Les pénuries de composants dépouillent les tableaux de bord des voitures

Nicolas Furno |

La pénurie de composants touche toutes les industries et pas uniquement dans l’informatique. Les constructeurs automobiles sont aussi touchés de plein fouet, avec des chaînes de production qui ont été mises à l’arrêt à plusieurs reprises ces derniers mois et une crise qui s’aggrave au fil du temps. Pour ne pas cesser de produire, ils décident parfois de supprimer des fonctions ou options, un phénomène qui s’intensifie.

Le cockpit 3D de la nouvelle 308 de Peugeot ne peut pas être commandé à cause des pénuries actuelles de composants (image Stellantis).

Dans le meilleur des cas, ce sont des options esthétiques qui ne sont pas indispensables pour autant. Chez Peugeot par exemple, le cockpit 3D, qui affiche des compteurs en relief derrière le volant, a été remplacé à plusieurs reprises par des compteurs à l’ancienne avec des aiguilles et un petit écran central. Ce phénomène remonte à début 2020, mais il s’est amplifié cette année en touchant davantage de modèles.

Les retraits peuvent être plus gênants qu’une option esthétique toutefois. BMW a du mal à s’approvisionner suffisamment en dalles tactiles pour ses voitures et le constructeur a décidé de le retirer sur certains de ses modèles. L’écran jusque-là tactile au centre du tableau de bord ne peut plus être contrôlé qu’avec la commande « iDrive », une exclusivité maison qui est une sorte de trackpad. Les clients qui acceptent de se passer d’un écran tactile obtiendront une réduction symbolique (500 $ aux États-Unis), mais leur voiture restera sans écran tactile.

Le tableau de bord de la dernière BMW X3, avec son écran central qui ne sera plus tactile et le module iDrive en bas, à côté du levier de vitesse (BMW).

Cette pénurie est globale et touche tout le monde, même Tesla qui a fait preuve d’agilité auparavant en remplaçant plusieurs composants de ses voitures pour continuer à produire au même rythme. Pour les clients, le seul changement visible jusque-là était le retrait du réglage lombaire sur le siège passager à l’avant, une fonction qui n’était pas très utilisée selon la firme1. Mais la réalité a fini par rattraper Tesla et l’entreprise n’a pas communiqué sur un retrait pourtant gênant.

Aux États-Unis, une partie des Model 3 livrées dernièrement n’ont plus de connecteurs USB dans la console centrale. Il y en a normalement deux dans le rangement placé devant les porte-gobelets, mais des clients ont eu la surprise de découvrir deux trous vides à la place. Pire, le chargeur à induction ne fonctionne pas sur ces modèles, ce qui veut dire qu’il n’y a aucun moyen de charger un smartphone à l’avant de la voiture ! En 2021, cela fait tache, surtout quand les clients doivent le découvrir par eux-mêmes.

Deux trous à la place des ports USB… (photo u/CalligrapherNo4617)

Quand ces clients ont contacté Tesla pour signaler le problème, ils ont appris que c’était en effet lié à une pénurie de composants USB. Le chargeur à induction étant alimenté par de l’USB-C lui aussi, il est également désactivé. Le constructeur évoque une disponibilité à partir de la mi-décembre pour compléter la voiture, mais c’est manifestement aux clients qu’il revient de se manifester, ce qui n’est pas très correct.


  1. On pourrait ajouter à la liste le radar avant aux États-Unis, même si Tesla a justifié ce retrait par son choix stratégique en faveur de la vision.  ↩︎


avatar osxkiller92 | 

Le monde se serait mis à recycler l’électronique bien avant plutôt que de laisser pourrir dans des décharges à ciel ouvert, on en serait pas là. On a ouvert les yeux bien trop tard, maintenant on en paie le prix…

avatar YetOneOtherGit | 

@osxkiller92

"Le monde se serait mis à recycler l’électronique bien avant plutôt que de laisser pourrir dans des décharges à ciel ouvert, on en serait pas là."

A bon c’est lié au recyclage ?

Tu peux expliciter ton point de vue ? 🤔

avatar Insomnia | 

@YetOneOtherGit

Il a pas tort, on développe sans regarder en arrière, sans réfléchir et nous on suit le mouvement par une demande toujours plus fort en électronique. Le recyclage pourrait permettre de réduire le la que de composant mais celui ci a un coût qui ne rapporte pas suffisamment pour les entreprises. Mais maintenant que les composants manquent on y réfléchit… bref une fois de plus les entreprises ne pensent qu’à l’appât du gain et rien de plus, mais si cela pousse cette fois ci a développer un vrai filière de recyclage pourquoi pas.

avatar YetOneOtherGit | 

@Insomnia

"Il a pas tort, on développe sans regarder en arrière, sans réfléchir et nous on suit le mouvement par une demande toujours plus fort en électronique."

Je ne remets pas ici en question les potentiels bienfaits du recyclage, je questionne le rapport que peut avoir le recyclage avec la pénurie actuelle,qui n’est que fort peu liée à une pénurie de matière première 😎

avatar Insomnia | 

@YetOneOtherGit

Déjà sur les métaux rares utilisé comme l’or déjà

avatar YetOneOtherGit | 

@Insomnia

"Déjà sur les métaux rares utilisé comme l’or déjà"

A bon tu as des éléments montrant que c’est là un élément à l’origine de la situation actuelle? 😳🙄

avatar bibi81 | 

Vu les nouveaux boîtiers, même pas sûr que l'or soit encore beaucoup utilisé !

avatar Nesus | 

@YetOneOtherGit

Il y a quand même un problème de matière premier que tous les analystes évitent soigneusement de souligner.
Certes les différents confinements et arrêts de productions ont généré les ruptures de stocks que nous vivons. Mais il ne faut pas oublier pourquoi le redémarrage est lent. Le pétrole est en train de manquer. Il suffit de regarder le volume de « production » et encore plus le volume de production une fois amputé du volume nécessaire à la production.
Ajoutons à ça l’énorme tension sur l’électricité et le gaz (tous liés) et on comprend aisément pourquoi la production de charbon est repartie à la hausse et pourquoi l’ensemble des matières premières plus chères à produire sont en train d’exploser en terme de coût. Dire que c’est un problème conjoncturel n’est pas tout à fait vrai. Ça devient un problème systémique. Nous allons passer au travers grâce à de très mauvaises solutions, mais le problème reviendra taper à la porte prochainement. Même logique que pour le climat, pour même résultat.

avatar YetOneOtherGit | 

@Nesus

"Il y a quand même un problème de matière premier que tous les analystes évitent soigneusement de souligner. "

Yep mais ont-ils une part importante dans la tension actuelle sur la chaîne d’approvisionnement?

Je ne suis absolument pas dans la négation des enjeux environnementaux, mais en faire une clé d’explication de tous les pb me semble délicat 😉

avatar Nesus | 

@YetOneOtherGit

Ce ne sont pas uniquement les évènements environnementaux, c’est vraiment la ressource matière première créatrice d’enregistrement et la main d’œuvre qui n’a pas travaillé.
La production d’énergie n’a pas été un élément décisif, mais c’est un élément qui est naturellement de plus en plus tendu et qui se met encore plus en lumière quand il y a des dysfonctionnements.

Si aussi l’explication au fait que beaucoup de pays dont la Chine sont en train de massivement lutter contre la cryptomonnaie. Tout ça sont des effets de bords, mais qui créés une vraie limitation.

avatar YetOneOtherGit | 

@Nesus

Je ne suis toujours pas convaincu 😉

Tout ce que tu avances est exact mais ne me semble pas nécessaire pour expliquer la plus grande part du décalage entre production et demande actuelle 😎🖖

avatar iPop | 

@YetOneOtherGit

La matière première ne disparaît pas dans l’air. Hier je suis tombé sur 5 beaux fauteuils en bonne état. C’est pas trop mon style mais en bonne état. Un vrai gâchis, même si on n’aime pas la couleur, on peut y mettre un autre tissu.

avatar YetOneOtherGit | 

@iPop

"La matière première ne disparaît pas dans l’air. Hier je suis tombé sur 5 beaux fauteuils en bonne état. C’est pas trop mon style mais en bonne état. Un vrai gâchis, même si on n’aime pas la couleur, on peut y mettre un autre tissu."

Là ce n’est pas du recyclage 😎

Le recyclage c’est la déconstruction d’un objet manufacturé pour le ramener à l’état de matière première qui seront utilisées sur un nouveau cycle de production et d’exploitation d’un produit.

avatar pocketalex | 

@ Insomnia

"ne fois de plus les entreprises ne pensent qu’à l’appât du gain et rien de plus"

méchantes entreprises

avatar marenostrum | 

et pourtant c'est l'homme qui est méchant et la femme mauvaise.

avatar YetOneOtherGit | 

@Insomnia

"Mais maintenant que les composants manquent on y réfléchit… "

Où ça? La pénurie n’est pas liée à une pénurie de matière première qui pourrait être compensée par le recyclage.

avatar Arf1 | 

.

avatar YetOneOtherGit | 

@Arf1

"."

Mais encore 😄🤔😉

avatar Insomnia | 

@YetOneOtherGit

Compenser ? Ah moins que chacun sache exactement ce qui est recyclable réellement car quand on voit la gestion du recyclage de nos poubelles c’est déjà laborieux

avatar YetOneOtherGit | 

@Insomnia

“Compenser ? Ah moins que chacun sache exactement ce qui est recyclable réellement car quand on voit la gestion du recyclage de nos poubelles c’est déjà laborieux”

Tu n’as pas compris mon propos visiblement 🤩

"Mais maintenant que les composants manquent on y réfléchit… "
Où ça? La pénurie n’est pas liée à une pénurie de matière première qui pourrait être compensée par le recyclage.

Je te fais remarquer que le recyclage n’a rien à voir avec la “pénurie” actuelle de composants et tu me sers ce charabia? 🤔

avatar Steekus | 

@YetOneOtherGit

« Où ça? La pénurie n’est pas liée à une pénurie de matière première »

Ah bon?
Alors elle est dû à quoi la pénurie…?

avatar YetOneOtherGit | 

@Steekus

"Alors elle est dû à quoi la pénurie…?"

Si tu lisais…

Opposition de phase entre capacité de production et demande les deux étant le fruit de la crise du COVID.

avatar Steekus | 

@YetOneOtherGit

Bah voyons..
Il a bon dos le covid.
Tu vois j’ai une analyse bien différente… et je suis loin d’être le seul.

avatar YetOneOtherGit | 

@Steekus

"Tu vois j’ai une analyse bien différente… et je suis loin d’être le seul."

Étayée sur quoi comme fait ton « analyse » quelle pénurie de matière première serait la source du pb que l’on chercherait à cacher aux masses ?

Les visions conspirationnistes font des ravages : tous les éléments objectifs eclair cette crise qui n’est atypique que dans ses proportions, mais ça ne peut pas être aussi évident 🙄

avatar Steekus | 

@YetOneOtherGit

Et toi quels sont les faits sur lesquels tu te bases pour affirmer que les pénuries sont la faute du covid..?
Le « conspirationisme » n’a rien à voir là dedans.
Je ne dirais qu’une chose :
Dans un monde aux dimensions finies la croissance ne peut pas être éternelle, c’est juste du bon sens et de la physique.
La Covid a peut être accéléré cette crise, mais il n’en est pas la cause.
La démographie, la consommation et les lois de la nature oui.
Je te recommande la lecture de « l’or noir », un sacré pavé mais puisque tu veux des références je t’en donne ça me fait plaisir.

avatar Steve Molle | 

@Steekus

Le petit monsieur avec qui tu discutes est d’une prétention sans fond. Dès que tu présentes une hypothèse qui ne colle pas le conformisme BFMTV qu’il défend alors tu es conspirationniste, rouge-brun (l’expression favorite des mecs facho qui ne s’assument pas) etc etc.

avatar Steekus | 

@Steve Molle

Oui je sais
J’ai deja eu quelques échanges sans fin avec ce personnage.
Il est en effet plutôt détestable.

avatar YetOneOtherGit | 

@Steekus

"Il est en effet plutôt détestable."

Effectivement être confronté à la raison et aux efforts intellectuelle est toujours détestable pour qui préfère tout mélanger et aime travestir des pensées subtiles comme celle d’Aurélien par exemple.

C’est une des choses les plus terribles pour les scientifiques voulant vulgariser leurs vision : voir leur pensée réduite à des caricatures manichéennes et à des clé facile de compréhension de la complexité du monde 🥺

“Si tu peux supporter d’entendre tes paroles
Travesties par des gueux pour exciter des sots,
Et d’entendre mentir sur toi leurs bouches folles
Sans mentir toi-même d’un mot ; “

C’est de Kipling est cela hante de plus en plus Aurélien, comme tout être brillant se confrontant à l’action politique médiatique:-(

Contrairement à ce que tu fantasmes bêtement nier que cette pénurie soit liée autrement que de façon anecdotique aux enjeux environnementaux n’est en rien une négation des défis immenses auxquelles nos civilisations sont et vont être confrontés pour ses mêmes bouleversements environnementaux.

Mais je sais c’est trop subtil pour certains 🥺

avatar YetOneOtherGit | 

@Steekus

« Dans un monde aux dimensions finies la croissance ne peut pas être éternelle, c’est juste du bon sens et de la physique. « 

ce n’est pas cela que je réfute ici, mais cette potentielle vérité n’est pas un marteau doré permettant de tout expliquer.

Nous ne sommes nullement ici sur une démonstration de l’atteinte d’une limite de croissance mais sur une situation classique dans sa forme si ce n’est dans son ampleur.

Le rationalisme économique et l’optimisation de la rentabilité conduisent :
- A dimensionner au plus juste les outils de production
- Limiter le plus possible les stocks
- Segmenter la production de façon pyramidale

Même en temps normal, une croissance rapide de la demande créait d’importantes frictions l’outil de production ayant une grande inertie pour s’adapter.

Ici nous avons eu la conjonction :
- D’un outil de production ayant souffert de la crise du COVID limitant l’offre avec un effet d’emballement lié à la pyramide des sous traitant qui plus est
- Une demande forte durant le confinement qui ne cesse de croître.

Nous avons déjà connu des pénuries mais plus localisées : en temps normal nous n’avons pas tous les acteurs de la pyramide qui sont affectés par des catastrophes naturelles, des problèmes politiques, des grèves, des accidents.

La c’est l’ensemble de la pyramide qui est à des degrés divers affecée avec en conséquence un effet d’emballement des conséquences

Et en parallèle une croissance de la demande comme on n’en a rarement connu.

C’est quelque chose de classique, qui peut s’expliquer rationnellement et n’a pas besoin de généralisations post-vérité pour étayer cela.

Et ce n’est en rien être un climatosceptique que d’être encore capable de raisonner sur des faits objectifs et non avec du pathos.

Ici rien qui soit principalement lié à des pb d’accès aux matières première.

Mais bon appeller à prendre de la hauteur, n’est pas à la mode 🥺

avatar Steekus | 

@YetOneOtherGit

Pour valider ta théorie tu omets volontairement ( ou par ignorance du sujet plus probablement ) un certain nombre de facteurs.

On est d’accord que la demande est plus forte qu’il y a un an, que des tas d’usines et d’outils de production ont tourné au ralenti suite aux divers confinements.

A cela s’ajoute :

La baisse de production de pétrole conventionnel ( le pic ayant été dépassé il y a une dizaine d’année ): moins d’énergie = moins de production = moins de croissance ( cette dernière étant déjà en déclin depuis quelques décennies et financée uniquement par la dette)

Augmentation du prix des matières premières ( il n’y en aura pas assez pour tout le monde)

Augmentation du prix du pétrole ( donc transports des marchandises bien plus onéreux)

Réchauffement climatique impactant directement la production de denrées alimentaires de base

Tensions géo politiques diverses impactant le prix de certaines matières premières

Etc etc…

Tu peux penser que tout est dû au Covid si ça peut te faire plaisir ( ton marteau doré à toi?!)
Et moi je pense que cette crise sanitaire a simplement mis en exergue les immenses défis auxquels l’humanité va être confrontée.
On en est juste au début.

Quelques axes pour élargir un peu ta vision étriquée :

Rapport du Giec
Jancovici
Thinkerview
Barrau ( ton copain!)
Auzanneau

Voilà pour commencer.

avatar YetOneOtherGit | 

@Steekus

"La baisse de production de pétrole conventionnel ( le pic ayant été dépassé il y a une dizaine d’année ): moins d’énergie = moins de production = moins de croissance ( cette dernière étant déjà en déclin depuis quelques décennies et financée uniquement par la dette) »

-> Aucune influence sur la pénurie qui nous intéresse

« Augmentation du prix des matières premières ( il n’y en aura pas assez pour tout le monde) »

-> Aucune influence sur la pénurie qui nous intéresse

« Augmentation du prix du pétrole ( donc transports des marchandises bien plus onéreux) »

-> Aucune influence sur la pénurie qui nous intéresse

« Réchauffement climatique impactant directement la production de denrées alimentaires de base »

-> Aucune influence sur la pénurie qui nous intéresse

« Tensions géo politiques diverses impactant le prix de certaines matières premières »

-> Aucune influence sur la pénurie qui nous intéresse

« Etc etc…
Tu peux penser que tout est dû au Covid si ça peut te faire plaisir ( ton marteau doré à toi?!)
Et moi je pense que cette crise sanitaire a simplement mis en exergue les immenses défis auxquels l’humanité va être confrontée.
On en est juste au début.
Quelques axes pour élargir un peu ta vision étriquée :
Rapport du Giec
Jancovici
Thinkerview
Barrau ( ton copain!)
Auzanneau
Voilà pour commencer." »

Tu mélanges absolument tout, dans une affligeante facilité intellectuelle, je ne conteste pas dans les grandes lignes ce que tu mets en avant mais ce n’est pas parce que ce sont des phénomènes potentiellement exacts, qu’ils sont la cause de la pénurie actuelle.

Les visions dogmatiques mécanique sont un cancer de l’esprit:-(

Tout mélanger dans des chaînes de causalité improbable ne fonctionne pas et c’est l’ouverture à des bêtises qui font plaisir aux climatosceptiques 🥺

avatar YetOneOtherGit | 

@Steekus

A la limite tu dirais: “Cette pénurie conjoncturelle, liée à une exaspération des tensions entre offres et demandes, n’est rien en comparaison des pénuries qui nous attendent suite aux tensions sur l’accès aux matières première, aux ressources naturelles, aux énergies et aux conséquences de la montée des eaux, des changements climatiques, des conflits géopolitiques, des flux migratoires climatiques…”

Là : aucun pb

avatar Steekus | 

@YetOneOtherGit

D’accord.
La pénurie actuelle est dû au Covid.
T’as raison t’es le meilleur comme toujours et les autres des idiots.
Remet en place tes petites oeillères et on se revoit à la prochaine annonce des résultats de ta marque fétiche.

avatar YetOneOtherGit | 

@Steekus

"T’as raison t’es le meilleur comme toujours et les autres des idiots. "

Je ne suis pas le seul en ces lieux à défendre cette évidence et étrangement ceux qui sont sur cette position ont régulièrement montré être les plus sérieux connaisseurs du secteur 😎

Et ne crois pas que ces contributeurs partageant ici cette évidence tel Fte ou Oomu ont mon estime parce que nous partageons nombre de points de vue, au contraire nous sommes souvent en désaccord de point de vue et d’opinion.

Mais eux savent de quoi ils parlent et savent réfléchir en prenant un rien de hauteur 😎

Pour le reste je te laisse à tes fantasmes de connaissances chimériques issues de la lecture de quelques ouvrages de vulgarisation et la vision de quelques vidéos Youtube qui te donne l’impression de savoir de quoi tu parles grace à un magnifique effet Dunning-Kruger.

avatar Steekus | 

@YetOneOtherGit

« Effectivement être confronté à la raison et aux efforts intellectuelle est toujours détestable pour qui préfère tout mélanger et aime travestir des pensées subtiles comme celle d’Aurélien par exemple »

Lol.
T’es vraiment prétentieux c’est hallucinant.
Tu ne sais pas de quoi tu parles. Que du blabla pédant.
Tu sais ce que penses ton ami Aurélien de ta marque fétiche?.. parce que ça n’a rien de subtil.
Mais bien sûr tu l’ignores.

avatar YetOneOtherGit | 

@Steekus

"ta marque fétiche"

Rien que ça montre ton incapacité à dépasser la trivialité des visions manichéens réductrice: Apple n’est en rien ma marque fétiche et je le montre régulièrement ici en luttant avec la même énergie contre les aveuglements fanatiques des clivages idiots en faveur et en défaveur de telle ou telle marque.

avatar YetOneOtherGit | 

@Steekus

"T’es vraiment prétentieux c’est hallucinant. "

Savoir détecter un semblant de pensée au raz des pâquerettes issue d’un classique effet Dunning-Kruger n’est en rien de la prétention.

Notre temps souffre terriblement du fait que temps de monde imagine savoir de quoi ils parlent avec des connaissances extrêmement superficielles issues de quelques livres de vulgarisation mal digérés et de vidéos regardées sans effort réel

L’acquisition de connaissances éprouvées et la cristallisation réelle de ces connaissances demande du temps et des efforts conséquents qui n’ont rien à voir avec la consommation illusoire de la connaissance.

Si je peux revendiquer un talent que ce soit en ligne où IRL c’est de savoir facilement détecter ceux qui abordent des sujets qu’ils ne maîtrisent pas 🤓

Et évidemment IRL quand on les démasque publiquement: ils ne font pas les malins comme ici.

IRL l’ultracrépidarianisme face à un public sérieux se paye cash 😈

avatar YetOneOtherGit | 

@Insomnia

"bref une fois de plus les entreprises ne pensent qu’à l’appât du gain et rien de plus"

C’est mignon ce manichéisme 😄

Justement une entreprise qui pense qu’à l’appât du gain pense aussi à la pérennité de ses gains avec une attention absolue.

Prendre les acteurs économiques pour des imbéciles sans vision est une dangereuse erreur particulièrement pour ceux qui prétendent s’y opposer.

avatar zoubi2 | 

@YetOneOtherGit

"Justement une entreprise qui pense qu’à l’appât du gain pense aussi à la pérennité de ses gains avec une attention absolue"

Si seulement c'était vrai... Je pense à GE par exemple...

Moi je ne suis pas dans le coup, je suis totalement incompétent question finances (y a qu'à voir les miennes...), mais je ne cesse de me poser des questions au sujet des Conseils d'Administration. À quoi servent-t-ils ? Quand on voit le nombre de grosses boîtes qui se cassent la gueule à cause d'une mauvaise gestion +/- volontaire et/où d'un manque total de vision et d'anticipation (Walmart ou Bombardier en ce moment, DEC -ancien Nº 1- qui a disparu en 2 temps 3 mouvements ...)

avatar YetOneOtherGit | 

@zoubi2

"Je pense à GE par exemple"

Sur la durée ils s’en sortent plutôt franchement bien.

Ne pas confondre le trou d’air d’une période d’anticipation et de réorganisation avec la santé d’une entreprise.

Actuellement tous les indicateurs de GE sont repassés largement au vert et à la croissance.

Et sur une période de quelques décennies c’est globalement une remarquable machine à cash en cumulé🤑

avatar Sonic Tooth | 

@YetOneOtherGit

La vente d’Alsthom à GE par Macron dans le dos du ministre de l’Industrie de l’époque n’en n’est que plus scandaleuse.

avatar YetOneOtherGit | 

@Sonic Tooth

"La vente d’Alsthom à GE par Macron dans le dos du ministre de l’Industrie de l’époque n’en n’est que plus scandaleuse."

Très discutable et très schématique 😎

avatar Sonic Tooth | 

@YetOneOtherGit

Pas discutable, vrai. Les intéressés se manifestent pas mal en ce moment et le livre « Le traitre et le néant » que je suis en train de lire le confirme.

avatar YetOneOtherGit | 

@Sonic Tooth

“Pas discutable, vrai.”

Rien que ça 😳

Tu imagines détenir une vérité absolue sur un enjeu aussi complexe ? 🤯

#YaKaFoKon

avatar Sonic Tooth | 

@YetOneOtherGit

Ta volonté d’en remontrer à tout le monde t’aveugle visiblement. Tu n’as pas lu ce livre, tu n’as pas écouté ce que disent les participants de l’affaire ni entendu parler du rapport sénatorial sur la vente d’Alsthom. Tu ferais mieux d’arrêter de l’ouvrir sur ce sujet franchement.

avatar YetOneOtherGit | 

@Sonic Tooth

"Ta volonté d’en remontrer à tout le monde t’aveugle visiblement. Tu n’as pas lu ce livre, tu n’as pas écouté ce que disent les participants de l’affaire ni entendu parler du rapport sénatorial sur la vente d’Alsthom. Tu ferais mieux d’arrêter de l’ouvrir sur ce sujet franchement."

C’est toujours surprenant de voir la violence des réactions quand on en appelle à un peu de mesure et qu’on ose faire remarquer que les choses sont souvent moins simple qu’une médiatisation racoleuse ne peut le faire croire.

L’histoire d’Alstom est longue et complexe, tout comme celle de ses liens avec GE qui est aussi un mastodonte à l’histoire extrêmement complexe.

Et la politique industrielle d’un état est bien loin d’être aussi simple que ne l’imaginent les politiques quand ils ne sont pas en responsabilité, les journalistes en mal de sujets croustillants et un certain lectorats friand de scandales que les éditeurs savent leur proposer pour leur plus grand profit.

Il y a fort peu de différence entre la presse comme les ouvrages people et un certain type de journalisme: nourrir les bas instincts du public en créant des versions populistes de pseudo scandales.

avatar iPop | 

@YetOneOtherGit

Tout à fait. Tout ces événements sont vendus avec une tournure romanesque. Le pire, c’est qu’il y a rien a en tirer, pas de leçons, rien …comme tout ce qui passe à la télé d’ailleurs.

avatar YetOneOtherGit | 

@iPop

Et attention je ne prêtant nullement qu’il n’y a pas ici matière à débats et à analyse.

Mais à un niveau dépassant: “politiques vilains pas beau” 😉

L’analyse de la politique industrielle de la France depuis les 100 familles et les maîtres des forges et absolument passionnante et d’une complexité qui n’a nul besoin d’être scénarisée 😋

avatar Sindanárië | 

@YetOneOtherGit

"Mais à un niveau dépassant: “politiques vilains pas beau” "

Les guillotines 😛😋

avatar YetOneOtherGit | 

@Sindanárië

"Les guillotines 😛😋"

Finalement si égalitaire dans une terreur bien égalitaire qui n’épargnait personne: la vraie solution au pb est peut-être l’euthanasie générale que certains défendent d’ailleurs sans sourciller 😉

Pages

CONNEXION UTILISATEUR