Fermer le menu
 

Phil Schiller : « Nous allons complètement repenser le Mac Pro »

Florian Innocente | | 14:15 |  170

« Nous sommes en train de complètement repenser le Mac Pro ». Phil Schiller, entouré d'autres responsables logiciels et matériels d'Apple, a rompu le silence autour de cette machine. Ils ont levé (un peu) le voile sur l'avenir de cette station de travail à l'occasion d'une réunion avec une poignée de journalistes américains.

Cliquer pour agrandir

Le Mac Pro, dans son format actuel, est condamné au profit d'un nouveau modèle qui en corrigera les défauts et les limites — notamment thermiques — induits par son design tout en compacité. Ce tout nouveau Mac Pro est en préparation mais de par sa « nature modulaire », il n'est pas le seul sur lequel cogitent les équipes. Il y a également sur les rails un futur écran pour les professionnels. « Une équipe travaille d'arrache-pied » à ces deux produits, a expliqué Schiller. L'aventure avec LG et son écran Ultrafine 5K mal blindé n'aura finalement été qu'une passade.

Il ne faut rien attendre pour cette année, la patience reste de mise. Les ingénieurs ont reçu comme consigne de « prendre leur temps », de manière à concevoir quelque chose qui puisse évoluer au fil du temps.

Nous voulons le concevoir de telle manière qu'on puisse le tenir à jour régulièrement, et nous voulons absolument en faire notre machine de bureau la plus haut de gamme, la plus puissante, conçue pour nos utilisateurs professionnels les plus exigeants.

Nous voulions faire quelque chose d'audacieux et de différent. Ce que nous avons mal évalué à l'époque c'est que nous sommes allés vers un design taillé sur mesure, dans lequel nous nous sommes retrouvés quelque peu coincés — à l'intérieur d'une forme circulaire.

Des propos qui sentent bon le retour à un format de parallélépipède plus traditionnel que le cylindre, joli mais très peu pratique. John Ternus, responsable de l'ingénierie matérielle, ajoute « Il répondait très bien à un besoin. Simplement, il n'a pas la flexibilité qui nous est nécessaire. Il n'était pas assez souple pour quelqu'un qui voudrait une configuration différente pour les GPU  ».

Il faut se souvenir que l'intérieur du Mac Pro est fait d'un bloc en forme de triangle, sur les faces duquel sont accrochées les cartes graphiques. Le système de refroidissement n'est pas fait pour que l'une des faces de ce triangle soit dotée d'une carte beaucoup plus puissante que l'autre, avec un dégagement thermique plus élevé à réguler d'un coté que de l'autre.

Parmi les autres leçons apprises par Apple ces quatre dernières années, le fait que de mettre deux cartes graphiques n'allait pas être suivi d'effet et adopté par les logiciels, a poursuivi John Ternus :

Je pense que nous nous sommes enfermés dans une impasse en matière de gestion thermique. Nous avons conçu un système avec un type de processeurs graphiques dont nous pensions avoir besoin à ce moment là, et nous avons cru qu'une architecture à deux GPU serait bien adaptée. C'était la limite thermique dont nous avions besoin, ou la capacité thermique dont nous avions besoin. Mais les manières de travailler, basées autour d'un tel dispositif, ne se sont pas développées aussi largement que nous l'espérions.

En somme, contrairement à la vision à laquelle Apple s'est accrochée pour inventer le Mac Pro 2013, la tendance dans les stations de travail s'est plutôt ancrée sur des configurations équipées d'une seule grosse carte graphique. Le Mac Pro 2013 n'y était pas préparé. Apple avait prévu le nécessaire dans macOS pour que les développeurs optimisent leurs logiciels à l'utilisation de deux GPU mais ce n'est pas devenu une tendance lourde comme elle l'espérait :

Être en mesure de mettre un seul GPU plus puissant exigeait une architecture différente et une plus grande capacité thermique que ce dont le Mac Pro était capable. C'est devenu assez difficile à ajuster (on se souvient des déboires rencontrés par les utilisateurs et même d'un rappel technique à cause de ses cartes graphiques, lire Le Mac Pro désespère les pros, ndlr).

Au même moment, nous avons vu tellement de nos clients aller vers l'iMac que nous nous sommes dits que cela pourrait être un moyen de répondre à des besoins que le Mac Pro ne remplissait pas. Et nous avons mis beaucoup d'énergie derrière cela.

Avec ce Mac Pro nous avons conçu quelque chose que nous pensions génial… et nous avons découvert que c'était super pour certains et pas pour d'autres — au point que nous en avons conclu qu'il fallait emprunter une autre voie et trouver une nouvelle réponse.

Schiller n'a pas souhaité donner d'indication quant à la direction qu'Apple prendrait pour la connectique de cette machine. Sinon pour dire que ce qui se fait sur un Mac n'est pas forcément le reflet de ce qui va être décidé pour un autre. Chaque produit a sa spécificité : « Ce n'est pas parce que nous avons retiré quelque chose sur un produit que nous allons le faire sur un autre ».

Au fil de la conversation une question est venue sur l'intérêt d'Apple pour les cartes graphiques externes. Federighi a juste répondu : « Je pense qu'elles ont un rôle à jouer ». Sans en dire davantage mais assez peut-être pour relancer des spéculations. Comme cette rumeur d'un écran qui intégrerait une carte graphique pour les portables. À moins qu'Apple ne laisse le soin à d'autres de fabriquer ces périphériques et se contente de bien les gérer dans macOS.

Autre détail intéressant dans le contexte politique actuel, Apple ne souhaite pas dire pour l'heure si elle sera en mesure de faire fabriquer à nouveau ce Mac Pro aux États-Unis.

Schiller s'est aussi voulu rassurant pour le futur du Mac en général :

L'avenir du Mac est important et envisagé sur le long terme chez Apple. Nous y sommes profondément attachés, nous avons la ferme volonté de continuer à aller de l'avant et d'investir dans le Mac. Et si nous avons marqué une pause, une interruption dans les mises à jour et les renouvellements, nous en sommes désolés — c'est ce qui s'est passé avec le Mac Pro, et nous allons arriver avec quelque chose de formidable pour le remplacer. C'est bien notre intention.

Ce à quoi Craig Federighi, faisant référence aux innombrables discussions qui ont eu lieu sur internet à propos de l'intérêt d'Apple pour le Mac comparé aux iPhone ou iPad, enfonce le clou : « Le Mac est — chose que nous disons encore et encore et que nous répétons ici — une part immense de notre futur, nous y investissons énormément ».

Source : Buzzfeed, Daring Fireball, Mashable et TechCrunch

Catégories: 
Tags : 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


170 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar iOsIsFlying 04/04/2017 - 14:16 via iGeneration pour iOS

Pas croyable

avatar vrts 04/04/2017 - 15:14

C'est chouette de lire tout ça, mais faut vraiment GARDER LA TETE FROIDE avec Apple ces derniers temps :)

avatar melaure 05/04/2017 - 08:14

Vu tous ce qu'Apple nous a pondu depuis quelques années, je suis non seulement sceptique, mais je ne crois pas qu'on reviendra à l'ancien MacPro qui pourtant est l'outil indispensable pour les Pro et Power Users ...



avatar flux_capacitor 04/04/2017 - 16:34 via iGeneration pour iOS

Apple qui parle de futurs produits, d'un Mac Pro "modulaire" pensé pour ses utilisateurs… j'avoue qu'après deux ou trois paragraphes je suis descendu tout à la fin de l'article afin de vérifier si je n'avais pas loupé un poisson d'avril. Il n'y a certes rien de concret pour le moment, mais concernant Apple, c'est bien "Amazing".

avatar xDave 04/04/2017 - 17:43

On peut dire que c'est un réel changement de méthode au sein de la direction.. et c'est pour le mieux

avatar bonnepoire 04/04/2017 - 19:02

Tim Cook sur la sellette?

avatar C1rc3@0rc 05/04/2017 - 01:29 (edité)

@bonnepoire

Relis bien l'article (et les autres), ce qui est critiqué c'est avant tout le design. Celui sur la sellete c'est plutot Ive.

« Nous voulons le concevoir de telle manière qu'on puisse le tenir à jour régulièrement, et nous voulons absolument en faire notre machine de bureau la plus haut de gamme, la plus puissante, conçue pour nos utilisateurs professionnels les plus exigeants.

Nous voulions faire quelque chose d'audacieux et de différent. Ce que nous avons mal évalué à l'époque c'est que nous sommes allés vers un design taillé sur mesure, dans lequel nous nous sommes retrouvés quelque peu coincés — à l'intérieur d'une forme circulaire.
»

La critique porte sur le design qui s'oppose aux besoins techniques. C'est clair.
La direction elle se pose sur le besoin de l'utilisateur professionel et considere des besoins techniques.
Il n'est plus question de design, d'apparence, d'image... on parle ici de besoins professionnels et de fonctionnalités portées par une technologie qui peut etre mise a jour. Le discours est pragmatique et fonctionnel, les conneries de designer de mode sont passées a la trappe...

«il n'a pas la flexibilité qui nous est nécessaire. Il n'était pas assez souple pour quelqu'un qui voudrait une configuration différente pour les GPU ».»

Ici aussi la critique se fait sur le design qui ettoufe la technologie. Apple a donc conscience du type d'utilisateurs pro qui est victime du design de Ive et on lit ici les expressions de la realité du marché (le retour de Nvidia?).

Selon la forme, Ive n'est pas encore mis a la porte, mais il semble bien que les ingénieurs sont en train de reprendre sérieusement du poids dans la conceptions des machines. Reste plus qu'a adjoindre des ergonomes et passer les designer en aval et on aura de nouveau des machines efficaces.

avatar bonnepoire 05/04/2017 - 02:35

Sauf que ces abus existent depuis Cook. Ive développait le design du artériel quand on pouvait l'upgrader.
Chacun sa vision mais pour moi le grand malade n'est autre que Cook, pas Ive.

avatar NORMAN49 05/04/2017 - 10:02 (edité)

Cook et Ive... une association de malfaiteurs ;-)

avatar turismo 04/04/2017 - 14:18 via iGeneration pour iOS

Et Apple introduit le Hackintosh

avatar Nom d'utilisateur 04/04/2017 - 14:18 (edité)

« Nous allons complètement repenser le Mac Pro » = pas de Mac Pro avant 2020

avatar LeGrosJeanLou 04/04/2017 - 14:28

@Nom d'utilisateur

Il n'a pas dit "nous allons" mais "nous sommes en train de"

Moi ce qui m'étonne c'est qu'il ait aussi annoncé un nouvel écran.

Bonne nouvelle pour l'avenir du Mac en tout cas. Ça va rassurer pas mal de monde, et faire taire quelques pessimistes.

En tout cas je suis super curieux de voir ce qu'Apple va proposer s'ils abandonnent le tout soudé. Ça va être compliqué de revenir au format tour. Un truc entre les deux, modulaire peut-être ? J'ai hâte !

avatar AJUQ 04/04/2017 - 14:33 via iGeneration pour iOS

@LeGrosJeanLou

Les amis j'aurais besoin de votre aide pour prendre une décision. Je suis actuellement avec un iMac de 2011 et je suis un professionnel de la musique. En espérant une upgrade plus rapide du Mac Pro je n'ai toujours pas changé d'ordinateur. Mais en voyant cette légère upgrade et l'annonce d'un travail en préparation sur le Mac Pro je ne sais pas quoi penser. Est-ce que je dois prendre le Mac Pro actuel
Car on prévoit une sortie du nouveau Mac Pro en 2018, où est-ce que j'ai un espoir en attendant la WWDC? Aidez-moi s'il vous plaît je ne sais pas quoi penser...

avatar stivjobs 04/04/2017 - 14:50 via iGeneration pour iOS

@AJUQ

Achètes un Mac Pro d'occasion, ils coûtent pas grand chose (et risquent de baisser encore plus avec cette annonce) et ça te permettra de tenir 12 ou 18 mois avec une bonne machine en attendant leur future merveille.

avatar C1rc3@0rc 05/04/2017 - 01:42

@stivjobs

Si tu veux parler d'un Mac Pro d'avant 2013 ça peut etre une option, mais ils sont rares et chers et il faut les mettre a jour.
Un Mac Pro poubelle meme d'occasion n'a que tres peu d'interet.

Il faut voir a qui s'adresse cette machine: SSD famelique, Xeon 6 core ou plus, GPU AMD inadapté pour le GPGPU et les traitements video (la majorité des soft sont developpés pour Nvidia).
Bref cette machine va servir surtout pour les developpeurs (pas le choix) et pour ceux qui ont des softs capablent d'exploiter 6 ou plus Core de maniere efficace... donc tres peu de monde en fait.

Le seul avantage du Mac Pro Poubelle c'est le nombre de ses connecteurs Thunderbolt. Pour un musicien il a un avantage indeniable: en y mettant le prix on peut le place loin de la prise de son et ne pas interferer avec. Mais cela est valable pour toute machine avec un connecteur Thunderbolt disponible.

Maintenant si @AJUQ utilise un iMac 2011 dans son travail, soit il souffre comme un bete et ronge son frein en face a la lenteur et le manque de connexions de la machine, soit il voudrait un peu plus de puissance et de connectivité pour un peu plus de confort.

Dans le premier cas, pourquoi ne pas passer a un Macbook Pro 2015, qui sera plus puissant et ouvert que l'iMac pour un prix raisonnable ?
Dans le second cas, il est urgent d'attendre 2018.

avatar Pépinlelutin 04/04/2017 - 14:55

@AJUQ
Bonjour :)
Ne serait ce pas plus sage d'attendre le nouveau modèle de Mac pro ? (Même si il sort en fin 2018…ou en 2019)
Ne peux tu pas continuer avec ton iMac en attendant, ou est il devenu "trop juste" pour tes besoins ?
J'ai un iMac de 2008 qui est tombé en panne depuis un petit mois maintenant. Au départ je pensais m'acheter directement le modèle de fin 2015 pour ne pas attendre. Mais je me suis fait une raison, j'ai décidé d'attendre les nouveaux modèles, même si je dois encore attendre 6 mois ou plus…
Après c'est sûr que je parle de mon cas. Je suis Infographiste mais j'ai un Mac au boulot, donc je ne suis pas trop "coincé" pour le moment :)
A toi de voir si tu peux patienter ou si tu sent le besoin de changer rapidement de machine :)
Voilà, j'espère que cela pourra t'aider à y voir un peu plus clair.
Cordialement.

avatar LeGrosJeanLou 04/04/2017 - 15:10

@AJUQ

Ça dépend de tes outils, mais si tu as pu te contenter d'un iMac 2011 jusqu'à aujourd'hui je pense que tu pourrais presque te contenter d'un Mac Mini haut de gamme (i7) avec un gros disque dur TB. Tu peux te servir de ton iMac comme écran externe.

L'avantage c'est que si tu changes d'avis pour le prochain Mac Pro tu pourras toujours utiliser ton disque externe.

Et n'oublie pas que tu as 15 jours après l'achat pour te faire rembourser si la machine ne répond pas à tes besoins !

avatar Nom d'utilisateur 04/04/2017 - 15:19

"Moi ce qui m'étonne c'est qu'il ait aussi annoncé un nouvel écran." Ça ne m'étonne pas. Je pense plutôt que ça n'a pas été facile pour la marque de mettre en avant les moniteurs LG en attendant. Moniteur qui plus est, sont moches, buggués et non pas de Pomme dessus.

avatar LeGrosJeanLou 04/04/2017 - 16:36

@Nom d'utilisateur

C'est pas le fait qu'Apple fasse un écran qui m'étonne mais qu'elle annonce en faire un alors qu'elle avait annoncé à la présentation du MBP touchbar qu'elle n'en ferait plus.

avatar Nom d'utilisateur 04/04/2017 - 21:20

Ils ont vraiment dit ça? Ou ils ont plutôt qu'ils arrêtaient de fabriquer l'ancien écran?

Parce que si une entreprise comme Apple peut faire de l'argent avec un produit demandé comme "un écran avec une pomme" je ne vois pas pourquoi ils s'en priveraient...

avatar C1rc3@0rc 05/04/2017 - 01:50 (edité)

@LeGrosJeanLou

Oui, on sent tres bien qu'un virage a 180º touchant en profondeur Apple. Et le cadre de la communication laisse penser que c'est relativement recent ainsi qu'un changement majeur de priorité.
Cook serait en train de reprendre en main le design et on serait a l'aube d'un refonte totale et relativement brutale de l'organigramme de la conception, cela ne m'ettonerait pas plus que ça.
Les 2 derniere fois qu'on a vu ça c'etait au retour de Jobs puis lorsque la debacle de Plan a ete admise.

avatar Nom d'utilisateur 05/04/2017 - 09:54

MDRRR mais c'est un fou lui.

"Oui, on sent tres bien qu'un virage a 180º touchant en profondeur Apple." ouiiii
avec un iPhone Rouge ? Dont la façade est celle d'un Silver ? Beau virage.
avec l'iPad ? Dont les nouveautés sont la pour faire plus d'arguments à l'iPad Pro ? Beau virage.

Je vais t'expliquer ou en est Apple aujourd'hui avec ses ordinateurs.
- iPad pas cher et iPad Pro innovant
- MacBook pas cher et MacBook Pro innovant
( Les intrus )
- iMac ( cher et pas d'équivalent iMac Pro )
- Mac Pro ( trop innovant en 2013 et il manque le "Mac" pour remplacer le Mac mini )

Mais prédictions sur l'avenir sont:
- iMac comme on le connaît aujourd'hui commençant à ~1 500 €
- iMac Pro entre 2 500 et 5 000
- Mac reprenant le Form Factor du prochains mac "tour" autour de 1 500 € minimum
- Mac Pro meme Form Factor que le Mac avec le ventre de l'actuelle Mac Pro selon les avant-dernière références en date chez Intel et Amd.

Mais estimations ne sont pas issues de lubies de geek mais de juste un coup d'oeil sur ce qu'a sorti Apple ces 2 dernières années pour obtenir un résultat financier aussi satisfaisant.

avatar NORMAN49 05/04/2017 - 10:07

On est rassurés... ça aurait pu être des lubies de geek 🤓

avatar Nom d'utilisateur 05/04/2017 - 09:55

@C1rc3@0rc quoi qu'il en soit, tu ne trouvera jamais satisfaction chez Apple. Je te conseil de t'en faire une raison tout de suite.

Pages