Un petit MacBook qui annonce des bouleversements

Florian Innocente |

Les confettis retombés, le lancement d'une toute nouvelle génération de matériels Apple est intéressant en cela qu'elle révèle enfin au grand jour les directions choisies pour l'avenir, avec ce qu'elles peuvent avoir de clivant au sein des utilisateurs. L'histoire d'Apple est émaillée d'exemples où cette philosophie a été appliquée : une nouvelle machine crée un précédent technique qui ricoche partout avant d'entrer dans une normalité acceptée par tous, même ceux qui l'avaient vouée aux gémonies.

Tim Cook et son MacBook

L'exemple ne vient pas nécessairement de matériels haut de gamme, ces frondeurs peuvent être des machines très grand public, celles qui vont avoir un impact sur le plus grand nombre. Comme l'iMac qui a lancé l'USB chez Apple ou l'iBook "palourde", qui a fait entrer le Wi-Fi à la maison grâce au renfort d'une borne rigolote en forme de soucoupe volante. Ils ont chacun ouvert le chemin vers ces technologies aux machines plus pro dans la gamme d'Apple et parfois aidé la concurrence à s'en emparer tout autant. Aujourd'hui, même une montre peut être à l'origine de nouveautés dans les Macintosh ! D'ailleurs, cela dépasse le strict cadre du matériel lorsqu'on voit le souci d'Apple d'homogénéiser aussi ses polices de caractères entre sa montre et le clavier du MacBook.

Quelques exemples parmi d'autres avant de revenir sur le MacBook. En 1998, l'iMac tire un trait sur les connecteurs propriétaires ADB au bénéfice d'un USB naissant sur PC et sans aucun périphérique compatible pour le Mac. Steve Jobs y supprime aussi la disquette et il martèle qu'il suffit maintenant d'échanger ses fichiers par Internet : lui, disait-il, avait un accès haut débit à domicile… mais le reste du monde pas encore. Stupeur et tremblements chez les utilisateurs, brutalement dépossédés de cet increvable carré de plastique et condamnés à remiser aussi leur scanners, imprimantes et autres claviers ADB. 14 ans plus tard, l'iMac éjecte cette fois son lecteur/graveur de DVD et se fait fin comme jamais en attendant de pouvoir, un jour, écarter définitivement les disques durs.

Cliquer pour agrandir

Le MacBook Air 13 de 2008 signe la première mort du SuperDrive dans les portables Apple (notez qu'il était vendu 1 800 $ contre 999 $ maintenant). En 2010 c'est au tour du disque dur d'être totalement remplacé par du stockage flash. Il faudra attendre deux ans de plus pour que le scénario se reproduise dans les MacBook Pro (Retina) et encore un an supplémentaire avec le Mac Pro de 2013. Entre temps c'est le Mac mini qui se séparait de son SuperDrive en 2011.

On pourrait aussi parler des emprunts faits aux iPhone et iPad par les Macintosh. Écran Retina sur l'iPhone 4 en 2010 puis sur les iPad et les MacBook Pro en 2012, puis encore sur l'iMac en 2014 et enfin sur ce MacBook 2015.

Le multitouch des écrans d'iPhone a suivi le même chemin : d'abord par un trackpad de portable compatible avec des gestes multitouch, mais qui conservait un bouton séparé. Puis avec une fusion des deux éléments, puis avec ce trackpad dit Force Touch qui équipe le MacBook et les derniers MacBook Pro 13" Retina. Une désignation Force Touch qui est apparue d'abord sur la montre et que la rumeur promet maintenant aux prochains iPhone 6.

On le voit, une orientation technique majeure ne reste jamais cantonnée à une machine. Elle est envisagée dans une globalité et sur la longueur, traversant lorsque c'est possible les frontières entre des familles de produits.

MacBook, le passé reconjugué au futur

Cela fait quatre ans qu'Apple avait abandonné la famille "MacBook". Son dernier représentant était un joli portable très arrondi, tout blanc, en plastique, épais et lourd. Le MacBook 2015 est une fine lame d'aluminium grise ou dorée, très chère et qui sacrifie tout ou presque sur son passage (lire aussi Apple réinvente le MacBook : plus fin, moins polyvalent).

Le précédent MacBook dans sa dernière itération unibody

Tim Cook l'a justifié lors de sa présentation. La « définition de la portabilité a changé ces dernières années », poussée par les smartphones et les tablettes. Apple s'est donc donnée comme mission de « réinventer le portable ». Réinventer chez Apple cela signifie souvent repartir d'une page blanche, quitte à oublier ce qui était loué auparavant. Le connecteur aimanté MagSafe qui se détache tout seul était une brillante invention hier ? Il est absent du MacBook, remplacé par une prise d'alimentation dépourvue de cette astucieuse précaution.

La Pomme a de nouveau laissé s'exprimer ses obsessions de finesse et sa haine des câbles, voilà un 12" plus léger encore (920 grammes) que cette plume qu'est le MacBook Air 11" (1,08 kg). Chaque produit Apple, génération après génération, évolue par coups successifs de lime et de rabot. Ils finissent toujours par être réduits à leur fonction première.

La carte-mère du MacBook Air 11" en bas et celle du MacBook en haut (plus de ventilateur et seulement deux connecteurs)

La puissance est la caractéristique première d'un Mac Pro ? Aujourd'hui, cet ordinateur est avant tout l'assemblage d'un processeur avec des cartes graphiques placés autour d'une ventilation sophistiquée. Un gros moteur et c'est tout, le reste est devenu superflu donc expulsé de la machine.

L'iMac se caractérise par son écran intégré ? C'est ce qu'il est devenu mais sous une forme inversée par rapport à ses origines. Toute l'épaisseur qui entourait autrefois son tube cathodique a été avalée et digérée par l'écran. L'iMac d'aujourd'hui se résume quasiment à une dalle de verre derrière laquelle Apple a ménagé un peu de place pour loger une carte-mère.

Ce MacBook est surtout un concentré de nouvelles technologies et de principes de fabrication qui vont infuser dans les prochaines générations de portables. Cette transplantation a débuté dans les 13" et les autres portables vont devoir suivre, mais probablement par étapes tant certains choix sont radicaux et osés.

Les MacBook Pro 13" Retina ont déjà reçu le trackpad Force Touch mais pas encore le nouveau clavier. La gamme 15" est totalement dépourvue de ces deux transformations. Cependant, elle n'a pas non plus de puces Broadwell à se mettre sous la dent. Gageons qu'une fois ces processeurs à disposition, Apple sortira un 15" qui emprunte une partie des nouveautés du MacBook, au moins le trackpad et peut-être le clavier dans le même mouvement.

Au passage, Force Touch montre à nouveau qu'Apple n'entend pas de sitôt mettre un écran tactile sur ses Mac. En octobre dernier, Craig Federighi déclarait : « Nous nous concentrons vraiment sur la conception des meilleurs trackpads qui soient ». Des propos qui ont trouvé leur illustration hier avec ce trackpad inédit.

MacBook : le petit rectangle en haut est la carte mère, tout en bas le Trackpad et autour d'eux les cellules de batteries

La quasi absence de toute connectique sur le MacBook est une autre affaire, une de celles qui prendra plus de temps à être appliquée aux autres portables. D'ailleurs, ont-ils seulement vocation à en bénéficier même à moyen terme ? On voit mal l'avantage d'un MacBook Pro 15" sans une connectique plus riche qu'un ultra portable.

La prochaine grande étape sera néanmoins de mettre cet USB C sur les MacBook Pro, quitte à précéder l'arrivée de périphériques à ce format en volume suffisant. La question est de savoir si Apple fera ce changement à design égal ou si elle prévoit en même temps une révision du châssis des MacBook Pro. On a vu aussi qu'Apple avait modifié la structure de ses batteries. Elle viennent épouser les parois internes sinueuses de ce MacBook, comme le ferait presque un liquide. Toutes ces idées vont naturellement servir aux prochaines générations de MacBook Pro.

La batterie d'un MacBook Air qui ne peut occuper tout l'espace libre à la pointe de la machine et à droite celle du MacBook, découpée en tranches

En résumé, la feuille de route des prochains portables d'Apple a été très officiellement dévoilée. Tout ce qu'il y a aujourd'hui dans le MacBook va se retrouver distillé, par étapes, dans les autres machines, ce n'est qu'une question de temps. Les choix opérés avec ce MacBook peuvent surprendre, dérouter, inquiéter ou agacer. Mais Apple refait ce qu'elle a déjà fait par le passé : créer une machine moins pour l'instant présent que pour les prochaines années où, au fil du temps, améliorée, elle s'imposera par son évidence. Sur ce point, il n'y a rien eu de nouveau hier soir, on pourrait même dire que c'est toujours le même refrain… et c'est tant mieux.


Tags
avatar feefee | 

@rikki finefleur :

"Une vraie dictature de l'uniformité, du contrôle des consciences, et aussi de la non-différentiation."

Oui moi je suis aussi choqué depuis 30 ans de voir cette uniformité mondiale des PC sous Windows .
Comme si MS avait créé l'informatique moderne , un peu comme le créateur .
Mais je suppose que l'on doit ça a la bonté de MS de nous offrir a tous un OS par pure bonté d'âme :-)

avatar Horfilas | 

@hellonearth :
Non tout le monde n'a pas de Mac.
La part de marché du Mac est d'ailleurs dérisoire face aux PC sous Windows.
Ce nouveau MacBook est un choix en plus de ce qui existe déjà.
Les MacBook Air et Pro sont toujours à la vente.
Il serait bon d'arrêter de râler constamment pour tout et n'importe quoi.
Cet objet ne vous convient pas ? Ne l'achetez pas.
C'est pas plus compliqué que ça.

avatar oomu | 

mais s'il me convient, je peux l'acheter ?

ou je dois être aigri par conformisme aussi parce que sinon je choque les gens ?

avatar oomu | 

amusant, mais je n'ai jamais ressenti le besoin de vivre dans l'aigreur:

point par point:

"tout le monde a le même ordi", ben vi, les macbook sont à ce point très bien, et si on en a les moyens, à ce point MEILLEUR que la concurrence. Les gens vont donc vers ce choix.

J'ai fait pareil non pas parce que je suis un mouton ("béhéhéééééé", ha non ma laine est médiocre) mais parce que je suis HUMAIN : donc modérément rationnel, pas déconnecté de mes congénères et fondamentalement égocentrique (moi, moi et ENCORE MOI et mes priorités)

donc j'ai pris un mac: excellent appareil, bons logiciels, pas de craperies à popup dés l'allumage, bonne autonomie, la concurrence ne propose rien selon mes priorités (ne pas vivre la craperie) et j'en ai les moyens : CQFD.

-
"Mais que nous vend on ?"

une machine de Turing, avec toute la puissance locale pour faire n'importe quoi si vous en avez l'imagination.

-
"En fait Apple nous vend un écosystème qu'il ne cesse d étendre en morcelant tout ce que l'on trouvait il n'y a pas plus de 5 ans dans un "ordinateur " normal . Et l'on s'extasie"

cet ordinateur a du stockage local (une capacité hallucinamment + grande que tout ce que j'avais en 1986), un récépteur/émetteur radio permettent de se connecter à grande vitesse, un port série infiniment + flexible et rapide que RS232, un écran superbe, un processeur permettant dessin, calculs, écritures, lecture, films et musiques, et programmation (un éditeur texte, et zou).

Il en fait + que mon oric et plus que mon premier PC 386DX (DX oui !).

-
"Plus fin pourquoi ? Pour qui ? Qui a demandé à ce qu nos ordinateurs ressemble à des feuilles?"

moi.

si vous cherchez un coupable à crucifier, c'est MOI.

J'ai explicitement demandé que ça soit + léger, + fin, + élégant, - encombrant et si possible : INVISIBLE.

pourquoi ? parce que j'adore avoir un ordi, tel un assistant à tout faire, avec moi en balade, voyage, avion, train, bicyclette, etc: du coup, dans mon sac, je le veux _léger_ , _léger_ , je veux qu'il pèse 50g , 5g, voir rien. et fissa.

C'est pour cela que j'adore le macbook air. L'actuel macbook air me permet pléthore de travail sur le pouce (je peux même faire des retouches dans Zbrush ou Blender), de lire le web presque n'importe où sans être un destructeur d'épaule. (c'est très important l'épaule, j'adore mon épaule aussi).

Bref, oui, j'ai demandé à Apple un macbook de 900g, par exemple, via les questionnaires de satisfaction, j'ai constamment dit : POIIIIDS HAAaaAAA

-
"Augmenter la résolution d'écran toujours plus petit dans quel but ?"

encore une fois, c'est moi:

plus l'écran est fin, + on peut mettre en oeuvre des techniques pour améliorer le texte. Aussi paradoxal que cela puisse paraitre: PARCE QUE les PIXELS sont + petits, on peut rendre le texte + FACILE à lire à taille égale, voir même à taille + fine que d'habitude

et ça, le confort de lecture, ho pinaize j'adore. je pourrais même payer 1799 euro pour cela. C'est la raison principale pourquoi j'ai bondit sur un ipad retina (j'ai fait un bond "hop" et PAF sur un vendeur apple)

-
"Compter les pattes d'une puce sur un timbre poste ?? Quel est le sens ?"

ben en fait, avec un éditeur et logiciels de dessin qui tient compte de retina, j'avoue que c'est jouissif de travailler sur les détails d'un d'une image. et j'adore jouir (ho oui)

-
" ( carte mère plus petit qu'un trackpad pad , cherchez l'erreur )"

l'erreur serait que la carte mère ne soit pas + PETITE qu'une touche de clavier !

Le trackpad correspond a un besoin physique lié à notre anatomie (ma MAIN; MA MAIN, qui ne va pas se réduire), ou la touche du clavier (le DOIGT, toujours aussi gigantesque).

Alors que la puce ? qu'est ce qu'on en a à foutre qu'elle soit + grande que le doigt ? réduisez moi cela à la taille d'une bactérie, et qu'on gaspille moins d'espace, zut.

L'espace est une chose trop importante pour être confiée à des puces.

-
"Ça a la couleur de l'innovation, ça ressemble à l'innovation, mais ça n en ai pas."

ça correspond aux attentes d'un public.

Mais y a d'autres produits chez Apple pour d'autres publics.

Personnellement, ayant un mac pro, je considère qu'un macbook air ou macbook ENCORE + air, est un choix logique, et va dans le sens de mes usages:

une machine qui ne prend pas de poids et place quand je suis en déplacement. Chez moi, pour le lourd, j'ai mon tracteur.

Dehors, à la cool, j'ai mon scooter.

-
finalement, qui a demandé que l'imac soit en plastic rigolo, sans lecteur de disquette et avec QUE USB ?! O_o

ben moi encore, parce que les pc en tôle beige c'était laid et lourd
les disquettes ça puait (et c'était fragile)
ADB et RS232 c'était naze (mais adb était plugnplay avant l'heure, et rs232 est super simple donc facile à construire, en cas d'apocalypse alien, ça sera utile pour les résistants)

cet imac était idéal pour les nouveaux usages tout en se débarrassant de contraintes antiques. Il gagna très vite en puissance, en stockage, en écran, etc.

-
accessoirement, les entrées/sorties externes d'un ordinateur sont devenues si extraordinaire (ethernet 10gbs, thunderbolt, usb 3.1, wifi AC) qu'on peut enfin déporter ce qui est LOURD (le stockage massif par exemple) HORS de l'intelligence (l'ordinateur lui même).

Ainsi je n'ai pas besoin de trimbaler le RAID 10To avec mon macbook sous prétexte qu'éventuellement je peux en avoir besoin.

Non. Je profite de la légèreté, et si besoin est, le connecteur usb 3 me donne un débit correct avec enfin la flexibilité d'un port quasi universel qui a vocation à devenir omniprésent dans les appareils grands publics.

(j'aurais préféré thunderbolt parce que je suis un fucking boulimique, mais le compromis est tolérable, et un macbook futur passera à usb 3.1 qui apporte presqu'autant que TB2. Thunderbolt correspond à une exigence professionnelle, usb 3.1 a des besoins grands public et mobiles. Les prix et performances sont en conséquences).

Bref, ne fouettez pas Apple.
Fouettez MOI.

Je suis aussi le responsable de l'évolution de Disney au passage.

avatar SMDL | 

@oomu :

"L'espace est une chose trop importante pour être confiée à des puces."

Ça et le reste, archivé ;)

avatar PierreBondurant | 

@oomu :
Je suis aussi pour des ordis plus légers, plus rapides et avec des écrans à l'affichage plus précis + une autonomie qui augmente.
Et j'assume !

avatar hellonearth | 

Plus là pomme simplifie, épure ( brrr le mot peut faire peur), retranche et plus on l'applaudi, nous avons un beau flacon mais qui se vide de ses fonctionnalités et nous prend pour des enfants avec un jeu Fisher price... Un os en plastoque acidulé( pour ne pas dire en carton ou en kit) qui fait que même la presse spécialisée ( dernier numéro de icreate) doit voler au secour de l'utilisateur pour lui trouver des bidouilles sensé "palier" au bugs du système pas abouti. Apple arrête de nous faire régresser et à vouloir nous infantiliser en décidant de tout ce qui doit être bon pour nous, ça devient pénible, étouffant. Big brother is YOU

avatar EricBM1 | 

Comment peut-on en parler sans l'avoir essayé, et même vu en vrai ? Avant je trouvait le MacBook Air sans intérêt jusqu'à ce que j'en essaye un et j'ai changé d'avis. Pareil pour l'iPad (je ne voyais pas ce que ça apportait par rapport à un iPhone et une fois essayé j'ai changé d'avis). Donc attendons de l'avoir essayé avant de dire ce qu'on en pense sans le savoir. De plus, il y aura très bientôt plein d'adaptateurs qui inonderont le marché

avatar hellonearth | 

@feefee

C'est peut être le but de la pomme, ce n'est pas nécessairement le mien et celui d'autres personnes qui sans chercher à avoir plus puissant ou la plus grosse, souhaite tout simplement que l'on ne le retire pas ce qu'il avaient hier en nous vendant toujours plus cher ( à la limite de l indécence dans une économie troublée ) les retraits ( stockage , compatibilité avec technologie de moins de 5 ans , connectivité, efficacité des logiciels ) à ce moment la qu'ils épurent leur ligne et assume en ne vendant que des iPad car après tout c'est "suffisant "... Qui décide du " c'est suffisant ?" Toi ou la pomme ? . Je n'ai pas envie que mon quotidien ressemble a un film de SF ripoliné façon Hollywood... A priori ça ne se termine jamais bien ;-) on arrête pas de nous y rabâcher qu'il ne faut pas que les machines prenne le pouvoir , qu'une seule entreprise n'est pas la bonne solution ( monopole totalitaire ). Et la meilleur façon d'éviter que tout se valent et tout se ressemble, c'est la diversité et le choix.

avatar feefee | 

@hellonearth :

"C'est peut être le but de la pomme, ce n'est pas nécessairement le mien et celui d'autres personnes qui sans chercher à avoir plus puissant ou la plus grosse, souhaite tout simplement que l'on ne le retire pas ce qu'il avaient hier en nous vendant toujours plus cher "

Certes, mais que je sache l'informatique personnelle ne se limite pas à Apple non ?
Et même chez Apple , l'offre ne se limite pas à ce dernier MB .
DONC OUI A LA DIVERSITÉ :-)
Quelle qu'elle soit.
et non le pensée unique du toujours plus de puissance brute et toujours plus de rétro compatibilité .
C'est cette rétro compatibilité qui freine l'innovation réelle .

avatar hellonearth | 

La miniaturisation existe depuis plus de 40 ans, ce n'est pas une innovation. Apple pousse le concept juste toujours un peu plus loin chaque fois. Trop. A ce stade c'est une obsession qui n'a plus de sens. Depuis 5 ans au moins les ordi sont suffisamment puissant et léger, tout le monde s'en félicite ou plutôt plus personne ne se plains de porter un parpaing. Aller au delà c'est ... Inutile. Ca ressemble plus au caprice du géant mais plus a une réalité ou un sens.
Aujourd'hui il y encore de la "diversité" oui, encore un peu... Mais j interprète l analyse de l'article ( mon opinion et pas la seule vérité absolu lol ) de manière plutôt pessimiste. Ce qui est appelé innovation sur ce MacBook Air et qui va effectivement se retrouver sur les "autres " ne m entousiasme guère. Dans 4 ans on Apple nous vendra quoi un clavier avec un écran intégré ou un écran qui intègre un clavier ? Tu appèlera encore ca du choix ? Si tous les produits sont plus ou moins les mêmes avec une variante subtil ( couleur or argent ou sidéral = ca change quelque chose à la fonctionnalité et à l'ordinateur ? C'est un vrai choix ? ) si c'est le seul qui reste, wouch, ça ressemblera à soleil vert! Lundi plaquette verte , mardi la jaune , mercredi la bleu ... Sauf qu au final c'est la même chose que tu consomme comme des millions de personne. La forme à pris le pas sur le fond. La même machine revendu sous une forme à peine différente . L'iMac a les même composant qu'un MacBook Pro qui bientôt ressemblera a un MacBook Air qui lui même ressemble a un iPad lui même étant une variante d iPhone ... Wow et ne parlons pas des Os des 2 familles de produit ( pendant que la frontière artificielle existe encore ) qui a tendance à s'unifier aussi sans que la pomme s'en cache au contraire !!

avatar oomu | 

"A ce stade c'est une obsession qui n'a plus de sens"

elle a du sens, parce que c'est une de mes priorités. ni plus ni moins.

avatar jeanraphpou | 

si ce macbook est capable de faire tourner windows 8 en environnement de développement sans broncher, ça sera un excellent remplaçant pour mon vieillissant macbook pro 13 pouce 2010, l'absence de port n'est pas du tout un problème pour moi, je détestes les disques dur externes et les clé usb, tout mon contenu est stocké en interne avec un ssd de 256 go et en plus j'ai un apple tv qui fera parfaitement l'affaire pour l'affichage sur un écran externe. je vous redonnes des nouvelles quand j'aurai essayé la bête!

avatar sprogin | 

Il est magnifique, fin, et j'espère que les performances seront au rendez-vous ce qui me fait un peu peur vu le processeur... Bon il faudra aussi penser à se balader avec des adapteurs en tout genre pour certains usages ! Mais une chose me dérange vraiment :

Ou est passé le MagSafe qui a sauvé la vie plus d'une fois à mes ordinateurs depuis des années ? C'est bête mais c'est pour moi une régression, car beaucoup de gens adoraient cette innovation ! Alors si Apple avait été jusqu'au bout de son idée du tout sans fil, il fallait alors peut-être aller jusqu'au rechargement dans fil !

avatar Domsware | 

C'est amusant de lire les critiques négatives : d'un côté le bling-bling tape à l'œil et de l'autre l'uniformité. Comme quoi chacun à son interprétation.

La finesse et la légèreté sont des contraintes. Et ce sont ces contraintes qui permettent d'évoluer et d'avancer. Je ne vois pas bien qui peut se plaindre d'avoir des ordinateurs portables moins encombrants et lourds aujourd'hui qu'il y a 10 ans ?

Les avancées de ce MacBook vont se diffuser dans le reste de la gamme. Et ainsi les machines portables plus puissantes vont s'affiner et s'alléger, perdre quelques millimètres et quelques grammes. Et cela en mobilité c'est important.

Oui Apple allège ses machines, en réduit les dimensions, le nombre de fonctionnalités "apparentes". Et pourtant je n'ai pas l'impression de me faire avoir, loin de là. Je n'attribue pas la valeur d'une machine à la longueur de sa liste de fonctionnalités, de nombre de ports, de taille de ci ou de ça : j'ai un besoin défini et je cherche une machine qui y répond, c'est tout. Parfois j'ai l'impression de me retrouver au début de l'ère de l'assemblage de son propre PC : des pertes de temps considérable pour des clopinettes à soupeser, comparer et étudier nombre de données pour définir une configuration.

avatar Chanteloux | 

@Domsware :
Et donc, vous voyez une différence significative entre 920 grammes (MacBook) et 1,04 kg (MBA 11') ? Bravo!

avatar SMDL | 

@Chanteloux :

Un iPhone de moins pour un pouce de plus ;)

avatar oomu | 

oui, sachant qu'avec 12", son espace de travail est + grand que le 11".

il est donc + confortable pour lire et travailler tout en étant + léger de presque 100g. ça se sent. et c'est toujours + appréciable.

oui la légèreté et faible encombrement est une fonctionnalité.

avatar Chanteloux | 

@oomu :
12 pouces d'écran, c'est tellement mieux que 11,6 ?

avatar Myka31 | 

C'est vrai que les choix sont plutôt tranchés mais j'avoue que le seul point qui me déplairait serait plutôt sa puissance et l'unique taille d'écran. J'ai fait ma transition vers le cloud à partir de 2013. J'ai un MBA 13" basique de mid-2012 que j'utilise avec une AirPort Express. Je l'utilise tant pour Safari/iTunes qu'Aperture et d'autres app un peu gourmandes et il me suffit en puissance. J'utilise l'USB que pour TimeMachine et le scanner parfois (sinon il est branché sur le PC).

avatar Bruno de Malaisie | 

Excellent article. Bravo et merci Florian!!!!!

avatar Flow78 | 

Enfin tout le monde a le droit d'avoir son avis. Tant mieux pour Apple si ce macbook trouve son public.

De mon côté j'ai vraiment du mal à comprendre les personnes qui s'extasient devant ce MacBook. Pour encore une fois c'est un raspberry pi avec un bel écran et un portable bourré de batteries pour tenir 9h d'autonomie. (Je vulgarise bien entendu)

Mais tant qu'ils continueront à proposer des produits pour tous c'est parfait. La crainte c'est qu'ils s'enferment uniquement dans ce type de produit "Luxe" dans lequel je ne me reconnais pas du tout.

Donc on verra bien mais je suis un peu inquiet pour l'avenir. Surtout que pendant ce temps la concurrence innove vraiment.

avatar Domsware | 

@Flow78 :
"Surtout que pendant ce temps la concurrence innove vraiment."

Par curiosité, tu peux préciser en quoi la concurrence innove vraiment ?

avatar Chanteloux | 

@Flow78 :
Bien dit, et avec modération, c'est inhabituel sur ce site, merci à vous . Moi je n'aime pas du tout ce MacBook, mais l'important, ce seront les chiffres de vente, quelque soient les motivations des acheteurs , à propos desquelles on peut délirer à l'infini. Et j'ai hâte de voir les premiers chiffres, car je ne vois pas -pour l'instant!- quels besoins en ultraportabilité ce MB peut vraiment combler, par rapport à un MBA: 90 grammes de moins, quelques millimètres, et un paquet d'adaptateurs en plus. On verra. Passionnant ce challenge, Apple aura-t-il raison une fois de plus?

avatar Applesoft | 

Pour ma part, je suis pas déçu par le "manque" de ports sur ce MacBook. Je ne l'achèterai pas pour l'instant mais je salue l'audace. C'est bel et bien une nouvelle fois le sens de l'évolution de nos usages et Apple s'y prépare avec une avance sur ces concurrents.

Flashback :

- élimination de la disquette : tout le monde gueule
- élimination du superdrive : tout le monde gueule
- élimination du disque à plateau remplacé par le SSD : tout le monde gueule
- élimination du port ethernet : tout le monde gueule
Qui aujourd'hui base son achat de portable (pour un usage particulier essentiellement) sur le port ethernet (ok pour certains), le superdrive, le disque à plateau etc ???

C'est pareil pour l'USB : nous utilisons de moins en moins les clefs USB et c'est en train de mourir à la vitesse grand V. Pour ma part, je m'en passerai sans problème. On s'en rend pas compte, c'est tout. On va s'échanger dans le cloud et viable sans fil avec les débits qui ne cessent augmenter.

Virer la carte SD aussi a du sens. C'est un truc mort pour bientôt. Déjà aujourd'hui, c'est une infime partie des possesseurs de MacBook qui en ont besoin.

Même chose avec le HDMI ! Ce sera tout sans fil donc plus besoin d'HDMI.

Bref, pas besoin de chercher midi à quatorze heures : l'avenir c'est tout sans fil à 100% sauf pour la recharge de batterie. Et c'est très appréciable ! Peut-être qu'Apple le lance un peu tôt mais en général ils ont du nez pour le timing.

On reparle de ce MacBook dans 2-3 ans où ce sera une évidence pour beaucoup de monde avec un modèle plus performant et plus abouti. Cela me rappelle beaucoup le lancement du MBA.

Le seul truc qui m'amuse, c'est le format 16/10 de l'écran, car au niveau du design ça fait "régression" :) Mais je comprends : sur un 12 pouces, c'est bien plus d'espace de travail. En sensation, on doit être très proche des 13 pouces actuels.

D'où ma question : va-t-on revenir à du 16/10 sur la gamme totale ? Un futur 14 pouces en 16/10 ?

avatar Chanteloux | 

@Applesoft :
Mais TOUS les écrans de portables Apple sont en 16/10! Le MBA 11 pouces est une exception -chez Apple.

avatar Applesoft | 

@Chanteloux :

Exact ! Je sais pas pourquoi, visuellement, j'avais vraiment l'impression d'un format différent et je me suis emmêlé les pinceaux :)
Merci pour le rectif.

avatar oomu | 

j'adore les écrans larges. Franchement pratique avec les interfaces pour travailler.

avatar frogzed | 

Je trouve magnifique ce nouveau Macbook, bien que ce port unique soit un peu handicapant mais bon. J'ai Macbook blanc de 2009 et je veux en changer. Celui là me tente bien, mais la config de la machine me fait un peu peur. J'aurai besoin de faire tourner des logiciels de DAO comme Autocad, et de retouche photo comme Lightroom et Photoshop. Pensez-vous qu'il en sera capable?
Merci

avatar Chanteloux | 

@frogzed :
J'ai LR5 sur mon iMac Retina. Ça rame en tabarnouche! Lenteur exceptionnelle, que j'ai fini par accepter à cause de la beauté de l'écran. Alors, sur le nouveau MacBook même pas pro...

avatar oomu | 

tourner ils tourneront. Mais autocad va vite épuiser le gpu. C'est tout de même un logiciel 3D qu'on est censé utiliser pour des pièces industrielles et autres trucs détaillés. Encore une fois, c'est pour de la retouche sur le pouce, en déplacement.

Ca ne remplacera pas une station de travail.

Photoshop je n'imagine pas que ça soit un soucis, mais encore une fois un vrai projet de maquette pour magazine avec 25 calques, des effets dynamiques et subitement un filtre complexe de simulation de lumière 3D va prendre du temps, bien + de temps qu'une station de travail.

Lightroom est LENT. tout le temps.

sur un macbook AIR 2013, Aperture me convenait très bien. D'un autre coté je n'utilisais pas de workflow automatisé complexe sur tous les raw ni j'étais en urgence d'envoyer les shoots d'un mariage dans 5mn.

Il faut donc avoir une solide compréhension de vos usages et exigences. Techniquement, la machine à un cpu M (c'est pas le pérou mais c'est moins grave qu'un atom), et 8Go de ram et un stockage flash: le cpu est votre vrai limite.

Le manque d'un GPU nvidia/amd vous interdit tout rendu 3D (sauf à être patience et branché à une prise). Ca peut faire la différence sur photoshop.

Encore une fois c'est une machine pour du mobile. Que faites vous en mobilité ? Décharger un appareil photo, checker les photos sur l'écran retina, faire un ou 2 développement en urgence, pour voir : oui.

Mais en faire une station de travail dans la cambrousse: non.

avatar velag76 | 

Superbe article; Bravo !

Apple innove et comme d'habitude doit faire des choix pour imposer sa vision.

On peut parfaitement trouver que ce nouveau MacBook va trop loin pour le moment et qu'il n'est pas adapté à ses besoins. C'est peut être aussi pour cela qu'Apple en bon vendeur n'a pas retiré de son catalogue les MacBook Air et MacBook Pro, afin de répondre aux besoins de tous...

Et pour ceux qui n'ont pas besoin d'énormément de puissance et de connecter en permanence un périphérique externe comme moi, ce modèle est des plus intéressant !

avatar Espcustom | 

il est superbe ce nouveau macbook. Marrant d'ailleurs qu'ils aient resorti ce nom, je le pensais définitivement mis de coté.

toujours est-il que ce macbook est ce qu'il est: un portable nextgen pour surfer et bosser sur office, point. certes ca fait cher, mais on paye le prix de l'innovation et c'est du apple. pour qq chose de plus puissant>mba ou mbp.

C'est la logique d'apple, et on retrouve bien la startégie bien rodée de la marque. Pour moi tout ca a bien un sens.

avatar oomu | 

c'est le même phénomène qu'avec le premier macbook air.

Au fil des versions, le cpu gagnera assez de puissance pour rendre viable des logiciels d'édition. Mais ça ne sera jamais une station de travail qui fait 10 fois son poids et 40 fois sa superficie ! et 250 fois sa consommation électrique.

avatar Espcustom | 

ce nouveau mb me rappelle le tout 1er mba a l'epoque..

avatar diegue | 

Tout à fait d'accord et vraiment je l'ai utilisé jusqu'à ce que le DD me lâche !
Mais je me rappelle aussi que je me trimbalais toujours avec un hub alimenté ! Mais c'était un USB lambda : là j'attendrais qu'il y ait au moins 2 ports usb-C : j'aurais préféré avoir à acheter un adaptateur audio et avoir 2 ports !

avatar oomu | 

le seul truc qui peut m'empêcher d'acheter ce macbook, c'est l'absence (pour l'heure), d'un adaptateur usb-c ethernet. (usb-c vers usb vers adaptateur ethernet 100, comme on pourrait faire aujourd'hui, bof).

Je me sers ponctuellement d'ethernet pour tester switch, prises, etc.

Je n'ai pas besoin de connexion en permanence, le poids et l'ergonomie m'étant beaucoup + important, mais la flexibilité d'un adaptateur me permet éventuellement d'utiliser la machine pour n'importe quoi.

et je dis bien N'IMPORTE QUOI !

c'est une machine de turing avec un fucking cpu, stockage LOCAL (256go tout de même), camera, haut-parleur, un bus série et un émetteur/récepteur radio.

On peut donc faire n'IMPORTE quoi avec !
Analyse de signal, jeu, lecture, écriture, programmation, cale-pied, plateau à fromage, jukebox, dessins, écriture de musique, métronome, etc

ho bien sur, il est pas mac pro ni un cluster départemental ni un mainframe de la NASA, et il ne sera pas satisfaisant pour calculer le génome d'une souris mais bien suffisant pour regarder les résultats d'un séquençage.

Bref: un ordinateur.

Et fuck le cloud ! 256Go de stockage local ! réseau ! tunnel vpn ! stockage serveur à moi !

avatar Un Type Vrai | 

n'importe quoi, comme par exemple projeter une présentation chez un client depuis une clé USB ?

Ha non...

C'est con, ce cas m'arrive régulièrement...

En général :
- Le scanner de l'imprimante multifonctions permet de récupérer des papier sur une clé USB quand on a pas d'email interne à l'entreprise
- Les réseaux internes sont bloqué à l'ethernet
- Les clients n'aiment pas attendre qu'on branche / débranche des câbles et adaptateurs pour juste copier des données
- Les clients aiment qu'on leur donne un support avec les documents qu'ils vous demandent...

Bref, On peut faire n'importe quoi, mais aussi n'importe comment.

PS : Tu programmes donc en Brainfuck ? :D

avatar neac | 

La disparition des câbles n'est pas pour demain, ils sont tellement plus performants et confidentiels que les ondes...
Les stations d'accueil ont de l'avenir devant elles !

avatar Flow78 | 

@Chanteloux

merci!

@Domsware
Ce qui est en train de se passer chez Microsoft c'est de l'innovation. Pour moi ce MacBook c'est la fin de l'iPad.... Et cela va se confirmer si Apple sort un "IPad" pro de 12" ce qui en fait reviendra à donner raison à Microsoft avec sa surface pro 3... Attendons de voir. Pour la Keynote de septembre ça passe ou ça casse... Enfin ce n'est que mon avis!

avatar diegue | 

@Flow78 :
j'ai failli acheter une Surface : ce qui m'a retenu est la difficulté de gérer android et iOS avec windows, notament pour les contacts et les calendriers. MS qui a un peu raté windowsphone devrait au contraire favoriser la gestion des autres OS ! La seule solution est de se payer outlook qui il y a (fort longtemps !) était dans le pack famille !!

avatar zellerda | 

Encore un fois Apple brille par sa stupidité en matière d'ergonomie et de conception, je veux bien sûr parler des nouveaux MacBook.

1. Un ordinateur sans port USB ? Allo la terre ! et comment je branche ma clé USB ou ma souris ! Bien entendu Apple va vendre comme d'habitude au prix fort un adaptateur pour l'USB Type C... avec une seule sortie USB 3, très pratique !!!

2. Pas de connectique Jack, je branche comment mon casque ?

3. Super fin (0.35mm), c'est génial ! encore plus cassant que les anciens !

4. CPU à 1.2 GHz, je me réjouit de voir les tests avec Yosemite (comme ça pas tourner !)

5. 8 GB de RAM max, euhhh la config recommandée avec un HDDPI (Retina pour les fan-boys) c'est 16 GB, car sinon ça lague !

6. Webcam 480p, sérieux ! on est en plein délire...

Bon il y a quand même un point positif mais qui ne rattrape pas les autres, c'est qu'il n'y a pas de ventilateurs.

En conclusion, n'achetez-pas ! si vous devez changer d'ordinateur, investissez plutôt dans un ultrabook de chez ASUS ou HP avec Windows 8.1 et tout ira pour le mieux ! en en plus ça vous coûtera moins chère...

avatar Chanteloux | 

@zellerda :
D'accord avec vous sauf sur la "solution finale' proposee, selon moi le meilleur compromis, c'est le MBA 11'.

avatar Un Type Vrai | 

non, un Macbook Air ou un ancien Macbook ... :D

avatar Tokyobionic | 

Bonjour,

Nouveau sur le forum que j'ai pas mal lu avant de m'inscrire...

Bref et juste à titre informatif il y a une prise casque sur le côté droit du macbook... Donc ça fait 2 prises ;)

Je comprends que le fait de ne pas avoir plus de ports pose problème à certains... Pour ma part j'ai un mbp unibody late 2009 et mes besoins ont "évolués" avec le temps. Je veux changer aujourd'hui et j'ai besoin d'un ordinateur ultra portable, l'unique port ne me dérange pas du tout.

A priori pour mon utilisation pro (office et mail), toujours en wifi, et presque jamais de DD externe ou clé USB, comme pour l'utilisation privée il me paraît pas mal...
Mais je n'ai aucune, mais alors aucune idée de ce vaut cet ordi en terme de puissance dans la durée. Ça m'embêterait de me retrouver avec une machine qui rame dans 2 ans... Même si avec 8g de ram et un DD ssd ça reste sûrement 1000 fois plus rapide que ce que j'avais jusqu'à aujourd'hui...

Je vais attendre qu'il sorte pour voir ce qu'il donne en vrai mais je crois que mon fantasme de MBA (tellement marre de mon 15") s'est transformé en fantasme de macbook et j'aurai pas dit ça y'a 2 mois...

Donc plutôt séduit et si après l'avoir vu j'ai un doute(puissance ou taille) je prendrai un mba 13"

Bien à vous.

avatar PierreBondurant | 

Il y a un détail que j'aime aussi beaucoup sur ce macbook, c'est sa grille au dessus du clavier, sûrement pour favoriser l'évacuation de la chaleur.
En plus d'être assez esthétique, ça pourrait servir sur les MBPR 13' ou MBA 13' a ce qu'on entende mieux les haut parleurs!

avatar max intosh | 

Fantastique pour le poids, la finesse et le design. Hélas la réduction à un seul port USB me le fait éliminer pour mon usage prioritaire, la création musicale: toutes mes interfaces sont soit en firewire soit thunderlolt (en ce qui concerne celle là, pas le choix de changer, la Twin Apollo Universal Audio et ses super plugs ne se connecte qu'en thunderbolt). Je garde bien sûr mon MBP 15 Retina, mais j'ai aussi un MBP Retina 13, plus transportable, c'est celui-là que j'aurais bien changé pour le Macbook, mais hélas pas question vu cette histoire de connectique réduite.

avatar armatchi | 

Un seul port USB-C ?? Alors il faudra choisir entre brancher un disque dur externe, une clé USB ou recharger les batteries de son macbook , quelle connerie !!

avatar umrk | 

Il faut espérer que la connectique USB-C sera solide, car elle sera très sollicitée (au moins à chaque recharge ...). De ce point de vue le Magsafe était parfait ..

Mais j'avoue que je fais partie des gens qui détestent les portables (même Apple !), car je trouve qu'ils transforment les utilisateurs en bossus !

avatar kaos | 

Moi ce qui me fait peur c'est l'implantation de Facebook Twitter et autre reseaux sociaux dans OSX et d'autres logiciels.

D'un coté matériel pour ce nouveaux mac, une fois de plus je suis persuadé qu'on ne pourra pas ajouter de Ram ou changer son SSD ?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR