macOS sera-t-il toujours compatible avec les processeurs Intel en 2025 ?

Christophe Laporte |

Tout laisse à penser qu’Apple lancera officiellement demain la grande transition vers une architecture ARM pour ses ordinateurs. Dans un premier temps, cela devrait être aux développeurs de jouer avant la commercialisation des premiers Mac ARM dans quelques mois.

Une telle transition est forcément délicate pour le constructeur. Une fois l’annonce faite, certains auront tendance à reporter leurs achats jusqu’à la sortie des premiers Mac ARM. À l’inverse, d’autres pour des raisons pratiques pourront avoir l’idée d’acheter un Mac plus tôt que prévu de manière à ne pas avoir à payer les pots cassés d’une énième migration. Reste que pour Apple, la situation est sans doute moins délicate que lors du passage à Intel. En effet, le Mac pèse aujourd’hui beaucoup moins lourd dans le chiffre d’affaires d’Apple qu’en 2005.

Si l’on regarde le calendrier de l’époque, la transition avait été menée à toute vitesse en regard de l’énorme chantier que cela représentait alors :

  • Juin 2005 : Apple annonce son intention de migrer vers les processeurs X86;
  • Janvier 2006 : Apple commercialise les premiers MacBook Pro 15” et iMac avec des processeurs Core Duo;
  • Février 2006 : le Mac mini fait lui aussi le grand saut;
  • Avril 2006 : le MacBook Pro 17” avec processeur Intel remplace le PowerBook 17”;
  • Mai 2006 : le MacBook 13” constitue le nouvel entrée de gamme pour les ordinateurs portables;
  • Août 2006 : l'ensemble de la gamme est passée sur architecture Intel avec l’arrivée des nouveaux Mac Pro et Xserve;
  • Octobre 2007 : sortie de Leopard qui sera la dernière version de Mac OS X à prendre en charge le PowerPC;
  • Août 2009 : sortie de Snow Leopard qui fonctionne uniquement sur architecture x86.

Comparaison n’est pas raison, mais Apple a bouclé l’ère PowerPC en tout juste quatre ans. Si la firme de Cupertino se montrait aussi dynamique dans sa nouvelle transition, cela signifierait que l’ensemble de la gamme serait passée sur ARM d’ici 2022 et que la dernière version de macOS à gérer les architectures X86 verrait le jour à l'horizon 2023/2024.

Les choses ont changé entre temps. Apple renouvèle moins fréquemment ses ordinateurs que par le passé. Et la durée de vie de ces derniers a fortement augmenté. Ainsi, macOS Catalina est parfaitement compatible avec des ordinateurs commercialisés en 2012.

L'autre grosse différence par rapport au passage à Intel, c’est la cadence de sortie des nouvelles versions de macOS. Depuis 2007, Apple propose une mise à jour majeure de macOS chaque année. Auparavant, on était davantage sur des cycles de 18/24 mois.

Idéalement, pour rassurer ses utilisateurs, il serait bien qu’Apple s’engage publiquement à supporter macOS sur x86 jusqu’à une date assez lointaine. Si elle ne le fait pas, les sempiternels arguments d'obsolescence programmée lui pendront au nez. Surtout que le contexte est peut-être moins porteur que lors du passage à Intel. A tort ou à raison, certains craignent que cette transition soit un pas en arrière notamment à cause d’une moins bonne prise en charge de Windows. Mais attendons de voir ce que nous réserve Apple pour avoir une idée sur tout cela !

avatar SebKyz | 

Il y a 100 millions de Mac en circulation et utilisés. Penses-vous que les gens et les entreprises seront obligés de racheter un Mac en 2024. Moi non. Je pense que si transition il y a elle sera effective pdt très longtemps. Ou alors ça sera une nouvelle gamme d’ordinateur, bien possible. Et cette nouvelle gamme viendra remplacer les Mac actuels.

avatar marenostrum | 

ce qui compte pour Apple et les autres, sont les nouveaux clients et pas les anciens, qui ont déjà payé. Apple s'en fout d'eux, s'ils vont rester ou pas dans l'écosystème Apple. ils regardent devant. en tout cas en payant Intel de plus en plus cher, ils peuvent pas continuer.

avatar ech1965 | 

Ben si un mac sort avec ARM, je supprime Macos et je mets windows et linux sur mon macbookpro 15 mid 2014

Pour mon utilisation, Windows 10+ Wsl ou Kde neon sont bien suffisants. et ma prochaine machine sera un dell XPS.

avatar marenostrum | 

si ARM est plus performant ou pareil, plusieurs fabricants PC (surtout les chinois), peuvent passer en ARM aussi. parce que tout simplement ce n'est qu'une licence. ils peuvent tous faire seul leurs processeurs donc et pas dépendre de Intel.

moi je ne comprends pas une chose seulement, comment Apple étant américain ne joue pas le jeu de Intel, américain lui aussi. Apple joue pour les chinois, en leur montrant le chemin de l'indépendance processeur.

avatar redchou | 

@marenostrum
Apple joue pour sa pomme...

avatar romainB84 | 

@SebKyz

Je n’y crois pas un seconde !
Si la transition est longue... ça voudrait dire qu’Apple va se coltiner un OS batard qui n’est ni optimisé pour l’un ni pour l’autre ... ça ferait tache face aux anciennes slides « hardware / software : force d’Apple » 😉
Aucune chance ... ils vont nous refaire le coup du « courage » de le faire lol😂

avatar SebKyz | 

@romainB84

Avec 100 millions de gens qui vont se retrouver avec un ordi non mis à jour. Franchement j’ai du mal avec cette idée.

avatar romainB84 | 

@SebKyz

C’est une comparaison plus légère mais c’est dans « l’esprit » (j’anticipe les commentaires - pas les tiens... tu as l’air d’être quelqu’un qui raisonne - des neuneus du genre « ça n’a rien à voir »)
Quand ils sont passés à l’usbC... la transition a été immédiate ... ils n’ont pas mis de port usbA pour s habituer etc etc ... on coupe tout et on passe à autre chose! Et dans le fond ils ont raison... c’est la seule solution pour qu’une techno soit adoptée .... sinon les gens vont rester avec leur matoss et leur zone de confort et la transition prendrait des années (si tous les fabricants avait fait de même avec lusbC... on aurait plus que ça sur toute les machines et il n’y aurait plus d’usbA et le problème serait reglé (à part l’iPhone.. mais ça c’est un autre débat : royalties etc..). L’être humain est comme ça.
Alors oui ça fait chié sur le moment ...mais dans 4-5 ans on en parlera même plus (suffit de voir le tolé quand ils ont viré le port jack... aujourd’hui plus aucun smartphone haut de gamme n’en a ...) c’est un peu le même principe ... pour switcher vers une nouvelle architecture .... soit ils font traîner pendant des années en mettant un peu de l’un et un peu de l’autre... donc du mauvais pour les deux ... soit il tranche net 🙂.

avatar SebKyz | 

@romainB84

Quand tu parles du port jack ou de l’usb-c je trouve pas que ce soit pertinent. Je pense comme toi lorsqu’ils changent de techno ou qu’ils en enlève une. Les gens gueules mais au final il faut bien passer à autre chose.
Mais là passer à arm je dis pas non tant mieux si ça fait des machines plus légères et plus fines avec autant voir plus de puissance.
Mais quand on est passé à l’usb-c les ports usb-a étaient toujours utilisables et les Mac tjrs mis à jour. Là on parle de pc inutilisables dans 2-3 ans.
Je reste perplexe on verra peut-être lundi....ou pas !! 🙂

avatar romainB84 | 

@SebKyz

Ah non ... ton mac sera toujours utilisable dans 5 ans ... il n’aura plus de mise à jour c’est tout !
Je ne sais pas si tu as connu la transition vers Intel ... mais ça a été pareil avec le powerbook G4 sorti en 2006... dont le dernier OS supporté était .... léopard ... sorti en 2007 ^^ ça fait tache quand même ... une machine toute neuve qui n’a droit qu’à une mise à jour d’os lol (et pourtant ils l’ont fait ... pour accélérer la transition vers Intel 😉)

avatar SebKyz | 

@romainB84

Nan je l’ai pas connue je n’aimais pas du tout la marque avant l’iPhone 🤨
A l’époque leur base installée n’était pas la même aussi mais bon je vois le bordel que ça a du être et les gars qui sont allés chez les concurrents dégoûtés...!

avatar romainB84 | 

@SebKyz

Le « problème » si on peut appeler ça un problème (après tout Apple... c’est pas une association à but non lucrative.., ils sont là pour faire du chiffre ... c’est ça leur métier... c’est pas de vendre des smartphones... c’est de faire de l’argent ... comme toutes les entreprises) et en effet, ils préfèrent se tourner vers du « grand public » (la cible d’iPhone ... et non plus les power user... les gens qui se contre foutent de ce qu’il y a dans leur smartphone). Alors en effet, ça agace les geeks (mais on en revient à ce que je disais avant ... ils sont là pour faire du chiffre, et si le grand public rapporte plus... bah ils ont raison d’être allé sur ce secteur)... mais quand on voit l’évolution de la valeur d’Apple depuis 10 ans... ils n’ont pas eu forcément tort...

avatar SebKyz | 

T'as peut-être ton idée, pourquoi Catalyst si c'est pour changer d'architecture peu de temps après ?

avatar romainB84 | 

@SebKyz

Catalyst est le parfait exemple de ce que je cite ! « Une rustine » 😉
Ça permet de faire « fonctionner » les applis iPad sur macOS ! Sans aucune optimisation ni rien! Cest juste une rustine 🙂.
C’est ni plus ni moins qu’un Rosetta à l’envers ARM->x86 🙂
Ceux qui ont connu Rosetta savent que ... OK ça fait le job... mais on est loin de l’optimisation « hardware/software » tant louée par Apple 🙂.

avatar Valiran | 

@romainB84

Oui sauf que l’usb c, il suffit d’un adaptateur ou un dock et ton perif usb a fonctionne parfaitement sans perte de père.
Pour le passage à l’arm c’est tout les appli x86 qui sont sur la sellette.
Et même un émulateur ne pourra pas rendre à 100% des perfs de la plate forme native.

avatar armandgz123 | 

@romainB84

Ils peuvent très bien créer un MacOs parallèle à l’image d’un iOS

avatar romainB84 | 

@armandgz123

C’est possible ... mais mets toi dans la peau d’un PDG d’une entreprise (dont le but, rappelons le, est avant tout de faire faire du bénéfice à son entreprise) :
Tu vas devoir mobiliser des ressources sur 2 OS « sensiblement les mêmes » (pour ordinateur), dont l’un des deux est juste voué à satisfaire une base de clientèle existante (forcément ... petit à petit ... toutes les machines vont migrer vers ARM).
Tu préfères mettre le plus de moyen sur un OS « rustine » ou un OS destinée à des machines qui ont pour but de générer des ventes ?
Je te donne la réponse : ÉVIDEMMENT que tu vas mettre le Max de moyen sur la 2ème solution!
Donc possible ... mais ça restera de la « rustine » 🙂
Et au vu du passif d’Apple ... il n’aurait aucune raison de faire autrement (car en plus c’est logique quand approche ^^).
Le seul motif serait de vouloir faire plaisir à des clients existant ... et on a bien vu que ça fait belle lurette que ça ... ils s’en foutent lol

avatar armandgz123 | 

@romainB84

Voulant investir en septembre dans du nouveau matériel, c’est exactement ce que je ne voulais pas entendre 😂

avatar Mrleblanc101 | 

@SebKyz

C'est Mac vont continuer de fonctionner même si Apple ne les mets plus à jour majeure (sauf de sécurité)... Ton point ne fait pas de sens

avatar Rémygrec | 

Reste que reste que reste que... Reste ?

avatar informatix33 | 

Et dans 20 ans ?

avatar marenostrum | 

la transition sera au contraire pour moi beaucoup plus compliqué que le premier. tout le monde PC utilisait Intel, on savait tous qu'il était plus performant. tandis que l'ARM on sait rien du tout. Apple le fait que pour des raisons économiques, garder ses marges intactes le plus longtemps possibles. les processeurs maison lui coutent moins cher. (le processeur étant le composant qui coute le plus dans un ordinateur).

avatar Lecorbubu | 

@marenostrum

Nope, elle le fait aussi pour des raisons d’optimisation logiciel et matériel évidente. Ça lui permet de maîtriser encore mieux la chaîne global de la production de ses produits, un avantage qui dépasse sans doute le pur gain économique.

avatar marenostrum | 

l'optimisation est un argument de vente, de leur part, plus qu'autre chose. le macOS est moins performant que Windows depuis toujours (le Mac est cool, disait Steve. agréable à l'utiliser. c'est sa force). leur optimisation ne sert à rien donc, juste faire la pub chez les naïfs.

Apple c'est le design seulement qui le tient en route. sans le design (la philosophie de Steve) ils auraient fait faillite.

avatar Lecorbubu | 

@marenostrum

Je suis un peu dubitatif face à ce raisonnement, année après année les processeurs Apple ne cessent de délivrer des performances toujours plus importantes. La globalité des tests que l’on peut lire sur chaque nouvel iPhone ou iPad c’est justement une très bonne appréciation de la fluidité, rapidité et puissance permise par l’alliance logiciel matériel.

Ça ne relève pas d’un mythe ou d’une lubie d’aficionados, c’est un fait concret, les appareils mobiles Apple jouissent d’une optimisation fort qualitative reconnues.
Au point que cela devient effectivement un argument marketing à part entière pour des produits type iPhone SE. Mais à l’inverse de ce que tu sembles avancer, je pense que c’est un argument marketing qui s’appuie sur un fait technique objectif et bon sur du vent.

L’optimisation en question ça peut aussi être celle d’une meilleure maitrise des températures de chauffe, de la ventilation et donc des nuisances sonores et de l’encombrement dans les bécanes. Sans compter sur l’adaptation des batteries et de l’autonomie.

A suivre, mais du côté plateforme mobile il en ressort que les processeurs conçus par Apple sont généralement salués lors des tests et ensuite à l’usage. Pour ma part je suis enthousiaste face à cette transition imminente, peut-être que l’avenir viendra y mettre du plomb dans l’aile.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR