Le nouveau Mac Pro modulaire pourrait attendre 2019

Mickaël Bazoge |

Après plusieurs années de flottement, Apple entend repenser complètement le Mac Pro : fini le design « corbeille » bien joli mais pas très pratique pour les utilisateurs professionnels, le constructeur veut revenir à un format plus classique et plus modulaire. Seul problème : il faudra prendre son mal en patience, Phil Schiller s’étant contenté d’annoncer une très vague fenêtre de lancement « au-delà de cette année » ou en tout cas, pas pour 2017. C’est du moins ce qu’on pensait.

Thom Holwerda d’OSNews a laissé traîner ses oreilles parmi des sources qui savent de quoi elles parlent, selon lui. Ces connaissances, proches du dossier comme le veut l’adage, lui ont murmuré que le Mac Pro a été dans les limbes pendant très longtemps à Cupertino. Le projet de lancer un nouveau modèle modulaire aurait été décidé il y a quelques mois seulement ; le développement à proprement parler aurait lui réellement débuté il y a une poignée de semaines.

Si ces sources disent vrai, alors on n’est pas près de voir Phil Schiller sur scène lever le drap noir sur ce nouveau Mac Pro. Holwerda pense même que cette machine pourrait n’être présentée qu’en toute fin d’année prochaine, voire… début 2019. Cela avait été un peu le cas avec le Mac Pro actuel, lancé fin 2013 mais réellement disponible au début de l’année suivante. Matthew Panzarino, présent durant l’échange avec les pontes d’Apple cette semaine, a d’ailleurs amendé son article : d’après le transcript de l’interview, personne n’a parlé explicitement de 2018 comme année de sortie du nouveau Mac Pro…

Apple n’a pris conscience des difficultés avec les utilisateurs professionnels de ses ordinateurs qu’après le lancement des MacBook Pro avec Touch Bar. Les dirigeants de l’entreprise auraient été surpris par la réponse des clients qui se sont rués sur les « anciens » MacBook Pro vendus sur le refurb. Les retours négatifs sur les nouveaux portables ont, toujours d’après Holwerda, pris Apple « complètement par surprise ».

Si l’on ajoute les problèmes des écrans UltraFine mal blindés de LG, la Pomme aurait décidé de prendre enfin le taureau par les cornes et investir sérieusement pour reconquérir ses clients pros. Il y a le Mac Pro modulaire donc, mais également un écran et un ou plusieurs iMac orientés pour les professionnels (lire : Apple opterait pour des processeurs Xeon pour son iMac Pro).

Thom Holwerda ajoute au lot des MacBook Pro sans Touch Bar supplémentaires (une version 15 pouces est-elle programmée ?), ainsi que la possibilité de connecter un iPad Pro avec un Mac pour utiliser la tablette à la manière d’un produit Cintiq.

Tout cela est très excitant pour les utilisateurs professionnels qui ont pu (certainement à raison) se sentir délaissés par Apple ces dernières années. Mais même si Apple a promis de communiquer plus et mieux, la feuille de route reste bien floue.


Tags
avatar LittleSushi | 

Proposer une alternative dans 2 ans aux professionnels ... dans l'informatique ?!. Chapeau bas Apple.
Autant dire 2 décennies. LOL.

avatar Pas-un-philosophe | 

En 2 ans, avec l'avènement de la VR, les générations de cartes graphiques qui passent, le rééquilibrage du marché CPU avec AMD et Intel, le développement de l'usb 3, la baisse du marché PC, l'aboutissement du projet de faire tourner Windows 10 sur ARM, faire une machine qui ne soit pas totalement à côté de la plaque nescessite un visionnaire hors paire !
L'évolution de ces 2 prochaines années pourrait bien être plus grande que toutes celles de l'actuel Mac Pro réunies !

avatar C1rc3@0rc | 

@Pas-un-philosophe

«les générations de cartes graphiques qui passent, le rééquilibrage du marché CPU avec AMD et Intel,...»

Voir un reequilibrage du marché, que ce soit des GPU ou CPU est une hypothese bien hardie.
Intel veut certes imposer le Thunderbolt et maintenant sur connecteur USB-C, cela ne veut pas dire que cela va fonctionner (ça fait un sacré moment qu'Intel veut du tout TB et y met l'argent, comme pour le tout x86, on a vu le resultat en dehors du PC...)
Et puis si AMD a rattrapé Intel en terme ce CPU, c'est surtout parce que le x86 est dans de mur et qu'Intel a atteint les limites du possible pour le faire evoluer. La on parle d'optimisations ultimes et avec une marge de progression micrometrique...
Quant au GPU, si Nvidia laisse entrevoir une montée en puissance encore importante, AMD est toujours largué et la seule strategie d'Intel a ce niveau est le bas de gamme afin d'ettoufer une source de revenus surtout pour AMD et aussi pour Nvidia qui se posent en travers du chemin de la domination du x86.

Quant au temps pour developper un Mac Pro repondant aux besoins, ben en fait y a pas tellement a faire que ça: un chassis de Mac Pro d'avant la Poubelle de Ive, une CM derivée des modeles du marché (utilisable pour du hackintosh, les membres des forums des TonyMacx86.com seront ravi d'aider les inge d'Apple) et on laisse Ive embaler joliement le tout... suffit de quelques mois pour avoir deja une tres bonne gamme. Et pas besoin de s'enquiquiner avec le marketing, suffit juste de tirer le tarif vers du raisonable et ça ce vendra tout seul.

«Ces connaissances, proches du dossier comme le veut l’adage, lui ont murmuré que le Mac Pro a été dans les limbes pendant très longtemps à Cupertino. Le projet de lancer un nouveau modèle modulaire aurait été décidé il y a quelques mois seulement ; le développement à proprement parler aurait lui réellement débuté il y a une poignée de semaines.»

On s'en doutait, ce n'est qu'une confirmation... de plus. Le discours recent d'Apple montre bien qu'un virage a 180º a ete pris concernant le Mac, mais pas que.
Ce qu'on va maintenant voir, tres probablement, c'est une reformation d'un pole Mac chez Apple et une reorganisation majeure de la conception. Certes cela pourrait donner a terme des machines vraiment bien differentes et vraiment adaptées aux usages et demandes avec une eviction des gadgets et de la preoccupation de la "mode" et de l'apparence. Mais en attendant, adapter l'existant pour le rendre fonctionnelle demande peu d'efforts et surtout c'est une question de composants a garder a jours.
Si Apple donne plus de liberté aux producteurs de GPU pour realiser eux memes les drivers, ça peut aller tres vite et on oublierait l'indigence des machines actuelles et de leurs retro-pedalage technologique dont on souffre depuis 2012.

Finalement le tassement du marché du PC pourrait aussi avoir atteint son plancher et Apple pourrait avoir compris que si la societe peut vendre 300 millions d'iDevice par an, le marché du PC, avec ses 300 millions d'unités/an est un relai de croissance bien plus solide que l'illusion des smartwatch et autre "wearable" de foutaise. Surtout, il faut esperer que la notion d'ecosysteme construit autour de l'utilisateur et basé sur le Mac redevienne le point central de tout developpement.

avatar fte | 

@C1rc3@0rc

Oh tu radotes encore sur le x86 ?

avatar Kyu | 

Non, il donne un point de vue plutôt intéressant sur l'avenir du x86, n'en déplaise à certains.

avatar fte | 

@Kyu

Tu es nouveau toi.

avatar Manubzh | 

non il est censé

avatar C1rc3@0rc | 

@Kyu
@Manubzh

Merci.

avatar PowerGlove | 

J'adore ce genre de messages.
Le mec qui nous explique l'avenir selon ce que lui espère, mais qui est en contradiction avec ce qu'apple a toujours fait sauf une fois et ça failli les tuer. C'est beau de rêver...
C'est justement la rationalisation de l'informatique qui a tué Apple en 96. Des machines pour faire plaisir à tout le monde et modulaires...
Tu parle de 2012... la mac pro faisait du surplace depuis 4 ans en 2012...Ils ne les vendaient plus. Il n'y a aucun relais de croissance dans l'informatique traditionnel, dixit Steve Jobs...

avatar 406 | 

Faudrait faire une "liste de schiller" pour nos doléances. =))

avatar iPop | 

@406

Jolieeee?

avatar Karamazow | 

Ils ont intérêt à créer la surprise avant cet horizon !!!

avatar C1rc3@0rc | 

C'est deja fait avec l'iPad 9", la mise a jour du MacPro et l'annonce d'un nouvel ecran. C'est pas de la surprise technologique, mais une surprise de strategie commerciale. Prendre un virage a 180º comme cela, revenir aux fondemmentaux et faire son mea-culpa en place publique en avouant l'indigence des machines proposées et promettre une ecoute des clients et une production realiste en zappant le discours esthetique, c'est une revolution aussi surprenante que bienvenue.

A court terme Apple a les moyens de marquer des points.
C'est qu'Apple a la chance d'avoir finalement pas reussi a eliminer les bonnes machines d'avant 2012 et que la base est facilement upgradable rapidement.
Proposer un Mac Mini avec des composants internes dignent de ceux de 2011 et 2012 (pas tres difficile, la machine n'ayant que peu evolué il suffit de remettre un Core i7 quad et un vrai GPU)

L'autre tranche c'est le Macbook Pro. Hormis son manque de port difficilement rattrapable, rien qu'en resolvant rapidement les problemes de batterie et defaut de production tout en baissant le tarif, Apple s'assure un renouvellement de 80% de ses ventes.
Quand a l'iMac, pas tres difficile non plus de le rendre attractif sans devoir toucher le design: processeur a jour (voir AMD pour baisser les tarifs), GPU systematique et SSD systematique.

Pour la revolution, faudra le temps de revoir la chaine de conception et de remettre l'equipe de Ive en fin de chaine. Ca peut prendre du temps par contre.

avatar Niro | 

Je me rappelle Phill Schiller, triomphant sur scène pendant la présentation du nouveau Mac Pro : "Can not innovate anymore my ass !" Il doit moins faire le malin aujourd'hui et je pense que chez Apple on va bien prendre sont temps pour surtout pas se planter.

avatar fte | 

@Niro

Prendre son temps n'est pas une garantie de ne pas se planter. Surtout pas dans cette industrie mouvante.

avatar enzo0511 | 

@Niro

Schiller c'est le navet du marketing
S'il y a bien un maillon faible à la direction d'Apple
Lui suivi de Cue

avatar lillegubben | 

Complètement déconnectée des pros la pomme, il aurait peut être fallut qu'ils visitent certains forums.
j'imagine bien la réunion de crise ....
-les pros râlent qu'est ce qu'on peut faire? un nouveau Mac Pro nous prendra au moins deux ans à produire
- je crois que j'ai la solution, il suffit de placer un Xeon dans un iMac et l'appeler iMac Pro cela les fera patienter, ils penseront qu'on ne les a pas oubliés.

avatar melaure | 

C'est clair, mais ce qu'ils n'ont pas compris, c'est est-ce que le Pro ont besoin d'un Xeon en dehors des serveurs ? Un MacPro avec le plus gros i7 suffirait largement à beaucoup ...

avatar YSO | 

Les chiffres doivent être biens bas et leur horizon bien terne (dépourvu d'idée pour iPhone et iPad à coloriste) pour qu'ils daignent enfin admettre qu'ils ont merdé en négligeant le Mac.
Il y a du avoir quelques tensions pour avoir une telle décision et un tel revirement.

avatar iMotep | 

@YSO

Je crois que tu es dans le vrai.
Ces réactions sont affligeantes. Ils vivent dans une tour d'ivoire et ce sont laissé aveuglés par le succès des iphones. Je ne leur souhaite pas de rencontrer un problème type note 7 chez Samsung.

avatar LittleSushi | 

@iMotep

Moi c'est aux utilisateurs à qui je souhaite que ça n'arrive plus. Parce que ce sont les revenus d'Apple et Samsung qui sont en danger dans ce cas et nous, ce sont nos vies!

avatar C1rc3@0rc | 

@YSO

Quand on compare l'epoque depuis 2012 et les annees avant 1997, on se rend compte des similitude:
- une complication des gammes qui perdent en visibilité et qui ne repondent a aucun besoin
- une negligence des marchés de base
- une baisse de qualité generale
- un errance strategique
- une perte d'identité

La grosse difference avec cette epoque, c'est qu'Apple est devenu un pilier et un mastodonte de l'informatique individuelle, que l'iPhone et l'iPad sont des references sur le marché mobile et qu'Apple a un niveau technologique inconnue a l'epoque.

On peut comprendre la derive avec les chiffres a faire tourner la tete de l'iPhone et la mauvaise compréhension du post-PC qui voulait faire de l'iPad le remplaçant du PC. C'est que meme si l'iPad ne remplace pas le PC, et c'est aujourd'hui une certitude demontrée, Apple en livre 40 millions par ans au bas mot, soit au minimum le double de ce qu'Apple fait comme meilleure vente de Mac.

Seulement la grosse erreur c'est d'avoir renié ou oublié le principe d'ecosysteme informatique reposant sur le Mac et avec l'utilisateur au centre.
Peut etre que la prise de conscience c'est fait avec le produit le plus abberant d'Apple: l'Apple Watch qui cristalise toutes les erreurs et errances de la societe depuis la disparition de Jobs.

«Les dirigeants de l’entreprise auraient été surpris par la réponse des clients qui se sont rués sur les « anciens » MacBook Pro vendus sur le refurb. »

Houlla cette constatation ainsi demontrée va provoquer des renvois acides chez certains qui se complaisaient dans l'affirmation de la reussite du Macbook Pro a Touch Bar;)

avatar PowerGlove | 

Compact et Commodore aussi étaient des Mastodontes de l'informatique...

avatar C1rc3@0rc | 

Et?

avatar reborn | 

Apple est foutu c'est la fin ?

avatar IlanL | 

Ils auraient pu commencer par ne pas réaugmenter les prix des adaptateurs USB C
?

avatar Djahaz | 

Si l'analyse des gens d'Apple décrite ici est réelle, elle est bien proche de propos similaires tenus ici par des intervenants qualifiés de "haters" ou de types à côté de la plaque. Comme quoi les scrogneugneux étaient un peu dans le vrai quand même, et l'on attend de voir leurs contempteurs, s'ils ont un peu de suite dans les idées, se scandaliser contre cette nouvelle orientation d'Apple. Ou sinon de faire amende honorable.

avatar reborn | 

@Djahaz

Je pioche un peu de partout ce dont j'ai besoin. Un MBP pro touch bar, un laptop windows i7 haswell, ssd, iphone 7, ipad air, et un pc fixe windows pour jouer et un peu de photo/video

Ça répond a mes besoins. Le jour où ils sortiront des machines plus puissante en desktop je verrai si je switch aussi en desktop.

C'est comme ça que je suis, si sa me plait pas j'achète pas. Ils font leur choix, je fais les miens.

Je ne suis pas de ceux qui ont l'impression d'être trahi par Apple ou Microsoft d'ailleurs avec son W10 foireux et pire W8 que je n'ai jamais utilisé.

Le menu démarrer disparait ? Interface tuile ?Ok je boycott

Le menu démarrer revient ? Interface tuile moins présente ? Je laisse une chance.

Concernant le MBP touch bar c'est un excellent ordinateur, puissant, fin et léger. Je ne veux pas d'une machine de 3kg, 3cm d'épaisseur et d'une autonomie de 4h.

avatar en ballade | 

l autonomie de 5h des derniers macbook pro c est mieux c est vrai....

avatar feefee | 

@en ballade

"autonomie de 5h des derniers macbook pro c est mieux c est vrai...."

Donc tu es obligé de desinformer pour exister ?

avatar Manubzh | 

MERCI ! :)

avatar Rayban | 

Ils s'y sont mis quelques jours avant l'annonce dessus lol ... avec la puissance d'Apple mettre encore plus d'un an ... voir deux comme annoncé ici ... c'est que vraiment ils s'y sont mis la maintenant ... c'est un truc qui aurait déjà dû être sur les rails ... 2019 va plus y avoir bcp de Pro pour acheter le nouveau MAC Pro ... ou alors taper très très fort ... Vont ils nous le fermer avec des proc ARM dedans ? (Hackintosh dead alors) tout en gardant le reste
Standard ? Moi qui en voulait un ... je reste sur ma faim ... tans pis je récupérerai l'urne dans 2 ans du taff ...

avatar musicien | 

En étant mauvaise langue, on pourrait dire que :

Ils se foutent des gens, ils se foutent de tous ces clients passionnés qui leurs ont permis de devenir de qu'ils sont ... ils ne pensent plus qu'aux marchés, ils ne sont plus visionnaires, ils sont juste des gestionnaires.

Mais je suis naïf et j'espère toujours me tromper ...

avatar C1rc3@0rc | 

C'est effectivement une realité tres probable depuis 2012. Peut etre maintenant est ce conjugable a l'imparfait?

Qu'attendre aujourd'hui ?
-Le plus rapidement possible: une baisse de tarif consequente (c'est en bonne voie de toute evidence)
- une elimination des machines sans interet: Apple Watch et Macbook
- une rationalisation des gammes : ça semble etre le cas au niveau des iPad, reste a le faire sur les iMac et Mac Mini
- changer de discours et de methode: ça parrait bien engagé.
- marquer un grand coup pour montrer la solidité de la prise de decision: on va voir a la WWDC. S'il est question de technologie et d'une vraie feuille de route et pas d'imbecilité a base d'emoji et de stickers ça sera deja enorme.

avatar Sokö | 

@C1rc3@0rc

« S'il est question de technologie et d'une vraie feuille de route et pas d'imbecilité a base d'emoji et de stickers ça sera deja enorme. »

Ça, c'est pas gagné ; voir Clips !

avatar Eratic | 

@C1rc3@0rc

Je partage quasiment tes convictions et j'aime ton raisonnement.
Le seul point que je ne partage pas avec toi, c'est celui concernant les Apple Watch: certes, on s'écarte de la base même d'Apple mais je trouve que cette Watch apporte quelque chose aussi (même si le marché qu'il concerne n'est pas aussi intéressant que les autres produits d'Apple)

avatar C1rc3@0rc | 

@Eratic

Merci.
Je ne cherche pas a ce que l'on soit d'accord avec mon point de vue mais que l'on pose une analyse argumentée sur un debat de fond.
Apple a pour moi une place particuliere et a un role majeur dans l'evolution de l'informatique, et donc dans la gestion des connaissances, principalement individuelle. Ce dont je debat c'est de cette qualité et de l'adaptation des choix d'Apple dans ce cadre.

Mon point de vu sur l'Apple Watch est que c'est une belle realistation technologique mais je pense que la notion meme de smartwatch est une ineptie dans le cadre informatique et que sa presence depuis 2009 n'est qu'un artifice du marketing pour distraire les financiers: les constructeurs informatiques leurs ont mis sous le nez une illusion de relai de croissance face a la stagnation de la puissance informatique et la chute des ventes de PC et la tres faible rentabilité du mobile (hormis pour Apple et Samsung).

Pourquoi Apple s'est engagé dans ce truc alors meme qu'on constatait la retombée du soufflet et le desengagement des constructeurs qui tenaient depuis plus de 3 ans?
Pour la meme raison que les autres: montrer un potentiel relai de croissance alors qu'Apple accumulait les echecs de nouveaux produits et qu'il n'y avait rien d'innovant a mettre sur scene.

Ce qui me derange le plus avec l'Apple Watch c'est l'energie et le financement qui a ete consacré au marketing alors que dans le meme temps on constatait l'abandon du mac et le flottement de l'iPad. Et qu'Apple se positionne sur le marché de l'accessoire de mode est un vrai probleme. On constate d'ailleurs que l'echec de se positionnement conduit a abandonner cet aspect de la tocante. Aujourd'hui l'Apple Watch n'est plus un accessoire de mode, ni un outil de controle domotique, ni une extension de l'iPhone. Il ne reste de l'Apple Watch que le tracker sportif/santé, pour lequel l'Apple Watch est totalement indadapté face a des produits venant des secteurs medicaux ou sportif.

Apres, je ne suis pas hostile a des capteurs et systemes informatiques que l'on porte sur soi, mais il faut qu'ils soient pertinents et ultra-specialisés et surtout qu'ils aient une place legitime dans l'ecosysteme informatique.
Mais pour les montres, ce que je constate c'est que la seule place qu'il reste c'est le vrai accessoire mode, que ce soit en toc ou en luxe.

avatar machin44 | 

@musicien

100% d'accord.
"Plus visionnaires, mais gestionnaires."
Rien à ajouter.

avatar Seedlers | 

Je pense sérieusement migré vers Windows. Et me monter un bon pc modulable.

avatar fte | 

@Seedlers

Les voyages forment la jeunesse, et la variété c'est l'épice de la vie. Go ! Essaie. Tu risques de trouver ça bien. Ou pas.

avatar poco | 

Quand je pense qu'à la sortie du MBP, toute critique était aussitôt démolie et son auteur traité de hater par la meute des fanboys. Ces derniers arguant de la fortune d'Apple, des ventes mirifiques etc...

A croire qu'Apple a choisit d'écouter les haters?

On verra s'ils sont capables de descendre de leur tour d'ivoire, de se dégonfler la tête et d'écouter ce que veulent les clients comme toute autre société.

avatar françois bayrou | 

+1

avatar françois bayrou | 

C'est le moment de leur retourner leur argument préféré : ne prenez pas votre cas pour une généralité ^^

avatar Le Gognol | 

@poco

C'est plutôt l'inverse, toute personne appréciant ces nouveaux modèles et relativisant les "scandales" se fait démolir...

avatar macfredx | 

@Le Gognol

Tout à fait ✅

avatar Doctomac | 

@poco

Ce que tu n'arrives pas à comprendre ce qui est clairement écrit dans cet article, c'est que les critiques contre les nouveaux MacBook Pro ont existé à l'époque car il n'y a pas de nouveau Mac Pro.

Par exemple, il n'y aurait eu aucune critique au sujet des 32 Go max des derniers MacBook Pro s'il y avait un MacPro à jour ou l'on peut, depuis longtemps, aller bien au-delà des 32 Go.

C'est ce qu'Apple a perçu, à raison.

avatar poco | 

@ Doctomac

Ce que tu n'arrives pas à comprendre, mais que Apple semble avoir compris, c'est qu'ils merdent depuis plusieurs années après avoir choppé la grosse tête grace à l'iPhone.

Apple A été complètement submergé et dépassé par l'accueil à la sortie dernier MBP. Jamais vu auparavant une telle bronca.

avatar McDO | 

@poco

+1

Jamais vu autant d'avis négatifs à la sortie d'une nouvelle gamme depuis 2009. Ils merdent depuis des années, les fanboy les défendent avec ZERO sens critique, les "haters" gardent la tête sur les épaules et pointe du doigt les inepties de la Pomme.
La Pomme décide d'écouter les "haters".

CQFD

avatar McDO | 

@poco

Je n'aurais pas dis mieux.

avatar baritono | 

Et voila que sort 'Clips'… c'est à ça qu'ils travaillent d'arrache-pied depuis 5 ans !!!

Pages

CONNEXION UTILISATEUR