Les deux Apple s’entendent

Christophe Laporte |
Les sociétés Apple Inc. (anciennement Apple Computer) et Apple Corps (en charge des intérêts des Beatles) viennent de mettre à fin à une querelle judiciaire vieille de près de trente ans au sujet de l’utilisation du nom «Apple» et du logo Apple. Le nouvel accord confère à la firme de Cupertino l’entière possession de la marque Apple. Cependant, la société cofondée par Steve Jobs octroie une licence d’utilisation à Apple Corps dans certains domaines. Les détails concernant cet accord n’ont pas été dévoilés.

Cette annonce n’est certainement pas innocente. L’année dernière, le juge anglais chargé de l’affaire avait donné raison au fabricant d’ordinateur et d’iPod. Tout laisse penser donc que cet accord historique signifie l’arrivée prochaine (dès demain ?) des quatre garçons dans le vent sur iTunes. Une grande partie de la discographie des Beatles a été récemment remastérisée. Rappelons que les Beatles est l’un des rares groupes à ne pas être entrés de plain-pied dans l’ère du numérique. Une telle exclusivité permettrait sans doute à iTunes d’accroitre son avance sur ses concurrents.

La collaboration entre les deux sociétés pourrait aller encore plus loin. Les deux pommes pourraient commercialiser un iPod à l’effigie des Beatles, qui reprendrait les principes de l’iPod U2. Nul doute qu’un tel objet ferait un malheur auprès des fans. Les anciens frères ennemis n’ont peut-être pas fini de nous surprendre…

Tags
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Est-ce que cela veut dire qu'on verra peut-etre demain dans " Mardi Melodies " la discographie des Beatles ?
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Je pense, et j'espère, qu'ils la hache de guerre, plutôt que de l' qui signifierait la confirmation du conflit.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Euh… Alain, tu nous l'a refait là ? J'suis pas sur d'avoir tout compris ;-)
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Alain, les pommes ça se mange, ça se fume pas :p Quant aux termes de l'accord, ils doivent comporter un certain nombre de zéro. En tout cas chapeau à Steve Jobs, qui vient proprement de piquer la marque Apple aux Beatles...<br /> Allez hop, plus que la marque iPhone à piquer à Cisco.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
... et la marque Windows ? :-D
avatar Anonyme (non vérifié) | 
ça semble évident qu'il va se passer quelque chose demain. Marc, qui est journaliste au Point, a été invité à un Special Event qui aura lieu à Londres. Même si je ne partage pas les idées de ce Monsieur, je pense que c'est une source fiable...
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Eh les gars, Fort à parier que Steve Jobs n' a pas, seul, le mérite de cela. Et de loin, je le parierais bien. Il n'a qu'à exprimer des souhaits sous forme d'ordres et les génies qui l'accompagnent font le reste. A eux principalement les honneurs, non ?
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Dans ce cas là on ne doit rien à personne.... Personne n'agit seul.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Mon propos est peut-être un peu en dehors du cadre de la dépêche, mais je ne pouvais pas laisser passer la réaction d'Alain sans lui adresser mes plus sincères remerciements : j'ai relu au moins dix fois son message et à chaque fois même topo… un fou rire inextinguible. Ah, c'est bon de rire un peu, beaucoup, à la foliiiiiiiiiiiiiiiie !!! Merci Alain et vive toi !
avatar Anonyme (non vérifié) | 
et pourquoi pas une reformation avec un concert au Royal Albert Hall?
avatar Anonyme (non vérifié) | 
que no Don Dado... tu n'étais pas le seul... le caractère répétitif des évocations Beatles laissaient augurer de quelques choses. Certains commentateurs US du keynote avaient d'ailleurs tiqué sur le coup.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
> et pourquoi pas une reformation avec un concert au Royal Albert Hall?<br /> Faudra un bon médium et bien fixer les tables.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Lors de l'accord précédant, en 1991, Apple Computer Inc à payé 26.5 millions de $ à Apple Corps. Aujourd'huis, vu la valeur de la musique pour Apple Inc, ils ont du payer beaucoup, beaucoup plus!

CONNEXION UTILISATEUR