Face aux Mac avec cartes dédiées, le GPU de l’Apple M1 pas ridicule pour jouer

Nicolas Furno |

On a vu plusieurs benchmarks du CPU intégré à l’Apple M1, la nouvelle puce d’Apple destinée aux Mac Apple Silicon, mais moins du GPU huit cœurs qu’elle intègre. Comme l’a noté un lecteur pendant le week-end, on trouve pourtant les résultats de mesures de performances réalisées avec l’app GFXBench Metal, spécialisée dans l’évaluation des capacités 3D d’un appareil, avec un accent porté sur les jeux.

Ces mesures, relayées également par Tom’s Hardware sont visibles à cette adresse. Elles ne disent rien des jeux qui seront compatibles ou non, mais elles sont utiles pour comparer l’Apple M1 à d’autres machines. Voici comment le GPU des nouveaux Mac Apple Silicon se situe face aux anciens Mac Intel qu’ils vont remplacer :

Résultats du test GFXBench avec Metal, l’API d’Apple, sur un Mac avec Apple M1 (bleu) et sur trois Mac Intel de dernière génération. Tous les tests sont en « offscreen », ce qui veut dire qu’ils ne dépendent pas de la définition de l’écran (chiffres en images par seconde).

Le graphique est sans appel : le GPU d’Apple laisse loin derrière les puces graphiques intégrées aux processeurs Intel que le constructeur utilisait jusque-là sur ses Mac entrée de gamme. C’est logique, la nouvelle puce d’Apple a été pensée spécifiquement pour affronter les GPU intégrés aux processeurs et faire bien mieux qu’eux. C’est même censé être le GPU intégré le plus rapide au monde, d’après le constructeur.

Mais que vaut l’Apple M1 face à une carte graphique dédiée ? Pour le savoir, nous avons comparé ces résultats au MacBook Pro 16 pouces et à l’iMac 27 pouces, à chaque fois de la génération la plus récente, à chaque fois avec leur GPU de base. Il s’agit quasiment du même, un AMD Radeon Pro 5300 en déclinaison mobile pour l’ordinateur portable et « standard » pour l’iMac, ce qui explique la différence de performances entre les deux appareils.

Résultats du test GFXBench Metal pour l’Apple M1 (bleu) et deux Mac avec carte graphique dédiée (chiffres en images par seconde).

Cette fois, l’Apple M1 cède le pas et se retrouve en retrait face aux deux Mac. Mais l’écart n’est pas aussi grand qu’on pouvait le craindre. Par rapport au MacBook Pro 16 pouces, le GPU d’Apple fait entre 4 et 12 % moins bien selon les tests. Dans les jeux, on peut ainsi s’attendre à des performances assez proches par rapport à cet ordinateur portable, mais l’iMac avec sa carte non mobile creuse l’écart et affiche autour de 33 points d’écarts sur chaque test.

C’est indéniablement moins bon, mais il faut aussi rappeler que l’Apple M1 n’essaie pas de concurrencer les GPU dédiés. C’est une puce taillée pour l’entrée de gamme qui consomme très peu — on parle d’un TDP de 10 W pour toute la puce, CPU, GPU et tous ses autres composants compris — et elle n’est pas si éloignée que cela de la puce graphique dédiée fournie par défaut avec les MacBook Pro 16 pouces. Quand on sait qu’elle affiche un TDP de 50 W et qu’elle dispose de 4 Go de mémoire dédiée, cela remet en perspective les scores obtenus par l’Apple M1.

C’est déjà un très bon résultat et le constructeur devrait avoir dans ses laboratoires un modèle plus puissant capable de rivaliser avec les GPUs dédiés. On a hâte de voir ce que cela pourrait donner…


avatar Skippy | 

Quelqu’un y croit au support des eGPU dans les prochaines versions ?

avatar tonton69 | 

@Skippy

De moins en moins... les résultats du M1 sur les app « pros » optimisées donneront une vraie direction... s’il tourne bien sur des logiciels type FCP ou même DaVinci, pour ne citer que les logiciels de montage usuellement demandeurs en ressources graphiques, ça semblera ouvrir les portes à des processeurs APPLE sans vrai besoin de GPU dédié même pour les hautes configurations.

EDIT : et donc sans besoin de eGPU. 😅

avatar bilweb | 
avatar YetOneOtherGit | 

Cela pourra semblait déplacer, mais je ne peux pas m’empêcher de penser que Steve Jobs aurait été heureux de voir cet achèvement : un système absolument fermé au niveau matériel ou Apple contrôle enfin l’ensemble du matériel et de l’OS sur le Mac.

Nous sommes au cœur de l’ADN canal historique d’Apple, après des décennies le Mac ne dépend quasiment plus de la vision d’autres industriels.

On aime ou pas, mais c’est pour moi l’aboutissement d’un désir profond de contrôle et de maîtrise.

Et il y a à côté plein d’offres de qualité portée par une toute autre vision.

avatar reborn | 

@YetOneOtherGit

C’est pas déplacé, c’est un fait. C’est la vision ultime de Jobs. Il aurait été très fier du niveau d’intégration verticale d’Apple aujourd’hui.

avatar YetOneOtherGit | 

@reborn

Le regretté Jean-Marie Hullot m’avait confié qu’à l’époque du lancement de NeXT, Jobs avait exploré la possibilité de faire concevoir un CPU propriétaires 😉

avatar David Finder | 

Cette nouvelle transition opéréé par  ne laisse vraiment présager que du bon dans tous les domaines, pour quelques bonnes et longues années à venir, vus les résultats de ce « petit » M1 ! L’avenir va être très intéressant !

avatar mapiolca | 

J’annonce l’Apple G1 pour le MacBook Pro 16 de fin d’année, ça va tout casser. Je pense même qu’il vont essayer les Nvidia 3080 et consort.

avatar powerpomme | 

Si ces macs gèrent plusieurs écrans 4K, je suppose que le QHD (2560x1440) ne leur pose pas de problème ???
J’ai prévu de migrer vers un Odyssey G9, en 5120 x 1440, le Mac M1 sera toujours présent à l’appel dans ce cas ???
D’avance merci.

avatar debione | 

Ca c'est comparaison Apple Vs Apple...
Ce qui m'intéresserait plus, c'est de comparer M1 avec Metal Vs carte dédié DirectX... Parce que vu d'ou part Apple en la matière... Suffit de faire la comparaison Metal/carte dédiée - Direct X carte dédiée pour voir au combien Apple part de loin...
Mais c'est un bon signe... ou pas! :)

avatar YetOneOtherGit | 

@debione

"Ce qui m'intéresserait plus"

Mais qui n’a strictement intérêt pour la plus grande part des cibles.

Les concours de bites c’est pour les adolescents 😉

avatar debione | 

Qu'est-ce que j'en ai à battre des grandes cibles???
Et qu'est-ce que les grandes cibles en ont à battre de mes besoins?
T'as réponse n'a aucun sens en considération de ma question. Rien, que dalle ... Tu bottes en touches pour ne pas répondre, alors répond pas.
Parce que si, ça m'intéresse de voir comment un environnement, avec Première/After effect/PS ouvert en même temps, ou alors un Assassin's Creed/Red Dead Redemption, se comporte sur un M1 comparativement à une config égale (en prix) sur window. Si en plus on peut rajouter un test genre Live/NI/plus quelques stand alone...

Sisi, c'est intéressant...

avatar YetOneOtherGit | 

@debione

"Tu bottes en touches pour ne pas répondre"

Parce que c’est absolument inepte comme questionnement. 😎

Quel intérêt vois-tu dans cette question sur le sex des anges ?

avatar Grizzzly | 

Pour les joueurs de wow, blizzard vient d’annoncer le support natif des Apple silicon pour l’extension shadowlands.
On va vite avoir un aperçu des performances de la bete, le jeu tournera donc sans Rosetta.

avatar IceWizard | 

@Grizzzly

« On va vite avoir un aperçu des performances de la bete, le jeu tournera donc sans Rosetta. »

Oui, d’autant plus que cette mise à jour est annoncée pour le 18, donc demain matin ! Avec un peu de chance, nous aurons les premières impressions des joueurs/testeurs dans l’après-midi !

avatar en chanson | 

sans bootcamp et sans jeux de qualité quel interet?

avatar Un Type Vrai | 

Quelle stratégie industrielle de folie !
iPhone => Puce Apple => iPad => montée en maitrise => Mac => montée en puissance...
Je ne sais pas si la vision était là depuis le début, mais j'admire la gestion et la clarté du business.

avatar prowls | 

@Un Type Vrai

Je me fais la même réflexion depuis le lancement de ces M1. Si je devais parier sur la prochaine techno à être déployée « cross-plateforme », je mettrais un billet sur le lidar qui, a l’aide du machine learning, pourrait être promis à un bel avenir dans le domaine de l’automobile !

Pages

CONNEXION UTILISATEUR