Transition vers ARM : Apple doit-elle vraiment proposer un developer kit ?

Anthony Nelzin-Santos |

À l’approche de la première WWDC virtuelle, les couloirs bruissent. Ainsi donc, Apple annoncerait l’abandon progressif de l’architecture x86, et commercialiserait de premiers Mac dotés d’un processeur ARM dès l’année prochaine. Le parallèle avec la WWDC 2005, et la transition depuis l’architecture PowerPC vers l’architecture x86, ravive les souvenirs du programme DTK.

Les blogs et les podcasts s’enflamment : Apple va-t-elle proposer un nouveau developer transition kit ? Quelle machine va recevoir la greffe d’un processeur ARM ? Les spéculations vont bon train. Mais c’est oublier une question plus fondamentale : Apple doit-elle vraiment proposer un « kit de transition » ?

Steve Jobs présente le DTK, lors de la WWDC 2005.

DTK : un PC dans un Power Mac

Le CEO d’Apple monte sur scène. Après une longue introduction dédiée au concept de « performance par watt », il annonce la transition vers une nouvelle architecture de processeur. Quelques démonstrations et quelques explications plus tard, il présente un « kit de transition » réservé aux développeurs. Non, ce n’est pas un exercice d’anticipation du prochain keynote de Tim Cook. C’est le déroulé du keynote introductif de la WWDC 2005.


avatar frankm | 

« À lui seul, le bytecode ne résout pas la conversion des applications x86 en applications ARMv8-A »
Oui, mais la messe est dite

avatar marc-5 | 

Le must serait un iPad en tant que simulateur 🙃

avatar ValentBay | 

@marc-5

Vivement les hackintoshs faits avec des iPads.

Quelle époque nous vivons.

avatar Rom 1 | 

C'est ce que je disais lors du précédent article, comparer avec les processus de 2005 me semble moins pertinent tant le contexte de développement et de situation pour Apple a changé. La transition devrait être bien plus simple et plus rapide en 2020 qu'en 2005, ce qui ne veut pas dire que ça se fera en un claquement de doigts bien sûr.

avatar frankynov | 

Je pense qu’après toutes ces années de rumeurs on y est, j’espère vraiment une présentation ou simplement annonce de transition ce lundi.
Maintenant ça risque de ne pas faire les beaux jours des hackintosh dans le futur (assez éloigné certes). Impossible d’acheter un processeur arm comme on le fait pour les Intel.
Et pourquoi pas sortir une version spéciale de l’Apple TV avec un build macOS ARM ? Je pense que c’est le candidat idéal. Ce boîtier a tout ! Puce, gpu, stockage, wifi, Bluetooth, ventilation discrète, abordable (si le prix reste le même par rapport à un Mac mini) il ne faudrait que le retour d’un port USB C comme la précédente génération.
Si en plus il y a possibilité de réinstaller a sa guise tvOS ou macOS via un simple reset dans les réglages c’est encore mieux.

avatar MisteriousGaga | 

999€ c'était un iMac en 2005 ? Je sais pas ce qu'il s'est passé mais maintenant c'est le prix d'un pied d'écran 😞

avatar frankm | 

@MisteriousGaga

On nous a expliqué qu’on paierait moins d’impôts aussi

avatar totoguile | 

Est-il possible d'avoir un article un peu plus "technique" ou approfondi sur le bytecode ?
En théorie, le bytecode est un pseudo programme indépendant de l'architecture finale: a partir du moment ou un interpréteur pour l'architecture cible existe, cela ne devrait pas poser de problème. C'est comme cela que fonctionne Java : on a des packages .jar et un JVM par architecture CPU/OS.
Par contre, j'avais cru comprendre que LLVM ne fonctionnait pas tout à fait de cette manière.

Je pense que c'est super structurant pour comprendre la possible position d'Apple sur la transition x86/ARM.

avatar totoguile | 
avatar BingoBob | 

@totoguile

+ 1

avatar imrfreeze | 

Merci pour cet article très intéressant

avatar Florent Morin | 

Plus j’y réfléchis, plus je me dis qu’Apple va uniquement dire si une app est compatible ARM ou pas, et donner les indications aux développeurs pour que ça passe.

Ça permettra de faire le gros du travail. Si ce n’est la totalité.

CONNEXION UTILISATEUR