Kernel Panic #02 : la chasse au DTK

Mickaël Bazoge |
Ça va devenir une habitude. Pour la transition vers Apple Silicon, Apple a tout simplement repris la feuille de route de la transition vers les processeurs Intel ! Comme en 2005, le constructeur propose un Developer Transition Kit (DTK), une machine aux allures de monstre de Frankenstein. À l'époque, c'était un PowerMac avec un cœur de Pentium, cette année, c'est un Mac mini avec l'A12Z de l'iPad Pro.

Ces machines sont extraordinaires au sens premier du terme. Elles sortent véritablement de l'ordinaire de par leurs entrailles bien sûr, mais aussi parce qu'elles ne sont distribuées qu'à un nombre restreint d'utilisateurs, à savoir les développeurs. Ces derniers ont ainsi pu tester et optimiser leurs applications avant que le grand public puisse mettre la main sur les nouveaux Mac.

Dans ce nouvel épisode de Kernel Panic, nous revenons sur le DTK 2005 avec Patrice, développeur vétéran qui a débuté sa carrière avec le Mac de 1984, a bifurqué sur les machines NeXT avant de revenir au bercail en même temps que Steve Jobs. Jean-Baptiste Leheup nous rejoint également, vous le connaissez bien puisque c'est « l'historien » de MacGeneration.

Et bien sûr, il sera impossible de parler du DTK 2005 sans évoquer aussi le DTK 2020 ! Et qui sait, peut-être que vous tomberez sur quelques infos inédites sur ce mystérieux ordinateur…

La suite est réservée aux membre du Club iGen.

Déjà abonné ? Se connecter
Abonnez-vous au Club iGen !