Lorsqu'Apple n'hésitait pas à lancer ses nouveaux produits… dans les airs

Florian Innocente |

Jeter dans les airs un nouveau produit devant une assistance afin de prouver sa solidité n'est pas un exercice qu'on voit souvent chez Apple de nos jours, mais il fut plusieurs fois pratiqué par le passé.

Alors que Steve Jobs est décédé il y a tout juste dix ans, Roger Chen chez CNET rappelle une anecdote où le cofondateur d'Apple avait voulu montrer de quel bois était fait le premier iPhone.

Alors que l'appareil avait été présenté quelque temps plus tôt (janvier 2007) mais qu'il ne serait commercialisé qu'au mois de juin suivant, Jobs était venu le montrer en main propre au Wall Street Journal devant une vingtaine de journalistes.

Lors des questions/réponses, quelqu'un s'enquit de la résistance du téléphone. En guise de réponse, Jobs lança son exemplaire à travers la pièce où il retomba et fut récupéré sans qu'il présente de dommages visibles. Le geste était osé mais le risque à peu près calculé entre un téléphone fait d'aluminium et un sol recouvert de moquette.

Ce type de démonstration, où l'on lance — littéralement — un nouveau produit n'était pas inédit chez Apple. Deux d'entre nous dans l'équipe ont également assisté à ces jets d'appareils.

Pour l'un c'était en 1997, à l'occasion d'une conférence de presse d'Apple France en prélude à la sortie de l'eMate 300. Le petit ordinateur portable basé sur Newton OS et destiné aux écoliers. À un moment de la démonstration, Thomas Lot, directeur d'Apple France à l'époque, prit l'eMate et le projeta sans ménagement contre le mur près de lui. Et là, pas de moquette ou de cloison en placo, c'était un établissement scolaire installé dans un bâtiment de belles pierres. Surprise dans l'assistance mais comme avec Jobs, l'eMate se releva sans casse et il démarra aussitôt.

eMate 300 (une grosse pomme se cache dans ce design)

Le petit ordinateur a fini tout de même par se fracasser, mais contre un obstacle plus dur que la pierre : Steve Jobs lui-même. L'eMate n'eut pas le temps d'être commercialisé en France, Jobs fit un sort à la gamme Newton cette même année dans le cadre de son grand nettoyage dans l'offre produits d'Apple.

Rétro MacG : l’eMate 300

Rétro MacG : l’eMate 300

Pour l'autre collègue, qui travaillait à l'époque chez Apple, l'anecdote remonte à 2008 avec le nouvel iPod nano de troisième génération. Lors d'une présentation interne, le responsable produits jeta le baladeur par terre avec l'argument que son support de stockage flash n'en souffrirait pas. Et effectivement, le nano en ressorti indemne.

Il y eut bien un autre jeté de produit devant une large assistance, en 1999, avec le premier iBook qui fit une chute libre dans le cadre d'une démo de sa fonction Wi-Fi. Mais d'une part il y avait un gros tapis de gym au sol et d'autre part le portable était entouré d'un solide airbag en la personne de Phil Schiller.

L

L'iBook, le premier ordinateur sans fil, fête ses 20 ans


avatar helloagain | 

Phil un airbag humain 🤣
C'est digne de Mickael ça 🤣🤣🤣

avatar DG33 | 

@helloagain

De mémoire ça avait posé problème en matière de risque et d’assurance…

avatar R-APPLE-R | 

C’est comme dans la pub ou comme par hasard l’iPhone 12 ne tombe pas sur le bitume 😂

avatar iDanny | 

Qui peut nous en dire plus sur la démo de la fonction Wi-Fi de l’iBook ?
J’ai pas compris le rapport avec la chute libre 🤔
Mais ça a l’air intéressant 🤓

avatar Anthony Nelzin-Santos | 
avatar Thms | 

@iDanny

Pour prouver qu’il n’y a pas un fil caché quelque part j’imagine. On trouve la vidéo sur YT

avatar iDanny | 

@Thms

Yes Anthony l’a postée juste avant 😄👍🏻

avatar 421 | 

@iDanny

Je n’en n’ai pas de souvenir non plus, juste du cerceau autour pour le «tour de magie» Airport

avatar jackhal | 

“Any sufficiently advanced technology is indistinguishable from magic.”
- Arthur C. Clarke

"On n'a qu'à faire le coup du cerceau."
- Steve Jobs

avatar iDanny | 

@421

Je la connaissais pas non plus celle-là 🤓 :

https://youtu.be/HFngngjy4fk

avatar zypic | 

@iDanny

« Qui peut nous en dire plus sur la démo de la fonction Wi-Fi de l’iBook ? »

A l’époque des « dinosaures », les ordinateurs devaient pour être reliés en réseau passer par un câblage relié à l’ordinateur - en général Ethernet.

Et là, innovation extraordinaire, l’iBook palourde, au lieu d’être :
• noir ou gris ;
• de forme rectangulaire ;
était :
• coloré ET translucide ;
• connecté sans fil par le biais d’un réseau AirPort, donc en Wi-Fi au réseau local ou à internet (par le biais d’une box dont les vitesses de transmission, les plus courantes étaient de 1200, 4800, 9600 et 115200. La vitesse de transmission détermine la rapidité à laquelle s'effectue la transmission).

Phil Schiller a sauté avec l’iBook, du sommet d’une plateforme située quelques mètres plus haut que la scène, sans fil relié à l’ordinateur, tout en étant connecté. Phil et l’iBook ont démontré qu’ils fonctionnaient parfaitement après cette chute ! Une performance marketing et aussi pour le commun des mortels, technique.

avatar steeve1 | 

Le nouvel iPod se fera t il jeter par terre pour ses 20 ans…

avatar donatello | 

J'ai souvenir de modèles de portables dotés d'accéléromètres pour détecter les chutes, ce qui levait la tête de lecture du disque dur. Ça avait bien dû faire l'objet d'une démo ça, non ?

avatar debione | 

Tiens cela me rappelle mon iBook palourde, ou en guise de démonstration je tapais un énorme coup de poing sur l'ordi fermé... Jamais je n'oserais aujourd'hui faire cela avec la gamme actuelle...

avatar koko256 | 

@debione

Moi, si je fais cela, le truc est cassé...

avatar Nico_Belgium | 

Le prototype de l’iPhone avait un écran en plastique non?

Je suis pas sûr de mon coup mais il me semble avoir entendu dire ça un jour

avatar John McClane | 

@Nico_Belgium

C’est tout à fait juste. L’écran en verre est venu peu après, pour sa version définitive.

avatar Nico_Belgium | 

@John McClane

Du coup effectivement c’était pas un très gros risque.

L’écran aurait été en verre dès le début pas sûr qu’il aurait fait pareil

avatar oomu | 

le coup de jeter l'iphone devant les journalistes c'était déjà un écran en verre.

l'iphone avec l'écran plastique, autant qu'on en sache, ça ne fut qu'en interne chez Apple.

avatar Nico_Belgium | 

@oomu

T’es sûr de ton coup?

Parce que je viens de retrouver un article de The Verge qui confirme que l’iPhone présenté pour la toute première fois par Steve Jobs avait bien un écran en plastique:

https://www.theverge.com/2019/7/9/20687299/plastic-iphone-gorilla-glass-origin-story-steve-jobs

Remplacé par du Gorilla Glass entre l’annonce et la sortie

Alors oui on est d’accord que l’iPhone avec écran en plastique n’a jamais été mis en vente.

Par contre l’anecdote racontée ici a eu lieu avant cette fameuse mise en vente également. Donc ça ne m’étonnerai pas que ce soit celui avec l’écran en plastique qui ait été jeté à terre.

avatar abioninho | 

Vous êtes certains que l’iPod Nano 3ème génération de 2007 a fait l’objet d’une présentation en 2008 ? Ce n’est pas plutôt l’iPod Nano de 4ème generation ?

En outre pourquoi illustrer avec un iPod nano de 2nde génération ?

Rien sur les 10 ans de Siri du 4 octobre 2011 ?

avatar iBaby | 

Une chute bien lourde.

avatar kev020792 | 

Qu’Apple ne s’inquiète pas de ne plus envoyer leurs appareils par terre, je me sacrifie régulièrement pour perpétuer la tradition…

avatar Mike Mac | 
avatar Lucas | 

Merci Florian pour ces jolis souvenirs ! ^^

Je ne vois pas l’Apple d’aujourd’hui faire ça, non pas que les appareils soient foncièrement plus fragiles (mon Mac a survécu, ouvert, à une chute de plusieurs mètres de hauteur, et mon iPhone à un accident de vélo avec chute dans un canal d’eau boueuse), mais parce que les produits sont de plus en plus considérés comme des « bijoux de technologie », voire du « luxe », et donc on ne les traite pas de la même manière, surtout quand ils sont faits de verre et d’acier…

Par contre l’Apple Watch pourrait être jetée et frappée fort contre un mur en démo, elle le justifie, en a besoin et en est capable ^^

avatar mirando | 

Et la fois où Steve a lancé un appareil photo Kodak parce qu’il n’avait pas eu la patience d’appuyer sur le bouton suffisamment longtemps :-)

avatar jethro2009 | 

Lors des formations Genius à Cupertino en septembre 2009, Chris Schaeffer, le chef de produit iPhone/iPod de l'époque, a laissé tomber trois fois son iPhone devant les futurs Genius. Soi-disant par maladresse...

avatar ⚜Dan | 

''Lorsqu'Apple n'hésitait pas à lancer ses nouveaux produits… dans les airs''

Facile a dire quand on sait tous que Apple n'avais rien a perdre dans ce temps la lol

CONNEXION UTILISATEUR