Le cancer antidaté de Steve Jobs

Florian Innocente |
Steve Jobs aurait menti au sujet de la chronologie de son cancer il y a quatre ans. Le patron d'Apple aurait tenu sa maladie secrète pendant neuf mois afin d'essayer des méthodes alternatives pour le soigner, il n'aurait mis dans la confidence que le comité de direction et les membres du conseil d'administration d'Apple.

C'est le scoop lancé par Peter Elkind dans le dernier numéro de Fortune Magazine qui consacre sa couverture et plusieurs articles à Apple et à son cofondateur. Pour défendre sa thèse, Elkind s'appuie sur plusieurs témoignages d'intimes du patron d'Apple, reçus sous couvert d'anonymat.

En aout 2004 Steve Jobs avait révélé au travers d'un mail envoyé à ses employés (lire l'article Jobs se repose) qu'il sortait d'une opération chirurgicale réalisée juste après la découverte d'une tumeur dans son pancréas, une forme rare, mais curable de cancer.

Selon la chronologie qu'il a lui-même précisée par la suite, par exemple lors d'une célèbre allocution à l'université de Stanford (en vidéo et reproduite en français) tout s'est joué en quelques jours, pendant l'été 2004, entre le diagnostic et l'entrée au bloc.

Fortune donne un tout autre calendrier. C'est à compter du mois d'octobre 2003 que la découverte de cette tumeur aurait été faite. Mais plutôt que de suivre l'avis de ses médecins et de procéder à cette intervention, Jobs aurait décidé de se soigner par d'autres moyens et avec un régime spécial (non détaillé).

Une décision qui aurait semé l'inquiétude parmi les dirigeants d'Apple et le conseil d'administration, mis dans la confidence. Effrayés par le risque de perdre l'homme clef d'Apple ils auraient tenté, en vain, de le détourner de cette voie "Mais Steve étant Steve il peut être parfois vraiment buté" raconte l'un des familiers de cette histoire.

Les dirigeants d'Apple prirent néanmoins conseil auprès de deux avocats qui expliquèrent qu'à moins de ne pouvoir assurer ses responsabilités, rien n'imposait à un chef d'entreprise de révéler publiquement un grave problème de santé. Fortune ajoute qu'aucune obligation en ce sens n'est faite non plus dans les règlements des autorités boursières s'agissant de patrons d'entreprises cotées en bourse.

La décision de se taire fut donc prise, leurs homologues chez Pixar, alors propriété de Jobs, furent pour leur part maintenus dans l'ignorance et l'un des membres du conseil d'administration, spécialiste en biochimie, fut chargé de tenir ses pairs informés sur les développements. Ce n'est qu'après neuf mois et à la vue de l'évolution de la tumeur que Steve Jobs opta finalement pour la solution chirurgicale.

La question de savoir si Jobs aurait dû ou non communiquer dès le début sur sa maladie est diversement appréciée. La frontière est mince entre la vie privée et les devoirs d'une activité professionnelle, surtout de premier plan. Fortune cite l'exemple de deux très grands patrons américains, Andy Grove chez Intel qui ne parla de son propre cancer qu'un an plus tard et Warren Buffet qui informa de sa prochaine opération par communiqué de presse.

Cette révélation de Fortune arrive précisément à un moment où la question de la succession du patron d'Apple a été posée lors de la réunion annuelle des actionnaires (lire l'article Steve Jobs évoque sa succession).

avatar ligouane | 
Mouais... Je ne savais pas que MacG faisait dans le pipole... Honnêtement je ne vois pas bien le rapport avec les Macs, m'enfin je suis peut-être neuneu...
avatar magicstick | 
ouais, ca doit etre ca...
avatar Gosseyn | 
Entièrement d'accord, on n'est pas aux USA où les magazines ne font que se mêler de ce qui ne les regarde pas. Steve Jobs fait donc bien ce qu'il veut avec son cancer... ça ne méritait pas une news.
avatar properso | 
il a bien eu raison...
avatar Mac1978 | 
Aux USA, s'il avait malheureusement été hors course, Apple aurait eu droit à une jolie "class action" de certains actionnaires... Mais bon, si c'est les actionnaires qui décident des thérapies des cadres, alors je suis bien heureux de vivre en Europe. C'est sa santé, son choix et nous... on préfère parler de Mac, iPhone, iPod et autres M$ qu'on aime tous tellement :-))
avatar Mac1978 | 
PS : je croyais que c'était les stocks option qui avaient été anti-datées...
avatar Michel Poulain | 
L'informatique, et la téléphonie, aurait un tout autre visage si Steve Jobs avait disparu : on serait toujours sur PowerPC, pas d'iPhone et Windows Mobile comme "terminal téléphonique le plus révolutionnaire" ;-), etc...
avatar Louhac | 
Avec une news comme ça, on (les macusers) va encore passer pour les adorateurs irrationnels du Grand Steve premier croqueur de La Pomme. Est-il bien raisonnable de clamer que je me fous du cancer d'un PDG de multinationale informatique alors que je perd du temps à poster suite à une news que je dois bien recconnaitre avoir lue dans son intégralité. ;)
avatar oomu | 
manifestement il était apte , le reste vrai ou faux ne regarde que Jobs
avatar Hak | 
J'ai l'impréssion que macgénération fait récement de plus en plus dans la news mal informée ou dans la simplification excessive. "Cette révélation de Fortune arrive précisément à un moment où la succession du patron d'Apple a été publiquement abordée par ce dernier" C'est faux, ce n'est pas Steve Jobs qui a abordé la question de son plein gré, il a répondu à une question d'une personne dans l'audience. C'est pas la même chose. On peut lire sur AppleInsider, présent à la réunion, "An investor noted that the media often equates Jobs with Apple, and asked what would happen to Apple without Jobs. He responded by noting that the board already has several well qualified options to draw upon were he to be "hit by a bus," and expressed confidence in his executive team. "We've got great talent, and I think the board would have a few really good choices," Jobs said. Tim Cook has been cited by outside sources including the Wall Street Journal as a likely successor to Jobs. " On peut donc comprendre clairement d'après la réponse de Jobs qu'il n'a pas l'intention de quiter Apple pour le moment et que cette question n'a pas été abordée par ce dernier.
avatar Born | 
Je tiens à m'excuser publiquement, j'ai vomi la semaine dernière et j'ai informé personne, mea culpa.
avatar nicolas | 
louac a dit :"Avec une news comme ça, on (les macusers) va encore passer pour les adorateurs irrationnels du Grand Steve premier croqueur de La Pomme." mais, louac, dis moi. steve est bien toujours le fils d'un charpentier modeste, et il est bien né dans un étable non? ou on m'a menti?
avatar DrFatalis | 
La news à un intérêt pour ceux qui, déifiant la "nature", pensent soigner un cancer avec du tofu bio, de la gelée royale et des fumées d'encens... Pour reste, le big Steve fait ce qu'il veut avec sa peau...
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Faire une news la dessus ... Vous n'avez pas honte ?
avatar Florian Innocente | 
@ hak : j'ai reformulé la phrase.
avatar pim | 
Cette news est très intéressante, c'est même un devoir de santé publique que de signaler ce cas d'un bobo qui espérait réchapper du cancer par les plantes, et qui a finalement été sauvé de justesse par la chirurgie. En effet, le lobby anti-traitement contre le cancer est très fort, rien ne vaut une telle info pour montrer à quel point les gens prennent des risques avec leur santé.
avatar mfam | 
Le cancer vient souvent parce qu'on défie et non pas déifie la "nature".
avatar Bassman | 
ce matin j'ai pris du gâteau breton à la framboise au petit déjeuner.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Toujours autant d'abrutis ici ! Je viens de voir la video, je la conseil a tout le monde, c'est une vrai leçon de vie.
avatar Amok | 
Bassman [05/03/2008 16:28] ce matin j'ai pris du gâteau breton à la framboise au petit déjeuner. Comme tu es modérateur, cela mérite une news !
avatar manudeuxcv | 
selon certaines sources sures, mais anonymes, l'auteur de cette article est le même que celui sur le SMS de Nicolas S dans le Nouvel Obs... c'est vous dire ! c'est du lourd, du scoop.... bravo MacGé ! Belle ligne éditoriale ! Et c'est quand que vous nous parlez des bourrelets de Phil ? de la calvitie de Ives ? Think Different !!!!!
avatar Ritchie_007 | 
@louac et @nicolas : le premier croqueur de la pomme a été Alan Turing (d'où vient le logo) ...
avatar .Spirit | 
j'savais même pas que job avait un cancer...
avatar julux | 
Je tiens à vous informer que de source plus ou moins sûr, Born à probablement vomi sans prevenir personne la semaine dernière. excusez-le :)
avatar Aurélien-A | 
Je pense que cette news n'est pas si inintéressante que ça et peut soulever des questions sur la frontière entre éthique professionnelle et vie privée. Je suis sûr que les 3/4 des gens qui râlent ici à cause de la news sont les mêmes qui ont été offusqués de la non-communication de Mitterrand sur sa maladie quand il était président de la république. Ah non suis-je bête peut-être que vous n'étiez pas nés... ? Je comprend parfaitement qu'une entreprise tant assimilée à une personne puisse demander des comptes sur l'état de leur patron qui les paye tous les mois. Surtout chez Apple où l'histoire à démontré que c'était une boîte qui ne fonctionnait réellement qu'avec Jobs aux commandes...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR