AMD attaque Intel sur les prix avec ses processeurs Ryzen

Florian Innocente |

Impuissant sur le marché des processeurs mobiles, Intel voit son concurrent AMD tenter un retour sur ceux pour les PC. Il est trop tôt pour dire si ces efforts paieront sur le long terme mais la volonté d'en découdre est là, et cela commence par les tarifs annoncés pour la nouvelle gamme Ryzen 7 pour machines de bureau.

le Docteur Lisa Su, PDG d'AMD

Les précommandes sont ouvertes pour 3 modèles basés sur l'architecture Zen en développement depuis quatre ans. Ils sont tous équipés de 8 coeurs/16 threads et seront disponibles le 2 mars.

Cliquer pour agrandir

R7 1800X à 3,6 GHz (4 GHz maximum, dissipation thermique de 95W) pour 499 $. Son concurrent le plus proche est une génération "Broadwell", un Core i7-6900K à 3,2 GHz (3,7 GHz en Turbo Boost) vendu 1050 $.

D'après AMD, cette puce haut de gamme est 9 % plus véloce dans Cinebench R15 avec le rendu multicoeurs et fait jeu égal sur le rendu monocœur.

Ensuite, il y a aura le R7 1700X à 3,4 GHz (3,8 GHz maxi et 95W) pour 399 $. Il s'oppose au Core i7-6800K "Broadwell E" (6 cœurs et 12 threads à 3,4 GHz et Turbo Boost à 3,6 GHz, 140W) coûtant 439 $.

Enfin, le R7 1700 à 3 GHz (3,7 GHz maxi, 65W) pour 329 $ face au Core i7-7700K "Kaby Lake" (4 coeurs et 8 threads, 4,2 GHz et 4,6 GHz en Turbo Boost, 91W) à 349 $.

Le fondeur admet que la puce Kaby Lake à 4 GHz creuse largement l'écart lorsqu'une application n'utilise qu'un seul cœur. Mais dès lors qu'un logiciel est capable d'exploiter les 8 cœurs et 16 threads, le processeur Ryzen se montrerait 52 % plus rapide.

AMD affirme également qu'il a pu battre son objectif d'amélioration du nombre d'instructions par cycle de 52 % par rapport à ses précédents designs de puces, au lieu des 40 % espérés initialement.

Ces processeurs vont maintenant faire l'objet de tests plus variés pour en mesurer les performances générales face à leurs concurrents. Ils ne se destinent aussi qu'aux PC de bureau, les versions pour portables avec puce graphique intégrées sortiront plus tard dans l'année. À Intel désormais de réagir, puisque l'attaque sur les performances est manifeste mais elle ouvre aussi un front en direction des prix.

Pour aller plus loin :

avatar Hasgarn | 

Si je dois me monter un PC, je crois que je vais donner sa chance à AMD pour les processeurs.

avatar C1rc3@0rc | 

Vu les prix, c'est clair !

Sous Linux ces processeurs vont etre tres interressants pour faire tourner des petits serveurs et meme pour des applications exploitants peu le paralellisme ils vont etre interressant car la frequence de base de 3.6 Ghz - si elle tient dans le temps - va offrir des performances proche des processeurs Intel sous les 4 Ghz (les x86 Intel hors Xeon ou Core xtrem throttle tres vite et on est tres vite sous la frequence de base).

Si les proc tiennent leurs promesses, dans les domaines graphiques, du jeu et de la recherche ils vont mettre a mal Intel, parce que niveau prix y a pas photo. Faut imaginer un 8 core avec un ou plusieurs Nvidia 1070 08 1080 ce que ça peut donner comme avantage pour un calcul de rendu de scene complexe...

Alors qu'Intel stagne depuis plus de 6 ans, voir qu'AMD fini par le rattraper n'est pas etonnant. Au niveau du core, certes AMD ne sera pas meilleur qu'Intel, mais meme si on a 20% de puissance brute en moins, a moitie prix ce sera toujours plus efficace qu'un x86 Intel.

Bon tout ça a mettre au conditionnel, parce qu'AMD - meme s'ils sont moins menteurs qu'Intel - a un lourd passif entres ses annonces et la realité (surtout sur les GPU)

Bon par contre faut pas espérer voir ces proc arriver dans les Mac.

avatar Hasgarn | 

@C1rc3@0rc

Je vais certainement bientôt pouvoir faire une station de montage véloce à coût contenue. La grande majorité de mes logiciels ont un usage intensif du multi-threading.
Ça, c'est cool !

Et si les GPU Vega se montrent au niveau, ça va être rudement attractif.

avatar Hinamori | 

Avec un concurrent sérieux, le marché n'en serait que meilleur.

J'adorais mon AMD K6-2 et mon AMD 64 X2 ! ?

avatar Pas-un-philosophe | 

Tant que ce n'est pas du même acabit que les GPU "spécial mac" qui sont juste anémiques et apathiques, la concurrence poussera Intel à se questionner quand à ses politiques, dont les GPU et CPU en résultant vont de ce fait être intégrés dans les ordinateurs apple, et pour une fois AMD entrainera un effet bénéfiques dans les macs. Ce qui est assez contre-intuitif pour être mentionné.

avatar nicolas | 

Vivement que cette architecture se retrouve dans les APU, avec des GPU Polaris, ça ferait de bon petit SoC!

avatar fredseg | 

Il faut attendre les tests quand même. L'ouverture des précommandes avant la publication du moindre bench n'est pas un procédé habituel et est un peu inquiétant... mais si les résultats sont à la hauteur des promesses ce sera une très grosse claque pour Intel qui devra revoir sa gamme tarifaire.

avatar Hasgarn | 

@fredseg

En fait, AMD a présenté durant certains salon des configs avec les CPU Ryzen et différents GPU ouvertes pour que les gens constatent la réalité de la puissance des procs. Ça tournait avec des gros jeux bien gourmands.
Franchement, il y a eu un énorme degré de transparence dans la présentation et l'annonce de la nouvelle gamme.
Il se pourrait que la réussite soit au RDV.

avatar fte | 

Il y a un dicton américain qui dit : if you can't make it, fake it.

Je croirais à la réalité de Ryzen lorsque des reviewers réputés sortiront des chiffres de modèles de production, et que ces chiffres concorderont.

avatar eldison | 

Petit aperçu de Bench, https://www.youtube.com/watch?v=3rUndzpdo1I , après á prendre avec des pincettes bien sur , mais ca donne deja une idée.
Curieux de voir si possible hackintoch..

avatar perceval78 | 

Pas sûr qu'Apple s'approvisionne chez AMD, les economies d'echelle avec Intel sont importantes.
Avec 50% de la production Apple avec AMD, ce qu'il gagnerait avec AMD serait perdu avec Intel qui augmenterait ses prix vu la baisse de volume commandé.
L'idéal serait qu'Apple bascule en full AMD, mais les économies réalisées seraient transférées aux actionnaires pas aux clients.
Mais j'y croix pas une seconde.
Je penche plutôt vers une maîtrise totale du hardware avec ses processeurs A et une bascule ARM pour la gamme Mac qui serait beaucoup plus rentable pour Apple qu'avec AMD ou Intel.

avatar fte | 

@perceval78

Je crois plus à des Mac tout AMD qu'à des Mac ARM. Et je ne crois pas beaucoup à des Mac tout AMD, déjà.

Après, je ne suis pas augure.

avatar Aleyc | 

Je vois surtout que l'écart de prix entre intel et amd diminue. Pour l'équivalent d'un i5 chez amd c'est 100 euros de moins ( même si on est pas au même niveau technologique )
Alors que la a quelques dizaines d'euros ça sera pareil sur les nouvelles games

avatar fte | 

Je vois arriver à grand pas les plaintes à la prochaine mise à jour des Mac, s'il y a une mise à jour un jour, qu'Apple utilise des Kaby Lake anémiques au lieu des Ryzen, et des Radeon anémiques au lieu des GTX. :)

Plaisanterie à part, j'ai encore beaucoup de mal à me dire que peut-être enfin AMD a au catalogue un CPU qui ne soit pas une vaste blague. Ça fait combien de temps que Intel fait la course en tête sans poursuivant ? 10 ans ? Quelque chose comme ça.

Je suis très content de mon kaby lake, il monte à 5.1 GHz stable même si je le tourne à un 4.8 GHz plus conservateur pour le quotidien. C'est de toute manière bien au delà de mes besoins réguliers côté CPU. Le vrai plus réside dans les 64 GB de mémoire, en ce qui me concerne. Un i5 non-K aurait été tout à fait adéquat.

Donc ma question maintenant, et je n'ai pas cherché la réponse encore car ça n'apparaît pas dans les headlines et fichettes de specs, c'est la quantité de mémoire gérée par Ryzen. 32 je n'ai aucun doute, j'espère 64.

En tout cas il y a maintenant un choix côté processeur au moment de dimensionner un nouveau build. Ces 3 dernières années où j'ai monté quelques stations custom la question se résumait à i7 ou le plus gros Xeon dans le budget. C'est très chouette d'avoir une alternative et une nouvelle option à proposer. Je vais bouffer de la fiche technique ces prochains jours !

avatar Hasgarn | 

@fte

Je ne vois pas pourquoi AMD serait incapable de revenir dans la course parce qu'Intel fait la course en tête depuis 10 ans.

Blackberry et Nokia faisait la course en tête aussi.

avatar Manubzh | 

euh ... le rapport ?
tu compare 2 cas de figures complètement différents

il n'y a pas de grandes révolutions entre AMD et Intel là où Apple avait lancé un smartphone qui avait devancé tout le monde au moins 2 ans puisque personne n'était capable de faire pareil

avatar Ios_What a joke | 

Ouah ton délire. C'est impressionnant.

avatar Hasgarn | 

@Manubzh

Le rapport est simple : les leaders ne sont pas éternels.
Qui aurait pu croire que Nokia se casserait la figure ?
Personne.
En quoi Intel est intouchable ?
En rien.
Pourquoi AMD serait incapable de produire des CPU capable d'en remontrer à Intel ?
C'est une bonne question et personne ne peut prédire quoi que ce soit.
En tout état de cause, AMD a réussi à mettre 8 cœurs sur un proc, le tout pas cher la avec de la puissance la ou Intel semble échouer depuis 2 ans.

avatar fte | 

@Hasgarn

Parce qu'AMD a à plusieurs reprise livré des produits supposés aller au contact avec Intel, à commencer par Buldozer à l'époque très prometteur mais qui a fait plouf sans la moindre vague... n'ayant pas vu de benchmarks de produits commerciaux de série ni n'ayant mis la main dessus, je reste très prudent. Le hype c'est pour les hipsters.

J'ai rien compris à ton allusion à BlackBerry et Nokia. Ils n'ont jamais conçu de processeurs. T'es-tu trompé de fil ?

avatar Hasgarn | 

"Parce qu'AMD a à plusieurs reprise livré des produits supposés aller au contact avec Intel, à commencer par Buldozer à l'époque très prometteur mais qui a fait plouf sans la moindre vague.."
Et l'histoire se répétera peut être.
Ou pas.

"Le hype c'est pour les hipsters."
C'est ce qu'on dit souvent des Macusers.

"J'ai rien compris à ton allusion à BlackBerry et Nokia. Ils n'ont jamais conçu de processeurs. T'es-tu trompé de fil ?"
Non.
Je te remets le message que j'ai posté plus haut.
Le rapport est simple : les leaders ne sont pas éternels.
Qui aurait pu croire que Nokia se casserait la figure ?
Personne.
En quoi Intel est intouchable ?
En rien.
Pourquoi AMD serait incapable de produire des CPU capable d'en remontrer à Intel ?
C'est une bonne question et personne ne peut prédire quoi que ce soit.
En tout état de cause, AMD a réussi à mettre 8 cœurs sur un proc, le tout pas cher la avec de la puissance la ou Intel semble échouer depuis 2 ans.

avatar fte | 

@Hasgarn

En effet, les leaders chutent tôt ou tard.

Mon propos n'était pas qu'Intel ne pouvait chuter, mon propos était que je n'avais, sans preuves concrètes, que peu de confiance en AMD, du fait de l'historique des CPU de l'entreprise ces 10 dernières années.

Après, nous parlons, pour le moment tout au moins, de processeurs destinés à des ordinateurs de bureau principalement. Je ne crois pas qu'Intel ait échoué à livrer des processeurs puissants et dotés de multiples cœurs à pas cher. Il faudrait pour cela qu'Intel ait essayé, et je ne pense pas qu'Intel ait essayé. Ni même qu'il y ait seulement pensé.

Un 7700K est estimé à $40 de coûts de fabrication, usine comprise, R&D du processeur non compris. Ils pourraient sans autre le vendre beaucoup moins cher et encore gagner de l'argent. Mais pourquoi le faire ? Il n'y a pas de compétition. Les processeurs enthousiastes ont augmenté de prix, je doute très fortement que leurs coûts de production aient augmentés. Là encore, il n'y a pas de compétition.

Quant à la capacité technique, Intel à ça :

http://www.intel.com/content/www/us/en/products/processors/xeon/e7-processors/e7-8890-v4.html

Il n'est pas vendu au prix d'un petit pain au chocolat. Clair. Mais enfiler beaucoup de coeurs dans un seul processeur et envoyer du bois, ils savent faire.

L'espoir donc est qu'Intel ait un peu de compétition sérieuse sur le segment grand public et joueurs. Nous, clients, avons tout à y gagner.

avatar Hasgarn | 

Il est vrai que pour l'heure, nous n'avons surtout que des vœux pieux et des retours basés sur des tests conduit par AMD. Je trouve que ces derniers sont plutôt convaincant vu la manière dont ils ont été amené à nous. AMD a tout intérêt à avoir réussi, je l'espère de tout cœur juste pour que nous, utilisateurs et acheteurs ayons enfin le choix de 2 marques. Si ce n'est pas le cas, ils vont s'exploser les dents sur le bitume et ce sera bien fait pour eux.

Au pire, je suis optimiste et mieux déjà conquit. Sans pour autant avoir fait la moindre précommande ;)

Je n'ai pas de doute sur la capacité d'Intel à faire du lourd (je bave continuellement sur leur Xeon).

Je ne peux conclure que comme toi :
"L'espoir donc est qu'Intel ait un peu de compétition sérieuse sur le segment grand public et joueurs. Nous, clients, avons tout à y gagner."

avatar pitscarfax | 

Salut,

-La question à se poser n'est pas de savoir si Intel a ou non la capacité à réagir face à AMD mais si le client va jouer le jeu ou pas, parce que désolé mais le client il va souvent là où il peut en avoir plus pour moins cher et si Intel décide du jour au lendemain de revoir sa grille tarifaire pour proposer plus pour moins cher, la plupart des clients risquent de se détourner aussi sec d'AMD et si AMD au final fait le grand plongeon Intel reverra aussi sec sa grille tarifaire à la hausse et le client aura perdu bêtement le seul acteur capable de bouleverser le marché de façon positive et durable. Et chez Intel ils n'auront plus qu'à se frotter les mains en pensant aux pigeons qu'il pourront tout à loisir plumer, leur seul concurrent ayant définitivement disparu...

-Les finances d'Intel lui permette sans aucun problème de jouer à ce petit jeu, AMD quand à lui joue ses dernières cartes et s'il ne génère pas de substantifiques bénéfices il ne s'en sortira pas et le client n'y gagnera que s'il accepte de se détourner d'Intel pour permettre à une saine concurrence non seulement de s'installer mais également de perdurer, il ne faut pas non plus rêver, les prix ne descendront pas beaucoup plus bas que ce qu'AMD propose avec Ryzen mais les architectures qui stagnaient depuis qu'Intel avait obtenu le leadership vont évoluer si AMD regagne des parts de marché, sinon Intel une fois de plus pourra se contenter de renommer ses cpu en ajoutant ça et là quelques Mhz et en racontant que c'est une nouvelle génération de processeur et s'il n'y a rien d'autre en face à se mettre sous la dent le client suivra, comme il le fait depuis des années et Intel aura gagné et de façon quasi définitive cette fois ci, les jeux seront fait et le client n'aura plus qu'à pleurer alors qu'il sera le seul et unique acteur de sa propre ruine.

-Personnellement je suis un fan d'AMD et ça fait des années que je n'ai pas renouvelé ma config justement parce que j'attendais que l'ex fondeur nous ponde enfin une gamme de cpu enfin digne de renverser la vapeur et je pense sérieusement que je vais (en avril) me laisser tenter par un R5 (4 core/8 thread) que j'overclockerai et qui me permettra de voir venir pendant 2 ou 3 ans ensuite, si le client dont je parle au dessus n'a pas coulé AMD bah je renouvellerais peut être à nouveau ma configuration vieillissante et si possible avec un cpu de ma marque fétiche.

-En attendant seul l'avenir nous dira si le client se montrera avisé ou non et si l'avenir des cpu ne gardera qu'Intel dans ses livres d'histoire ou si au contraire la concurrence subsistera sous ces trois lettres : " AMD "...

avatar Ios_What a joke | 

16 GO à 3600 MHz et 64GO à 2133 MHz.

avatar fte | 

Je me réponds à moi-même : 64 GB de DDR4. Parfait.

avatar levincefr | 

Si quelqu'un d'éclairé pouvait répondre à ma question !

Est-ce qu'intel n'est qu'une bande d'incompétents ou est-ce l'architecture des processeurs intel qui limite l'amélioration de leurs performances ? En effet, on entend souvent ici que les processeurs à architecture ARM gagne beaucoup en performance d'une génération à l'autre, alors que chez intel ça stagne.

Ça serait sympa un article de fond comme ça pour comprendre !

avatar fte | 

@levincefr

La progression n'est pas là où tu regardes, voilà tout. Ça ne veut pas dire qu'il n'y a pas de progression.

Aussi, Intel, sur les segments processeurs pour notebooks, desktops, gaming et enthousiastes, est sans compétition depuis 10+ ans. Pour trouver de la compétition il faut aller vers l'embarqué et la très basse consommation ou vers le serveur lourd - et encore, dans des niches -.

Je bidouille mon kaby lake et pour ma part je vois bien la bonne progression par rapport à mon haswell. Le changement était-il nécessaire ? Non. Je devais de toute manière monter une nouvelle station. Le changement est-il notable ? Sans hésitation oui ! Il consomme et chauffe moins, tout en ayant gagné 500 MHz en overclock, il décode de la 8K sans perte de frames, et j'ai 64 GB de mémoire, c'est luxe. C'est inutile maintenant mais j'ai deux m.2 et le support Optane. Ça sera peut-être utile dans quelques mois. Ok, le décodage 8k est inutile aussi et pour plusieurs années... ;)

avatar LeSedna | 

Il y a aussi quelque chose de simple : les ARM sont en retard sur les Intel au niveau puissance brute.

Ils passent par un autre chemin : le faible dissipation thermique de part leur utilisation concrète : des smartphones et tablettes.

Du coup ils ont commencé plus tard la course à la puissance dans la catégorie "petit TDP".

Mais ARM va se heurter au même problème technique qui est que lorsqu'on s'approche des 5 Ghz, les effets secondaires des courants électriques se font sentir et il devient de plus en plus difficile de correctement coder et décoder une information par l'électricité. Sans rentrer dans les détails, mon école d'ingénieur électronique m'avait montré qu'en réalité à ces hautes fréquences, même les angles et les virages des tracés de carte créent des rebonds d'information. Il faut purifier le circuit au maximum, et ensuite pour les fondeurs, d'aller encore plus bas dans les précisions de gravure augmente les problèmes de lisibilité de l'information. De même les courants ont quand même une masse et donc une interrogé et les fréquences les plus élevées deviennent brouillon. Il faut une dépense d'énergie colossale pour dépasser ces limites et toujours avoir des informations decodables. On sera sûrement limité en fréquence tant qu'on utilisera des cartes mères avec des technologies usuelles à des températures usuelles.

En attendant les améliorations sont de l'ordre de l'optimisation, en fonction des besoins réel (ajout de puces spécialisées comme le décodage de 4/8k+audio), de l'augmentation du type de tâches possible (reconnaissance de 32/64/++ en RAM) erc. Mais ARM un jour va se heurter aux même problèmes d'intel qui sont des barrières de la Physique même. Sortir une puce de 6, 7 ou 8 Ghz cest pas possible avec les technologies employées.

Ordre d'idée pour comprendre éventuellement les challenges : à 5 Ghz la vitesse de la lumière fait 6cm par cycle Si je ne me suis pas trompé. Donc de base pour un courant alternatif, sans prendre en compte l'intertie ni rien, On ne pourrait pas faire faire plus de 6cm à une information à cette fréquence ci. Il faut donc miniaturiser tout processus pour les rendre viables. Avec la miniaturisation vient de la R&D supplémentaire etc erc.

Bottom line : Intel n'est pas bloquée parce qu'elle fait exprès, Mais parce qu'on ne peut plus suivre la loi de Moore sur un seul processeur. Il faut donc employer de nouvelles stratégies.
Et ARM va finir par se heurter aux 4/5ghz aussi, parce que c'est ainsi.
La où les technologies se démarqueront cest dans ce qu'elles proposeront, à combien de coeurs, avec quelles features, pour quelle dissipation thermique et à quel prix. Ainsi que l'écosystème os/hardware derrière.

CONNEXION UTILISATEUR