Les Chromebooks font du mal à Apple dans les écoles US

Florian Innocente |

Les ventes d’Apple en milieu scolaire aux États-Unis continuent de reculer alors que les Chromebooks et Chrome OS confirment à l’inverse leur popularité. Le cabinet d’études britannique Futuresource Consulting a sondé les ventes réalisées auprès des écoles primaires et secondaires. Ne sont prises en compte que les ventes de portables et de tablettes, pas celles des ordinateurs de bureau.

Durant le premier trimestre 2016, sur les 2 millions d’unités vendues, Chrome OS s’est accaparé 51 % du lot. Cela en fait le système le plus populaire dans ce secteur. Les portables Windows suivent avec 25 %, puis iOS avec 17 %, OS X avec 4 % et les tablettes Android ferment le ban avec 2 %.

Parmi ces plate-formes, il n’y a que celles d’Apple qui ont connu une baisse comparé à 2015, constate l’étude. Celle-ci précise néanmoins que l’on entre dans la période de l’année où se font majoritairement les achats et où les fabricants vont se disputer les bonnes places. On devrait assister à une bataille entre des portables Windows qui n’ont cessé de baisser en prix pour mieux se positionner et les Chromebooks.

Cet attrait pour les Chromebooks reste une particularité américaine, 90 % des ventes sont faites dans ce pays. Au plan international, Windows demeure le principal OS dans les écoles avec 46 % de part de marché sur ce trimestre tandis que Chrome OS continue sa lente ascension avec 24 %. iOS est à 14 % et OS X à 4 %.

Chaque protagoniste y est allé de sa solution ces derniers temps pour se rendre plus attractif auprès de ce public. iOS s’est doté d’une fonction multi-utilisateurs pour les écoles et Apple a acheté LearnSprout ; Chrome OS saura gérer à l’automne les apps Android et pourra les exécuter hors-ligne ; Microsoft a lancé un Office 365 adapté à un usage en classe.

LearnSprout

Dans le cas d’Apple, la concurrence provient de portables à claviers physiques qui coûtent quelques centaines de dollars à peine. Et puis les Chromebooks ne riment plus uniquement avec Asus, Acer, Toshiba ou Samsung.

Toutes les grandes marques se sont mises à Chrome OS - Dell, HP, Lenovo — ce qui participe à relever le niveau qualitatif des matériels et à les diversifier. Il devrait y avoir un peu plus de modèles 2:1 dans les mois à venir alors que c’était une spécialité du monde Windows.

En face, les iPad n’ont pas de clavier physique (manque de chance, c’est un prérequis dans le cahier des charges de certaines collectivités qui veulent renouveler leurs parcs) et les portables Mac peuvent être onéreux selon les enveloppes budgétaires accordées. Apple n’est pas hors-jeu mais il lui faut défendre sa spécificité en essayant de faire abstraction du seul critère tarifaire. Lorsque le budget est serré, le choix d’un iPad ou d’un MacBook Air n’a rien d’automatique.

Tim Cook qualifiait en décembre dernier les ordinateurs Google de machines surtout bonnes à passer des examens — sous entendu, à faibles capacités créatives et peu douées pour emmener les élèves beaucoup plus loin. Il y a certainement une part de vrai dans cette description mais ce qu’offrent ces Chromebooks ainsi que leurs outils d’administration semblent convenir à de plus de plus de responsables. La compatibilité avec les apps Android, au premier rang desquelles on retrouvera Office, sera un nouvel obstacle pour les concurrents.

avatar fred-ripo | 

Bah un moment donné ne se pose uniquement la question du coup... Un HP Chromebook 11" -> 150€... Et avec des services et possibilités autre que ceux d'iOS...

avatar C1rc3@0rc | 

+1000
Et il faut dire qu'elle est loin l'époque ou Apple avait une gamme d'ordinateurs pour le secteur de l'éducation et une politique proactive envers les établissements et avec les enseignants.

Ce ne sont pas les Chromebook qui font du mal a Apple, c'est juste qu'Apple fait du mal a Apple en produisant des machines indigentes a des prix astronomiques et en ayant négligé outrageusement (materiel, fonctions logicielles) le secteur de l'éducation (comme celui des entreprises et du monde pro en general)

Cook semble avoir pris en considération le problème et on voit quelques avancées, mais c'est pas avec des iPad a 700$ ou des netbook a 1500 € qu'Apple va regagner les secteurs perdus et encore moins avec les foutage de gueule innommables du Backtoschool avec un casque Beats!

Rattraper 5 ans de négligence dans ces secteurs ça prend du temps, et pendant ce temps la les concurrents prennent la place.

La seule considération positive c'est que c'est Google qui a pris la place et d'Apple et de Microsoft.

avatar lll | 

"Tim Cook qualifiait en décembre dernier les ordinateurs Google de machines surtout bonnes à passer des examens — sous entendu, à faibles capacités créatives et peu douées pour emmener les élèves beaucoup plus loin. Il y a certainement une part de vrai dans cette description mais ce qu’offrent ces Chromebooks ainsi que leurs outils d’administration semblent convenir à de plus de plus de responsables."

Euh, c'est l'outil qui fait l'artiste, maintenant ?

avatar otop | 

"...mais ce qu’offrent ces Chromebooks ainsi que leurs outils d’administration semblent convenir à de plus de plus de responsables."

Et oui , les power users connaissent les limites d'ios et apple se borne a fermer l'ipad (qui est malgré tout un super device) sans parler du prix qui est tout simplement lunaire par rapport aux exigences des institutions scolaires.

Mon analyse de quatrieme zone me fait dire qu'apple a arreté sa croissance et que pour continuer a vendre du service il va falloir un petit peu ouvrir la machine et calmer les tarots ( au mepris des dividendes qui sont la premiere bourdes de Tim Cook).

avatar Chanteloux | 

Apple paie de plus en plus la multiplication de ses erreurs stratégiques, et ses tarifs parfois hallucinants. Et ne semble ni s'inquiéter, ni vraiment réagir, si ce n'est par une inutile course en avant technologique . Apple a perdu le contact avec le commun des mortels, et vit trop sur une réputation acquise qui masque encore pour l'instant les problèmes de fond mais qui s'effrite lentement mais sûrement.

avatar reborn | 

tu veux qu'ils sortent des macs à 300$ ?

avatar mat 1696 | 

@reborn :
Non, mais tous les Mac à 300$ moins chers, et ce serait déjà très bien...

avatar otop | 

ou sortir une entrée de gamme portable ET bureau avec une config de pc moyen de gamme en dessous des 1000 euros , comme il y'a environ 5 ans......mais il semble que ca ne plaise pas aux actionnaires.

avatar reborn | 

mouais, il faudrait au moins apprendre à taffer dans un environnement windows

avatar otop | 

Et pourtant ils sont nombreux a bosser dans un nevironnement windows ( qui je te l'accorde m'est moins famillier qu'osx).

avatar lmouillart | 

Succès amplement mérité pour ces machines qui à l'instar des Chromecasts ne font pas tout, mais ce qu'elles font, elles le font à merveille. Les machines sont simples, voire simplistes, fiables, très bon marché, c'est un super complément pour ceux qui n'ont qu'un smartphone (notamment dans leur version tactile et convertible).

Nombre, tout comme pour Android ont beaucoup ri, bientôt ils vont rire jaune.

avatar enzo0511 | 

Est ce que ca a réellement du sens d'affirmer qu'un produit vendu pas cher fait du tord à du matériel vendu à un prix élitiste sur un marché où les budgets sont en déclin chaque année ?

avatar otop | 

Oui ca a du sens etant donné que ce sont des produits concurrents.

avatar Mike Mac | 

Et avec les application Android qui vont devenir compatibles en fenêtré dans ChromeOS, les écoles vont encore moins hésiter à s'équiper. Les éditeurs concerné par le scolaire vont pouvoir profiter largement de cette ouverture pour développer leurs application spécialisées.

Lenovo vient, par exemple, d'annoncer un Chromebook avec une orientation éducation (charnières renforcées, clavier étanche aux projections d'eau, et touches à abrasion réduite)

Le Lenovo N42 Chromebook embarque un écran 14 pouces, jusqu'à 4GB of RAM, et 32GB of storage. Disponible en juin, le prix démarrera à 199 $.

Pour le prix demandé, la machine a l'air fort sympathique.

http://liliputing.com/2016/05/lenovo-unveils-n23-windows-convertible-n42...

On aura jusqu'à 3 de ces machines 14" pour le prix d'un iPad 9,7" avec clavier bluetooth !

Autant dire qu'avec la nécessité de maîtriser le budget de nos écoles à l'aune de l'austérité, ce type de machine a un bel avenir.

Et même pour le particulier, c'est intéressant. S'il est équipé Android, c'est une continuité dans l'exploitation des logiciels auxquels il s'est habitué sur son smartphone. Et c'est là que Microsoft a des soucis à se faire. Apple aussi puisque la mode des téléphone de grande taille redonne au format laptop / notebook d'avantage d'intérêt.

Un smartphone middle-class à 200 € et un Chromebook "Android" à 200 €, et on obtient une combinaison gagnante pour une très grosse partie des besoins de la population. Soyons réalistes !

Peut-être que va aussi se développer des écoles privées coûteuses aux frais des parents Apple Addict qui refusent de voir leurs chères têtes blondes se faire Androïser par le biais des Chromebooks. Avant on choisissait une école privée parce que catholique, les nouveaux parents pommés veulent des établissement 100 % Apple. Changement d'époque et de religion !

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@Mike Mac "les nouveaux parents pommés veulent des établissement 100 % Apple"

C'est une boutade bien sur :-)
maissérieusement je suis partant pour une école 100% sans spyware.
J'ignore où en est la polémique, mais l'école doit être un terrain neutre où les sociétés privées ne doivent ni pouvoir espionner nos enfants, ni leur bourrer le mou à coups de publicités débilitante.

avatar Maître Folace | 

@J'en_crois_pas_mes_yeux
Ouf.
Heureusement que Google for Éducation est sans publicité et sans analyse des données !

avatar Ze_misanthrope | 

Chuuut, laisse le cracher son venin, c'est bon pour son moral, il en a besoin on dirait.
Cracher sur la concurrence et leur inventer des fausses intentions doit le soulager, ce pauvre garcon!

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@Maître Folace
Bonne nouvelle :-)
Ca toujours été le cas (et j'ai été désinformé par les media) ?
Où ça a changé depuis les articles incendiaires que j'ai pu lire aux Etats-Unis ?

@Ze_misanthrope
Peux-tu être moins... bête une fois dans ta vie ?
Il existe des personnes qui contrairement à toi
construisent leurs réactions sur des valeurs
et non pas dans une posture d'attaque ou de défense
d'une entreprise adorée-detestée

avatar ducati33 | 

Windows sera toujours là en pro ou public car les jeux et l'offre logiciel sont présent. Les Chromebook grâce aux appli Android pour un ordi simple traitement de texte mail internet.... sera un succès. Le MacBook va être le premier grand perdant ( prix élevé pour une utilisation simple )
Apple a plutôt intérêt à remettre un gpu et graisser la patte aux éditeur de jeux sous peine de couler petit à petit honnêtement j'utilise plus Windows 10 que mon iMac. Donc le Chromebook pourrais être intéressant pour la mobilité.

avatar Ast2001 | 

Apple a intérêt à annoncer du très lourd à la WWDC... Parce que les news positives, on n'en voit plus des masses. Ils semblent se planter dans tous les domaines.

avatar Apollo11 | 

J'adore mon iPad, car c'est la meilleure tablette avec les applications les mieux faites, les mieux optimisées.

J'adore mon iPod, car c'est le meilleur baladeur.

J'aime bien mon Apple TV, mais j'ai aussi un Chromecast, souvent plus pratique pour mes besoins.

J'ai pas de iPhone. Trop cher. Android, Motorola X Play.

J'adore mon MacBook Air. Mais j'ai fini par mettre Linux dessus. Mon prochain ordi ne sera pas un Mac. Marre de la fermeture, du manque de customisation, des Apps qui stagnent, du prix...

Le Mac, en éducation, c'est devenu trop cher. Avant, on pouvait le justifier car au fil du temps, l'entretien est plus facile et les Mac duraient plus longtemps que les PC. Mais avec les budgets qui rétrécissent, ce n'est plus possible. Ceux qui garderont des Mac dans les écoles auront des gros budgets (écoles privées) et le feront pour flasher. Les iMac ne sont plus ce qu'ils étaient. Les portables sont chers et fragiles. Je comprends les institutions de se tourner vers des Chromebooks. Facile à gérer un parc d'ordinateurs sous Chrome OS. Et le prix.

avatar Ellipse | 

Je vais ressasser :

* machines non évolutives (RAM et HD non échangeables)
* absences de port Ethernet (même pour des portables, c'est utile dans un parc conséquent),
* équipement à mourrir de rire (ou de pleurer comme du 5'400 tr/min, 4GB de RAM)

Au point qu'Apple propose toujours ce modèle :

http://www.apple.com/ch-fr/shop/buy-mac/macbook-pro?product=MD101SM/A&st...

Choix que nous avons fait pour nos laboratoires de sciences, un ch'tit SSD de 256GB et 8GB de RAM changés par nos soins, et hop une machine tout à fait honorable, mais onéreuse comparée au Chromebook.

Juste une remarque, je ne connais pas trop les Chrombooks, mais s'ils ont besoin d'un réseau sans fil, alors pour une école une partie des coûts est reportée sur l'infrastructure nécessaire.

avatar echovictor | 

Apple a privilégié l'iPad en distribution "one to one" dans des écoles pionnières… et qui en avaient les moyens. Lorsqu'il s'agit de s'attaquer au gros du bataillon, moins fourni en finances, ça ne fonctionne pas bien pour plusieurs raisons qui se conjuguent :
— le prix, c'est évident, avec la particularité que la configuration avant récemment ne permettait pas facilement d'accueillir plusieurs utilisateurs sur la même machine avec un environnement personnalisé pour chacun. Apple l'a fait, trop tard, alors que beaucoup le réclamaient depuis longtemps dans le secteur de l'éducation ;
— le gros du bataillon travaille sur des portables ou des postes fixes avec OS X certes, mais aussi Windows dans un pays ou l'habitude de rendre sa copie dactylographiée a précédé le numérique, d'où l'intérêt pour le clavier ;
— Google qui a tout compris ;

Reste que l'iPad est un formidable outil pour les écoles. Est-il l'héritier de l'iMac et de l'iBook des années 2000, qui accompagné d'iMovie, de Garage Band ont marqué le progression d'Apple dans ce secteur ?

avatar dvd | 

Il ne faut pas pas oublier que le mac est aussi une grosse plus value pour... les voleurs ! Eh oui, j'ai ouï dire dans mon école de quartier qu'un pc à 300 euros à été préfèré à un macbook pro pour ne pas attirer les voleurs. C'était sur une petite quantité et ça vaut ce que ça vaut mais l'argument n'est pas farfelu selon moi.

avatar Jeanlucesi | 

Tant mieux pour la PDM ça nous garde des virus.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR