui est nécessaire au bon fonctionnement de ces produits éducatifs et de la période de scolarisation.

La plainte insiste sur le fait que le géant n'a pas tenu ces engagements. »

avatar Paquito06 | 

@MarcMame

Mieux, j’ai lu la news originale du NYT, plus complete et detaillee 😊

avatar MarcMame | 

@Paquito06

D’accord. C’est donc un problème de compréhension.

avatar Paquito06 | 

@MarcMame

Oui 😩

avatar occam | 

« Du côté d'Apple, détrôné sur le marché de l'éducation par les Chromebook, ces accusations peuvent rapidement devenir une source d'opportunités. »

Gardant à l’esprit les raisons qui ont conduit Apple à perdre ce marché, et faute de changement radical : c’est pas demain la veille.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR