La difficile recherche d'un PC portable au niveau d'un MacBook Pro

Florian Innocente |

En 2018, l'herbe est-elle plus verte chez les PC portables que chez ceux d'Apple ? La question mérite d'être posée pour plusieurs raisons. D'abord parce qu'il est toujours intéressant de jeter un œil sur ce qui se fait en face, de comparer où en sont les adoptions et les abandons de technologies.

Ensuite parce que dans le marché du smartphone on a pu assister à une convergence rapide entre des produits concurrents. Dernier exemple en date : si Face ID n'a pas été égalé, en quelques mois seulement l'encoche dans l'écran n'était plus un signe distinctif de l'iPhone X. On a vu aussi Samsung utiliser de grands écrans pendant des années puis Apple s'y est mise et elle creuse le sillon. La prise jack a disparu de plusieurs mobiles tandis que les systèmes à deux caméras sont devenus monnaie courante. Sur le matériel comme sur le logiciel, les smartphones iOS et Android se marquent constamment à la culotte.

MacBook Pro 2018

À l'inverse, dans les PC portables, les fabricants paraissent moins prompts à coller aux basques d'Apple, tandis que celle-ci ne leur rend jamais hommage en reprenant certaines de leurs idées. Le MacBook Air est toujours imité mais c'est le seul véritable cas. Plus rares sont les machines PC qui évoquent d'emblée une influence du MacBook Pro Retina.

Pour résumer à grands traits, on pourrait dire que tous les smartphones se ressemblent mais que les PC portables et les MacBook font toujours bande à part.

Un PC qui rappelle le Mac

Partons de l'idée qu'un client fidèle à Apple depuis de nombreuses années veuille remplacer son MacBook Pro par un PC équivalent. À quelles propositions va-t-il être confronté ? Est-il aisé de trouver une nouvelle chaussure à son pied, différente mais quand même familière et confortable ?

Il ne s'agit pas de faire un guide d'achat, mais plutôt de voir où les deux grandes plate-formes de cet univers de l'informatique traditionnelle se croisent et en quoi elles continuent de s'opposer.

Fnac Part-Dieu

Il y a plusieurs manières de faire son shopping, j'ai retenu la plus basique : aller dans une Fnac (celle de l'énorme centre commercial de la Part-Dieu à Lyon) et déambuler parmi l'offre exposée. Le choix sera plus riche sur les boutiques en ligne — Dell par exemple, qui fait de bonnes machines, n'est pas référencé. Mais avec plusieurs dizaines de PC portables en situation — des plus petits aux grosses machines de joueurs — on a un bon panorama de ce qui se fait et ça donne l'occasion de dégrossir le problème.

Il y avait 53 PC en présentation, dont la gamme de Microsoft. Une absence remarquée, celle des Chromebooks. Google a bien un stand mais pour ses objets connectés. On peut distinguer trois grandes familles : à une extrémité, les gros portables pour gamers (de 1 300 à 1 500 €) et les petits notebooks qui ne coûtent presque rien (de 200 à 300 €) à l'autre extrémité. Au milieu, un mélange de machines de 13" à 15" avec des prix de 500 €, 900 €, un peu plus de 1 000 € ou 1 500 à 1 600 €, plus rarement.

Les mini clones de MacBook Air à 300 €

Des écrans comme avant

Se balader dans un rayon PC c'est à certains égards remonter le temps. Ce n'est pas forcément une critique, il y a des clients d'Apple qui aimeraient bien retrouver l'abondante connectique qu'avaient les MacBook Pro d'il y a 3 ou 4 ans.

Avant d'aborder les prises il y a le cas des écrans. Cela fait 6 ans que l'on n'a plus vu de portable 17" chez Apple. Ces grandes machines ont été balayées en 2012 par la génération Retina qui a permis de caser une importante définition d'image dans un format physique contenu (15" d'abord puis 13" et 12").

Dans le monde PC, le 17" est une diagonale reine pour les portables de gamers. 10 machines de cette espèce étaient montrées (il existe aussi des 15" et 13"). Ce sont ces portables qui étaient parmi les plus "chers" de ceux disponibles (de 1 300 à 1 400 €). Il n'y a pas que les joueurs invétérés qui vont vers ces stations portables, leurs grosses performances intéressent ceux qui travaillent dans l'image.

L'autre surprise c'est la prépondérance des écrans restés sur une définition de 1080p, jusque sur des écrans 17". Au point que c'est un critère bien mis en avant. A contrario, sur Mac ce sont les dalles Retina qui sont devenues banales et le vieux MacBook Air demeure l'unique exception. Pour reprendre la comparaison avec le monde du smartphone, cela fait longtemps que le ratio entre la diagonale et la définition est allé dans un sens similaire à ce que l'on a sur les écrans des Mac.

Le 1080p c'est encore bien

Ces 1080p sur PC paraissent désuets mais c'est mieux pour exploiter la formidable logithèque sur PC (pas vraiment le domaine d'excellence du Mac) où c'est la fluidité qui prime et donc le taux de rafraîchissement et le taux de réponse. La carte graphique s'accommode plus facilement de cette "petite" définition, quant aux clients ils ne semblent pas en être affectés.

Sauf à mettre deux machines Retina et non Retina côte à côte, sauf à pouvoir convaincre sur l'avantage des changements de définition sur les écrans Retina, il est difficile de vendre la nécessité de cette qualité (qui est en plus synonyme de surcoût). Pas de demande, donc pas d'offre… et inversement (lire Pourquoi est-ce que l’on trouve toujours autant d’écrans 1080p ? ainsi que les commentaires contrastés des lecteurs). Parmi ces 50 PC il n'y avait guère que le stand de Microsoft qui marquait sa différence avec ses écrans tactiles PixelSense (2 256 x 1 504 ou 3 000 x 2 000 pixels).

Les écrans tactiles, dont rêvent certains des utilisateurs de Mac, étaient largement sous-représentés

En parlant de tactile, c'est un débat récurrent dans le monde Mac : "qu'Apple fasse donc comme sur PC et qu'elle équipe ses portables Mac en dalles tactiles !" Apparement, la solution n'est pas de changer de plateforme : sur cette cinquantaine de PC il n'y en avait que 8 à dalles tactiles. Force est de croire que la majorité des clients PC se passe fort bien d'un Windows que l'on peut toucher du doigt.

Une connectique sans concessions

Vous avez dé-tes-té le passage aux MacBook et aux MacBook Pro munis seulement de connecteurs USB-C ou de prises Thunderbolt ? Avec leur cortège d'adaptateurs ou de périphériques à renouveler ? Bienvenue sur PC où la foire du connecteur bat son plein.

Comme sur les MacBook Pro, avant…

La prise USB-A est (quasiment) partout présente, assurant une compatibilité sans intermédiaires encombrants. À l'inverse du Mac, le Thunderbolt était complètement absent (Dell par contre s'en sert). L'USB-C ne s'est pas encore imposé mais 31 machines quand même en avaient. Une maigre poignée de celles-ci (un peu chez HP, un peu chez Microsoft) ne proposait d'ailleurs que lui, comme sur un MacBook, mais ce sont des exceptions.

Certains PC sont aussi pauvres sur la connectique que n'importe quel Mac

L'Ethernet, qui a besoin d'un adaptateur sur Mac, s'efface doucement. Il était tout de même présent sur les 10 PC de gamers (normal, il faut que la connexion réseau soit au top) et sur 17 autres portables.

35 modèles utilisaient un lecteur de carte SD (une espèce largement disparue chez nous), 40 machines avaient encore du HDMI mais seulement 2 une sortie VGA. Quant au lecteur/graveur de CD, lui aussi fait de la résistance mais elle est très affaiblie : 4 PC seulement en étaient équipés.

Encore quelques graveurs de CD

HD et SSD sont sur le même bateau

Sur les portables Mac c'est SSD ou rien pour le stockage. Dit autrement, si l'on veut avoir une bonne capacité (512 Go au moins) et ne pas dépendre trop du nuage, il faut prévoir un budget élevé. Même sur un 15" d'entrée de gamme vendu 2 800 € Apple démarre à seulement 256 Go ! On se console quelque peu en observant que ces SSD sont super rapides et qu'en fiabilité, sur le long terme, ils valent autre chose qu'un disque dur.

Les 10 PC de gamers et 5 PC classiques avaient un combo SSD + disque dur au moyen du système Optane d'Intel. La capacité SSD allait de 128 à 256 Go et le disque dur avait 1 To. Ailleurs, c'était souvent des machines avec seulement un disque dur de 1 To. Pour les petits portables de 200 à 400 €, leur capacité de stockage était de 32, 64 et 128 Go… comme le MacBook Air vendu 1 100 € avec 128 Go aussi !

Designs et finitions

Les goûts et les couleurs… on connaît le refrain. Ce qui est sans appel c'est l'écart entre les machines tout aluminium et très soignées d'Apple et cette ribambelle de portables en polycarbonate (parfois très "plastoc" mais on n'attend pas mieux d'une machine à 200 €).

Ces portables sonnent souvent creux, il n'y a pas cette densité que l'on sent en prenant en main un MacBook Pro. Ou ces écrans qui entrainent avec eux le châssis lorsqu'on les ouvre d'une seule main. Ce sont des détails qu'il est impossible de "vendre" à un client lambda, mais ils illustrent les différences de soins et de temps consacrés à la conception d'un produit et expliquent en partie les différences de prix.

Petit trackpad pour grand portable

Microsoft et un ou deux portables HP se distinguaient dans l'offre. Le premier est au plus près de ce dont on a l'habitude de trouver sur un Mac, tout en jouant sur un autre registre avec son Surface Book en tissu alcantara ou l'écran détachable de son Surface Book à l'étrange charnière.

On peut parler de ces trackpads minuscules perdus sur les immenses repose poignets de certains 17", comme une île au milieu de l'océan. Des trackpads qui fonctionnent comme ceux des portables d'Apple d'il y a quelques années : la surface clique de moins en moins vers le haut du pavé.

Des trackpad qui ne cliquent pas bien partout

À propos du design des PC de gamers on dira que ce sont des machines à l'identité affirmée… Par leurs volumes et épaisseurs qui semblent d'un autre âge (mais il faut bien refroidir le moteur et la carte graphique), par le rétroéclairage coloré du clavier (quand ce ne sont pas les touches individuellement que l'on peut éclairer : « 80 quadrillions de combinaisons d'éclairage avec un nombre incalculable d'effets et de modes » promet Dell pour ses toutes dernières fusées portables) ou par leurs formes biseautés et anguleuses, ces portables sont à nul autre pareil. Il ne peut pas y avoir plus différent d'un MacBook Pro, toutes générations confondues. Aller vers un PC de gamer c'est comme rejoindre une faction dissidente des portables Mac et PC traditionnels.

PC pour gamers

Ces volumes larges et épais sont tout aussi courants dans les autres PC croisés dans ces rayons. On peut reprocher à Jonathan Ive de trop viser la minceur, on regrette que ses pairs du monde PC n'en fassent pas un peu plus de leur côté.

Là encore la comparaison avec le monde du smartphone surprend. Il y a des gros téléphones pas très gracieux dans le monde Android mais aussi beaucoup de modèles largement au niveau de l'iPhone, la barre est haute chez de nombreux acteurs du mobile. La sélection offerte par la Fnac n'est certes pas représentative de tout ce qui existe chez les fabricants de PC, il est juste étonnant de voir à quel point les machines sans grâce particulière sont encore nombreuses, à tous les niveaux de prix.

Un bon casse-tête

En cherchant à trouver une ou deux machines qui se rapprochent le plus de ce que je peux connaître chez Apple, il y avait les produits Microsoft et de petits Pavillon ou Envy chez HP. Des PC au prix d'un MacBook Air 13"pour les HP ou d'un MacBook Pro 13" pour les Surface.

En termes de budget il n'y a donc pas de révolution. On peut trouver des PC à des prix inconnus chez Apple mais on descend fortement en gamme (d'où l'intérêt d'étendre ses recherches à des marques comme Dell ou d'autres modèles au-delà de la sélection d'un grand magasin).

Ces portables HP et Microsoft sont d'apparence très corrects si ce n'est qu'il leur manquait ici ou là le petit quelque chose qui vous fait dire que vous n'aurez aucun regret à abandonner les MacBook Pro (lire Surface Laptop : un test top moumoute).

Une sorte de Touch Bar dans le trackpad (pas super, super…)

C'est toute la difficulté de l'exercice et la frustration qui en découle. Cette abondance de choix a quelque chose d'une illusion. Lorsqu'on écarte les extrêmes on tombe vite sur deux douzaines de machines dont une fraction seulement est au niveau de ce que l'on peut attendre lorsqu'on a connu le Mac depuis 10 ou 20 ans.

La vendeuse du rayon à qui je demandais de m'orienter vers des machines pouvant correspondre à ce que je cherchais m'indiqua les même PC que j'avais repérés. Preuve que le choix n'était pas si ouvert, dans ce cas de figure du moins, où le budget n'est pas LE critère premier.

L'un des HP qui se détachait des autres mais on est déjà à 1 200 €

Elle m'expliquait qu'en général les clients PC qu'elle conseillait cherchaient un portable qui allie des performances avec un bon prix (pendant cette visite, plusieurs étudiants et parents ont tourné autour de l'îlot des petits portables à 400 € ou alors de gros 17" dans la même gamme de prix).

À ce compte là, on peut comprendre que les points de la définition de l'écran, de la présence ou non de ports Thunderbolt ou d'un trackpad aussi sophistiqué que ceux d'Apple leur passe largement au-dessus de la tête. Ces critères n'entrent pas dans leur équation, d'où peut-être cette évolution globalement atone où de rares modèles viennent rompre la monotonie.

Surface Laptop, une machine d'un bon niveau mais sans relief particulier

Il y a de bons PC portables mais en dépit d'un catalogue conséquent il n'est pas si simple de trouver un cousin germain des MacBook Pro. Les machines d'Apple ne conviendront pas à tout le monde — sans même aborder la question de leur prix — mais elles sont assez homogènes. Il n'y a pas de profonds déséquilibres dans leur qualité et leurs prestations (dommage qu'une histoire comme celle des claviers soit venue amocher ce tableau).

En définitive, cette recherche d'un successeur à un MacBook Pro s'est soldée par un semi-échec. Je pensais trouver assez facilement un PC de bon niveau, certains s'en approchaient, mais pas au point de dire : "voilà, c'est ça !" La recherche pouvait continuer. Dans l'univers du smartphone il aurait été certainement beaucoup plus simple de trouver aussi bien que les iPhone du moment…

Si vous avez récemment opté pour un PC portable après avoir bien connu la gamme d'Apple, n'hésitez pas à expliquer en commentaires vers quel modèle vous vous êtes orienté et quels étaient vos critères de choix.


avatar macam | 

@giantpopples :
Je suppose que tu voulais dire le disque dur n'est pas un cache (pour les applications du SSD) : c'est un point qui n'est jamais mentionné par les aficionados de Windows, alors que c'est une belle foutaise : ça ressemble à Fusion Drive mais ça ne marche pas.

avatar Ghaleon111 | 

C’est mieux que fusion drive, tu installe les logiciels et autres sur le vrai ssd donc bien meilleurs perfs, le hdd n’est là que pour du stockage de fichiers et depuis de nombreuses années avant que fusion drive existe il y avait et encore aujourd’hui sur pc les hdd hybride de seagate et autres.

avatar giantpopples | 

Je veux dire qu'aucune des références montrées dans l'article n'utilisait un système de cache Intel Optane mais que les PC avaient bien 2 disques durs, un classique en 5400 ou 7200tpm et un deuxième SSD format M2 soit en SATA soit en PCI-E.
Les 2 sont visibles et utilisables dans l'explorateur, schématiquement c'est comme si tu avais un disque dur externe branché en permanence à côté du SSD (si tu es habitué au stockage unique des Mac actuels)

Donc effectivement pas de cache, pas de "disque hybride SSHD" ou quoi que ce soit, les performances totales du SSD en disque de boot et pour toutes les applis et un disque mécanique si on a de gros fichiers à stocker.

Les 2 bien évidemment upgradeable vu que ce sont des connectiques et formats standards, c'est probablement ce qui me gêne le plus sur les Macbook, c'est le stockage soudés, à la fois pour l'évolution et en cas de panne :/

avatar marenostrum | 

comment démonter le monde PC et rendre nerveux leurs utilisateurs, qu'avec un tour à la Fnac.

avatar Japo | 

Meilleur ultrabook : Dell XPS 13 ou 15 4k. Personnellement je les trouve mieux que n'importe quel macbook

avatar marenostrum | 

en quoi sont mieux ?

avatar Cro_Arthur | 

Ça fait plaisir de voir un article rédigé avec aucune objectivité se voit critiquer par la plupart d’entre nous.
Cela prouve que la communauté aime bien Apple, mais ne voit pas que par Apple. C’est un bon point de pouvoir échanger sans que tout le monde ne s’orgasme sur Apple ??

avatar bugman | 

@Cro_Arthur

?

avatar Un Type Vrai | 

J'ai toujours pensé que 80% des gens qui ont windows n'utilisent jamais Mac os alors que 80% des gens qui utilisent Mac os utilisent aussi Windows.

Aussi, la critique est plus constructive lorsque l'on subit les deux OS.

Exemple, quand j'etais en école d'ingénieurs, mes camarades pro Windows avaient comme argument :
Sous mac, quand tu lances deux fois une applications, tu perds le travail de la 1ere fois (référence à la gestion différente des fenêtres d'une application)
Un mac ne sait pas lire des vidéos...
L'internet des macs est plus petits

Pourtant c'était des bac +2-3 scientifiques.
Mais les croyances par l'ignorance...
Moi je n'ai jamais dit que Windows n'était pas stable (ayant utilisé Windows au travail pendant de nombreuses années sans plantage).

avatar Cisco | 

De mon côté j'ai fait le chemin inverse. J'ai commencé à m'intéresser vraiment à l'informatique et à monter mes PC à l'âge de 14 ans en 2000, sous Windows, OS que je n'ai plus quitter jusqu'à 2015. Pour ma dernière machine mobile Windows, je voulais de la qualité, je me suis orienté à l'époque vers un Sony Vaio Pro 13". Les arguments qui m'ont poussé à mettre 2000€ dans cette machine en 2013 étaient la qualité de l'écran (définition semblable au Retina actuel des Macbook Pro, même sans être graphiste ou professionnel de la photo, je trouve qu'un écran de qualité Retina est un vrai bond en avant au quotidien, en termes de confort et qualité ressentie, quelque soit l'usage), la finition et la puissance de la machine. Malheureusement lorsque l'on ne maîtrise pas l'harmonie entre le logiciel et le matériel, on arrive à une expérience utilisateur désastreuse. D'un point de vue logiciel, à l'époque, Windows n'était pas du tout optimisé pour les écrans avec une telle définition sur cette taille d'écran. Résultat, de longues heures à essayer de paramétrer la taille de police pour les différents éléments de l'UI de l'OS, sans vraiment trouver les bons réglages. Enfin le deuxième gros désagrément rencontré, c'est la fiabilité de la machine, qui n'arrêtait pas de chauffer et de ventiler pour un oui ou pour un non, sans vrai lien de cause à effet de l'utilisation faite, hormis le visionnage d'une vidéo ou le simple lancement de Photoshop par exemple. Résultat, j'ai malgré tout utiliser cette machine pendant plus d'un an, espérant un patch logiciel fourni par Sony ou des mises à jour Windows pour régler mes soucis, sans avoir de solution à mes problèmes, même un an après.
J'ai switché sur macOS et sur un Macbook Pro un peu au hasard, avec mon travail. Et là, ce fut une vraie révélation, que ce soit au niveau matériel ou logiciel. Enfin une machine dont je n'entend quasiment jamais la ventilation, qui respire la qualité et qui semble pensé pour l'utilisateur en premier lieu, avec de vrais partis pris sur les matériaux employés.
Idem, l'OS a "révolutionné" mon expérience informatique au quotidien, avec un paradigme qui semble enfin logique, que ce soit l'UI ou l'UX du système, la façon "d'installer" un programme, le Terminal inclut par défaut avec SSH par exemple, les fonctionnalités avancées proposées simplement par des tiers comme Brew, sans parler de tous les détails qui font la différence à l'usage. Bref, chacun aura son propre avis, sa propre expérience, ses propres convictions sur le sujet et c'est très bien ainsi, tant que l'on a le choix.

avatar SebKyz | 

@Cisco

J’ai l’impression que tu m’as piqué ce pavé quelques part toi ??
Exactement mon expérience sauf que la marque de mon pc était différente.

avatar Cisco | 

Ah pas du tout, j'ai pris un peu de temps pour rédiger ma prose ^^ Mais rassuré de ne pas être le seul à avoir eu cette expérience et ce ressenti !

avatar tbr | 

@Cisco

Ah, mais carrément ça. Tu n’es pas le seul.?

avatar Sharp | 

Voilà un titre bien tendancieux et insensé. Quel est votre objectif chez Macg les gars ? Générer un maximum de commentaires ?

avatar marenostrum | 

oui et c'est normal. sinon ils ont pas besoin d'écrire du tout. mais contrairement à toi, ou à vous, eux ils documentent. ils se la jouent pas facile.

vous avec des commentaires de merde, avec que quelques mots, sans aucune documentation, avez la prétention en plus d'être plus crédible que l'article.

avatar Sharp | 

Non, je parle en connaissance de cause ! Nous sommes nombreux à être équipés de Macbook Pro et également des PC portables de qualité. Donc apparemment c'est toi qui a de la merde dans les yeux et pas uniquement dans les yeux ! Ton fanatisme à propos d'un objet aussi banal qu'un ordinateur portable, quelle que soit sa marque, est pitoyable et risible.

L’expertise des gars de Macg, qui sont habitués à traduire des articles de MacRumors et d'autres sites et qui publient souvent des tests très superficiels, est franchement discutable.

avatar marenostrum | 

et pourquoi t'es équipé avec deux ordinateurs portables différents ?
ou c'est comme pour ce site que apparement tu aimes pas mais tu viens quand même lire, t'aimes de te faire mal ?

avatar Marco787 | 

Vous ne trouvez pas que la logique de l'article est des plus douteuses :
Un échantillon très limité et peu représentatif est choisi (un magasin Fnac), pour en sortir une généralité.

Il aurait fallu comparer aux principaux fabricants (Dell, Lenovo etc.).

avatar marenostrum | 

et pourquoi comparer les fabricants qui n'ont pas d'appareils présent dans un magasin public ?
à quoi ça peut servir ? mets toi dans la place d'un client qui cherche acheter un ordinateur.

et qui veut VOIR la chose, la toucher, la manipuler, avant de l'acheter. et pas dans la place actuelle, où t'as de renseignements sur la chose, parce que tu suis les blogs qui en parlent à la longueur de l'année.

avatar Marco787 | 

Je suis tout à fait d'accord qu'il faille toucher / voir. Les images des sites des fabricants sont très souvent trompeuses / flatteuses !

Le problème est que l'essentiel des modèles n'est pas présent (l'inverse serait d'ailleurs difficile, étant donné le nombre).

De nombreux fabricants n'ont pas de modèles en magasin (ex Dell ou Razer), ou seulement une toute petite partie (Lenovo etc.).

Difficile d'être sûr de faire le meilleur choix en se cantonnant à un échantillon réduit...

En commandant par Internet, il est tout à fait possible (loi française) de retourner le produit sous 14 jours et de se faire intégralement rembourser (ce qui n'est possible en achetant en magasin à la Fnac il me semble, un bon d'achat au mieux pouvant éventuellement être proposé).

Par ailleurs, rien n'empêche d'aller en magasin pour voir à quoi ressemble une gamme ou un modèle (au sens MacBook Pro 13"), pour ensuite aller sur Internet voir les différentes variantes (ex : RAM de 16 Go, SSD de 512 Go etc.) qui elles n'ont pas besoin d'être vues / touchées...

avatar macam | 

@marenostrum :
Je pense que c'était aussi la démarche de MacG : se mettre à la place d'un acheteur lambda en quête d'un ordinateur en cette période de prérentrée scolaire.

avatar Sharp | 

@marenostrum
Pour les mêmes raisons que beaucoup de gens ! A cause des logiciels qui ne tournent que sur un PC ou sur un Mac.

avatar marenostrum | 

sur Mac tu peux installer Windows, nativement ou par le biais de logiciel de virtualisation. mon frère développe pour tous les systèmes, et il travaille que sur Mac depuis longtemps.

avatar mimot13 | 

Titre de l'article tendancieux et insensé..? On peut ne pas être d'accord avec l'article mais il a le mérite d'exister, dans le pire des cas. Je trouve que ce sont surtout et trop souvent, les commentaires qui sont insensés : on y voit bien un manque de tolérance en général pour tout ce qui ne va pas dans le sens de ces commentateurs et une vision étriquée des choses. Aucun argument tangible, aucune réflexion par rapport au (bon) boulot que fait l'équipe de MacG. Tous ceux qui crachent sur ce qui est écrit sur le site ici (et je n'ai pas d'actions chez MacG !) devraient se dépêcher de créer le leur et de se mettre au boulot pour voir quelles sont leurs vraies capacités, de tous ces ados attardés et capricieux. Faites nous signe le moment venu..?

avatar Glop0606 | 

Je rejoins beaucoup de commentaires... le macbook pro ne peut être comparé avec l'ensemble des PC d'un rayon Fnac. Pour avoir pu tester les derniers XPS ou surface de Microsoft, ce sont eux les véritables concurrents. Et puis il faut reconnaitre au PC, qu'il en offre pour tous les goûts et toutes les bourses. Et puis, vu la tendance générale du tout soudé et non réparable, c'est à se demander s'il ne vaut pas mieux prendre du moyen de gamme et changer plus souvent? Pas écolo? c'est vrai! Mais c'est l'industrie informatique qui m'y pousse. Mon MBP de 2011 acheté neuf chez Apple pour 1199 euro marche toujours ayant pu changer moi même la RAM, le disque dur et sa batterie! ça c'est écologique!

avatar marenostrum | 

les macbook se trouvent pourtant dans la même boutique. comment et pourquoi ne pas les comparer ? sont tous des ordinateurs, qui servent pour le même truc, l'informatique.

avatar Glop0606 | 

@marenostrum

J’ai essayé d’être précis dans mon commentaire. Je ne parlai pas de l’endroit mais de la gamme.

avatar marenostrum | 

ça veut dire tu nous dis que pour chercher un PC portable qui peut se comparer à un macbook il faut pas aller dans la Fnac, mais le chercher ailleurs ?

la seule chose précise pour moi est la logique. d'ailleurs d'ou vient le mot Logiciel. il faut une logique sinon rien est précise.

avatar Marco787 | 

@ marenostrum

La Fnac propose la quasi totalité de la gamme Apple.

En fait-elle de même avec les autres constructeurs ? Absolument pas.

Il est donc illogique de vouloir comparer les Mac aux seuls ordinateurs présents à la Fnac. D'ailleurs, cela n'aurait aucun sens pour les acheteurs qui peuvent évidemment aller dans d'autres magasins et bien sur sur Internet.

Par ailleurs, le titre de l'article n'est pas "La difficile recherche d'un PC portable au niveau d'un MacBook Pro dans un magasin Fnac". Mais "La difficile recherche d'un PC portable au niveau d'un MacBook Pro."

avatar marenostrum | 

apparement ça se vend pas les autres. sinon Fnac les mettrait en tête de l'affiche.

et puis celui qui a l'argent achète Apple. pour ça que les PC cher comparable aux Mac, ne sont pas présent la bas.
pour le même prix un gars achète Apple, il est pas bête, il voit que c'est plus joli (sans renter dans d'autres détails) l'objet produit par Apple.

avatar Ghaleon111 | 

Pas du tout, les vraies modèles pro équivalents voir mieux que le MBP ne se trouvent jamais en magasin car leurs principal clients sont les entreprises donc pas le même réseau de distribution sans parler de toutes les configurations disponible et pour les vraies modèles gamer, une Fnac n’est pas assez spécialiser à partir d’un certain niveau de configuration.

avatar mac-a-dames | 

Pourquoi les autres PC ne se trouvent pas à la FNAC ? Ils feraient bien moins de vente que les autres PC, il y aurait moins de marges dessus, etc. Ce n'est qu'une question d'argent.

Pourquoi ils ont toute la gamme MacBook ? C'est simple, parce qu'Apple paye pour avoir son petit corner dans la boutique, à part des autres pour bien montrer la différence.

Celui qui a de l'argent achète Apple ? Ah oui, le fameux "je suis riche j'achète un Apple pour que tout le monde le sache". Sauf que non, des gens qui ont de l'argent et qui ne sont pas aveuglés par l'aura de la marque mais qui réfléchissent ne prendront pas forcément un Apple. Je connais des gens qui ont l'argent, qui ont achetés leur PC aussi cher voir plus cher qu'un Mac mais qui n'est pas un Mac. Chacun ses choix.

Quant à la beauté... les machines Apple sont belles, mais d'autres le sont tout autant. Après c'est sûr, on ne parle pas des PC tout en plastique vendus à la FNAC...

avatar emanullg | 

Bon article. Mais comparer une gamme « pro » apple avec des Pc « mer.dique » du grand public c’est un peu comparer une Renault d’une BMW. Personne ne prends en compte les gammes latitude ( et/ouprécision ) de DELL où les ThinkPad de Lenovo????

avatar Marco787 | 

Bon article ?

La logique est douteuse : un échantillon très limité est choisi (un magasin Fnac) pour être ensuite généralisé à tous les PC...

Les remplaçants évidents du MBP sont absents (Dell XPS etc.)

avatar yoanngadon | 

Si vous cherchez du matos pro en pc on va chez Lenovo : https://lnv.gy/2LfIFyK

avatar sebastien79 | 

@yoanngadon

Expérience pro : au boulot on taf avec des Thinkpad et des Dell et bien de ce je constate tous les jours c’est que les Dell vieillissent bien mieux et on a nettement moins de taux de pannes dessus.
Quand j’ai dû choisir un pc pour mon usage perso c’est ce qui m’a fait basculer chez Dell (de plus les I7 hexa n’étaient pas encore au catalogue Lenovo quand je me suis décidé...).
Les Thinkpad « Lenovo » ne sont pas comparables aux feu Thinkpad « IBM » au niveau qualité de fab et robustesse je trouve...

avatar DarkMoineau | 

pas de soucis avec les Lenovo depuis 2015 mais on a des Dell d'avant 2014 qui tournent encore, pas les HP.

avatar hautelfe | 

"Encore quelques graveurs de CD"

Hum... MacG qui ne fait pas la différence entre CD et DVD, ça fait peur...

avatar Dimemas | 

C’est pas comme si razer faisait un portable aussi bien en terme de ssd avec une meilleure carte graphique et a moins cher...
Ok ils ont pas mis d’hexacoeur mais quand même !

avatar macinoe | 

Aha.. ça fait trop rendez-vous en terre inconnue votre article..

Mais quels sont ces appareils tout bizarres ?

Sérieux ça confirme pas mal les a priori sur les mac users qui ne sont au courant de rien et qui ont 10 ans dans la vue concernant leur connaissance du marché informatique.
D'où une impression de supériorité due à leur méconnaissance et des idées reçues basées sur des informations périmées depuis des années.

En tout cas merci pour la rigolade.

Ca faisait veaiment hibernatus découvre 2018.

avatar snake626 | 

Article intéressant et assez représentatif de ma démarche récente.

Devant l’âge avancé de mon vénérable MacBook Pro 2010 avec cd et tout et tout j’ai cherché une machine compact équilibrée, relativement puissante, ergonomique et bien fini... le tout pour un budget plus serré qu’un MacBook Pro.

Trouver la perle rare est bien difficile, sauf à renoncer à certains aspects (puissant mais moche ou gros, compact mais peu puissant, prix corrects mais finitions pas top...)

J’ai fini par hésiter entre un Razer, un XPS, un Surface Book et un MacBook Pro.
Autant dire que le gain budgétaire est minime et ce sont toutes de bonnes machines avec des « pours » et dès « contres ».

Hormis la gamme surfaces je ne trouve aucune de ses machines Windows en ventes direct magasin sauf rares exceptions...

Autant dire que pour l’utilisateur lambda la concurrence qualitative se réduit vite !

Donc oui cet article illustre très bien mon aventure : « à la recherche d’un bon PC »

avatar Marco787 | 

@ snake626

Votre démarche me semble assez différente : vous ne vous êtes pas cantonné à un magasin Fnac. Vous êtes allé sur Internet, pour voir d'autres constructeurs/ modèles non disponibles à la Fnac (Dell, Razer etc.)

C'est bien le problème de l'article (généraliser un échantillon très limité).

avatar olaola | 

Bizarre de ne pas parler du Huawei Matebook X Pro qui a été très largement plébiscité :
https://www.theverge.com/2018/5/29/17396818/huawei-matebook-x-pro-laptop-review-specs-price

avatar DarkMoineau | 

Enfin cet article a quand même un mérite: rappeler a tous que c'est pas a la FNAC qu'on trouvera un bon ordi.

avatar marenostrum | 

on y trouve les Mac, les meilleurs. (pour les autres je m'en fous, j'ai pas de problèmes d'argent pour le moment).

pour ne pas dire, qu'en achetant chez eux, tu fais du bien à l'économie française ou celle locale, de TA VILLE, en prolongeant la vie de ce vieux magasin, qui peut être utile pour beaucoup de gens et même toi, si l'internet marchera plus un jour.

avatar DarkMoineau | 

T'as pas de problème d'argent?

Cool pour toi.

Mais ça te fais pas mal au c*l de payer n'importe quoi plus que ce que ça vaut vraiment? Je ne retrouve pas l'article mais un ancien d'Apple expliquait que la Touch Bar gonflait inutilement le prix de 350$....

avatar marenostrum | 

je voulais dire par ça, que c'est le prix seulement qui pousse les gens acheter des PC.
pour ça d'ailleurs que dans les magasins de PC on trouve rien de comparable aux macbook pro, parce que cette gamme de PC a le mêmes prix, mais en étant plus moche. ça se vend pas en magasin, le client les voit.
en ligne t'achètes parce que tu fais pas de différence en apparence. tu cherches d'ailleurs pas cette différence. un truc beau va pas avec le costume Tati d'un fonctionnaire médiocre. etc. normal dans ce dernier cas, t'es né pour un PC.

avatar bugman | 

@marenostrum

J'ecris au Mont Blanc, j'importe mon encre (Shin-kai Iroshizuku), je roule en Audi Quattro 3.0l, de l'iPhone X, de l'iPad Pro, du Mac et du PC (en mode DIY) à la maison, j'écoute sur du Triangle... mais je risque de passer à tes yeux comme un extra terrestre tellement je m'en contre fout du prix payer et de la beauté toute relative de tout ce bordel... La seule chose qui me pousse à les utiliser c'est plus le besoin/plaisir que le paraître. D'ailleurs mon salaire, 1300 boules par mois. ? Bref, ton Mac, si il te sert de référence concernant la réussite ultime, tu peux repasser.

avatar eric242 | 

c'est bien tout ça mais lorsque l'on achète une machine :
c'est pour son proc + sa carte video + ram et la effectivement les PC sont nettement moins cher que les macs .

Par contre point de vue esthétique et qualité de finition là y'a pas photo Apple à 5 ans d'avance !

avatar ereyre | 

Pages

CONNEXION UTILISATEUR