Skylake : les futurs processeurs Core M du MacBook fuitent

Stéphane Moussie |

Ultra-fin et sans ventilateur, le MacBook 12" exploite une autre gamme de processeurs que le MacBook Air ou le MacBook Pro. Cette gamme, nommée Core M, profitera elle aussi de la nouvelle architecture Skylake très prochainement.

CPU-World a publié sans attendre Intel la liste des puces Core M Skylake. Il y a quatre références qui vont de 900 MHz à 1,2 GHz en fréquence de base.

Le processeur actuel le plus puissant pour le MacBook (Core M-5Y71) est cadencé à 1,3 GHz... mais sa « vraie » fréquence de base est 1,2 GHz. Intel donne en fait la possibilité aux fabricants d'ajuster légèrement cette fréquence selon leurs besoins. Il devrait en être de même avec la nouvelle génération.

La fréquence maximale en Turbo Boost des nouvelles puces va de 2,2 à 3,1 GHz. Le Core M-5Y71 actuel plafonne à 2,9 GHz.

Concernant le GPU HD 515, sa fréquence de base est la même pour toutes les puces (300 MHz, comme pour les Core M actuels). Il peut sinon grimper jusqu'à 1 GHz avec le Core M-6Y75, soit 100 MHz de plus que le maximum aujourd'hui.

Au vu de ces caractéristiques, il ne faut pas s'attendre à un bond spectaculaire des performances.

CPU-World indique par ailleurs, sans en être totalement sûr, qu'Intel pourrait nommer les nouvelles puces « core m3 », « core m5 » et « core m7 », à l'instar des core i3, i5 et i7 existants.

Ces Core M Skylake seraient lancés dans les prochains jours. Ce devrait être aussi le cas des processeurs U, ceux utilisés par les MacBook Air, ainsi que certains Mac mini et l'iMac 21" d'entrée de gamme (lire : Skylake : un MacBook Air avec un CPU de 2,3 GHz de base ?). Des PC portables équipés de puces Skylake U sont déjà référencés sur des boutiques en ligne.

Tout est prêt du côté d'Intel, donc. Reste à voir si Apple va vite franchir le pas alors que le dernier renouvellement remonte au printemps.


avatar ErGo_404 | 

En même temps il ne lui manque pas grand chose pour être bon je pense. Evidemment pas bon pour des tâches lourdes, mais pour la bureautique, il fera bien l'affaire.

avatar C1rc3@0rc | 

Ben en fait pour etre bon ce processeur manque juste d'etre un Core i3 ou un Core i5.
C'est en fait le pire des processeurs d'Intel.
Il a été créé pour compenser les horreurs que sont les Atom, qu'Intel destinait a ce type de machines (en gros les Chromebook), mais qui ont toujours ete rejeté par les fabricants. C'est surtout un processeur qu'Intel voulait utiliser pour contrer les ARM: c'est raté!

Il reste a attendre que les Macbook Air vont etre rapidement mis a jour avec les vrais Core i5 et Core i7 Skylake et adopter des ports USB C3.1, des ports Thunderbolt 3, un trackpad forcetouch, un meilleur ecran (certainement retina) et conserver son lecteur SD et surtout le magsafe et son prix actuel.

Et le Macbook, avec son prix delirant sera la machine qui passera certainement en tout premier a l'A9 ou l'A10, sa puissance avec un Core M etant deja equivalente a un A8x (voir inferieur).

avatar ipaforalcus | 

@C1rc3@0rc :
Tu rêves le MacBook Air ne passera pas au Retina et il finira même par disparaître.
Quand au MacBook il ne passera pas à l'ARM de sitôt...

Ne nous méprenons pas, j'aimerai que tu puisses avoir raison, mais non.

avatar benji2227 | 

Un rafraichissement de la gamme Macbook et iMac en octobre ?

avatar C1rc3@0rc | 

Ben en fait avec Skylake c'est toute la gamme Mac qui va etre mise a jour d'ici decembre, et probablement que le MacPro sera mis a jour en janvier.

Skylake c'est comme la generation Sandy bridge, de bons processeurs (a part les Core-M évidemment) qui vont durer, longtemps, longtemps... parce qu'Intel n'aura pas mieux a proposer avant 4 a 5 ans...

avatar le ratiocineur masqué | 

À quand un iMacbookwatchnanoclassictouchpadpro ? Je vois déjà d'ici le bouzin : "toute la puissance du Mac Pro dans la taille du Nano avec la simplicité de l'Apple Watch sur l'écran de l'iPad tout en conservant l'innovation du iMac et les contrôles que vous aimez tant du iPod Touch avec le charme du iPod Classic le tout surmonté de la grâce du Macbook avec la rapidité du iPhone"
Ca va être une machine de folie : Xeon 95 coeurs overclockés, 32Go de ram de série, ssd 8 To en raid, carte graphique que même Tony Starck serait jaloux, le tout sans ventilateur et tient dans la popoche !!

J'ai hâte d'être dans le futur !!

avatar jipeca | 

Heureusement que c'est du délire, parce que là ça m'a fait peur tout à coup !

avatar C1rc3@0rc | 

Bah un XeonPhi ca compte 60 core a 1.2ghz (bon ok ce sont des core basés sur les premiers pentium( 80502) rien a voir avec les core d'un Core ix, c'est un eu comme les wearable d'Intel, le Quark, un 386 sous cadencé...) mais avec un TDP de 300w... ca va faire un beau barbecue dans un iMac/tocante ;)

Par contre pour le GPU, ah non y a pas, Intel n'ayant pas encore racheté les restes d'AMD, Tony Starck peut dormir tranquille avec ses Titan X alimentés par un nano ARK

avatar enzo0511 | 

Avec la miniaturisation de la carte mère du MB par rapport aux autres Mac et la consommation amoindrie du proco, on peut sûrement imaginer des CM avec plus d'un proco dans le futur pour palier au manque de puissance ?

avatar C1rc3@0rc | 

La consommation est amoindrie parce que les performances sont aux plancher!
Et encore la puissance par watt n'est pas extraordinaire du tout :(
La miniaturisation ca a permis de reduire la consommation jusqu'au 32 nm, apres le gain est devenu anecdotique, et Broadwell a demontré qu'en passant de 22 nm a 14 nm les gain de puissance et de consommation etait quasi nul!

Donc faut pas s'attendre a une hausse des performances en miniaturisant encore, ca risque meme de s'inverser.

Mettre plus de core.... ben sur tout ce qui n'est pas serveur de donnees ou calculateur vectoriel (GPGPU), plus de 6 core n'apportent rien d'autres que des problemes.

La puissance passe par l'augmentation du nombre d'instructions traitées par cycle d'horloge (le Ghz) dans un core, et la le x86 a atteint ses limite, pour faire mieux faut changer d'architecture et de materiaux.

Quant a la consommation, plus le processeur est compliqué plus il consomme. Intel n'a pas ameliorer l'efficacite energetique des transistor, Intel a juste amelioré le gestionnaire d'alimentation, qui sait aujourd'hui detecter tout ce qui peut etre eteint dans un processeur!
Donc le gain de consommation ca traduit en fait le nombre d'elements qui sont mis en veille!

avatar fousfous | 

@C1rc3@0rc :
Sachant que les Mac passent au ARM dans un an ou 2 ça va être la fin d'intel.

avatar ipaforalcus | 

@fousfous :
Le comique est de retour !

avatar fousfous | 

@ipaforalcus :
Mais ça va être quoi quand ça va vraiment sortir? Surtout que les processeurs Apple surclassent les processeurs Intel.

avatar ipaforalcus | 

@fousfous :
Je savais pas qu'Apple était un concurrent d'Intel...
-> MDR

avatar MacGyver | 

La puissance d une calculette, le design d'une huitre, le prix d'un bras

avatar C1rc3@0rc | 

Heu t'es mechant la, le Macbook atteint quand meme la puissance d'un iPar Air pour un prix qui n'est que 4 fois plus élevé!

Puis le dsign c'est pas l'huitre (qui est supersolide elle), c'est le clamshell (donc le mollusque bivalve telle la coque dans nos contrées)

avatar iPal | 

@C1rc3@0rc :
Donc, on est d'accord, tu as beaucoup d'infos théoriques mais tu ne possèdes ni n'utilises la machine couramment dans son ensemble. Juste de la course au GHz tel un geek boutonneux qui veut la plus grosse. Clair, je ne ferai pas tourner un jeu récent dessus (ce n'est pas le but) mais mes besoins dépassent un peu plus la bureautique de base (comme dit plus haut, je code dessus) et je n'ai aucun blocage avec. Chose impensable sur un iPad.

avatar huexley | 

J'ai ri xD

avatar simnico971 | 

J'espère qu'ils vont se bouger le cul pour les sortir ces processeurs, et qu'Apple va leur emboîter le pas, parce que le MacBook Pro haut de gamme actuel a un rapport qualité-prix exécrable et que j'ai besoin de renouveler mon early-2011 finalement (après quatre ans de bons et loyaux services) touché par le tristement célèbre problème de soudure du GPU...

avatar Mathias10 | 

Sûrement une annonce le 9 ?

avatar iPal | 

Tiens, ceux qui prétendent que le MacBook est lent, vous en avez un (ou travaillé avec plus de 5 minutes sur un stand) ? Parce que j'en ai pris un par curiosité et dessus, je code, c'est fluide et ça m'a fait mettre de côté mon MBA 2014.

avatar poulpe63 | 

@iPal : merci au SSD, probablement...

avatar ipaforalcus | 

@poulpe63 :
Un ssd tout seul ne fait pas grand chose...

avatar C1rc3@0rc | 

C'est une bonne machine a ecrire, on est d'accord. Avec un ARM a la place de la bouse Core-M l'autonomie serait minimum 80% de plus voire carrement doublée, pour une puissance et un usage au moins similaire, mais pour un prix tournant sous les 1000$!

avatar Sostène Cambrut | 

@C1rc3@0rc

Je comprends pas pourquoi t'en veux tellement à ce MacBook. Pour une utilisation courante il fait carrément le taf, il est loin d'être largué pour faire de la retouche photo ou de la musique en mobilité et il fait quand même tourner quelques bons jeux pourvu qu'on soit pas trop exigent (30fps en médium)

Pour le premier Mac fanless depuis des lustres (voire tout court) il se défend bien (le fanless est important).

Pour moi son vrai seul défaut c'est son prix. Mais pour le coup c'est une vraie machine comme seule Apple ose le faire. Et comme d'habitude ça plait pas à tout le monde.

Sinon j'attends de voir le keynote du 9 pour me faire une idée de la puissance du nouvel A9. Et en fonction de ça je me prononcerai sur le futur Mac ARM.

Mais comme j'adore tirer des plans d'analyste sur la comète je vais te donner mon avis tout de suite (DISCLAIMER: ce qui est bien avec les analystes high-tech c'est qu'ils racontent tellement de conneries que chacun peut se prêter au jeu sans complexe. Le tout c'est de pas se prendre au sérieux)

Donc, my 2 cents, Apple ne va pas mettre à jour le MacBook avec le nouveau proco Intel mais attendre un moment et annoncer le MacBook ARM en même temps que l'iPad Pro (si l'iPad Pro n'est pas un faux nez pour ce fameux MacBook ARM d'ailleurs). Il sera beaucoup moins cher (999$) et ce sera révolutionnaire et amazing comme d'habitude, et les performances de ce nouveau proco seront tellement meilleures que l'ancien CoreM que la planète s'arrètera de tourner pendant une minute. Chaud bouillant pour le keynote de printemps.

Et sans être aussi enthousiaste que Foufous je prévois le premier coup dur d'Intel pour 2018, concomitamment à l'annonce du proco 7nm d'IBM qui sera ARM avec des morceaux de PowerPC dedans pour faire joli sur les brochures.
Et évidemment le retour de Windows RT 10 dès noël 2017.

C'est tout ce que les feuilles de thé m'ont appris ce matin

avatar JoKer | 

Le passage PowerPC > Intel est arrivé au moment où le PowerPC s'écroulait et où Intel pouvait sortir des processeurs bien plus puissant au point de supporter une émulation quasiment au niveau des PowerMac.

Les processeurs ARM ne donnent pas l'impression d'être à ce niveau.

Et que dire des logiciels ? Il sera bien plus facile de se retrouver avec des applications iPad sur Mac ARM qu'avec des applications Mac Intel.
Mais à ce moment, autant se contenter d'un iPad.

J'ai un doute sur l'envie des gros éditeurs de réécrire leurs logiciels Intel pour ARM.

avatar Sostène Cambrut | 

@JoKer

Tes doutes sont compréhensibles, mais il y a quand même plusieurs facteurs à intégrer.

D'abord le marché du logiciel a explosé depuis le moment où Apple est passé sur Intel. Ce marché est juteux.

Y a un monde fout qui fait la queue pour remplacer ces gros éditeurs. Pas certain que les éditeurs laissent à quiconque l'opportunité de prouver qu'ils peuvent être meilleur qu'eux.

Et il doit bien y avoir d'autres bonnes raisons.

avatar JoKer | 

Pour remplacer les gros éditeurs ?
Tu veux parler d'Adobe par exemple ?

J'ai testé quelques remplaçants potentiels, mais il est sûrement encore bien trop tôt.
Même si ça peut le faire pour remplacer un logiciel en utilisation avancée, mais seul dans son coin, je n'ai encore rien trouvé qui fonctionne parfaitement en ouverture et en enregistrement en collaboration avec Photoshop (style de calque, texte ou autres spécialités).

Dans le domaine de la vidéo, après la malheureuse sortie de Final Cut Pro X (qui a tout corrigé après coup), une grande partie de la profession qui utilisait Final Cut est passé sur Premiere ou Media Composer.
Ces deux logiciels sont des monstres et ne pourront pas être réécrit pour ARM sans beaucoup de temps et de moyens.
La chose est pareil chez Microsoft (avec Office) et chez bien d'autres éditeurs.

Si les éditeurs considèrent qu'une partie conséquente de leurs clients Mac les suivront dans un passage sur du uniquement Windows et que la perte de clients qui ne suivront pas le mouvement est plus faible que le coût de la transition vers ARM la chose va être vite réglée.

Comme tu le dis, le marché du logiciel a explosé et Apple ne peut peut-être plus prendre autant de risque qu'avant et perdre trop de monde.

Que les Mac restent sur Intel parce qu'ils sont solides ou qu'ils passent sur ARM parce qu'ils ont une bonne carte à jouer, tout me va.
L'important c'est que les logiciels que j'utilise continuent de fonctionner et soient performants.

avatar Sostène Cambrut | 

@JoKer

Ton témoignage est intéressant.

Oui, c'est principalement à Adobe que je pense. Parce que la pilule de l'abonnement obligatoire a du mal à passer chez pas mal de monde.

Alors certes la CC est encore indispensable, en particulier dans certains workflows, où certaines fonctions clé sont indispensables. Mais ça n'a rien d'insurmontable (le plus dur étant souvent de changer ses habitudes, même pour un outil plus performant) et les alternatives sont de plus en plus crédibles.

Ensuite je n'avais pas en tête un remplacement des Xeons par des puces ARM, mais puisque tu cites FinalCut Pro je me permets de rebondir. Si Apple venait à vendre un Mac Pro ARM, nulle doute que FCPX et LPX seront les premières applications légitimement professionnelles à être compatibles. Donc les gros éditeurs comme Avid et Adobe ne laisseront pas la place libre à Apple. Pas nécessairement par nécessité budgétaire, mais parce qu'il ne faudrait pas laisser à Apple la possibilité de prouver que ses solutions sont les meilleures, au risque de voir un backswitch vers les solutions Apple pour des machines incompatibles.

Mais je pensais plutôt aux machines d'utilisation courante dont le nouveau MacBook est l'exemple parfait.

Ce qui est certain c'est qu'on va arriver à un moment où les machines les plus puissantes seront réservées à une toute petite frange de la population professionnelle, tandis que les machines les plus modestes répondront de mieux en mieux aux exigences d'un nombre croissant de professionnels. De fait il ne fait aucun doute qu'ARM remplacera le x86, par le bas.

Reste à savoir quand, mais c'est certain, ça viendra. Le rapport Prix/Autonomie/Puissance de l'architecture est imbattable. Et le temps qu'Intel se réveille il sera trop tard.

avatar JoKer | 

L'abonnement est justement l'arme ultime des éditeurs.
Chez Adobe (et c'est pareil chez les autres utilisant un système similaire) l'abonnement donnent autant droit à la version Mac qu'à la version Windows.
Il n'y a quasiment plus de différence entre un logiciel Adobe Mac ou Windows (et c'est pareil chez Avid).
On l'a vu avec l'arrivée de Final Cut Pro X, la grande majorité des utilisateurs préfèrent retrouver un terrain connu (passage de Final Cut Pro 7 vers Premiere) que de devoir réapprendre une nouvelle logique (passage de Final Cut Pro 7 à Final Cut Pro X) même si au final cela peut se révéler moins coûteux et peut-être plus efficace.
Donc changer de logiciels pour ne plus utiliser ceux d'Adobe... J'y crois pas trop.

Quand à une transition par le bas... Si c'est le cas elle doit quand même être très courte et couvrir rapidement toute la gamme.
Sinon les logiciels Mac Intel ne fonctionneront plus sur des Mac ARM et les logiciels des Mac ARM ne fonctionneront pas sur Mac Intel.
Comment faire comprendre ça aux clients ?
"Désolé, vous avez achetez un MacBook ARM, tout ces logiciels là ne sont pas pour vous".
C'est une situation intenable, même pour Apple.

Si transition vers ARM il y a, c'est pour toute la gamme, sur une année, deux ans maximum et avec un émulateur pour les logiciels Intel.
Sans ça, ça ne peut pas marcher.

L'autre solution pour Apple serait de créer une autre gamme d'ordinateur.
Laisser les Mac sur Intel et créer autre chose (sûrement des portables) sur de l'ARM et finir par abandonner (peut-être après plusieurs années) le Mac au profit de ces nouveaux produits.
Clair pour les clients, pas besoin d'émulation, pas de problème avec les éditeurs qui peuvent prendre leur temps pour réécrire leurs logiciels et du temps pour que les ARM puissent concurrencer les Xeon.

avatar larkhon | 

Au temps des netbooks on se contentait aussi des perfs qu'ils avaient, ça offrait des possibilités qui n'existaient pas, une machine windows pour un gros kilo, et du coup les gens fermaient les yeux.
Évidemment ces Core M ne sont pas foncièrement mauvais, mais chacun son expérience. On ne peut pas dire à quelqu'un qui voit que sa machine est lente qu'elle ne l'est pas. Même mon MBA montre des signes de faiblesse quand j'ai une grosse application ouverte et les classiques iTunes, Photos, Mail...

CONNEXION UTILISATEUR