Voiture électrique : Ionity a ouvert plus de 400 stations en Europe, dont 90 en France

Nicolas Furno |

C’est sur LinkedIn que Marcus Groll a annoncé la nouvelle cette semaine. Le directeur de l’exploitation du réseau de chargeurs rapide Ionity a officialisé l’ouverture de la 400e station de charge en Europe, pour un total qui approche des 1 600 bornes accessibles aux automobilistes qui roulent en véhicule électrique. Un cap symbolique qui prouve les efforts du consortium, même s’il reste beaucoup de chemin à parcourir pour atteindre les 1 000 stations de charge, son objectif pour 2025.

L’état actuel du réseau Ionity, avec une ultime station qui s’est ajoutée en 2021.

Les bornes Ionity se concentrent principalement au centre de l’Europe, entre l’Allemagne, la France et le Benelux. Elles sont installées presque exclusivement sur les aires des autoroutes et sont pensées pour la charge ultra rapide (jusqu’à 350 kW) sur les longs trajets. Grâce au connecteur CCS qui s’est généralisé sur le continent, pratiquement toutes les voitures électriques peuvent venir s’y brancher, y compris celles de Tesla qui les listent désormais.

Avec plus de 400 bornes, le réseau répond à la majorité des besoins, mais il est encore loin de couvrir toute l’Europe, y compris en France où des régions entières manquent encore, que ce soit en Bretagne ou au nord de Paris. C’est pour cette raison que Ionity veut multiplier son réseau par deux et demi dans les trois prochaines années, il y a encore beaucoup de trous à combler. Il faudra aussi augmenter la taille des stations pour répondre à la demande, c’est l’autre point faible actuel du réseau.

Là où Tesla ouvre désormais des superchargeurs de plus de 20 bornes, Ionity reste sur un déploiement majoritairement composé de petites stations de deux ou quatre bornes. Si c’est bien suffisant la majeure partie de l’année, les départs en vacances posent déjà problème aujourd’hui et la congestion n’ira qu’en augmentant au fur et à mesure que l’électrique remplace le thermique. Pour rappel, l’Union européenne prévoit d’interdire le thermique à horizon 2035 et il faudra un réseau de bornes bien plus dense et gros que l’actuel pour répondre à la demande.

L’une des 400 stations Ionity, sur une aire d’autoroute française. Celle-ci compte quatre bornes principales, plus une cinquième destinée aux véhicules qui chargent plus lentement ou sans le connecteur CCS (image MacGeneration).

Tesla apportera peut-être la réponse, en ouvrant son propre réseau de charge. Dans ce domaine, le constructeur américain est en avance, avec plus de 600 stations et surtout plus de 6 000 bornes dans toute l’Europe au printemps dernier. Un chiffre qui ne cesse d’augmenter, comme en témoigne l’ouverture en France ces derniers jours d’une nouvelle station à Vierzon qui compte pas moins de 36 bornes, la plus grande dans le pays ! Il faut dire que l’entreprise se prépare à ouvrir ces bornes à tous les conducteurs et pas seulement ses clients, mais son réseau de charge rapide devrait être bien mieux préparé face à l’afflux à venir de voitures.

Tesla teste l’ouverture de ses Superchargeurs à tous les véhicules électriques

Tesla teste l’ouverture de ses Superchargeurs à tous les véhicules électriques

En France, Ionity a ouvert sa 90e station à Narbonne, en novembre dernier. Sept stations sont en cours de construction à l’heure actuelle dans l’Hexagone : une vers Oyonnax, une à Avallon, une au nord de l’aéroport Charles de Gaulle, une de plus à Reims, une vers Verdun, une entre Cambrai et Arras et enfin une à Calais.


avatar marc_os | 

@ Fenlor

> Le jour où tout le monde roulera en électrique, y a intérêt que l’autonomie soit de 700 à 800 km sur autoroute minimum.

Pour moi, 300 km sans pause, puis avec pause de 20 minutes, c'est déjà raisonnable.

avatar Fenlor | 

@marc_os

Oui mais pause ne veut pas dire recharge aujourd’hui !
Prenons comme postulat que recharge c’est soit électrique soit thermique.
Si je fais 800km de trajet en thermique et que mon autonomie est suffisante. Une pause tous les 200km sans faire de charge/plein. Je n’occupe donc aucune place de recharge.
Si En électrique, tous les 200km je fais une charge. Ben ça veut donc bien dire que les place de charges seront plus souvent prises , non ? Dans mon exemple en électrique, je charge 4 fois (certes le dernière fois à l’arrivée). En thermique, une fois à l’arrivée. J’ai donc monopolisé moins de place.
Donc si l’autonomie reste à ce niveau et bien les places de charge seront plus souvent prises. Donc il en faut beaucoup plus. En gros une par place de parking pour gérer juillet / Août, non ?

avatar marc_os | 

> Donc si l’autonomie reste à ce niveau et bien les places de charge seront plus souvent prises.
>Donc il en faut beaucoup plus.
Je n'ai pas dit le contraire.

> En gros une par place de parking pour gérer juillet / Août, non ?
Non, pas sûr. Car je ne crois pas que 100% des gens qui remplissent les parkings d'autoroute en juillet/août ont besoin de faire le plein.
Ceci dit, personne n'a les chiffres, enfin pas moi. il faudrait faire des études pour essayer de mesurer les besoins réels.
De plus, il serait temps de favoriser les voyages en train, par exemple avec des tarifs abordables pour les familles. Train plus voiture de location à l'arrivée si nécessaire, voilà qui serait plus raisonnable d'un point de vue écologique global.
Je suis allé une fois en voiture en vacances à l'ile d'Yeu. Ce choix fut stupide, même si je n'ai pas voyagé seul, car ma voiture est restée au parking sur le continent pendant toute la durée de mon séjour. (juste un exemple.) En plus le train, en général ça arrive à peu près à l'heure sans se fatiguer - important quand on a un bateau à prendre.
Mais je comprends, ça demande d'oublier la voiture fétiche.

avatar Fenlor | 

@marc_os

Oui je n’ai pas les chiffres non plus, c’est juste mon raisonnnement.
Pour le train, ouais, après faut que les prix baissent beaucoup pour que ce soit intéressant. Ou incitatoire.
Après moi j’ai besoin de 2 voitures au quotidien. Enfin ma famille :-).
Je ne suis pas le seul. Si tout le monde se met à prendre train + voiture de location, ben va falloir fabriquer beaucoup de voitures….
La pareil y a des calculs à faire je pense.

avatar marc_os | 

@ dorninem

C'est pas compliqué, c'est scandaleux.
Un comportement honnête serait de facturer au kW/h, puis disons à partir de 90 % de charge au temps pour taxer les gugus qui prennent les stations de recharge pour des places de parking.

avatar dorninem | 

@marc_os

Comme dit dans ma réponse autre post... En France il faut avoir un statut de fournisseur d'énergie pour facturer au kwh... Dingue...
De la à dire 'tentative de protection de monopoles ?'

Comme chez moi je dépend d'une ELD et donc zéro choix de fournisseur, zéro choix de contrat (en fait si avec ou sans heures creuses).

avatar marc_os | 

@ dorninem

> De la à dire 'tentative de protection de monopoles ?'

Je dirais même plus : protection des monopoles.
Alors que par ailleurs... (deux poids, deux mesures.)

avatar MGA | 

@BulgroZ

En effet mais il me semble que les stations disposent d’un borne limitée à 50kW avec un tarif plus intéressant.

avatar Fenlor | 

En fait, perso cela ne m’intéresse pas de savoir combien ça coute de recharger tant de %. Ce qui m’intéresse plus c’est de savoir combien ça coute par km.

avatar Nicolas Furno | 

@Fenlor

C’est exactement comme ça que j’ai l’ai indiqué dans l’article de dimanche dernier, parce que je suis bien d’accord, c’est l’information qui compte le plus. Et c’est impossible de le savoir avec une facturation à la minute comme chez Ionity.

avatar Fenlor | 

@nicolasf

Oui. Ce qui est dommage c’est que c’est une facturation à la minute pour éviter que les gens restent trop longtemps dessus. Je me trompe ?

avatar Nicolas Furno | 

@Fenlor

C’est un argument mais la réalité est je crois plus simple que ça. Dans la majorité des pays européens, Ionity facture au kWh, en France il y a une norme bizarre sur la facturation de l’électricité et ils ont utilisé cette « excuse » pour facturer à la minute, puisque ça on peut le faire comme on veut.

avatar BulgroZ | 

@nicolasf

Ionity prend prétexte d’une sombre histoire de compteur pour pénaliser les voitures petites et ou anciennes :
https://www.avem.fr/2021/06/09/que-penser-des-tarifs-de-la-recharge-pratiques-par-ionity/#

Curieusement, les autres opérateurs de bornes rapides n’ont pas cette contrainte…

avatar Nicolas Furno | 

@BulgroZ

Oui exactement, et c'est pour ça que ça va vite disparaître, je pense, ils seront ridicules face à la concurrence. Pour le moment, hors Tesla, ils sont en situation de monopole alors ils font bien ce qu'ils veulent, mais ça ne va pas durer.

avatar MGA | 

@nicolasf

Il faudrait vérifier mais je crois que pour facturer de l’énergie au kW en France il faut avoir le statut de fournisseur d’énergie. Du coup en théorie il n’est plus possible de facturer de l’électricité sur la base d’un « sous-compteur ». En tout cas c’est ce que j’ai compris…

avatar bibi81 | 

Et c’est impossible de le savoir avec une facturation à la minute comme chez Ionity.

Bah non, tu sais combien de kWh il te faut pour faire 100 km, tu sais combien ta voiture est capable de "tirer" sur une borne, un simple produit en crois permet donc de connaître le coût.

Je mets ma voiture sur une borne facturée à la minute et je sais que cela me coûte 0,92€ pour 100km.

avatar Nicolas Furno | 

@bibi81

Sauf que ça ne marche pas comme ça, sauf sur quelques rares voitures qui chargent lentement sur les bornes rapides, comme la Zoé. Cf mon dernier article de la série Tesla, la puissance réelle change à chaque charge et je ne parle même pas des problèmes éventuels qu’on peut avoir sur les bornes Ionity.

avatar bibi81 | 

la puissance réelle change à chaque charge

Donc ça veut dire que sur une borne rapide tu peux aléatoirement faire une charge rapide ou une charge lente...

avatar Nicolas Furno | 

@bibi81

Non, ça veut dire qu’il y a un pic initial variable et ensuite une courbe plus ou moins forte. On ne charge jamais à une puissance fixe, c’est plus compliqué que ça et c’est notamment pour ça que la facturation à la minute peut ressembler à une arnaque pour l’utilisateur.

avatar bibi81 | 

Non, ça veut dire qu’il y a un pic initial variable et ensuite une courbe plus ou moins forte. On ne charge jamais à une puissance fixe

En moyenne passer de 20% à 80% se fera toujours en un temps fixe. Donc c'est prédictible.

avatar fte | 

@Fenlor

Avec ma voiture rechargée à la maison au tarif réduit, ça me coûte environ 3.5 CHF / 100 km.

avatar pagaupa | 

Pour ma part, il y a déjà suffisamment de prises de tête avec la voiture pour ne pas y rajouter les problématiques des bornes de recharge.
Donc wait and see... et en attendant, vive le thermique !

avatar marc_os | 

@ pagaupa

Oui, trop de "prises de tête", car pas assez de prises de courant ! 😉

avatar ancampolo | 

Il est temps que la france passe une vitesse quand tu vois qu’aux etats unis tu as une 20aines de borne en moyenne tous les 100km et dans les pays scandinaves on tombe a tous les 50km.
En france on est des glands sur l’électrique nos constructeurs principaux on fait des voitures mais sans se poser la question de la charge…on marche sur la tête

avatar anonx | 

Les tarifs chez eux 🤣

Je préfère rester en essence. 1 plein de SP98 Paris/Cannes et il me restait encore 100 bornes 👌

Salut les loosers 🏹🛴(pour ceux qui connaissent évidemment 😜)

avatar boubloux | 

10 a 90 pour-cent sur une bmw i3 8,4 euro hier

avatar onclebobby | 

OSEF VE!

avatar gillesb14 | 

Je me posais une question : on peut mettre une remorque derrière une Électrique ? Quid de l’autonomie ? La je viens de faire 900km avec une remorque, ma consommation est passée de 6,9 à 130 sans remorque a 11,5 l a 130 !!!
Je n’imagine pas l’autonomie d’une électrique !!!

avatar Nicolas Furno | 

@gillesb14

On peut et c'est pareil qu'en thermique, ça consomme (beaucoup) plus.

Difficile de donner des chiffres, ça dépend évidemment du poids de la remorque, du vent, du relief… et évidemment de l'efficience de base de la voiture. À quelques exceptions près, ce n'est pas le point fort des voitures électriques à ce jour, en tout cas pour tracter loin et vite.

avatar marc_os | 

@ gillesb14

On a le droit de rouler à 130 avec une remorque ?

Edit : Il semble que non:
Avec une caravane ou une remorque sur autoroute, votre vitesse est limitée à 90 km/h
https://www.vinci-autoroutes.com/fr/conseils/autoroute-mode-demploi/caravane-remorque-autoroute/

Oserais-je dire que vous êtes un danger public au risque de me faire traiter de moralisateur ? Allez, j'ose : Vous êtes un danger public.

Edit 2:

Article R413-8 et du code de la route :
https://www.legifrance.gouv.fr/codes/article_lc/LEGIARTI000028436426
et Article R413-8-1
https://www.legifrance.gouv.fr/codes/article_lc/LEGIARTI000019277066

Tout dépend en fait du "poids total autorisé en charge" (PTAC).

Voir aussi :
https://www.carpratik.com/blog/quelles-sont-les-vitesses-maximales-autorisees-avec-un-attelage/
dans tous les cas, adaptez toujours votre conduite à votre chargement. Vous ne pouvez pas rouler de la même façon avec une caravane (ou une remorque) derrière vous que sans. La prudence et le bon sens vous permettront d’adapter votre vitesse en fonction de votre attelage.

avatar fte | 

Quel soulagement de pouvoir recharger chez soi ! Et de majoritairement n’avoir pas de besoin de mobilité dépassant l’autonomie de la batterie…

Une chose est certaine, tout nouvel achat immobilier futur devra impérativement permettre la recharge à 11 kW, soit par un raccordement électrique suffisant et la possibilité de poser une borne accessible sans condition, soit déjà équipé d’une borne. Et bonus si une installation solaire est possible.

Le réseau de recharge est catastrophique en Suisse. La densité de population est faible, du coup la densité de bornes par habitant est assez grande, par contre la densité par km de route est misérable…

avatar Bozzo (non vérifié) | 

Je vous dit pas les problèmes de réseau électrique l’hiver quand tout le monde rechargera sa voiture la nuit, sachant que le réseau est déjà à la limite quand il fait froid…

avatar bibi81 | 

Je vous dit pas les problèmes de réseau électrique l’hiver quand tout le monde rechargera sa voiture la nuit, sachant que le réseau est déjà à la limite quand il fait froid…

Bah non, parce que la nuit le réseau n'est jamais à la limite. Les heures creusent sont placées justement au moment de la journée où le réseau n'est pas/peu utilisé.

avatar Mac Hiavel | 

Vivement l’induction directement intégrée au bitume !!!
En plus ça pourra griller les mauvaises herbes et éloigner les grenouilles…

avatar coyotte92 | 

Possesseur d’une Tesla M3 LR depuis 8 mois et 18000 km, Paris Lyon aller retour dans la journée est possible sans difficulté. La différence avec une thermique est sensible uniquement au delà des 600 km. Exemple paris station de ski. La question du coup c’est une fois par an est ce acceptable ? La réponse de mon côté est oui C’est un effort que j’accepte

avatar MGA | 

@coyotte92

La LR est vraiment le modèle adapté pour passer au VE sans contraintes ni concessions. Il y a peu de véhicules qui proposent une tel autonomie c’est bien dommage. Je regrette également la différence de tarif artificiellement importante à cause des effets de seuils du « bonus ».

avatar pasc75 | 

Les véhicules électriques c’est très bien mais quand le réseau sera bien dense et les gens « captifs » les prix de la recharge vont bien grimper. C’est un principe général. Nous sommes en phase de prix d’appel.

avatar bibi81 | 

Oui et ?

Cela confirme donc l'intérêt d'être parmi les premiers pour profiter des prix d'appel.

avatar pagaupa | 

@pasc75

C’est d’autant plus vrai qu’on ne contrôle même plus le prix de notre énergie en France, grâce à l’UE...

avatar MGA | 

@pasc75

Le pire ce n’est pas le tarif de l’électricité mais les futures taxes (la TICPE représente aujourd’hui grosso-modo 40% du prix des carburants pétroliers et rien n’empêche de l’appliquer demain à l’électricité petit à petit et au nom d’une cause « noble » pour faire passer la pilule)

avatar pasc75 | 

@MGA

C’est comme tout. Les frais bancaires qui nous font filer vers les banques en ligne. Mais quand les banques en ligne auront capté tout le monde, ils vont jouer avec les tarifs. Ça ne veut pas dire qu’il ne faut pas en profiter maintenant.
Le problème à mon avis avec l’électricité c’est que le tout électrique va entraîner des hausses, des spéculations. Et l’électricité qui sera indispensable aussi aux gens pauvres sera un facteur de conflit « de classe ». Et nous verrons les nouveaux gilets jaunes réapparaître.
Espérons que tout ceci sera réfléchi et que l’intérêt de quelques uns ne va pas supplanter l’intérêt commun (on est le 1er janvier on peut encore avoir de doux rêves)

avatar MGA | 

@pasc75

Perso une seule banque en ligne très très peu utilisée, sinon je privilégie la relation directe et humaine, à chaque investissement majeur ma banque de vieux répond présent, du coup depuis plus de 10 ans je n’ai jamais réussi à faire bosser la concurrence. Il y a des frais que je trouve équilibrés avec des services personnalisés.

avatar pasc75 | 

@MGA

Je pensais la même chose jusqu’à ce que j’ai deux expériences. Dont un crédit immobilier, la banque en ligne avec courtier avec laquelle j’ai signé au moment où ma banque classique avait à peine commencé à bosser (avec un résultat peu avantageux). Et aussi quand je suis allée au rdv, j’ai réalisé que ça faisait 14 ans que je n’avais pas mis les pieds à l’agence.
15,5€x12 annuels de visa premier/assurances etc et 7€X4 de frais plus loin j’ai dis bye bye. Avec négociation quasi impossible malgré des revenus conséquents. 28 ans de fidélité mais là c’était trop.
Je paye Hello prime 5€/mois, un conseiller en 3 minutes au tel poli et compétent à chaque fois avec des horaires larges. Je suis ravie.
Mais je m’éloigne de la recharge électrique pardon… :)

avatar MGA | 

@pasc75

Les expériences peuvent être très différentes d’un client à l’autre et aussi en fonction de l’activité professionnelle. Du côté de la banque en ligne j’ai l’impression qu’il y a plus d’uniformité dans le « traitement » des clients.
Et du côté de la recharge VE c’est pareil, l’expérience est très différente entre le réseau Tesla, les réseaux IONITY et équivalent et tous les réseaux urbains… En bref Tesla c’est simple, IONITY s’améliore (vu le prix ce n’est déjà pas normal d’en être encore à s’améliorer), le reste est beaucoup plus aléatoire…
Ouf on est retombé sur le sujet 👍

avatar bibi81 | 

Le pire ce n’est pas le tarif de l’électricité mais les futures taxes (la TICPE représente aujourd’hui grosso-modo 40% du prix des carburants pétroliers et rien n’empêche de l’appliquer demain à l’électricité petit à petit et au nom d’une cause « noble » pour faire passer la pilule)

Je doute que les taxes soient répercutées sur l'électricité (déjà on peut produire son électricité).

avatar MGA | 

@bibi81

C’est possible mais il faudra bien répercuter les 36 milliards d’euros par an de la TICPE quelque part… comme la baisse de la collecte de cette taxe sera très très progressive il y aura peut-être d’autres solutions.

avatar francis74 | 

Très satisfait de Ionity sur des dizaines de charges depuis un an. Rarement eu des galères. Au pire des changements de bornes. Si vous allez dans les Alpes, j'ai filmé l'accès à 4 stations Ionity en vidéo https://youtube.com/playlist?list=PLc8ayVkko7UgqKDTsvzzkR-ftfSHTGAqe

Pages

CONNEXION UTILISATEUR