iMac : est-ce que ça sert à quelque chose de mettre plus de RAM ?

Anthony Nelzin-Santos |

Vous êtes en train de configurer un nouveau Mac, et arrivez à la case « mémoire ». Faut-il en ajouter ? En voilà une bonne question. Le gain procuré par un processeur plus puissant ou une carte graphique plus performante est aisément quantifiable. Mais la mémoire vive ? L’effort continu d’optimisation des systèmes d’exploitation est renforcé par des fonctions comme la mémoire compressée, et le recours à la mémoire virtuelle n’est plus aussi sensible maintenant que les SSD atteignent des débits de 3 Go/s.

La trappe d’accès à la mémoire de l’iMac Retina 5K.
La trappe d’accès à la mémoire de l’iMac Retina 5K.

Mais alors, la dotation en mémoire vive ne compte plus ? Disons que les choses sont un peu plus compliquées qu’un simple « plus, c’est mieux ». Prenons l’exemple de l’iMac Retina 5K « haut de gamme », celui-là même que nous avons récemment testé, fourni avec 8 Go de mémoire DDR4 à 2 400 MHz en deux barrettes de 4 Go. Deux emplacements sont libres : glissons-y deux barrettes de 8 Go de la même mémoire DDRR à 2 400 MHz, pour un total de 24 Go de RAM.

L’effet est absolument imperceptible dans la plupart des applications que nous utilisons pour réaliser nos tests. Safari est peut-être un peu plus à l’aise lorsqu’on le pousse dans ses retranchements, mais il s’agit là d’une vague sensation plutôt que d’un élément directement quantifiable. Le triplement de la dotation en RAM, augmente le score Geekbench de 1,75 %… et c’est à peu près ce que cela doit changer dans Microsoft Word.

Le fait est que macOS Sierra s’accommode parfaitement de 8 Go de RAM, et que vous n’avez probablement aucun intérêt à mettre 64 Go de RAM dans votre iMac pour surfer sur le web. Mais vous avez tout intérêt à le faire si vous utilisez certaines applications professionnelles comme Final Cut ou Logic. Dans Logic notamment, le passage à 24 Go de RAM a permis de résoudre les petits problèmes de montée en charge que nous avions repérés dans notre test.

Cette conclusion n’est pas une surprise, bien sûr. Ce qui l’est plutôt, c’est que le système et les applications intégrées sont beaucoup moins sensibles à la dotation en RAM qu’à une époque où ils étaient sans doute moins optimisés. Dès lors, on comprend qu’Apple ne fournisse pas 16 ou 32 Go de mémoire en série : cela ne servirait pas à grand-chose dans la grande majorité des cas.

En haut, une barrette de 4 Go de mémoire DDR4 à 2 400 MHz extraite d’un iMac Retina 5K, fabriquée par Micron. En bas, une barrette de 8 Go de mémoire DDR4 à 2 400 MHz vendue par Crucial, donc fabriquée par Micron. Celle du haut est vendue deux ou trois fois plus cher que celle du bas…
En haut, une barrette de 4 Go de mémoire DDR4 à 2 400 MHz extraite d’un iMac Retina 5K, fabriquée par Micron. En bas, une barrette de 8 Go de mémoire DDR4 à 2 400 MHz vendue par Crucial, donc fabriquée par Micron. Celle du haut est vendue deux ou trois fois plus cher que celle du bas…

Une chose est sûre : si vous lorgnez sur un iMac Retina 5K, et même si comptez utiliser des applications gourmandes, ne gonflez pas la RAM à l’achat. Apple vend la mémoire à un prix astronomique : 720 € les 32 Go et 1 680 € (!) les 64 Go. Or elle se fournit chez Micron, qui vend les mêmes barrettes sous la marque Crucial… pour 280 € les 32 Go et 560 € les 64 Go. Comme il est encore possible d’accéder à la mémoire de l’iMac Retina 5K et d’installer ses propres barrettes…


Tags
avatar jmtweb | 

bitonio 29/06/2017 - 07:34 via iGeneration pour iOS
Le plus mauvais papier depuis longtemps. Vous feriez mieux d'expliquer les compteurs Pagein/pageout et autres qui sont révélateurs d'un manque de RAM.

Un iMac 5k pour du word, pourquoi pas, quel gâchis. Heureusement il y a des utilisateurs qui utilisent des outils bouffe memoire comme les softs Adobe ou les dérivés de Electron.

J'en passe sur les Xcode et autres VMs (Vagrant etc...) dont les développeurs sont si friant. Quasiment 9 dev sur 10 autour de moi (je travaille dans la Silicon Valley) sont sur Mac et les 8 Go c'est juste une blague. Mais l'Os avec son terminal natif, brew, une excellente gestion des typos à l'écran (windows est toujours aussi dégueu), ça en fait des bécanes de choix.

Bonjour, peux-tu expliciter davantage stp pour éclairer ma lanterne ? Qu'entends-tu par pagin pageout ?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR