iMac : est-ce que ça sert à quelque chose de mettre plus de RAM ?

Anthony Nelzin-Santos |

Vous êtes en train de configurer un nouveau Mac, et arrivez à la case « mémoire ». Faut-il en ajouter ? En voilà une bonne question. Le gain procuré par un processeur plus puissant ou une carte graphique plus performante est aisément quantifiable. Mais la mémoire vive ? L’effort continu d’optimisation des systèmes d’exploitation est renforcé par des fonctions comme la mémoire compressée, et le recours à la mémoire virtuelle n’est plus aussi sensible maintenant que les SSD atteignent des débits de 3 Go/s.

La trappe d’accès à la mémoire de l’iMac Retina 5K.
La trappe d’accès à la mémoire de l’iMac Retina 5K.

Mais alors, la dotation en mémoire vive ne compte plus ? Disons que les choses sont un peu plus compliquées qu’un simple « plus, c’est mieux ». Prenons l’exemple de l’iMac Retina 5K « haut de gamme », celui-là même que nous avons récemment testé, fourni avec 8 Go de mémoire DDR4 à 2 400 MHz en deux barrettes de 4 Go. Deux emplacements sont libres : glissons-y deux barrettes de 8 Go de la même mémoire DDRR à 2 400 MHz, pour un total de 24 Go de RAM.

L’effet est absolument imperceptible dans la plupart des applications que nous utilisons pour réaliser nos tests. Safari est peut-être un peu plus à l’aise lorsqu’on le pousse dans ses retranchements, mais il s’agit là d’une vague sensation plutôt que d’un élément directement quantifiable. Le triplement de la dotation en RAM, augmente le score Geekbench de 1,75 %… et c’est à peu près ce que cela doit changer dans Microsoft Word.

Le fait est que macOS Sierra s’accommode parfaitement de 8 Go de RAM, et que vous n’avez probablement aucun intérêt à mettre 64 Go de RAM dans votre iMac pour surfer sur le web. Mais vous avez tout intérêt à le faire si vous utilisez certaines applications professionnelles comme Final Cut ou Logic. Dans Logic notamment, le passage à 24 Go de RAM a permis de résoudre les petits problèmes de montée en charge que nous avions repérés dans notre test.

Cette conclusion n’est pas une surprise, bien sûr. Ce qui l’est plutôt, c’est que le système et les applications intégrées sont beaucoup moins sensibles à la dotation en RAM qu’à une époque où ils étaient sans doute moins optimisés. Dès lors, on comprend qu’Apple ne fournisse pas 16 ou 32 Go de mémoire en série : cela ne servirait pas à grand-chose dans la grande majorité des cas.

En haut, une barrette de 4 Go de mémoire DDR4 à 2 400 MHz extraite d’un iMac Retina 5K, fabriquée par Micron. En bas, une barrette de 8 Go de mémoire DDR4 à 2 400 MHz vendue par Crucial, donc fabriquée par Micron. Celle du haut est vendue deux ou trois fois plus cher que celle du bas…
En haut, une barrette de 4 Go de mémoire DDR4 à 2 400 MHz extraite d’un iMac Retina 5K, fabriquée par Micron. En bas, une barrette de 8 Go de mémoire DDR4 à 2 400 MHz vendue par Crucial, donc fabriquée par Micron. Celle du haut est vendue deux ou trois fois plus cher que celle du bas…

Une chose est sûre : si vous lorgnez sur un iMac Retina 5K, et même si comptez utiliser des applications gourmandes, ne gonflez pas la RAM à l’achat. Apple vend la mémoire à un prix astronomique : 720 € les 32 Go et 1 680 € (!) les 64 Go. Or elle se fournit chez Micron, qui vend les mêmes barrettes sous la marque Crucial… pour 280 € les 32 Go et 560 € les 64 Go. Comme il est encore possible d’accéder à la mémoire de l’iMac Retina 5K et d’installer ses propres barrettes…


Tags
avatar macinoe | 

Prenons un ordinateur d’il y a 10 ans et imaginons que tous les composants soient soudés.

Par exemple le Macbook de début 2007.
Core2duo 2 Ghz, DD 120 Go et 512 Mo de Ram.
Qu’est ce qui est complètement rédibitoire pour faire tourner un OS récent ?

C’est bel et bien la ram le gros problème.

Ne pas permettre d’en ajouter c’est transformer un ordinateur en appareil jetable. C’est tout.

avatar feefee | 

@macinoe

"Prenons un ordinateur d’il y a 10 ans.."

STOOOOOOOOP !

La marge d’évolution était la même ?

Non bien sûr .

Shoot again

avatar macinoe | 

Dire que l’évolution des ordinateurs est terminée est une théorie interessante.
Ce serait une première et ce n’est pas confirmé par les faits..

C’est même tout le contraire avec une acceleration récente du besoin en performance et en volume de données par exemple avec l’avenement de la réalité virtuelle / augmentée.

Je comprend qu’il soit vexant d’avoir mis 3 smic dans une machine jetable, mais ce n’est pas une raison pour faire un déni de réalité.

avatar feefee | 

@macinoe

"Dire que l’évolution des ordinateurs est terminée"

Si tu es obligé de déformer mes propos c’est donc la preuve que tu n’as pas de vrais arguments et surtout que tu fais exprès de ne pas comprendre ce que j’ai dit .

avatar C1rc3@0rc | 

@feefee

«La marge d’évolution était la même ?
Non bien sûr .»

La marge d’évolution, de quoi?

Le x86? En 10 ans ses performances ont ete anecdotiques au niveau du core
Il a ete rejoint et maintenant est depassé par ARM, dont le potentiel d'evolution est enorme (pour l'instant on parle toujours de processeurs conçus pour des telephone...)

On voit aussi le besoin generalisé de GPGPU qui est en train d'exploser...
Apple vient meme de doublement acter cette voie en remettant des GPU dans ces nouvelles machines.

Les ecran? La 8k est dans les prod depuis presque 5 ans, ça va debarquer sur les PC dans les 3 ans.

La RAM? on voit que c'est un des domaines ou les evolutions a venir sont les plus claires et necessaires.

Du disque? Un Mac 2011 avait un disque d'1To, aujourd'hui au mieux les Mac ont des disque de 512Go. Et la vitesse du SSD ne remplace pas le volumes qui manque. Samsung promet des SSD de 2 a 5To dans les 5 ans qui seront au cout d'un SSD de 512Go d'aujourd'hui.

Aujourd'hui on a une masse de données qui depasse des 2 tiers les capcités informatiques. Dans 3 ans ça va empirer, la croissance des données est telle que les capacités informatiques seront suffisantes pour traiter 1/5 eme de la masse des données...

Bon deja ton peudo-argument est balayé, mais reflechi a un autre probleme: l'aspect financier.
J'ai vu en 10ans le prix des machines Apple monter, pas baisser a de rares exceptions, tout en devenant de plus en plus fermées, avec du tout soudé. J'ai un iMac 2011, j'ai changé la batterie et le SSD, mais impossible de changer la RAM. Sans cela cette machine totalement fonctionnelle aujourd'hui, serait passé au pilon il y a 2 ans. Et aujourd'hui je n'achetetai pas un mac boite a sardine totalement fermée pour le remplacer.

Bon, pour relativiser l'erreur de ton propos l'article de MacG induit une erreur massive
«Le triplement de la dotation en RAM, augmente le score Geekbench de 1,75 %…»

Deja qu'on peut discuter de la fiabilité, voire de la pertinence de Geekbench concernant la puissance des processeur, ce bench n'est absolument pas signifiant par rapport a la RAM.

Bref, une machine ou l'on ne peut pas changer la RAM ou de disque c'est une machine jetable a court terme. Pour un iPhone ou un iPad qui sont des outils de consultation non evolutif, dont la duree de vie et de le cadre d'utilisation est fixé a 3 ans, ok ça passe encore, mais le mac comme outil de production, c'est inacceptable.

Bref, on est aujourd'hui de configurer son Mac a l'achat pour le besoin que l'on aura dans 3 - 5 ou 7ans, en fonction du temps d'amortissement, temps qui augmente avec le tarif augmente!

avatar feefee | 

@C1rc3@0rc

"Bon deja ton peudo-argument est balayé, mais reflechi a un autre probleme: l'aspect financier."

Je me suis certainement mal exprimé , mais ce que je voulais dire c’est que l’apport en ram avec les machines et les os d’il y a 10 ans n’est pas le même qu’aujourd’hui .

Bref , cela aura permis d’étaler la confiture
Mais pourquoi pas ?

avatar MacGyver | 

j'ai un macbook unibody late 2008 avec 8Go de ram

bon, il chauffe un peu quand j'ai plusieurs onglet d'ouvert sous firefox mais sinon ca va

avatar feefee | 

@C1rc3@0rc

"Bref, une machine ou l'on ne peut pas changer la RAM ou de disque c'est une machine jetable a court terme"

Tout ça pour ça ?
Je m’attendais à mieux , j’étais près à baisser les armes ?
C’est faux bien entendu , tout dépends de l’usage .
Encore une fois tu prends ton cas perso et tu le généralises ...

avatar feefee | 

@macinoe

"C’est même tout le contraire avec une acceleration récente du besoin en performance et en volume de données par exemple "

Il ne t’a pas échappé qu’on parlait de ram la ?

avatar macinoe | 

Oui, et le manque de ram est le maillon le plus faible de la chaine qui fait une machine puissante et perenne.

C’est très exactement ce que j’ai déjà dit dans mon premier commentaire, si tu l’avais lu..enfin compris plutôt.

avatar feefee | 

@macinoe

"Oui, et le manque de ram est le maillon le plus faible de la chaine qui fait une machine puissante et perenne."

Explique nous alors pourquoi depuis pas mal de temps. Et même le départ , un iPhone est aussi rapide qu’un bidule sous Android avec 2 fois moins de ram ?

Ça m’intéresse .

avatar C1rc3@0rc | 

@feefee

D'une part il n'est pas question que de rapidité, domaine ou la RAM a certes un impact si l'OS en tire partie, mais la quantité de RAM permet surtout de traiter des volumes d'information qui sont impossibles avec moins de RAM.

Utilises 2 minutes un soft utilisé massivement dans les domaines en pointes des data sciences, comme R, et tu vas comprendre ta douleur si t'as 8 malheureux Go de RAM. Tu pourras bien avoir un Core i7 a 4Ghz, tu resteras con face a des dataset qui sont aujourd'hui commun.

Ensuite, Android tourne avec Java, une machine virtuelle, qui a besoin de beaucoup de RAM, beaucoup plus que iOS qui tournent en natif (ok pas tout a fait, mais c'est pas une JVM non plus)
On voit d'ailleurs que la RAM des nouveaux iPhones grimpe a mesure que Swift devient commun.

avatar feefee | 

@C1rc3@0rc

"D'une part il n'est pas question que de rapidité, domaine ou la RAM a certes un impact si l'OS en tire partie, mais la quantité de RAM permet surtout de traiter des volumes d'information qui sont impossibles avec moins de RAM. "

Mais on parle du quoi la ?
D’un serveur ou d’un poste de base destiné à la majorité des utilisateurs ?

Continue donc ton exposé sur la RAM , c’est enrichissant, mais ne le compare pas à mon propos , c’est n’importe quoi .

avatar feefee | 

@C1rc3@0rc

"Utilises 2 minutes un soft utilisé massivement dans les domaines en pointes des data sciences,"

Mais quel rapport avec mon propos ?
Tu vas me parlais aussi de l’ordinateur destiné à la navette spatiale ?

Comme aurait di Pagnol:
T’es en train d’essayer de tuer un âne à coup de figue mole .

avatar macinoe | 

Tu ne comprends pas comment fonctionne l’évolution de l’informatique.

C’est un domaine où le progrès hardware ouvre des possibilités sans même que l’on sache lesquelles au moment de la conception de ce hardware.

Ces applications arrivent d’abord dans des domaines particuliers de pointe, puis ensuite dans le grand public.

En limitant le matériel pour de nombreuses années comme le fait Apple, on casse complètement la dynamique qui a permis le progrès dans l’informatique depuis l’origine.

On inverse le processus en créant un hardware pour un software et non pas un software exploitant les nouvelles possibilités du hardware.

Et ça change tout. Ça bloque complètement l’évolution du soft car celui ci est limité par le matériel sur lequel il tourne.

Bref non seulement ces machines ont une durée de vie sensiblement réduite, mais c’est aussi l’évolution de Mac OS qui est freiné par cette politique du « 8Go is enough for everybody »

avatar Necrosys | 

Je dispose d'un Macbook Unibody de 2009, très bon Macbook, mais avec un certain âge.
Il était fourni avec 2gb de ram de série sur Léopard, il fonctionnait à merveille avec la mises a jour vers Snow Léopard, rien n'avait changé, jusqu'à l'arrivé de Maverick, l'horreur, rien que le fait d'allumer, la ram était utilisée à 85%.

Malgré que pour l'utilisation que j'en faisais, le vieux CPU Intel était largement suffisant, et c'est là, que j'étais heureux de savoir changer la ram et lui donner 4gb, il a repris du poil de la bête.
Si elle aurait été soudé, le macbook m'aurait juste servi de radio réveil car même pour regarder une vidéo, il souffrait.

Donc oui, a l'heure actuelle, tes 8gb sont largement suffisant mais rien ne te dit que dans 5 ans, ton joli macbook ne sera pas sur les genoux, car en général, ce n'est pas le CPU qu'est à la ramasse mais plutôt la ram, car dans 5/6 ans, les logiciels seront aussi plus gourmands, ton OS demandera aussi plus de ressource.

Et là, tu seras heureux de sortir 100€ pour changer la ram plutôt que de changer ton macbook.

J'ai un autre exemple, je suis un gamer donc oui, c'est sur PC, j'ai un vieux pc (5 ans), c'est un INTEL i7 870, il date mais il ne bronche pas, le tout avec une GTX 970 et 10GB de ram, bien assez pour faire tourner TOUT les jeux en FULLHD avec détails au Max.
Et il y a 3 mois, j'ai fait la connaissance de MASS EFFECT ANDROMEDA.
Et bah, ce qu'il me manquait, c'était de la ram, le Windows utilisait 2gb, et les 8 restant ne suffisait pas pour le jeu, j'ai du monté a 16GB, et là, miracle, le jeu tournait a fond avec 13gb sur les 16 de dispo, le tout entre 50/60 ips.

C'est là même chose, ton super CPU I5 actuelle sera toujours aussi douer pour ce que t'as besoin même s'il y aura bien plus puissant mais pas sure que la ram soit suffisante.

avatar feefee | 

@Necrosys

"Il était fourni avec 2gb de ram de série sur Léopard, il fonctionnait à merveille avec la mises a jour vers Snow Léopard, rien n'avait changé, jusqu'à l'arrivé de Maverick, l'horreur, rien que le fait d'allumer, la ram était utilisée à 85%. "

On est d’accord mais ton problème c’est que tu ne comprends pas la nuance entre 2Go qui est une config qui n’existe plus et le minimum d’aujourd’hui.
Tes 2Go datent et ça ne veux pas dire que la croissance va être infinie .

Dans 30 ans tu voudras quoi 6 Peta octets de RAM ?

Non heureusement de nos jours les ingénieurs arrivent à pondre des solutions élégantes sans surconsommation

avatar alfatech | 

@macinoe

"Prenons un ordinateur d’il y a 10 ans"

En effet à l'époque rien était optimisé…C'est plus du tout le cas depuis quelques années déjà. Ça n'a plus rien à voir.

avatar macinoe | 

Ah ? Interessant.

Peux-tu developper et me dire concrètement en quoi ?
Par quelle mystère les premiers Mac tournaient avec 512 Ko ... Oui oui 512Ko.
Et maintenant il faut 8 Go.

Parce qu’aujourd’hui c’est plus optimisé ? Et c’est sans doute cette optimisation qui consomme autant de ram ?

Soyons sérieux.

L’évolution informatique n’est pas terminée. Un matériel figé est un matériel avec une durée de vie plus limité, ça provoque un renouvellement du matériel plus fréquent et ça fait les affaires d’Apple.

Ne soyez pas duppe. Je sais que mettre 3000 boules dans une machine jetable, ça fait mal et c’est dur, voire impossible à admettre pour certain.

Bon ok, je respecte votre déni. Je pense que la prise de conscience sera d’autant plus dure, mais bon libre à vous de choisir la version hard.

avatar pocketalex | 

@macinoe

tu est enfermé dans l'habitude qu'il faille toujours plus de RAM parcequ'avant ... il fallait toujours plus de RAM, et c'était vrai

ça ne l'est plus

De tout temps jusqu'à 2010 environ, les OS et les Apps ont consommé de plus en plus de RAM et les machines étaient toutes sous-dotées à l'achat
Qui plus est, et c'est bien souligné par l'article, la gestion de la mémoire était calamiteuse avant l'arrivée des OS modernes (Os X, etc), et même avec les OS modernes, cette gestion s'est affinée (compression de la mémoire, gestion du swap)

Et, récemment, environ depuis 2010, la courbe s'est aplanie et l'OS comme les Apps - hors Apps pro spécifiques bien entendu - il faut 1 à 2Go pour l'OS, et 1 à 2Go pour une App classique, un peu plus pour certaines mémorivore comme Chrome, si bien qu'une machine avec 8Go, si en plus tu ajoutes la compression mémoire par l'OS, et la gestion du swap, est ultra à l'aise pour bien des utilisations, même de la retouche photo et du montage vidéo

Je ne vois pas en quoi du jour au lendemain, l'OS et les Apps qu'on utilise fréquemment (surf, office, jeux, logiciels multimédia, photo, etc) demanderaient, soudainement, des Go de RAM pour faire ce qu'elles font très bien aujourd'hui et qu'il faille 32Go dans la moindre machine pour l'utiliser

toi et d'autres parlez des tablettes qui concurrencent les ordis sur bien des usages, et c'est vrai, mais les tablettes, elles sont 1 ou 2Go de RAM, 4 pour le haut de gamme ... et rien à redire ?

Une machine qui est vendue avec 8Go de RAM aujourd'hui, et dont l'utilisateur aura un usage qui correspond à cette quantité (entendez par la qu'il va pas se mettre à faire de la post-prod ou du montage 4K alors qu'il faisait de l'office et de la retouche photo simple) sera tranquille pour toute la durée de vie de l'appareil

Tu es bloqué dans les années 2000 où chaque machine devenait utilisable à partir du moment où on l'avait ouverte pour ajouter des barettes. Cette époque est RÉVOLUE

C'est pas aux machines de changer, c'est à toi d'ouvrir les yeux

avatar macinoe | 

De toute façon personne ne peut savoir ce que sera l’avenir et si l’augmentation de la dotation en ram va continuer à augmenter comme par le passé.

La seule chose sûr, c’est qu’avec une machine upgradable, on est beaucoup mieux paré pour le futur que le besoin en ram augmente ou pas.

C’est la posture qui consiste à être sûr de prédire l’avenir qui me semble risquée.

Quand j’achète une machine, je veux être sûr de sa durée de vie et c’est pourquoi je n’achéterais jamais une machine avec de la ram soudée.

Il y a une probabilité que vous ayez raison, mais à vrai dire vous n’en savez rien.

Et quitte à ne pas savoir, autant adopter l’attitude la plus prudente et ce n’est pas la votre.

avatar pocketalex | 

@macinoe

Rien n'empêche l'acheteur, sur le site Apple, de passer à 16Go de RAM, l'option est proposée sur tous les modèles

Je reconnais sans souci, pas de guéguerre la dessus, qu'Apple impose ses prix délirants au lieu de permettre à l'utilisateur de choisir dans un second temps

Gageons que, pour les machines desktop, un retour en arrière semble d'opérer, faut rester positif :)

avatar macinoe | 

J’ai possédé une machine qui a évolué de 256 Mo à 2 Go soit une multiplication de sa dotation par 8.

Sans même parler de la facture et du fait que ce n’est pas très interessant de faire évoluer un ordi par anticipation car on ne servira pas tout de suite de ce surplus de mémoire, il faudrait que les Macbook pro proposent un option à 64Go pour que ce soit comparable.

On en est loin. Très très loin même.

Je sais que feefee va encore me reprocher de me référer au passé, mais bon au moins le passé c’est factuel contrairement aux théories de science fiction.

Du coup, je ne vois pas pourquoi je me priverais :

Alors je fais mon petit Nostradamis :

Je pari que dans 5 ans, en 2022, les laptops dotés de 32 Go seront les plus courants, que 16 Go ça existera toujours mais ce sera un peu juste et que les hauts de gamme grand public seront dotés de 64 Go et même 128 Go.

Voilà, c’est écrit. Je le mets dans mon agenda. Rendez-vous dans 5 ans pour voir le résultat.

avatar pocketalex | 

parceque tu enterres tes agendas toi ? ?

avatar CR_B | 

Pour avoir lâché une machine similaire boosté en SSD et 4Go de ram il y a 4mois, le cpu est un pedalo (la moindre page web lourde est un calvaire). Le disque dur de base rend la machine plus que penible.

Bref c'est de toute facon inutilisable

avatar ssssteffff | 

Quasiment imperceptible sur des tests mono applicatifs, mais qu'en est-il dans la vie de tous les jours, avec plusieurs applications "non professionnelles" ?
Par exemple avec 15 onglets Chrome (chargeant des lourdes pages comme Gmail et WhatsApp Web), Slack, et autres gouffres à mémoire, bien que peu intensives ?

avatar leber726 | 

Tout à fait, j'ai eu le cas sur un ordi un peu ancien sur lequel je faisais beaucoup de multitâche avec beaucoup de programmes actifs. Dans certains cas extrêmes, certains programmes étaient suspendus et arrêtaient leur tâche du fait du manque de mémoire, ce qui me posait problème. Et le SSD ne change rien à ça, il accélère le swap, c'est déjà énorme, mais ça n'est pas de la ram.

avatar Kriskool | 

Jai l'iMac 5K fin 2015 et j'avais pris 16go de ram au lieu de 8. Je trouve pas de différence. Jai très souvent la roue qui tourne dans nombre d'applications même les plus simples ...

avatar MacOSXI | 

c'est le disque dur (ou Fusion Drive) qui bloque, pas le CPU ou la RAM

avatar frankm | 

@Kriskool

Mon MacBook Pro utilise souvent autour de 4 Go sur 8. Affinity photo designer iMovie.
C'est en mettant un SSD dans mon précédent mac que la magie à opérée. J'avais d'abord doublé la ram à 8 Go sans effet

avatar Sindre | 

@Kriskool

Exactement le même constat avec un fusion drive sur la même machine avec des programmes de tous les jours.

avatar agrippa | 

@Kriskool

Le bonheur du disque dur d origine ! Mon iMac joue de la roue multicolore régulièrement et pour pas grand chose. Parfois simplement avec safari. Vu le prix de la machine, c est décevant.

avatar pocketalex | 

@agrippa et les autres

D'ou le faux problème de la RAM où on a l'illusion qu'elle est gérée comme en 1998 sur System 7 : tout est dans les barettes

Eh ben non, les OS récents utilisent à mort le swap et il suffit d'un disque dur (ou d'un fusion drive) pour mettre à genoux une machine puissante (dotée d'un i5 ou d'un i7, soit toute la gamme Apple) et passer son temps à attendre devant un roulette

Je trouve que trop de gens ici focussent sur la RAM ou le CPU (ou le GPU) alors que le disque est tout aussi important sinon plus.

C'est ce qui fait qu'un Macbook 12" peut être plus agréable à utiliser qu'un iMac i5 ou i7 avec un disque dur.

La solution est simple : bannir le DD ou le fusion Drive à l'achat et privilégier un SSD, même un petit.
L'espace disque n'est pas important, j'ai envie de dire qu'un simple 128Go suffit mais un 256 est franchement le minimum à considérer, et de stocker ses datas en dehors de sa machine, dans un DD externe ou, mieux, dans un NAS.

ça facilite autant le backup de ces datas que leur accès sur toutes les machines du réseau (autres ordis, tablettes, smartphones, TV box)

Tous les gens qui relèvent des soucis de manque d'espace disque sur un SSD sont ceux qui utilisent leur machine comme en 1990/2000 : tout centralisé sur le plus gros disque possible.

avatar Jacti | 

Encore une fois, plus on a de RAM moins le système swap et moins on a d'accès disque. Donc + de ram = meilleur confort et vitesse améliorée.

avatar pocketalex | 

@Jacti :

pas vraiment.

tu raisonnes comme décrit en début d'article "plus j'en ai, mieux c'est", ce qui n'est pas vrai. Tous les tests applicatifs démontrent que si une certaine quantité correspond à ton utilisation (ex : 8Go pour utilisation familiale, bureautique, etc), plus de RAM ne t'apporteront rien

il faut juste prendre la bonne quantité suivant ses besoins et non en prendre "un max" pour "être peinard"

Surtout que souvent, en écoutant ce genre de conseils, les gens se tournent vers une sur-quantité de RAM et derrière ils prennent un DD classique ou un Fusion Drive et se retrouvent avec un Mac qui rame, alors qu'avec une quantité de RAM convenable et un SSD, ils auraient un avion de chasse

avatar Jacti | 

Relis mon message. Si le système swap c'est que tu n'as pas assez de RAM; donc il en faut plus. Evidemment que ce n'est que dans ce cas qu'il en faut plus...
Par contre, pour mes besoins musicaux, avec Logic et surtout les échantillonneurs virtuels qui utilisent des échantillons professionnels (je rappelle ce que j'ai déjà dit dans un autre message, j'ai des échantillons de pianos qui font 2 Go. Ça va très vite la consommation de mémoire quand on simule un orchestre symphonique. On peut compenser en utilisant plutôt des instruments virtuels mais outre que ça ne sonne pas comme les "vrais" instruments, dans ce cas, ce sont les processeurs qui sont mis fortement à contribution et je ne parle même pas de la modélisation physique d'instrument où le son est calculé en temps réel à partir des équations....
Il faut donc aussi des quadricœurs i7 les plus puissants. J'attends impatiemment l'iMac Pro pour disposer de 128 Go de RAM, des 18 processeurs et des 4 To de SSD !

avatar feefee | 

...

avatar Chanteloux | 

Fifi, voici ton message le plus génial, le plus passionnant, et le plus enrichissant! Surtout, continue comme ça!

avatar Stardustxxx | 

"Le triplement de la dotation en RAM, augmente le score Geekbench de 1,75 %… et c’est à peu près ce que cela doit changer dans Microsoft Word."
Plus de mémoire veut dire plus d'application ouverte en même temps, mais c'est sur pour Geekbench ou Word aucun intérêt, c'est juste une application, c'est sur qu'elle n'est pas contrainte par la memoire.
Premiere, AE, un navigateur avec 25 tabs ouverts, Mail et Word, c'est deja autre chose, et la il y a deja une grosse difference entre 8 et 16 GB.
Les besoins memoire ne se réduisent pas au besoin de faire fonctionner une application.

avatar alfatech | 

@Stardustxxx

"Plus de mémoire veut dire plus d'application ouverte en même temps, mais c'est sur pour Geekbench ou Word aucun intérêt, c'est juste une application, c'est sur qu'elle n'est pas contrainte par la memoire."

Geekbench est fait pour stresser ton ordi pour voir ce qu'il a dans le ventre, c'est pas une application lambda.

avatar Stardustxxx | 

@ alfatech
Geekbench est une appli de benchmark rien d'extraordinaire c'est bien une application lambda, pas vraiment plus importante qu'une autre, et surtout pas vraiment complexe.
Enfin, pas vraiment utile pour bosser en multitâche ;).

avatar daffyb | 

MacG, d'habitude je ne réagis pas aux News, mais celle ci est nulle et avenue !
D'autant que traiter le thème de la ram sur le seul iMac qui peut justement être mis à jour facilement n'apporte aucun intérêt.
Prendre un iMac 21,5" avec 8Go pour le garder 2 à 4 ans avec une utilisation bureautique ok. Au delà il faut préférer 16Go ou prendre un 27" à moins d'avoir le courage de faire l'upgrade soi-même ou passer par un revendeur qui le fera.

avatar loloeroket | 

Ne pas oublier d'enlever la RAM ajoutée en cas de retour chez Apple. Si la RAM est défectueuse Apple la remplacera si elle l'a vendue. Si Apple doit changer la carte mère ils vont aussi remplacer la RAM avec la quantité d'origine.

avatar Avenger | 

Si Apple doit remplacer la carte mère, je ne vois pas pourquoi ils ne reprendront pas la mémoire totale fournie avec la carte mère défectueuse. Une carte mère neuve étant fournie sans mémoire.

Tu as des preuves de ce que tu avances?

C'est un peu comme si tu amènes ta voiture, pour l'entretien après achat, après y avoir installé d'autres jantes/pneus. Et quand tu la récupères, tu te retrouverais avec des jantes/pneus d'origine car ils ont du changer les plaquettes de freins!

avatar vrts | 

Si vous vous posez la question c'est que vous n'avez pas besoin de plus de RAM...

avatar 33man | 

Si vous faites du dev et des docker micro services bah lancez vos 15-30 containers pour des tests ça bouffe de la ramener, donc dans non cas le 32 Go c'est minimum.

A la maison sur mon alienware desktop j ai 32Go, complètement inutile mais attendons le futur Windows os, c'est juste comme ça je suis paré.

avatar pocketalex | 

@33man

Merci pour ton commentaire qui défonce totalement des portes ouvertes

avatar jojo5757 | 

La différence n'est peut être pas perceptible au jour d'aujourd'hui (et c'est heureux, sinon ça voudrait dire que l'ordi est déjà à la ramasse) mais qu'en sera il dans 5 ans ? La ce sera très perceptible, et pas un problème pour ce modèle (devenu rare) ou on peut ajouter de la ram. Mais quand la ram est soudée, comme sur la très grosse majorité des matériels Apple, ça fait un ordi a la ramasse ou à changer. Et c'est bien évidement volontaire de la part d'Apple. La l'équation est dans ce cas: payer la ram en plus hors de prix à l'achat ou changer de modèle. Dans les deux cas Apple est gagnant et le consommateur perdant.
Et je ne parle même pas du ssd soudé imossible à changer, quand il sera usé: poubelle (ou hors de prix à réparer si c'est encore faisable).

avatar daxr1der | 

@jojo5757

C’est ce qu’on appel prendre les clients pour des cons

avatar byte_order | 

> Dans les deux cas Apple est gagnant et le consommateur perdant.

Pas perdant.
Consentant.

Personne ne met un flingue sur sa tempe qui l'oblige à acheter quoi que ce soit à Apple.
Ni lui interdire de se renseigner un minima sur les conséquences de certains choix, leurs limites, leurs coûts cachés, etc..

Le client ne veut pas se prendre la tête à devoir réfléchir trop sur des considérations "techniques", une préoccupation jugée inintéressante, voire dégradante. Il préfère déléguer cela au marchand.

Son choix.
Ses conséquences futures éventuelles sont donc de sa responsabilité.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR