Coffee Lake : plus de cœurs dans les processeurs Intel en 2018, mais toujours en 14 nm ?

Stéphane Moussie |

En 2018, le MacBook Pro 13“ aura peut-être un processeur 4 cœurs et le 15” un processeur 6 cœurs. C’est en tout cas ce qui ressort d’un tableau publié par Benchlife, habituellement bien renseigné.

Les processeurs de la gamme U utilisée par le MacBook Pro 13“ passeraient à 4 cœurs avec Coffee Lake, contre 2 actuellement, et profiterait d’un GPU intégré haut de gamme (GT3e). Quant à la gamme H employée par le MacBook Pro 15”, elle gagnerait 2 cœurs pour un total de 6. Le GPU serait moins puissant, mais on pourrait sans doute compter sur une carte graphique dédiée.

Ces processeurs Coffee Lake sortiraient autour de septembre 2018. On a donc le temps de les voir venir. D’autant qu’Intel n’a pas manqué de prévoir quelque chose pour 2017 : Cannon Lake. Cette nouvelle génération profitera d’un processus de gravure plus fin de 10 nm au lieu de 14 (c’est l’équivalent d’un Tick si on se réfère à l’ancien cycle)… dont Coffee Lake ne bénéficiera pas a priori.

Ce qui se dessine actuellement, c’est donc Cannon Lake (10 nm) en 2017 et Coffee Lake (14 nm, mais avec plus de cœurs) en 2018. Il faudra voir comment ces deux générations cohabitent. On n’imagine pas en effet que Coffee Lake remplace purement et simplement Cannon Lake à la gravure plus avantageuse.

Il ne faudra peut-être plus parler de générations de processeurs Core, mais de générations en fonction des finesses de gravure. Cannon Lake représenterait la 1re génération en 10 nm, tandis que Coffee Lake serait le 4e génération en 14 nm (après Broadwell, Skylake et Kaby Lake).


avatar Kaserskin | 

Ce qui est sûr c'est que maintenant qu'Intel est en monopôle sur ce marché non-ARM, les performances stagnent à mort alors que les besoins continuent eux d'augmenter (4k...). Bref pas réjouissant... Je me demande si l'argument de plateau technologique avancé par Intel n'est pas juste une excuse pour justifier le fait qu'ils n'innovent plus...

avatar enzo0511 | 

@Kaserskin

Peu importe la puissance du processeur c'est le GPU qui décode la 4K

Tu pourrais très bien avoir un raspberry Pi pour lire de la 4K tant que y a la puce dédiée qui va bien

avatar enzo0511 | 

En tout cas auprès du grand public Intel communique actuellement sur un logo avec le marquage 7th gen

avatar raf30 | 

Kaby Lake intègre nativement le décodage et l'encodage en 4K. Attendre...car mon i7 4 cœurs SandyBridge tourne sous Sierra comme une horloge.

avatar monsieurg33K | 

J'ai tellement hâte d'un MacBook avec un processeur ARM, je me demande pour quand ce sera.

avatar pocketalex | 

@monsieurg33K : euh ... pourquoi ?

avatar simnico971 | 

Cette feuille de route ressemble à un aveu d'échec, rester en 14nm et augmenter le nombre de cœurs, mouais…

avatar fte | 

La mode est de taper sur Intel ainsi que sur Apple. Si Apple mérite probablement quelques baffes, et Intel un coup de pied aux fesses, il faut reconnaître que la plupart des accusations envers Intel sont erronées.

Regardez les benchs des i3 Kaby Lake K. Regardez les taux de transferts mémoire et IO externes de Skylake et suivants. Regardez la signature thermique. Regardez les capacités de traitements spécifiques pour la crypto ou les codecs vidéo.

Il y a beaucoup de progrès faits dans plein de domaines importants, qui ont un impact significatif sur certaines tâches particulières mais de plus en plus d'actualité aujourd'hui, reconnaissance vocale ou de photos et vidéos, crypto, codecs, etc.

Quant à ARM, la progression est rapide mais ils jouent à catch up sur la plupart des points évoqués, sauf l'efficacité énergétique. On verra lorsqu'un ARM proposera le même niveau de puissance brute et d'IOs qu'un i7 extreme edition ce qu'il adviendra de l'efficacité énergétique. Pourquoi vouloir remplacer les uns par les autres et vice et versa. Les usages diffèrent, les outils aussi.

Pour un Mac ARM il y a un sérieux obstacle cependant : Apple n'en a probablement pas grand chose à faire, ni ne consacre assez de R&D au Mac pour encore traverser une transition d'architecture.

avatar enzo0511 | 

@fte

Beaucoup gueulent sans exploiter à 100% leur machine...

On appelle ça des pleurnicheuses

C'est juste histoire de râler et de réclamer de la nouveauté

avatar fte | 

des pleurnicheuses

Et on dit bonjour au sexisme ordinaire.

Pas bravo.

avatar pocketalex | 

@fte :

Les meilleurs CPU ARM talonnent l'entrée de gamme des CPU Intel (core i5 bicoeur des MBA et des MBPr, et core M5 du MAcbook), or si Apple met du ARM dans ses machines :

Soit ils en mettent que dans l'entrée de gamme et/ou l'ultra-portable, et on se retrouve avec des machines ARM d'un coté et x86 de l'autre avec tout le bordel que ça impose d'avoir 2 architectures CPU

Soit ils passent tout en ARM mais pour ça il faut du CPU ARM qui tient la route face aux i7 quad-core d'Intel, voire même aux Xeons si le Mac Pro continue d'exister, et on en est loin, très, très loin

Pas pour tout de suite je pense les Macs ARM

avatar levincefr | 

Ils nous emmerde avec leur date de sortie batarde. Il ne sera pas prêt pour les nouveaux mac de l'automne 2018 et apple va nous ressortir un amazing nouveau mac avec un vieux processeur en fin de vie faute de nouveautés disponibles. C'est exactement ce que je vie en ce moment. Sauf qu'en plus le proc skylake ressemble plus à un accident industriel qu'à un produit abouti.

avatar pocketalex | 

@levincefr : elle à l'air dure ta vie

avatar larkhon | 

Mouaip... ça va vraiment tout changer, quand un grand nombre d'applications voient leurs performances dépendre encore de la fréquence du CPU et pas des éventuels cœurs supplémentaires.
Évidemment on ne peut que se réjouir de l'arrivée de 6 coeurs sur un CPU grand public.

avatar levincefr | 

T'as pas idée.

CONNEXION UTILISATEUR