Fermer le menu
 

Témoignages : ces créatifs qui quittent le Mac

Florian Innocente | | 14:00 |  124

Ils sont ce que l'on appelle communément les "créatifs", cette clientèle historique d'Apple composée de musiciens, de graphistes, de modeleurs 3D, d'architectes et d'autres professions longtemps choyées par la Pomme. Depuis un certain temps déjà, une partie d'entre eux ne sont pas contents du tout, au point de remettre en question leur attachement au Mac… lorsqu'ils n'ont pas déjà fait leurs bagages.

Leur fidélité a été mise à rude épreuve ces dernières années, au gré des transformations de quelques-unes des machines d'Apple ou, à l'inverse, au vu du manque total d'évolution sur d'autres. Prix élevés, configurations figées, composants soudés, logiciels abandonnés… les raisons de reconsidérer leurs investissements chez Apple ont été et restent multiples.

La "créature pour créateur" s'est révélée être une magistrale erreur d'appréciation chez Apple. Elle a décidé de revoir intégralement sa copie.

Notre appel à témoins sur ces créatifs qui en ont assez du Mac a généré plusieurs réponses, parfois longues, dans notre forum. Il avait été lancé bien avant la révélation par Apple cette semaine qu'elle travaillait à une refonte complète du Mac Pro, à un nouvel écran haut de gamme et à un iMac plus adapté à cette clientèle.

Cette communication surprise devrait au moins éveiller la curiosité de certains de ces lecteurs dépités et peut-être aussi temporiser quelques velléités d'aller voir ailleurs. Il y a eu d'autres signes encourageant du côté de Nvidia. Reste que l'on ne sait pas ce qu'Apple va proposer au-delà d'un « Mac Pro modulaire », ni quand tout cela va arriver (rien en 2017 ni peut-être en 2018) et encore moins dans quelle fourchette tarifaire. Au moins l'espoir renaît et de manière très officielle, ce qui n'est déjà pas si mal.

J'ai mal au portefeuille

« TROP CHER » lance SidFik, graphiste « qui ne roule pas sur l'or ». Son propos est le premier d'une série de témoignages qui place le prix des matériels d'Apple en tête des exaspérations. Notre lecteur garde un MacBook Pro pour ses présentations en déplacement mais, pour le bureau, il a mis le cap sur un hackintosh (on y revient plus loin).

Ni les écrans Retina, ni la Touch Bar, ni la finesse synonyme de légèreté n'ont trouvé grâce aux yeux de titiyoyo qui travaille dans la musique, « si c'est pour payer le double et avoir tous les composants soudés ». Il fustige une Apple qui se pare des atours des enseignes de l'univers du luxe : « Pour moi, acheter un Mac a seulement été le choix de la stabilité de l'OS et de la simplicité. C'est de moins en moins le seul apanage de macOS. Windows 10 est vraiment pas mal, même s'il reste loin derrière macOS, mais il s'est suffisamment amélioré pour que je considère une migration ».

Le tout USB-C et la cohorte d'adaptateurs et de docks indispensables ont agacé jv21, « car maintenant il faut — en plus du laptop — acheter un dock multi connexions, ce qui rajoute une couche au prix d'achat déjà trop élevé… »

Designer web dans une structure de trois personnes, Cynosarge est l'un des rares à tempérer sur cette question des prix. Il la contrebalance par l'excellence de plusieurs outils exclusifs à macOS (Sketch, Abstract, Zeplin, Framer, Craft) : « Pour nous, le coût des machines ne représente rien par rapport au gain des outils listés. Mais je ne fais que du web ».

Il faut souligner d'ailleurs que ces témoignages proviennent d'indépendants ou d'utilisateurs travaillant le plus souvent dans de petites équipes. L'importance du prix n'en est que plus vive, ils estiment ne plus en avoir pour leur argent lorsqu'ils regardent le menu que leur tend Apple.

Des config' inadaptées ou dépassées

Professionnel du son et de l'image, équipé de MacBook Pro 2009 et 2013, Oslew distribue ses mauvais points : « Pas de différenciation entre les marchés grand public et marché pro, mêmes circuits, relations, traitements, etc… » ; « Configurations natives trop grand public, pas autosuffisantes, amélioration possible uniquement à l’achat, mais à des prix complètement stratosphériques et déconnectés du marché » ; « Machine considérée comme vintage après 5 années, interventions et réparations impossibles, pièces indisponibles. »

Tout cela, et d'autres arguments encore, se traduisent chez Oslew par une « perte de confiance totale » en Apple. Les deux machines en sa possession illustrent l'évolution de la gamme des portables. On pouvait faire évoluer les composants dans les MacBook Pro 2009 mais il n'y a plus rien qui bouge dans ceux de 2013.

Fin novembre, HP s'est joué de l'état comateux du Mac Pro en lui opposant frontalement ses stations de travail plus flexibles (lire : Quand la concurrence se refait une image sur le dos d’Apple)

Le long témoignage au vitriol de debione, spécialisé dans la musique et très attaché à Logic, cible plusieurs lacunes de l'offre, dont la connectique réduite à l'USB-C : « Je sais pas si Apple a déjà discuté avec des créatifs musicaux, mais un truc dont on a besoin, c'est de ports, et pour les adaptateurs, juste le minimum (oui, parce qu'on joue à l'extérieur et qu'on transporte notre matériel) ». Une dépendance aux hub qui est synonyme « de bugs avec les hybrides de chez Arturia ou NI », déplore-t-il.

Il cite aussi l'abandon d'Aperture, les plantages dans Logic et la disparition de la prise aimantée MagSafe « indispensable quand tu trimballes ton ordi de scène en scène et qu'il y a des fous furieux qui sautent à côté de toi ». La coupe n'est pas pleine, il y a encore l'autonomie en berne des portables actuels lors des tâches audio lourdes et l'architecture fermée d'une machine comme l'iMac alors que « tout devient de plus en plus lourd, la 4K se généralise, la 8K pointe le bout de son nez. Les besoins en stockage explosent, ceux en RAM aussi…».

Dans son mea-culpa sur le Mac Pro, Apple a reconnu que son design oblitérait ses capacités d'évolution. Cette nécessité est au cahier des charges de son successeur.

Depuis l'automne, Apple a retiré le Mac mini de la photo de famille sur sa page Mac. Quelques mois auparavant c'est le Mac Pro qui avait été gommé.
Catégories: 
Tags : 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


124 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar boris cargo 10/04/2017 - 17:35

@anotherbitethedust

oui, Modo. C'est le soft 3D que j'ai utilisé ainsi que Affinity Photo

avatar JadEstuaire 10/04/2017 - 07:26

Pour avoir des créatifs parmi ses clients Apple doit avoir ses propres "créatifs" imaginant des outils exceptionnels 🤓

avatar Paul Sernine 10/04/2017 - 08:15

C'est assez curieux ce focus sur le mac pro pré 2013.
Pour autant que je me souvienne le mac pro a été le seul ordinateur extensible chez Apple. Avant 2006 et le passage chez Intel, c'était avec du matériel dédié et souvent (très) cher.
puis de 2006 à 2013 on a pu utiliser des composants plus standard (mémoire et carte graphique) ce qui a permis pas mal d'évolution....
Donc on se focalise sur 7 années dans l'histoire d'Apple, 7 années pendant lesquelles un ordinateur a permis des évolutions.
Je sais bien que l'on pouvait démonter son portable ou son imac, mais ce n'était pas vraiment prévu.

au final ce "PC" aura vraiment marqué.



avatar sebasto72 10/04/2017 - 08:57 via iGeneration pour iOS

@Paul Sernine

Pas d'accord, même le G4 Cube était démontable facilement (avec une chouette poignée intégrée pour l'extraire de son support) et changer RAM, carte graphique et disque dur. (3,5" !)
Les plus aventureux changeaient également le CPU.

Les iBook pre-Intel permettaient de changer leur RAM ou d'ajouter la carte WiFi après coup, le disque dur c'était moins simple, mais possible.

Sans parler des desktop G3 beiges, bleus et g4 gris qui ont toujours été ouverts.

Pour les portables, la RAM soudée c'est juste naze. La CG Intel, c'est bien juste pour préserver la batterie. Le prix d'entrée pour en avoir une vraie est trop élevée.

Pour le format des SSD, le NVme ça se comprend vues les perfs, par contre. Mais pourquoi le figer à l'achat, punaise ! ;)

avatar françois bayrou 10/04/2017 - 12:56

"Les iBook pre-Intel permettaient de changer leur RAM"

Jusqu'à l'unibody, RAM + HD étaient changeables assez facilement.
beaucoup de macbook pro se sont retrouvés avec un 2eme disque dur à la place du "superdrive"

avatar fte 10/04/2017 - 09:19 via iGeneration pour iOS (edité)

@Paul Sernine

J'ai bricolé et augmenté tous mes Mac de ces 25 dernières années.

Mon dernier Mac est un iMac 2010, qu'aucune nouvelle machine depuis 2012 n'a été à la hauteur de remplacer et dieu sait qu'il en a besoin. J'ai changé son processeur, remplacé le disque dur, augmenté la mémoire, enlevé le drive optique et ajouté un SSD, et finalement remplacé le disque pas un autre SSD.

J'ai toujours au moins augmenté la mémoire et le stockage. Parfois plus. Je me souviens de mon vénérable Mac II, transformé en IIfx par changement de carte mère.

Aujourd'hui tout est soit propriétaire, soit soudé, soit collé, et très inaccessible pour autant qu'y accéder soit d'un quelconque intérêt.

C'est pour ça que j'ai un PC.

avatar Paul Sernine 10/04/2017 - 09:52

@fte et @sebasto72

je reprend vos termes : "les plus aventureux", "bricolé"

J'ai bien évidement "bricolé" deux imacs, un portable, mais il reste que ces ordinateurs n'ont pas été prévu pour cela. Je "bricole" avec plaisir. mais les imacs n'ont pas été prévu pour changer de disque ou de carte wifi. sinon cela serait plus simple.

Franchement pour le G4 cube (un gros fantasme quand je l'ai vu pour la première fois) on trouvait des cartes graphiques facilement... non. c'était pas prévu pour cela.

Je comprend très bien la frustration de ne pouvoir ouvrir et modifier sa machine, j'ai (j'ai eu) la même. Mais ce besoin est partagé par une minorité d'utilisateur (pro et non pro). Le gars qui bosse chez IBM ou SAP sur son mac, si cela ne fonctionne plus, il appelle sa maintenance. Il n'ouvre pas sa machine.

Le tout soudé est naze, mais il permet de la finesse et correspond a une tendance de fond chez les constructeurs. Combien de fabriquant de PC portable permettent de changer sa RAM... Ce qui est dommage c'est que cela arrive sur les fixes.
Après, et cela n'engage que moi, mais je pense que l'on a atteint un palier de performance. La puissance des proc est plus ou moins stable, de même que la vitesse de la RAM. La vitesse des SSD croit, mais pas autant entre chaque génération qu'entre le HDD et le SSD. Donc entre deux génération de macbook (par exemple entre un 2013 et un 2016), la hausse de perf est due à la carte graphique. Qui elle ne peut être changée. Donc acheter un portable maintenant c'est bénéficier de bonnes tech pour les 4 ou 5 prochaines années.
Reste la contrainte du prix.... et de la qualité.

au bureau je suis sous PC, c'est mon 5ème en 10 ans. franchement c'est lourd de devoir changer aussi souvent (2 HP 3 Sony)...

avatar fte 10/04/2017 - 12:45 via iGeneration pour iOS

@Paul Sernine

Il y a une différence entre pas prévu pour être modifiable, et on pourrait arguer que nombre de Mac ont pendant très longtemps été prévus pour l'être au moins au niveau mémoire et stockage, et prévu pour ne pas être modifiable.

Aussi, je dis bricoler affectueusement. Le terme juste est modifier. Mais même si je modifie mes Mac et mes PC selon mes besoins, même s'ils sont totalement prévus pour être modifiés, je bricole. J'aime ça. Je ne bricole pas ma comptabilité par exemple, la différence étant que je n'aime pas ça.

avatar Jazzride 10/04/2017 - 10:45

changer ram et HD n’a rien d'un bricolage. ce que vous nous dites c'est que le fait de pouvoir changer un pneu usagé sur une voiture relève du bricolage.

Pourvu qu'apple ne produise JAMAIS de voiture. elles ne seraient utilisables que sur des chemins (très privés) Itunes, et jetables dès lors que les Ipneus seraient usés.

les ordis apple sont DEVENUS jetables
avant ils étaient DURABLES
et apple s'étonne d'un tel foirage ? ah vraiment ?

il était temps qu'elle se remette en question.

avatar Paul Sernine 10/04/2017 - 10:59

@jazzride

"changer ram et HD n’a rien d'un bricolage. ce que vous nous dites c'est que le fait de pouvoir changer un pneu usagé sur une voiture relève du bricolage."

En gros oui. Si je veux changer une roue sur ma voiture, je remarque que... je n'ai plus de roue de secours (en option sur presque tout les modèles). Avant on faisait sa vidange soit même, maintenant on va au garage (sinon l’électronique nous rappelle que l'on a pas fait son entretien). Entre nous je ne connais personne qui change son pneu (avec un démonte pneu et tout. Ce n'est plus possible sans matériel spécifique).
Ma voiture n'est pas jetable pour autant.
Un mac qui dure 5 ans n'est pas jetable. Mon propos est de dire que si l'on achète un macbook (j'insiste sur le portable) on aura pas de révolution tech (genre hdd vs ssd) dans les 5 prochaines années. donc pas besoin d'en changer.
Si l'on est un power user... on n'a pas intérêt à être sous mac, sauf à avoir de gros moyens.

"il était temps qu'elle se remette en question." oui mille fois oui. mais pas forcément pour les raisons que vous évoquez (de mon point de vue : les ports et le prix)

avatar macinoe 10/04/2017 - 12:14

Sauf que si vous avez une voiture qui n'a plus de roue de secours, c'est que vous l'avez choisi.
Des voitures avec roue de secours ça existe toujours. De même que faire soit même sa vidange est possible.

Tout comme existent toujours des ordis évolutifs.

Votre argument du "ça se fait plus ma pauvre dame, il faut s'adapter" n'est donc pas valide.

avatar debione 10/04/2017 - 15:05

Même que dans certain pays, il est interdit de ne pas avoir de roue de secours (comme les triangles de panne, ou la trousse de premier secours...)

avatar Paul Sernine 10/04/2017 - 18:26 (edité)

Globalement d'accord, mais
- vous ne choisissez pas votre véhicule en fonction de la présence d'une roue de secours...
- idem pour le PC

Concrètement c'est seulement l'un des critères.

par exemple mes critères (qui ne reflète que mon utilisation et ma petite personne et ne sont pas transposable à vos utilisations):
- léger
- batterie
- si possible un bon écran (ou facilité de branchement d'un écran externe)
- assez puissant
- tourne sous windows.
- une (très très) bonne sauvegarde.
je trouve ce que je peux chez Apple ou je vais voir ailleurs en fonction de ces contraintes. Pour le moment seule la sauvegarde fait pencher la balance en faveur des mac. C'est peu.

Si je regarde ces critères, je ne trouve aucun PC dont les composants ne sont pas soudés... aucun
donc ça ne se fait plus et je m'adapte...

c'est le jeu ma pauv' Lucette :)

avatar fte 15/04/2017 - 10:07 via iGeneration pour iOS

@Paul Sernine

En survolant très rapidement ces critères, je vois plusieurs machines qui correspondraient, avec sans doute quelques composants soudés mais beaucoup d'amovible aussi.

Chez Dell ou Asus en tout cas, il y a. Même que chez Dell, lorsqu'on regarde sous le capot, on découvre que tous les composants sont étiquetés soigneusement avec leur dénomination exacte pour un remplacement facilité... Apple ne m'y a pas habitué, ça m'a époustouflé lorsque j'ai fait cette découverte.

Pour le backup, j'utilise CrashPlan. A noter que ce logiciel, s'il fonctionne avec leur cloud de sauvegarde, fonctionne aussi entre machines personnelles et ce gratuitement et sans limitations. C'est une très bonne solution, qui a remplacé Time Machine depuis pas mal de temps et qui me sert aussi pour mes machines Windows. J'utilise et le cloud et mon propre serveur (Win Server) comme destination des sauvegardes. Je recommande chaudement.

avatar fte 10/04/2017 - 16:01 via iGeneration pour iOS (edité)

@Paul Sernine

- la roue de secours est obligatoire dans certains pays d'Europe.

- il y a une révolution technologique qui débute dans le commerce juste maintenant : Optane. Ces 5 prochaines années vont être intéressantes.

avatar Paul Sernine 10/04/2017 - 18:17

"la roue de secours est obligatoire dans certains pays d'Europe."

quel rapport avec notre propos.

"Optane": oui j'y pensais. Cela apporte-il une différence fondamentale sur l'expérience utilisateur, par rapport à un SSD rapide (genre ceux d'Apple maintenant). Si oui, l'évolution est bloquée, mais en combien de temps va-t-elle se populariser ? La tech des SSD date des années 70 et les premiers disques à sortir du début des années 2000.

J'ai vu tellement de tech prometteuse disparaître que je me méfie un peu (qui se souvient de la mémoire holographique, du prejet Natal, ...)

avatar fte 11/04/2017 - 17:26 via iGeneration pour iOS

@Paul Sernine

Roue de secours : je n'en ai aucune idée, c'est toi qui en a parlé en disant que tu n'en avais pas.

Optane : au vu des premières applications concrètes qu'Intel met en avant, et que Kaby Lake apporte le support nécessaire et que des barettes Optane arrivent dans le commerce ces prochaines semaines... Très synthétiquement, une mémoire qui ne s'efface pas est un phantasme vieux comme l'informatique. Optane en est très très proche. S'il n'y a pas de problème d'industrialisation, ça va être une révolution similaire au SSD. Au moins. Peut-être plus encore.

Après, le futur, c'est le futur. Je ne sais pas le futur.

avatar MaksOuw 10/04/2017 - 15:20 (edité)

De mon côté, je me considère pas comme "créatif" (et je pense pas que mon métier fasse parti du monde des "créatifs", je suis développeur web) mais il y a plusieurs choses qui risque de me manquer en quittant macOS et les Macs portables :

- Simplicité d'utilisation de l'OS (clairement j'ai jamais autant été facilité sur un OS)
- Time Machine (parce que à ce que je sache Windows a pas intégré de vrai système de sauvegarde, et configurer des synchronisations de fichiers je trouve pas ça foufou)
- Un terminal (le portage du shell bash sous W10 est pas trop mal mais c'est pas encore ça)
- La batterie qui tient sacrément bien
- La finesse et l'élégance du portable (pas de rebords à l'écran, pas de plastique cheap etc.)

Je trouve vraiment dommage que plus on avance dans le temps, et plus les machines d'Apple soient cher (j'ai acheté mon rMBP 13" 1400€ en 2014, maintenant avoir une machine équivalente c'est 1700€ minimum quoi, faut pas déconner) et si peu évoluée niveau specs. Ok l'OS fonctionne à merveille (et heureusement), mais le matériel est pas performant du tout...

Après en tant que dev, je pense revenir au bon vieux dualboot Windows / Linux histoire de pas être emmerdé tous les 2 jours par les mises à jour du système etc. Heureusement que les outils que j'utilise quotidiennement sont multi-OS (Atom principalement, avec les configurations quasi identique pour les 3 OS).

Je pense garder mon MBP jusqu'à sa mort, et me monter une grosse configuration desktop pour travailler / jouer comme il se doit.

Si jamais vous avez des bons outils sous Windows pour faire des sauvegardes dans le même style que TM (et qui ne demandent pas de cloner le disque dur toutes les nuits haha) je suis preneur.

avatar en ballade 10/04/2017 - 15:36

La batterie qui tient sacrément bien pas sur les derniers MacBook pro et on trouve mieux sur certains pc
- La finesse et l'élégance du portable (pas de rebords à l'écran, pas de plastique cheap etc.) on trouve aussi beau voir plus beau. L'avantage du PC, le choix et si tu n aimes pas les rebords, DELL fait beaucoup mieux que Appl€.

avatar Madiba 10/04/2017 - 16:44

Ce que je ne comprends pas, c'est comment une boîte qui a des milliers d'employés de haut niveau et brasse des milliards de dollars, a pu perdre de vue des concepts aussi basiques qui ont fait son image et sa réputation. L'iphone est acheté par des millions de personnes qui possèdent des ordinateurs Apple, parce que ça va ensemble, tout simplement. En délaissant totalement un des composants, même s'il ne représente pas un gros chiffre d'affaires du total, il met en danger les revenus du futur iphone aussi. D'autant plus que la concurrence devient rude pour Apple dans les portables. Et enfin, tout le monde sait qu'il ne faut jamais miser que sur un seul produit... Peut-être faudrait-il envisager de remplacer le CEO?

avatar Bernard07 10/04/2017 - 17:08

Etonnant. Une enquête sur les pros qui ont abandonné le Mac, et ils sont là à répondre ! Des regrets ? Ou difficile de se passer de MacG ...?

avatar vrts 10/04/2017 - 18:42

@Bernard07 : toi t'as pas lu l'article...

avatar kino 10/04/2017 - 17:41 (edité)

Je fais de la video avec Final cut pro.
Cela fait quelque années maintenant que je n'ai plus de vrai mac.

J'ai un HP Z800 bi xeon 5680(watercooling d'origine HP), une ATI 7970, un disque SSD pour le système et 4x4to pour les données.

Le tout m'a coûté 1000 euros d'occasion.

J'en suis ravi.

avatar jmtweb 11/04/2017 - 17:45 (edité)

Article objectif. Pro ou particulier, nous sommes nombreux à partager ce ressenti si ce n'est quelques contradicteurs histoire d'amuser la galerie.
Je suppose que la pomme fait son mea culpa prenant conscience des réalités. Les vrais chiffres ne doivent pas être aussi bons que prévus...
C'est une bonne nouvelle car cela va leur permettre de se remettre en question et nous sortir des machines dignes de ce que nous méritons.

Pages