Sans surprises, le DTK Apple Silicon a des limitations matérielles et logicielles

Mickaël Bazoge |

NDA ou pas, les informations sur le Developer Transition Kit (DTK) circulent plus ou moins librement depuis qu'Apple a livré les développeurs début juillet. On connait ainsi les performances de l'ordinateur hybride, avec ou sans Rosetta 2. @Andrey a compilé une liste des limitations matérielles et logicielles du monstre de Frankenstein (c'est un Mac mini avec le cœur d'un iPad Pro) qui permet aux développeurs de préparer le terrain pour les futurs Mac Apple Silicon. Certaines sont connues, d'autres non, mais il faut garder à l'esprit que les futurs Mac seront (certainement) très différents du DTK.

On apprend ainsi que les périphériques Thunderbolt ne sont pas pris en charge, ce qui n'étonnera personne : le DTK n'a pas de port Thunderbolt. L'ordinateur supporte jusqu'à deux moniteurs : un via USB-C et l'autre via HDMI 2.0. Sur le port USB-C, on peut connecter un écran jusqu'à 5K en utilisant un adaptateur ou un moniteur compatible avec le mode alternatif du DisplayPort. Le port HDMI s'arrête à la 4K.

Les moniteurs Thunderbolt, comme l'ancien 27 pouces d'Apple ou le précédent modèle de l'UltraFine 5K (27MD5KA), ne sont pas supportés. En revanche, l'UltraFine 4K ou 5K (27MD5KL, le modèle sorti l'été dernier) prennent en charge le DisplayPort alt-mode mais ils n'iront pas au-delà de la 4K. Le Pro Display XDR d'Apple s'affiche lui bel et bien, mais il se limite à la 5K. La pile bouton interne a une autonomie de 6 mois environ ; passé ce délai, l'horloge du système ne sera plus conservée en cas de coupure de courant.

Au chapitre des incompatibilités avec des accessoires, le SuperDrive ne fonctionne pas branché en USB-A, par contre avec un adaptateur USB-A/USB-C, le graveur de CD d'Apple fonctionne. Le déverrouillage avec l'Apple Watch est aux abonnés absents. On peut entendre des petits bruits désagréables en débranchant de leur port USB des périphériques audio. Pour forcer le redémarrage du DTK, il faut… retirer puis rebrancher la prise secteur.

Rayon logiciel, Apple Pay n'est pas supporté, tout comme le contenu HDCP, 4K HDR et les vidéos protégées par des DRM. Installer macOS sur un autre volume du système ou depuis la restauration macOS ne sont pas disponibles, tout comme les options d'effacement depuis la partition de restauration ou à distance (avec iCloud.com ou l'app Localiser). Pour effacer ou restaurer un DTK, il faut en passer par une connexion avec un autre Mac en Apple Configurator 2.

À l'arrière du DTK : un port Ethernet, deux ports USB-C, deux ports USB-A, une sortie HDMI.

Le framework de l'hyperviseur, qui sert de base aux outils de virtualisation, n'est pas non plus supporté. Rosetta 2 n'exploite que les cœurs les plus performants de l'A12Z (ils sont au nombre de quatre, et il y en a quatre autres destinés aux tâches économes).

Tout comme les performances du DTK, ces informations ne présagent en rien des futurs « vrai » Mac équipés de puces Apple Silicon. Rappelons que les développeurs ne disposent de cet ordinateur unique en son genre que sous la forme d'un prêt : il faudra le retourner à Apple, comme cela avait été le cas du DTK 2005.

Pour aller plus loin :
Tags
#DTK
avatar raoolito | 

un ipad, un macmini, un chausse pied.. ca s'allume c'est bon, on envoie !

avatar Scooby-Doo | 

@raoolito,

« Ça s'allume c'est bon, on envoie ! »

Du moment que cela envoie du steak comme on dit, pourquoi pas !

😋

avatar raoolito | 

@Scooby-Doo

Oui oui suffisant pour que l'on développe dessus ( quoique, ceux qui exploitent les fonctions manquantes...)

avatar Scooby-Doo | 

@raoolito,

C'est sûr que si le développement en cours a besoin du Thunderbolt (un périphérique, un pilote), cela va être sacrément dur de développer dans ces conditions...

😉

avatar raoolito | 

@Scooby-Doo

Quoiqu'apple a accepté ou pas ses candidats au DTK, du coup ca a du jouer aussi

avatar Scooby-Doo | 

@raoolito,

« Quoiqu'apple a accepté ou pas ses candidats au DTK, du coup ça à du jouer aussi »

Bien vu ! Apple a certainement limité le DTK à ceux qui pouvaient en tirer profit.

Du coup, on peut se demander si les périphériques seront parfaitement compatibles à la sortie des premiers iMac Apple Silicon !

C'est une question, pas une affirmation !

😉

avatar raoolito | 

@Scooby-Doo

Autrement dit: qui pense que ceux ayant des besoins specifiques doivent se jeter sur les premiers mac arm :) ?

avatar YetOneOtherGit | 

@Scooby-Doo

"C'est sûr que si le développement en cours a besoin du Thunderbolt"

Cela me semble très très marginal comme cas de figure.

Les équipe de SoftRaid certainement, mais à part ça ...

Il y aura quoi qu’il arrive une poignée de produits de niche qui ne fonctionneront absolument pas avec le premier Mac ARM sans que cela obère son avenir commercial.

avatar Scooby-Doo | 

@YetOneOtherGit,

« Il y aura quoi qu’il arrive une poignée de produits de niche qui ne fonctionneront absolument pas avec le premier Mac ARM sans que cela obère son avenir commercial. »

L'iMac Pro et le Mac Pro survivront-ils à cette transition ?

Quels processeurs Apple Silicon peuvent / pourront rivaliser avec les Xeon pour motoriser l'iMac Pro et le Mac Pro ?

Le pied de l'écran du Mac Pro ressemble à une pierre tombale, manque plus que la mention : ci-git l'iMac Pro et le Mac Pro !

Déjà que ARM se fait battre en matière de performances / puissances dans le secteur des super calculateurs !

Il suffit juste de regarder le Top 500 des super calculateurs pour se rendre compte de la supériorité d'Intel par cœur installé...

5 % plus efficace que les derniers ARM en matière d'énergie, 10 % plus efficace en matière de Tflop, à cœurs installés !

Bus de données à la ramasse, architecture poussive de ARM ?

Et attendez, on compare des Xeons pas toujours de dernière génération avec des ARM dernier cri !

C'est une vraie question.

😎

avatar YetOneOtherGit | 

@Scooby-Doo

"L'iMac Pro et le Mac Pro survivront-ils à cette transition ?"

C’est une des grandes questions que je formulerai un peu différemment : ces deux machines feront-elles réellement la transition d’ici deux ans ?

avatar Un Type Vrai | 

Ou bien, est-ce qu'Apple va utiliser le design performance d'ARM.

Quels seront les configurations des processeurs (128 cores en ARM, ça doit pousser quand même).

Est-ce que la RAM sera uniquement Lv1 ou bien on aura du Lv2 et Lv3 (normalement, on perd en performance, mais un Xeon avec 128Go de RAM est possible).

Mais est-ce que le segment "pro" est suffisement rentable pour qu'Apple s'y investisse (arrêter du jour au lendemain une ligne de produit est aussi envisageable).

Moi je dis que la seule chose dont est sûr, c'est la transition en 2 ans (puisque annoncée et c'est dans l'intérêt d'Apple).
Et je me souviens des même débats à l'époque du DTK en Pentium 4 sur les machines "pro". On aura jamais des perfs correcte avec du Intel face au bi-G5...
L'architecture Core est sortie et on a oublié l'histoire.

Moi je pense que la famille de processeur aura une déclinaison "mac" pour plusieurs raisons :

- ARM propose un design depuis l'année dernière orienté performance.
- Vu que l'on passerait sur un SoC, il n'y a pas que le processeur qui devrait être partagé, donc des puces inutiles sur Mac mais utile sur iPhone et vice et versa. Plus simple de fondre 2 SoC différents
- La place dans les macs peuvent faciliter un système de refroidissement différent (mais le format de la "carte mère" doit être différent aussi).

Franchement, je ne sais rien, mais j'ai hate de voir. Et pour les performances, je ne suis pas inquiet.

avatar YetOneOtherGit | 

@Un Type Vrai

Là tu énumères d’intéressantes questions ouvertes sur lesquels il est bien difficile de se faire une opinion

avatar YetOneOtherGit | 

@Un Type Vrai

"Moi je pense que la famille de processeur aura une déclinaison "mac" pour plusieurs raisons :

- ARM propose un design depuis l'année dernière orienté performance.
- Vu que l'on passerait sur un SoC, il n'y a pas que le processeur qui devrait être partagé, donc des puces inutiles sur Mac mais utile sur iPhone et vice et versa. Plus simple de fondre 2 SoC différents
- La place dans les macs peuvent faciliter un système de refroidissement différent (mais le format de la "carte mère" doit être différent aussi)."

Nous nous rejoignons sur ce point 😎

avatar YetOneOtherGit | 

@Un Type Vrai

"Mais est-ce que le segment "pro" est suffisement rentable pour qu'Apple s'y investisse (arrêter du jour au lendemain une ligne de produit est aussi envisageable)."

J’évoque assez longuement cela plus haut.

Pour moi il ne l’est pas et ne perdure que pour des enjeux d’image important : Apple le fournisseur des créatifs et des artistes.

avatar YetOneOtherGit | 

@Un Type Vrai

"Quels seront les configurations des processeurs (128 cores en ARM, ça doit pousser quand même)."

Sur le haut de gamme où bien des usages reposent sur des algorithmes largement parallèlisables je ne serais pas étonné de voir une approche massivement parallèle émerger aussi bien sur le CPU que sur le GPGPU 😋

avatar YetOneOtherGit | 

@Un Type Vrai

"Et je me souviens des même débats à l'époque du DTK en Pentium 4 sur les machines "pro". On aura jamais des perfs correcte avec du Intel face au bi-G5... "

Un classique en ces lieux : répéter les même modes de construction intellectuelle méprisant les fondements et privilégiant les ressentis personnels qui montrent régulièrement leur incapacité de prédiction sans jamais les remettre en question ☹️

avatar YetOneOtherGit | 

@Scooby-Doo

"Il suffit juste de regarder le Top 500 des super calculateurs pour se rendre compte de la supériorité d'Intel par cœur installé..."

Si ce n’est que le n°1 est maintenant sur architectures ARM mais c’est totalement hors de propos les enjeux de ce type de système n’ayant rien à voir avec même les station de travail.

https://www.theverge.com/2020/6/23/21300097/fugaku-supercomputer-worlds-...

avatar Scooby-Doo | 

@YetOneOtherGit,

« Si ce n’est que le n°1 est maintenant sur architectures ARM »

Merci mais j'étais déjà au courant, suivant cela de très près !

Mais avez-vous effectué quelques calculs pour connaître l'efficacité par cœur installé ?

Parce que s'il faut deux fois plus de processeurs ARM pour battre le second super calculateur qui est sous Xeon et avoir une consommation électrique supérieure, je ne vois pas l'intérêt !

Sauf pour dire qu'il faut prévoir d'en acheter deux fois plus pour arriver péniblement à faire mieux...

😉

avatar YetOneOtherGit | 

@Scooby-Doo

"Mais avez-vous effectué quelques calculs pour connaître l'efficacité par cœur installé ?

Parce que s'il faut deux fois plus de processeurs ARM pour battre le second super calculateur qui est sous Xeon et avoir une consommation électrique supérieure, je ne vois pas l'intérêt !

Sauf pour dire qu'il faut prévoir d'en acheter deux fois plus pour arriver péniblement à faire mieux..."

Si tu t’intéresse à ce secteur du calcul intensif tu sais fort bien qu’on ne peut rien en extrapoler pour d’autres usage et que déjà les performances crête annoncées n’ont rien à voir avec les cas réel où on sabre le champagne qu’en on atteint le tiers des performances crêtes.

Bref c’est mignon mais c’est totalement hors sujet 😎

avatar Brice21 | 

@Scooby-Doo

Peut être qu’Apple en mettra deux fois plus? D’autant qu’il n’auront plus à payer le prix exorbitant avec la marge d’intel mais juste le coût marginal du fondeur TSMC.

avatar Scooby-Doo | 

@Brice21,

« Peut être qu’Apple en mettra deux fois plus? D’autant qu’il n’auront plus à payer le prix exorbitant avec la marge d’intel mais juste le coût marginal du fondeur TSMC. »

Apple va en mettre plus sur son SoC, c'est quasi sûr ! Apple ne va peut-être pas chercher la performance brute des unités de calculs pour se différencier.

Par contre je serais moins optimiste concernant la marge d'Intel !

Apple va appliquer ses marges sur ses propres composants, et Apple marge bien ! Merci pour elle !

😁

avatar YetOneOtherGit | 

@Scooby-Doo

"Quels processeurs Apple Silicon peuvent / pourront rivaliser avec les Xeon pour motoriser l'iMac Pro et le Mac Pro ?"

Sur le papier rien ne s’y oppose l’architecture ARM n’interdit pas cette montée en puissance.

Après c’est un vrai challenge intéressant.

avatar Scooby-Doo | 

@YetOneOtherGit,

« Sur le papier rien ne s’y oppose l’architecture ARM n’interdit pas cette montée en puissance. »

Sauf que les Apple Silicon c'est du SoC !

Et que leur chip était déjà bien rempli, vu le nombre de trucs qu'Apple a réussi à caser !

Pour progresser, va falloir faire soit de la place, soit réduire encore la gravure !

Et on atteint quand même des limites physiques...

avatar YetOneOtherGit | 

@Scooby-Doo

"Sauf que les Apple Silicon c'est du SoC !

Et que leur chip était déjà bien rempli, vu le nombre de trucs qu'Apple a réussi à caser !

Pour progresser, va falloir faire soit de la place, soit réduire encore la gravure !

Et on atteint quand même des limites physiques..."

Là tu t’engages sur des terrains que tu connais visiblement assez mal ;-)

Il y a quelques belles bêtises dans ce que tu écris 😎

Et à cette heure j’ai un peu la flemme de me lancer dans un vade-mecum d’architecture des systèmes 🤓🤤

avatar macinoe | 

@YetOneOtherGit

En revanche, tu n'as jamais la flemme pour être méprisant et pédant comme à ton habitude hein ?
Même quand tu n'a rien a dire sur le fond, tu as quand même un jugement à faire sur un interlocuteur que tu ne connais pas.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR