Les Chromebooks ont pris la relève des netbooks

La redaction |

Il semble que Google soit sur la bonne voie avec ses Chromebooks, ces portables sur Chrome OS vendus moins de 300 euros pour la plupart. Entre janvier et novembre 2013, un peu plus d’un ordinateur portable sur cinq (21%) vendu aux États-Unis était un Chromebook, selon une étude NPD. Celle-ci ne porte toutefois que sur les ventes réalisées en magasins « physiques », excluant les sites de ventes en ligne. Sont ainsi comptabilisées les ventes de 14,4 millions d'appareils de différents formats : PC de bureau, portables, tablettes iOS/Android/Windows et les Chromebooks.

HP Chromebook 14" - 329€

Des chiffres de ventes positifs par rapport aux années précédentes où ces petits PC étaient pratiquement invisibles. Ce succès s’explique en partie grâce à la popularité grandissante de ces ordinateurs dans le monde de l’éducation. En octobre dernier, l'un des vice-présidents de Google, Caesar Sengupta, se félicitait que plus de 5 000 écoles américaines utilisent des Chromebooks (lire aussi : Les Chromebooks plaisent de plus en plus aux étudiants).

HP Chromebook 11" - 279€

Un autre facteur qui peut expliquer ce succès est évidement celui des prix très agressifs pratiqués. Là où le tarif moyen d’un netbook sur Windows était de 359$, l'offre sous Chrome OS se vend en moyenne à 247$ (les plus chers sont à 299 euros en France). Même si l'on a pu voir certains Chromebook se promener dans le haut de gamme - tel le Pixel de Google avec écran 12,8" Retina vendu 1300$ - c’est bien sur l’entrée de gamme que la majorité des ventes se font et que l'offre des HP, Samsung et Acer se concentre.

Alors que le marché des ordinateurs a tendance à stagner ces derniers temps, voire à reculer, les netbook équipés du système d’exploitation de Google affichent une belle progression. En 2012, ils ne représentaient même pas 1% des ordinateurs et tablettes, toutes ventes confondues, alors qu’en 2013 ce pourcentage grimpe à 9,6%. Une progression énorme, surtout que la majorité des autres constructeurs reculent. En effet, Apple enregistre une baisse des ventes de ses iPad et MacBook sur la même période, à l’instar des PC Windows.

On relève aussi que 34% des ventes enregistrées sont le fait de produits sur iOS, Chrome OS et Android, c'est à dire des systèmes d'exploitation récents.

En bleu la période janvier/novembre 2012, en vert la même période en 2013. D'une année sur l'autre, les Chromebook sont apparus, les tablettes Android ont doublé leur présence et celles sur Windows gagnent (un peu) plus en visibilité.

Néanmoins, tout cela est à relativiser. La présence de Chrome OS semble encore anecdotique malgré ses bons chiffres de vente. Sur le web par exemple, la plupart des outils de mesures, comme Stat Counter, ne prennent même pas en compte les visites venant de Chromebook, et le peu de statistiques qui apparaissent montrent des chiffres en deçà des 0,3%. Ces statistiques sont pour le moins surprenantes, quand on sait que Chrome OS n’est pratiquement basé que sur les usages Internet. Peut-être que la forte présence en milieu éducatif - on ne va pas sur les même sites web - peut expliquer ce constat.

Google et ses partenaires constructeurs semblent bien décidés à pousser le plus possible les Chromebooks puisque l’on attend des nouveaux modèles pour l’année prochaine chez Dell, Asus, Toshiba, LG ou encore Samsung (lire aussi Asus parie sur les smartphones, les Chromebook et l'informatique vestimentaire & Acer met à jour son Chromebook avec Haswell).

Dernier enseignement de cette étude, Apple se classe à la troisième place derrière Lenovo et HP en premier sur les marques qui ont le plus vendu, grâce notamment au renfort des iPad.


Tags
avatar patrick86 | 

"Tout le monde utilise iCloud"

A bon ?

"c'est normal."

C'est quoi la normalité ici ?

"On met ses factures, ses lettres d'amour sur DropBox c'est super."

Je ne stocke RIEN sur DropBox.

"Tu envoies un doc secret sur hotmail, super!"

J'envoi pas de mail via Hotmail.
J'envoi pas de doc top secret par mail.

Je parle ici principalement de Google, parce que le sujet de base est Chrome OS.

J'utilise iCloud (pas totalement), mais compte bien le remplacer par une solution basée chez moi, que je maitrise, que je serait le seul à pouvoir connecter/déconnecter du réseau.

Les problèmes liés à la centralisation de réseau concernent TOUS les services centralisés, TOUS les cloud. Le Cloud Computing est LE Minitel 2.0 le plus poussé dans son concept. Ceci est valable quelque soit l'entreprise derrière.

Les problèmes d'utilisation des données à but commercial varient d'une entreprise à l'autre (Google base son économie là-dessus, Apple n'y a pas de motivation particulière). Quand c'est à but d'espionnage sa concerne tout le monde. Notons que les deux peuvent être plus ou moins liés.

Les écoutent électroniques sont favorisées par tous les services, commerciaux ou non, que l'utilisateur ne maitrise pas, mais concernent aussi les réseau en eux-mêmes, d'où l'importance cruciale de leur NEUTRALITÉ — qui ne plaît pas à tout le monde.

Oui, c'est assez "marrant" de voir tant de gens tomber dans le piège du Minitel 2.0 et la régression qui va avec, alors qu'Internet apportait une vraie révolution dans le domaine.

avatar FMC94 | 

Et quand on voit comment Gogole nous surveille... Je reste sans hésiter sur OS X... :)

avatar Jamseth | 

Même gratuit je n'utiliserai pas un produit android/chromeos pour mes usages quotidiens.
Ma seule entorse à cette règle c'est Chromium.

avatar mistermicro.fr | 

Et quand on voit comment Apple surveille, contrôle et bride le Cloud, ben c'est pareil que chez les autres pour ne pas dire pire.

Dès qu'il s'agit de données perso il n'y en a pas un pour rattraper l'autre.
Nos données c'est du cash pour eux....

Perso une petite Dropbox cryptée pour quelques fichiers a toujours avoirs sous la main, mais pas de cloud, même pour la msique. Tout sur un NAS sur un réseau privé...

avatar iouze | 

@joneskind
Il me semble que c'était en référence à "la mise en commun de la propriété des moyens de productions", une des composantes de l'approche économique socialiste.
Tu sais ce principe ou on doit tout partager, car nous sommes tous bons et égaux
Donc le cloud c'est du socialisme informatique
Et précision complémentaire, il n'était pas nécessairement fait référence à notre gouvernement actuel mais peut être au socialisme, l'original, celui de Marx
Bonne journée, profitez de ces derniers jours avec une TVA à 19,6% :-)

avatar puff | 

Apple ne m'oblige absolument pas à passer par le Cloud avec Mavericks. J'enregistre sur le SSD et certains fichiers q j veux retrouver sur mon iPad comme ceux d'office, pages, Numbers, Keynote, c'est moi qui décide après de les stocker sur skydrive, dropbox ou iCloud, pas le contraire comme sur ChromeBook. Mavericks me laisse le choix. Idem pour les contacts, photos, notes... Mavericks me laisse le choix de stocker ou pas sur iCloud, suffit de cocher ou pas. Donc une totale liberté que je n'ai pas eu sur un ChromeBook pendant ma semaine d'essai. Ce n'est pas un mauvais produit, mais ce n'est pas ce que j'attend d'un ordi portable, autant avoir une tablette pour faire ce que fait ChromeBook.

avatar melaure | 

Ok tu synchronises comment ton iPhone ? Tu as vraiment le choix ? Apple EST EGALE à Google depuis Mavericks !

avatar patrick86 | 

@melaure :

"Ok tu synchronises comment ton iPhone ?"

Comme avant : iTunes.
Sauf Contacts, Mail et Calendrier, pour lesquels tu utilises TOUT ce que veux, sauf iTunes.

"Apple EST EGALE à Google depuis Mavericks !"

Non.

avatar Waza_Be | 

Cette naiveté de prendre Apple pour le gentil qui garde les données, ne les utilise pas, et de l'autre côté Google qui lit tes emails, s'invite chez toi est à mourir de rire.

avatar patrick86 | 

@Waza_Be :

Je prie pour l'Ange Apple, et n'a pas beaucoup de sympathie pour le démon Google.

avatar puff | 

Je ne crois pas que les ChromeBook vu leur prix et leur durée de vie qui ne sera pas plus de 2 ans, peut être moins, tu puisses les ouvrir, changer la mémoire ou processeur et faire ce que tu veux avec, c'est destiné à être jetable. Bonjour la pollution, vu qu'il faudra les changer souvent, comparé à un bon ordi portable. Mon MacBook Pro à 5 ans, je lui ai rajouté de la mémoire et un SSD, il tourne comme une horloge, son prix à été bien amorti, et je pollue moins ;-) Lol

avatar alan63 | 

très bon produit
l'année s'achève en apothéose
tournée générale ( Champomy pour les fans boys)

avatar alan63 | 

..

avatar puff | 

Je n'utilise plus de DD externe, sauf pour Time Machine, ni de USB depuis au moins 3 ans, c'est pas pour recommencer avec un ChromeBook. Un ordi portable doit tout pouvoir stocker, mais je le répète ce n'est que mon avis. Chrome est plus un os de tablette

avatar puff | 

Mais s'il trouve un public tant mieux, en faut pour tous les goûts. Je peux en parler car je reste plein de marques et os, pour l'instant je suis encore plutôt pour la formule Apple. Un ordi portable avec stockage et sans fils et une tablette reliée plus ludique

avatar puff | 

Je teste, pardon

avatar puff | 

Ou les mecs voient de la haine ds les propos de certains. Les gens ont le droit de préférer un vrai ordi portable avec méga stockage, plutôt qu'un chromebook, même si je reconnais que c'est pas mal pour certains, même qu'avec 16 Go. Pour mon usage perso je suis loin d'être convaincu et ce n'est que mon avis, autant utiliser une tablette de 16 ou 24 Go. Mais chacun fait ce qu'il veut. J'ai essayé, comme j'ai essayé 15 jrs la surface, et je suis pas encore convaincu de ces produits. S'il a trouvé un public, tant mieux

avatar puff | 

Attention je n'ai pas dis que l'os était ds le nuage, mais utilise office et tu es obligé d'être ds le nuage, puisque tu passes par le navigateur, utilises Evernote et tu me diras, si tu n'est pas abonné premium, tu l'as dans le cul

avatar puff | 

Idem, j'utilise sur iPad un logiciel de compta qui est sur chrome, je suis obligé d'être connecté à un rezo wifi pour pouvoir l'utiliser, sinon tu es comme un con devant ta bécane. Tu t'en apercevras très vite ou alors tu utilises le plus basic de chrome sur ton ChromeBook

avatar shenmue | 

C'est une évidence que Chrome ne s'utilise vraiment "correctement" QUE connecté. C'est tout de même le PUR représentant d'une informatique re-centralisée sur des serveurs distants appartenant prioritairement à une seule société, et obligeant à être sur la toile sans quoi on se retrouve avec une boîte vide, ou presque. C'est pour ça qu'il est encore plus surprenant dans le cas de Chroms OS de voir que sa présence sur la toile est aussi faible, dans TOUTES les études d'usage. La vérité, c'est qu'une bonne part des ventes de cette année se sont déjà terminées au fond d'un tiroir, que ces machines ne servent déjà plus à rien d'autre qu'à lire du média (et donc moins confortablement que sur une tablette en plus). L'écart est TROP grand pour que cela puisse s'expliquer par le secteur éducatif (Apple AUSSI est très implanté dans ce secteur du reste aux US et il n'a pas la part des machines sous Chrome OS à en croire NPD). Mais a t-on encore le droit de vraiment questionner de telles anomalies pourtant ici visibles, criantes (Gruber a fait un papier là dessus, visiblement les chiffres de Npd "choquent" quand même pas mal de monde), dés lors que l'on parle de Google et pas de tartampion ?

avatar dorfr | 

J'ai essayé quelque fois et je suis pas trop convaincu. Sans doute parce qu'habitué aux systèmes avec bureau.

Par contre à mon boulot où presque toutes les applications sont des webapps, à part office, ce serait suffisant. L'immense majorité des docs est aussi sur réseau pour réaliser une sauvegarde quotidienne.

Mon compte local doit peser moins de 16 Go dont la moitié pour les mails (je pourrais en virer 50-75% si je prenais la peine de le faire), plus des trucs non officiels (Opéra, libre office portable, ...)

avatar shenmue | 

"Les Chromebooks ont pris la relève des netbooks" ....et finiront pareil.

Au vu des études d'usage qui montrent que le système n'existe pas dans les faits (et je doutes que le marché éducatif suffise à expliquer ce grand canyon entre usage et Pdm SUPPOSEE), c'est quand même ce qui se profile. Le système est invisible dans les usages comme...oh wait, Android..nan, pire qu'Android même.

Pour un système classique sur ordi classique c'est quand même un epic fail et la preuve que Google s'est spécialisé dans les systèmes qui occupent de la place dans les ventes mais terminent comme cale-meubles ou servent au centième de ce qu'ils pourraient faire. On peut bien le tourner comme on veut mais en cumulé, si on ajoute les deux systèmes de Google, dans les usages, et sur SON marché intérieur, Android et Chrome OS n'atteignent même pas 7% de Pdm tandis qu'Apple dépasse les 18%. A en croire les ânes à listes pourtant, si on prend les ventes d'appareils par systèmes, Google devrait être le roi de la montagne... ce qu'il n'est pourtant pas.

Marrant de voir aussi les mêmes médias qui tout de même considéraient avant l'arrivée d'Android que les usages étaient l'élément déterminant le poids réel d'un système, nous la refaire à l'envers aujourd'hui et ne dauber QUE sur les ventes en volume (qui ne recoupent pas non plus la base installée, autre donnée largement plus importante), comme si le seul but de ces oeillères n'était bien que de déclarer Google champion même si dans les faits il est champion de l'inutile vu que les machines sur SES systèmes semblent ne réellement servir à faire ce pour quoi elles ont été conçues que pour une infime minorité des acheteurs. Que Google search impose sa loi, soit, c'est ici une certitude, mais pour le reste...

Sur Google Analytics, Chrome OS n'est même pas à 0,1%

Tout de même, le marché éducatif à bon dos. Il y a surtout de grandes chances que Chrome OS termine encore plus vite sa carrière que les netbooks à ce rythme. Le manque d'analyse de ce grand écart usage-pdm est tout de même consternant sur le fond. Google est le parfait reflet d'un monde qui ne sait que penser qu'en cumulant du chiffre, sans jamais prendre le recul sur ce qui a du sens, ici l'usage. Le roi est nu, mais c'est le roi, alors...

avatar rikki finefleur | 

Ce qui est drôle c'est de voir vos analyses.
Je me souviens d'un shemue qui disait qu'android ne marchera jamais , alors qu'android avait moins 5% de pdm.
On connait la suite. Android a dépassé depuis ses autres concurrents et de loin.

Parfois vous feriez mieux de vous en prendre à Apple qui n'a pas voulu rendre son OS accessible et incourtounable, et a raté quelques coches, du fait de sa cupidité au $ à court terme.
La différence entre goog et Apple , c'est que goog a une vision à long terme, et Apple ne parle que de marge à court terme (le prix du 5C est juste un exemple parfait).

Si je n'aime pas ce chromebook comme tous les OS fagocités par leur constructeur (ios inclus, ios qui a lancé cette mode du contrôle type minitel) , il peut rendre des services a une bonne partie des utilisateurs, les chiffrent le prouvent.
Comme le succès incroyable des notebooks en leur temps, avant qu'intel et MS ne les sacrifient stupidement, car ces derniers faisaient trop de concurrence aux portables classiques..

avatar shenmue | 

"alors qu'android avait moins 5% de pdm."

Dans les parts d'usage, c'est à peu près et encore toujours la Pdm d'Android aujourd'hui. Avoir 80% de Pdm en volumes alors que près de 95% des appareils vendus ne servent qu'à téléphoner et envoyer des sms, et rien d'autre, je n'appelle pas ça dominer le marché. Android, c'est le nouveau Symbian, présent partout en son temps et visible nul part dans les usages.
Tu n'as aucun argument à opposer à ces chiffres clairs, mis à part tes ratiocinations sur Apple qui lui est bien PRESENT dans les usages "riches", avec près de 20% de part.

Et les stats sur les usages prouvent bien justement que Chrome OS ne rend pas les services qu'il devrait rendre à "une bonne partie des utilisateurs". Ta propension à éviter les chiffres qui fâchent est édifiante, le nez dans le guidon du volume de ventes, comme un butor. Il n'y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir.

Pourquoi crois-tu que les éditeurs de jeux, et globalement les devs, privilégient la plateforme iOS si Android, tellement dominant dans les ventes, était vraiment utilisé et poussait les utilisateurs à mettre la main à la poche même pour seulement quelques euros ? Il ne devrait pas y avoir photo hein, et pourtant, c'est toujours iOS qui drive les projets mobiles les plus importants...comme s'il était de facto la plateforme dominante, ce qu'il est dans les FAITS et dans les USAGES. Un smartphone Android toute la journée au fond de la poche à attendre son coup de fil, ce n'est pas un smartphone Android en fait, c'est un mobile lambda, un feature-phone de plus qui ne rajoute pas une ligne, pas un cent à la "puissance" de Google. Que tu ne vois pas cela, alors que tous les chiffres le disent pourtant, reste une énigme.

avatar rikki finefleur | 

Vous confondez court terme et long terme.

Vous décriez l'utilisation des chromebook en la comparant avec des OS anciens alors que chromebook a fait sa réelle utilisation seulement depuis un an environ, et il faut le reconnaitre a fait une percée remarquable.
On en reparle dans 2 ou 3 ans.
Je le dis d'autant plus que ce genre d'appareils ne m’intéresse pas.
Si vous suivez ORLM, vous verriez qu'on peut etre utilisateur averti comme cédric , et pourtant être tres satisafit de son chromebook. Alors ?

Quand a la guéguerre IOS android, auparavant , les gens ne parlaient que d'iphone , et désormais toutes les applis sont sur ios et android. Vous avez pas vu le changement significatif ces derniers temps ?

Votre haine de goog et MS ressort a chaque fois, tout comme vos prévisions fantaisistes. Comme tizen qui allait faire capoter cette année goog. Bref assez comique.

Écoutez un peu les gens qui utilisent chromebook, des machines vendus vers les 300 euros, et qui sont tous très satisfait de leur machine globalement. Vous n’êtes pas à leur place..

Pour moi ce type de machine est une régression, comme l'informatique de ces dernières annèes ou le constructeur de l'OS décide quels sont les logiciels sont corrects ou pas. Bref la stratégie du minitel et la main mise totale sur l'utilisateur.

Apple a lancé cette mode malheureusement. OSX ou W8 est pas encore touché, ni castré, pour combien de temps encore ?

Apple a désormais ouvert la boite de pandore qui tient les utilisateurs et éditeurs par là ou l'on pense, d'autres s’engouffrent dans cette voie, trop heureux de prendre des $ sur tout ce qui passe sur leur OS.
L'utilisateur lui a son champ de libertés de plus en plus réduit du bon vouloir du constructeur, comme le bon vouloir du presse bouton minitel et de france telecom en son temps.

C'est de l'informatique Coca-cola ou de l'utilisation du cerveau disponible comme dirait ce cher Lelay de tf1.
Bref du bon bourrage de crane, ou l'utilisateur est réduit au presse bouton, "au ferme ta gueule", et à payer ...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR