Découvrez les principales nouveautés de macOS Monterey

Florian Innocente |

Disponible pour tous demain, lundi 25 octobre, après un cycle de bêta-test entamé en juin, macOS Monterey arrivera lesté de pas mal de nouveautés et directement en 12.0.1. Rares toutefois celles qui sont spécifiques à la plateforme Mac (sans même exagérer on pourrait dire que si vous êtes à l'aise avec iOS 15 ou iPadOS 15 alors vous avez fait le plus gros du chemin !). On fait le tour de quelques-uns de ces changements, qu'ils soient propres ou non au Mac.

Les nouveautés incontournables d

Les nouveautés incontournables d'iOS 15 et d'iPadOS 15

Nouvelle interface de Safari, Concentration, Notes rapides, Texte en direct, Partagé avec vous… si ces fonctions vous sont familières sur les appareils mobiles vous les retrouverez sur Mac. Apple ne fusionne pas ses OS mobile et de bureau mais les fonctions prennent leur quartier de chaque côté pour uniformiser l'expérience utilisateur.

On revient ici sur quelques changements clés. Pour en savoir plus et découvrir ce qui se cache dans les coins — ces évolutions dont Apple n'a pas ou peu fait la publicité — nous publions comme chaque année notre livre sur toutes les nouveautés du dernier macOS.

Safari déménage les onglets

La première chose à essayer avec Safari 15 c'est sa nouvelle interface. Mettez à l'épreuve pendant quelques jours la présentation "Compacte" qui installe les onglets en plein dans la barre qui contient déjà les boutons des outils et le champ d'adresse.

Interface "Séparée"
Interface "Compacte" où le champ d'adresse change toujours de place en fonction de l'onglet cliqué

Cette présentation a fait débat et Apple a remis plusieurs fois son ouvrage sur le métier — elle a tendance à tasser beaucoup d'éléments en un seul endroit et le champ pour l'URL n'a plus d'emplacement fixe. En contrepartie on donne un peu plus d'espace à la page en-dessous. Cette présentation est débrayable en sélectionnant l'option "Séparée" pour remettre les onglets dans leur propre barre.

Si vous optez néanmoins pour cette présentation compacte, tentez aussi le coup de cocher l'option "Afficher la couleur…" dans l'onglet Avancées des Préférences du navigateur. La nouvelle barre abandonnera son gris immuable pour prendre la couleur dominante du site ou des pages visités (sous réserve que le webmaster ait adapté son site).

L'interface "Compacte" activée en même temps que l'option d'affichage de la couleur dans la barre d'onglets. Tous les sites n'exploitent pas cette faculté de Safari (exemple ici avec celui du Monde, par opposition aux trois sites au dessus), auquel cas le gris par défaut reste privilégié

L'intention est de fusionner en quelque sorte le contenu (de la page) avec le contenant (l'interface de Safari). Cela peut devenir pesant visuellement lorsque plusieurs fenêtres aux couleurs tranchées sont ouvertes, mais tout dépend des sites que vous avez l'habitude d'aller voir. On peut aussi considérer cela comme une manière de retrouver rapidement un site à la couleur bien identifiée (les nôtres sont de bons exemples pour ça…).

Toujours au registre de la gestion des pages ouvertes, vous avez les Groupes d'onglets. Comme le nom l'indique, cela revient à réunir dans un dossier des onglets qui partagent une thématique ou dont vous avez besoin pour un exposé en cours, ou pour une séance shopping ou une recherche d'appartement, par exemple. Vous débarrassez ainsi votre fenêtre principale d'onglets dont vous n'avez pas besoin sur le moment mais que vous ne voulez pas perdre en les fermant.

Dans la colonne de gauche les deux groupes d'onglets créés
On déplace un onglet de la fenêtre principale vers un groupe d'onglets déjà créé

Créez un groupe d'onglets depuis le menu Fichiers. Remplissez-le en glissant des onglets sur son icône dans la barre latérale, ou en utilisant le menu contextuel (fonction "Déplacez vers le groupe d'onglets") ou en ouvrant de nouveaux onglets directement dans un groupe. Les groupes d'onglets sont synchronisés entre Mac, iPhone et iPad.

Des groupes d'onglets créés le temps de rédiger notre appel à témoins sur les différents Mac M1

Messages partage vers les applications

La principale nouveauté de Messages réside dans sa capacité à distribuer vers les apps concernées des contenus envoyés par vos contacts. Vous recevez une URL par Messages, vous la retrouvez dans la section "Partagé avec vous" de Safari. On vous a envoyé des images, elles seront dans un album "Partagé avec vous" de Photos. Et ainsi de suite pour des podcasts, pour des liens vers des séries (avec l'app TV) ou pour des contenus partagés depuis Apple Music.

Podcasts affiche une émission dont on a reçu le lien dans Messages. Le nom de l'expéditeur est précisé, il sert aussi de raccourci pour retourner à ce moment là de la conversation

Restez concentré

Le mode Concentration de Monterey ne diffère pas vraiment de ceux d'iOS 15 et d'iPadOS 15. C'est une extension de la fonction Ne pas déranger. On peut désormais créer plusieurs profils d'activités pendant lesquelles on souhaite rester tranquille et limiter plus ou moins drastiquement les personnes dont les notifications sont autorisées.

Le mode que vous avez activé peut d'ailleurs apparaître comme statut dans la fenêtre de conversation de vos correspondants — ceux qui n'ont pas été autorisés à passer outre votre blocage temporaire. Ils sauront ainsi pourquoi vous tardez à répondre (les applications tierces de messagerie peuvent afficher le mode de Concentration activé si leurs développeurs les adaptent).

Un mode est composé de plusieurs critères, comme les gens qui peuvent vous contacter, et d'actions ou de conditions à son activation : vous êtes arrivé au bureau, vous êtes dans telle plage horaire, vous avez besoin de telle(s) applications(s)

Les modes de Concentration sont partagés et synchronisés entre vos appareils. Quant à leur configuration sur Mac, elle se fait dans les Préférences système, onglet "Notifications et concentration". On les active depuis le Centre de contrôle (sauf si vous avez prévu des critères d'activation automatiques).

Aperçu du mode concentration d’iOS 15 et macOS Monterey

Aperçu du mode concentration d’iOS 15 et macOS Monterey

Vite une note rapide

Une note rapide c'est une note que vous pouvez créer dans Notes sans lancer l'application. Le moyen le plus direct est d'aller cogner avec sa souris contre le coin inférieur droit de l'écran. Une zone apparaît et sert de bouton pour afficher une fenêtre de saisie. La note rapide créée sera ajoutée dans le nouveau dossier du même nom de l'utilitaire Notes (et synchronisée vers iPhone et iPad).

Un coup de souris dans le coin inférieur droit suffit à afficher un bout de la palette de création d'une note (cliquez dessus) et si vous insistez un peu contre le bord, c'est toute la palette qui s'affiche avec son intitulé (capture précédente)

Par défaut c'est toujours la dernière note rapide utilisée qui est proposée lorsqu'on retourne dans le coin. Mais allez dans les préférences de Notes pour changer ce comportement et préférer celui où l'on créé une nouvelle note rapide vierge à chaque fois.

La création d'une note rapide apparaît aussi dans le menu Partage de n'importe quelle application. Dans un navigateur vous obtiendrez par exemple une note rapide contenant le lien de la page visitée.

Pour changer le coin d'activation de la Note rapide, allez dans les Préférences système, onglet "Mission Control" et bouton "Coins actifs". Ou utilisez un raccourci clavier, modifiable dans Préférences système, onglet "Clavier" puis "Raccourcis" et "Mission Control".

Toujours dans Notes, on relève l'arrivée des tags comme système de classement d'une note (ex : #recette ou #shopping ) que vous créerez vous-même en fonction de vos besoins. Notes affiche ensuite un Navigateur de tags dans sa colonne latérale pour les voir tous. Des dossiers intelligents peuvent être créés sur la base d'un tag ou d'une combinaison de plusieurs.

Histoire de partir d'un bon pied, vous pouvez créer des tags et les appliquer d'un trait à tout un lot de notes déjà existantes.

Des photos pleines de texte

Les textes dans les images et les photos ne sont plus condamnés à y rester prisonniers. La fonction Texte en direct permet de copier coller ces mots ou passages entiers que le système aura détecté et analysé dans un visuel. Ça marche dans Photos, dans Aperçu, dans une image prévisualisée avec Coup d'œil ou dans celles affichées par Safari au sein d'une page web.

Dans Photos, le texte de cette banderolle est proposé à la sélection

La capacité à sélectionner un texte se matérialise parfois par un curseur qui prend la forme de celui utilisé dans le mode d'édition (la barre verticale) mais il suffit le plus souvent d'essayer de sélectionner un texte en passant dessus avec le curseur.

Dans Safari, le texte de cette capture d'écran a pu être sélectionné et récupéré pour être collé dans une autre application

Il arrive qu'il faille patienter (pour que macOS finisse son travaille d'analyse de l'image) ou s'y reprendre à plusieurs fois. Il n'y a pas d'indication immédiate et claire qu'une image contient du texte sélectionnable.

macOS Monterey : Texte en direct est aussi compatible Intel

macOS Monterey : Texte en direct est aussi compatible Intel

FaceTime s'ouvre à tous

FaceTime se décloisonne dans Monterey. Dans Calendrier, lors de la création d'un événement destiné à être partagé, le bouton de caméra ajoute un lien de connexion dont tous les invités vont disposer.

Et plus besoin d'être dans l'écosystème Apple pour faire un FaceTime. C'est une limite qui s'est bien fait sentir dans les périodes de confinement. Les utilisateurs sur Windows et sur Android peuvent maintenant rejoindre une conversation audio ou vidéo au moyen d'un navigateur web et sans qu'il soit nécessaire de créer un quelconque compte. Ils utilisent le lien que vous leur donnez et il se contentent de se trouver un pseudo pour la durée de l'échange.

L'hôte garde la main pour confirmer la présence des invités et chacun dispose du nécessaire pour couper son micro ou sa caméra. Un point important, Firefox n'est pas pris en charge pour les invités non-Apple, il leur faudra Chrome ou son cousin Edge de Microsoft.

Parmi les autres nouveautés de FaceTime cette année on peut signaler le mode d'isolement de la voix qui s'efforce d'effacer ou d'atténuer des bruits en arrière-plan (redoutable d'efficacité avec les aspirateurs, moins avec d'autres types de nuisances sonores plus irrégulières). Il s'active depuis le Centre de contrôle en cliquant le bouton "Mode du micro".

Quant à l'option "Large spectre" c'est en quelque sorte le mode transparence des AirPods appliqué au Mac afin d'amplifier l'environnement sonore autour de vous. Si vous avez des AirPods Pro ou AirPods Max, l'audio spatial simulera la position des gens à l'écran (son plus à droite pour un visage affiché à droite dans la fenêtre). Il faut un processeur Apple Silicon pour en profiter (précédemment Apple le promettait à tout Mac de 2018).

Enfin, l'affichage en mode portrait avec l'arrière-plan flouté derrière vous est proposé dans FaceTime, à la condition d'avoir aussi un Mac à processeur Apple.

Aperçu de FaceTime sur iOS 15, macOS Monterey… et le web

Aperçu de FaceTime sur iOS 15, macOS Monterey… et le web

Le Mac reçoit AirPlay

Avec Monterey on ne se contente plus d'envoyer du contenu par AirPlay depuis son Mac, le Mac devient un récepteur AirPlay pour des contenus émis depuis des iPhone, iPad (ou autres Mac). Commencez par l'autoriser en allant dans les Préférences Système, panneau "Partage" (où vous définirez aussi qui a le droit d'utiliser votre Mac à cette fin).

L'app Photos à gauche, l'app d'Arte à droite dont les contenus sont diffusés sur le Mac derrière

Certaines applications sont rétives à ce type de partage (Netflix par exemple), d'autres utiliseront le Mac comme écran secondaire tandis que le principal, sur l'iPhone par exemple, servira de navigateur dans le contenu (Photos ou Keynote).

Pour envoyer des images, sons et vidéos de cette manière vers un Mac il faut au minimum un iPhone 7, un iPad Air 3, un iPad 6, un iPad mini 5 et un iPad Pro 2. Pour les Mac émetteurs il faut un MacBook Pro/Air 2018, un iMac 2019, un iMac Pro 2017, un Mac mini 2020 ou un Mac Pro 2019. Apple offre toutefois des possibilités de compatibilité plus large sous certaines conditions :

Les modèles plus anciens d’iPhone, d’iPad et de Mac peuvent partager du contenu à une résolution inférieure sur les modèles de Mac pris en charge lorsque l’option « Autoriser AirPlay pour » est réglée sur « Tout le monde » ou sur « Tout utilisateur du même réseau » dans les préférences de Partage

Split View chasse une fenêtre par une autre

Parmi la maigre poignée de nouveautés dans la gestion des fenêtres, on citera l'une des nouveautés relatives à Split View. Lorsque deux fenêtres se partagent votre écran, vous pouvez en remplacer une par une autre fenêtre qui est déjà ouverte. Pour cela, faites un clic prolongé sur le bouton vert et sélectionnez "Remplacer la fenêtre en Mosaïque" pour choisir la remplaçante.

Mail met un voile sur votre activité

Le sujet de la vie privée se traduit par des options supplémentaires dans Mail. Dans les Préférences du logiciel, allez du côté de l'onglet "Confidentialité". S'y trouvent de nouvelles options pour éviter que votre adresse IP ne soit communiquée à certains expéditeurs de courriers publicitaires.

Il s'agit également ici de filtrer le fonctionnement des "pixels transparents", ces petits mouchards discrets qui rapportent à leur expéditeur que leur mail a bien été ouvert.

iOS 15, macOS Monterey : la lutte contre les pixels invisibles dans Mail inquiète le secteur des newsletters

iOS 15, macOS Monterey : la lutte contre les pixels invisibles dans Mail inquiète le secteur des newsletters

Il y a encore beaucoup d'autres nouveautés petites et grandes (lire également Apple ajuste la liste des nouveautés de Monterey juste avant sa sortie). L'arrivée de Raccourcis sur Mac est un gros morceau de Monterey, mais trop gros pour être résumé en quelques lignes. Citons aussi Plans, des fonctions d'accessibilité, la gestion de la batterie sur les portables… Autant de choses que l'on aborde dans notre nouveau guide sur les nouveautés de macOS Monterey, désormais en vente.


avatar fosterj | 

« Apple ne fusionne pas ses OS mobile et de bureau mais les fonctions prennent leur quartier de chaque côté pour uniformiser l'expérience utilisateur. »

On va finir par y arriver quand même et ça sera chouette 🦉

avatar Kriskool | 

Me tarde de voir ce que va donner l’arrivée de Raccourcis sur MacOS. J’aimerais bien pouvoir déclencher des actions lorsque je réveille ou allume mon mac. Comme allumer la lampe de mon bureau.
Do you think it will be possible 🤔?

avatar mat16963 | 

@Kriskool

Les automatisations ne sont pas possibles sur Mac malheureusement… c’est donc bien dommage car c’est vraiment ma seule utilité de Raccourcis.

avatar Nico_Belgium | 

@mat16963

A confirmer (je n’ai pas encore installé macOS Monterey), mais avec un peu de bidouillage ça me semble amplement faisable.

Les Shortcuts sont exécutable par script. Donc partant de là ça me semble possible d’exécuter n’importe quelle automatisation. Juste que l’app n’a pas (encore) d’interface dédiée pour cela. Mais construire un utilitaire externe qui le fait me semble possible.

avatar raphta | 

@Kriskool

Ce genre de chose est déjà possible en bricolant homebridge et des scripts…
Nativement serait clairement mieux 🙂

avatar vincentbls | 
avatar cecile_aelita | 

Est ce que vous avez essayé le mode économie d’énergie sur macOS? On gagne vraiment beaucoup ou pas?
Est ce que cela coupe les cœurs rapides sur les puces M1.
Je me demandais si cela aurait un impact sur l’autonomie quand on branche un vidéo projecteur dessus…. ?Je suis toujours surprise de voir à quel point ça biberonne de la batterie… pourtant je le règle en 720p et en fermant le capot de mon Mac… mais malgré ça… l’autonomie de mon mac M1 chute vraiment vite…

avatar iChris015 | 

macOS Monterey sera donc compatible avec les Mac Intel, mais dans quelles mesures ?
Il semblerait en effet que certaines fonctionnalités ne seront pas accessibles aux Mac Intel et que cela s’accentuera avec les prochaines versions de macOS.
Cela avait-il été le cas lors de la transition PowerPC-Intel de 2005 avec macOS X 10.4 et 10.5 ?

avatar raoolito | 

@iChris015

pas de souvenir non
mais je peux me tromper

avatar Drkokai | 

Est-ce que Note pourra remplacer Evernote?

avatar Lucas | 

Merci MacG pour les articles et le podcast qui occuperont mes 2h de transports du jour !

Très très hâte d’être enfin demain !

Je me tâte à faire une installation propre de zéro parce que mon antique MacBook Air tire vraiment la langue, mais c’est tout un chantier, n’ayant pas encore de sauvegarde complète…

En tout cas dernier OS pour donner un avant-goût de ce qui sera possible avec un M1/M2 !

avatar Lucas | 

D’ailleurs a-t-on la moindre idée de combien de temps les Mac Intel seront couverts par les prochains OS ? Combien de temps du temps de PowerPC ou du passage des 32 aux 64 bits ?

Plongée dans Wikipedia en perspective pour le passé, mais si vous avez des bouts de rumeurs ou explications sur le futur ça m’intéressera de vous lire !

avatar iChris015 | 

@Lu Canneberges

J’ai le wiki de macOS sous les yeux.

macOS X 10.4 : sortie en avril 2005 et compatible PowerPC et Intel à partir de janvier 2006 (date de sortie du premier Mac Intel)

macOS X 10.5 : sortie en octobre 2007 et compatible PowerPC et Intel

macOS X 10.6 : sortie en août 2009 et seulement compatible Intel

Donc en partant de ces données, sachant que le premier Mac M1 est sortie en novembre 2020, on pourrait estimer une compatibilité de macOS avec les Mac Intel jusqu’en 2023 (macOS 14) avec des mises à jour jusqu’en 2026.

De plus :

https://www.macrumors.com/2021/10/23/macos-monterey-features-intel-incompatible

Et notamment le tout dernier paragraphe qui confirme mes craintes quant aux fonctionnalités limitées de macOS pour les Mac Intel.

avatar YetOneOtherGit | 

@Lu Canneberges

"D’ailleurs a-t-on la moindre idée de combien de temps les Mac Intel seront couverts par les prochains OS ? "

La fenêtre de support des machines semble se stabiliser autour de 6/7 actuellement, difficile d’en dire plus 😎

La part de Mac active de Mac x64 installée qu’Apple peut mesurer efficacement aura certainement son poids dans la balance.

Il,semble par contre assez prévisible qu’il y aura de plus en plus de nouveautés réservées au Mac ARM 😉

avatar cecile_aelita | 

@YetOneOtherGit

« Il,semble par contre assez prévisible qu’il y aura de plus en plus de nouveautés réservées au Mac ARM 😉 »

Exactement, et c’est la toute la différence entre un OS prévu et optimisé pour une machine et un OS supporté … à mon avis (mais je peux me tromper évidement 😋😘) les mises à jours de Mac OS pour les machines INTEL vont assez rapidement ressembler à des sortes de « super » mises à jour de sécurité (mais les vraies nouveautés / nouvelles fonctions risquent de rapidement être limités aux machines ARM) 😊😋.
Ce qui a un sens en soit … par définition, un OS ne peut pas être optimisé pour 2 plates-forme (c’est même la définition de « optimiser » lol). Donc il est évident que MacOS va être optimisé pour les machines ARM dorénavant (avec un support pour les machines INTEL mais une vraie optimisation pour les nouvelles machines).
Et j’ai un peu du mal à imaginer Apple optimiser son OS (donc mettre des moyens humains et financiers) sur un parc INTEL qui, inexorablement va diminuer (vu qu’Apple ne va bientôt plus vendre que des Mac ARM.
Et même d’un point de vue « client »… ça me ferait chier de me dire que Apple optimise son OS pour des machines qui ne sont plus en vente lol et qu’il n’optimise pas pour les machines en vente actuellement.
Mais bon, on verra bien!😍😘😋😋
Personnellement ce qui m’intéresse le plus de voir c’est ce qu’ils vont faire de toutes ces technologies annexe aux processeur M1… ( images de l’article ci dessous)

https://www.zdnet.com/a/hub/i/r/2020/11/10/68b349a2-b9b3-4d97-8326-6c7a8de0ea80/resize/1200xauto/ffebded4655e62d335ff93af4af9a9bc/014.jpg

avatar YetOneOtherGit | 

@romainB84

Ce n’est pas temps une question d’optimisation que de nouveautés reposant sur des spécificités matérielles offertes par le M1, c’est déjà le cas avec Monterey.

En soit la maintenance de deux cibles d’architecture pour un OS n’est pas un drame et l’architecture ARM n’a pas révolutionné celle de MacOS.

avatar YetOneOtherGit | 

@romainB84

"Personnellement ce qui m’intéresse le plus de voir c’est ce qu’ils vont faire de toutes ces technologies annexe aux processeur M1… ( images de l’article ci dessous)

https://www.zdnet.com/a/hub/i/r/2020/11/10/68b349a2-b9b3-4d97-8326-6c7a8de0ea80/resize/1200xauto/ffebded4655e62d335ff93af4af9a9bc/014.jpg"

Intrinsèquement il n’y a pas grand chose de véritablement nouveau dans ce qui est intégré dans le SOC ce qui est nouveau c’est justement l’intégration et l’architecture unifiée.

Et aussi le fait que pour la première fois les GPU sont conçu directement et exclusivement pour Metal.

avatar jerssrk | 

Je crois que je vais pouvoir me passer de Bear, note a l’air de couvrir mes besoins maintenant :(

avatar rootzy | 

Les Newbalance de la capture sont plus dispo je suis vert

avatar Tomtomrider | 

Partagé avec vous n’apparaît pas dans photo sur iOS moi

avatar Linker | 

Bonjour ^^

Je voudrais vous demander, j'ai installé la bêta et je voudrais mettre à jour la version finale.
je me demande si je dois d'abord enlever la version bêta et chercher les mises à jour
ou Apple me proposera la version final ? car je voudrais rester sur quelque chose de stable

merci

avatar Fennec72 | 

Que se passe-t-il si l’on a installé la dernière beta publique 12.0.1 (21A559), puis qu’on a désinscrit le Mac des beta en vue du lancement de la version finale de Monterey?

Est-ce qu’une mise à jour va se faire vers la version finale?

avatar Ichigo-Roku | 

Si la version finale est la même il n'y aura pas de màj de proposée (normal), pour avoir une nouvelle màj de proposée il faudra attendre la prochaine version : 12.0.2 ou 12.1.0 par exemple. Si la version finale est différente, il y aura une nouvelle màj de proposée.

avatar Macbook31 | 

Si vous avez la dernière b été, vous êtes probablement sur la version qui sort aujourd’hui ou demain. Des inscrivez vous du programme et c’est fait.
Dans le pire des cas, téléchargez la version officielle et réinstallerz la.

avatar Vaenoxis | 

Je ne vois pas de mise à jour de dispo sur mon iMac 2017 sur Big Sur, il faut encore patienter ?

avatar iChris015 | 

@Vaenoxis

Normal ; cette nouvelle version de macOS devrait être disponible à partir de 19h00.

avatar Vaenoxis | 

@iChris015

Ok merci !

avatar ataredg | 

Je trouve que c'est franchement inadmissible de réserver des fonctionnalités aux M1+ à ce stade.

avatar ataredg | 

-

avatar Inconnue 67 | 

@ataredg

« Je trouve que c'est franchement inadmissible de réserver des fonctionnalités aux M1+ à ce stade. »

En effet. C'est clairement un manque de considération envers les clients ayant acheté un Mac Intel ces dernières années... 😒

Un Mac Intel, qu'Apple leur a présenté à grand renfort de superlatifs, comme étant "le plus puissant, le plus avancé au monde", etc ! 😏
Finalement... Tellement "avancé", qu'aujourd'hui il ne serait déjà plus capable de flouter l'arrière-plan d'une webcam ?! 🙄 (Alors que des vieux Mac de 2005, sous Mac OSX Léopard, étaient à l'époque déjà capables de modifier l'arrière-plan des sessions iChat AV...)

Je peux comprendre que parfois il peut y avoir de réelles contraintes techniques, ou incompatibilités... Notamment avec les anciens appareils.
En revanche, pour du matériel qualifié de Premium (et le prix qui va avec...), acheté il y a moins de 2 ans, la pilule a du mal à passer ! 💊🤢
D'autant plus lorsqu'il s'agit de limitations abusives, uniquement par intérêt commercial ! 💰🤑

C'était prévisible... Ces mesquineries sont monnaie courante chez Apple... (Après tout, pourquoi s'en priverait-elle ? 🤔 Sachant qu'elle a à son service, une armée de Fanboys toujours prête à justifier et cautionner tous ses choix, même les plus controversés... 🙄😏)

avatar BingoBob | 

@Inconnue 67

C’est clair que les années 2019-2020 sont les pires années pour l’achat de matériel Mac. La transition pointait le bout de son nez et allait emmener vers d’autres horizons, mais seulement pour les ARM.

Je me rappelle l’année 2005 où j’ai acheté mon Mac pro G5. J’en râle encore…!

avatar dexter | 

« [Apple] a tendance à tasser beaucoup d'éléments en un seul endroit et le champ pour l'URL n'a plus d'emplacement fixe. En contrepartie on donne un peu plus d'espace à la page en-dessous. »

Ça fait plus de 15 ans qu’on a remplacé des écrans 4:3 par des écrans 16:10 et malgré cela les interfaces utilisateur (OS, applications, pages Web…) s’obstinent toujours à positionner tous leurs contrôles à l’horizontale, laissant une largeur dérisoire pour le contenu… 🤷

Peut être serait-il temps d’utiliser les côtés laissés largement vides à gauche et à droite ?

CONNEXION UTILISATEUR