Comment continuer à utiliser les applications 32 bits avec macOS Catalina

Anthony Nelzin-Santos |

Vous le savez, les applications 32 bits ne tournent pas sous macOS Catalina. Vous avez bien préparé la transition, et vous avez remplacé toutes les applications qui n’auraient pas échappé au couperet. Toutes, sauf une application sans égale, dont vous avez absolument besoin. Mais vous n’allez pas rester ad vitam æternam sur macOS Mojave, surtout que vous avez un iPhone et utilisez iCloud. Alors quoi ? Voici quelques pistes pour continuer à utiliser vos applications 32 bits avec — et malgré — macOS Catalina.

À court terme : retarder la mise à jour vers macOS Catalina

À court terme, vous pouvez probablement attendre quelques semaines ou quelques mois avant d’installer macOS Catalina. Si vous avez déjà installé iOS 13 sur votre iPhone ou iPadOS 13 sur votre iPad, vous perdrez quelques fonctions dans les anciennes versions de macOS :


avatar LeoCristal | 

D’ailleurs CrossOver ou PlayOnMac (pour installer des applications Windows) du coup ne fonctionne plus du tout sous Catalina

avatar zypic | 

Est-ce que vous connaissez un bon pas-à-pas sur comment installer un logiciel de virtualisation

avatar 8enoit | 

@zypic

L’éditeur du logiciel donne normalement ce genre d’info. Sinon YouTube ?

avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@zypic : c'est une application comme une autre. Sinon pour la machine virtuelle en elle-même, c'est largement du clic-clic, rien de bien sorcier. (Et au pire, les manuels des apps sont plutôt bien faits.) Sinon, le petit papier que nous avions publié du temps de Sierra est toujours valable : https://www.macg.co/os-x/2016/06/installer-macos-sierra-dans-une-machine-virtuelle-avec-parallels-desktop-94759
avatar 8enoit | 

Merci pour les astuces. Sauvegardé dans mon Flipboard.

avatar Madalvée | 

Quelques mois avec Mojave ? Ses mises à jour de sécurité sont assurées jusqu’à deux nouvelles versions majeures de MacOS, on va donc attendre deux ans avant d’étudier la question, ma machine est neuve.

avatar HoulaHup | 

Tellement d'accord. On vit très bien avec une version n-1 voire n-2 de OS X.

avatar xDave | 

@HoulaHup

Bien d’accord.
Le seul souci c’est la liaison iOS-macOS.
Le boulet de ces mises à jour annuelles liées à l’iPhone et ce besoin de conditionner tout le parc pour une ou deux features du haut de gamme d’un téléphone.
C’est assez consternant AMHA.

avatar erdaltoprak (non vérifié) | 

J'aimerais bien savoir comment continuer à utiliser les fonctionnalités scanner de mon imprimante Canon sous Catalina, les pilotes sont en 32bits

avatar Pierredu21 | 

@erdaltoprak

C'est écrit dans l'article, et, détaillé ici : https://clubigen.fr/macg/article/109027

avatar occam | 

@erdaltoprak

"les pilotes sont en 32bits "

« Y a-t-il un pilote dans Catalina ? »
Pour férus de l’hydravion et nostalgiques de l’Odyssée sous-marine de l’équipe Cousteau, macOS 10.15 ressemble de plus en plus à Airplane! tourné à bord d’un PBY.

Avec Craig Federighi à la place de Peter Graves, et Phil Schiller remplaçant Leslie Nielsen.
Et ça risque de se terminer dans le Tage, sans happy end.

avatar Fennec72 | 

Je compte m’acheter un iPad Pro 2018, donc être en iPad OS 13 immédiatement, mais mon mac reste pour l’instant sous Mojave car une bonne part de mes app ont des bugs sous Catalina (Exemple : Adobe indique encore des bug sous Photoshop) et, mon iPhone ne peut pas passer à iOS 13 car c’est un 6 Plus.
Je voudrais éviter de priver mon iPhone de Rappels, alors que dois-je faire?

avatar xDave | 

@Fennec72

Il me semble que tu n’es pas obligé de convertir tes rappels à la nouvelle mouture même sous iOS13, mais je peux me tromper.

Ça serait super con si c’est le cas.

avatar Fennec72 | 

@xDave

Il me semble aussi, mais je me demandais ce qui se passait à la première connexion d’un iPad Pro sous iPad OS 13 à iCloud/Apple iD.

Je pense que la logique voudrait que ce soit le format de Rappels présent sur le Mac et l’iPhone précédemment synchronisés sur iCloud qui prenne le dessus sur le format par défaut de Rappels sur iPad OS 13.

Et, comme tu le dis, ça serait vraiment con si ce n’était pas le cas.

avatar xDave | 

@Fennec72

Je ne suis ni sous Cata (encore en High Sierra), ni iOS13.
Mais l'iPad va donc rapatrier les données du Cloud et demander si on veut convertir ou pas.
Il faut dire non pour continuer à l'ancienne et ne pas bénéficier des nouveautés donc.
Le danger, c'est de cliquer sans lire dans la précipitation.

Une conversion automatique serait pure folie.

avatar pat3 | 

@Fennec72

"Je voudrais éviter de priver mon iPhone de Rappels, alors que dois-je faire?"

Garder ton 6 plus et ton eco-système cohérent, jusqu’à ce que tu décides de passer à Catalina (ou son successeur). La tu pourras changer d’iPhone, en cohérence avec ton mac.

avatar curly bear | 

Le problème se pose pour les nouvelles machines. Je pensais qu'on pourrait "downgrader". C'est une très mauvaise nouvelle si on ne peut pas....

avatar Berechit | 

Intéressant
Toutefois, la virtualisation demande pas mal de ressources et est quasi inaccessible si on n’a pas au moins 256Go voire plus (et un bon processeur) si la machine virtuelle est grosse.
Cela dit, avec le mode « fusion » de VMware, les applications s’exécutent dans la machine virtuelle de manière transparente pour l’utilisateur... pratique si on prépare la machine pour un tiers n’aimant pas les procédures complexes.

avatar SyMich | 

Je ne vois pas bien comment utiliser ce mode Unity de VLWare fusion, avec uniquement des applications tournant sous macOS. Autant avec Windows, doublé-cliquer un .exe va faire tourner l'application via le système virtualisé, mais avec des applications Mac, comment indiquer que les applications 32bit doivent tourner dans l'OS virtualisé et les 64bits dans Catalina??? 🤔

avatar koko256 | 

Pour la sauvegarde des machines virtuelles, on peut aussi activer la sauvegarde à l'intérieur de la machine virtuelle.

avatar brunowajskop | 

Attention : la virtualisation de fonctionne pas du tout avec les logiciels qui utilisent l'accélération graphique (certains jeux archaïques mais indispensables :) comme Warblade ne fonctionnent pas).
Question : Si on clone Mojave sur un SSD externe, comment fait-on pour démarrer sur ce système ?

avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@brunowajskop : en maintenant ⌥ au démarrage, pour choisir le volume sur lequel la machine doit démarrer.
avatar TheUMan | 

Valable uniquement si cette machine permet d'utiliser une ancienne version de l'OS...

avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@TheUMan : c'est pas comme si j'avais écrit l'article au-dessus des commentaires.
avatar fabricepsb71 | 

@Anthony

Je suppose que le ssd doit être thunderbolt pour la gestion du trim ?
Un ssd comme le T5 de Samsung qui est USB 3 est-il fiable à long terme pour servir à booter MacOS ?

avatar Anthony Nelzin-Santos | 

@fabricepsb71 : les commandes TRIM ne sont pas transmises par l'USB, mais certaines combinaisons de contrôleurs USB et contrôleurs SSD, avec certaines manières d'envoyer les commandes TRIM, permettent d'utiliser TRIM avec un SSD en USB. M'enfin à ce niveau, et avec la confusion qui règne généralement sur les véritables bénéfices du TRIM, c'est de la magie noire. Je n'utilise pas de Samsung T5, mais j'ai plusieurs SSD avec des versions de macOS dessus, je n'ai jamais rencontré le moindre problème. (Et notre imprimeur travaille exclusivement sur des SSD externes, ne demandez pas c'est une longue histoire, sans le moindre problème non plus.)

avatar pat3 | 

@Anthony

Par curiosité, quelle est la marque des disusuzs en question et de leu boîtier ? J’ai un disque externe SSD récalcitrant et je n’arrive pas à isoler la cause de ses déconnexions intempestives (pas le câble, mais le boîtier ou le disque ?).
Est-ce que tu recommandes un SSD en particulier (boîtier + disque)?

avatar occam | 

@fabricepsb71

"Un ssd comme le T5 de Samsung qui est USB 3 est-il fiable à long terme"

Le problème potentiel avec le Samsung T5 n’a rien à voir avec USB 3. J’en ai plusieurs, sur Mac/Linux/Windows, impeccables, indépendamment des OS.

Problème potentiel : la mémoire TLC.
Le T5 utilise des modules NAND du même genre qu’un SSD Samsung EVO.
On a suffisamment écrit (y compris des idioties) sur la différence entre mémoires TLC et MLC, cette dernière étant utilisée dans les SSD PRO de Samsung.

En gros, la différence se situe au niveau de la longévité (MLC > TLC) et d’une certaine diminution des performances dès que votre SSD TLC commence à se remplir.

Donc:
— Fiable ? Les retours depuis le lancement du modèle T5 sont largement positifs (et plus que sur le T3 qui le précédait), donc : oui.
— À long terme ? Cela dépendra de votre usage comme de votre seuil critique d’acceptance du risque.

En usage professionnel, un certain niveau de paranoïa est justifié. Pour cette raison, je préfère installer les systèmes externes de démarrage dans des boîtiers USB contenant des modules SSD MLC (généralement des Samsung PRO). Mais pour un système d’appoint, ou pour des essais, je n’hésiterais pas à faire confiance à un T5.

avatar 0MiguelAnge0 | 

@Anthony

Non: avec les puces Tx, il faut d’abord autoriser le démarrage sur disque externe en modifiant le secure boot.

Moi j’ai fait l’inverse: je reste sous Mojave et j’ai crée une partition sur SSD externe pour Catalina. J’ai zappé au bout de 5mns.

Le pire c’est qu’Aplle, chantre, de la sécurité, en installant Catalina brut de pomme, le firewall est desactivé!!!! Ils nous cassent les c.... abec des mots de passe et autorisations toutes les 10s, et ces guignoles laissent le firewall desactivé pas défaut.
Ce n’est pas une spécificité Catalaina mais vu comme ils la mettent en avant sur 10.15, ce truc devait être changé.

Le meilleur moyen de changer les choses est de blacklister Catalina.

avatar Totophe | 

Quel merdier !!! Et dire qu’on disait auparavant que Mac OS était plus simple que Windows et qu’on avait un meilleur rendement.

avatar oomu | 

Apple a toujours considéré que la dernière version de macos (si on omet les mises à jour de sécurité)

Se rajoute maintenant les services en lignes, oui. Mais des ruptures, Apple en a fait régulièrement avec toujours le même traitement : avec pertes et fracas.

avatar GoKart | 

Pour la virtualisation de Mojave dans Parallels, combien de RAM doit on lui allouer ? ... et pour la RAM video ?
J'ai un peu de mal à comprendre comment la RAM est partagée entre le système de démarrage et la machine virtuelle....
... et je suppose que les performances de la machine virtuelle doivent beaucoup dépendre de ces 2 facteurs (RAM et RAM video), non ?

avatar oomu | 

"Pour la virtualisation de Mojave dans Parallels, combien de RAM doit on lui allouer ? ... et pour la RAM video ?"

le + possible.

Si vous virtualisez un windows pour des applications modernes de production, il faudrait en gros 12Go à 16Go, comme si c'était un pc physique.

" J'ai un peu de mal à comprendre comment la RAM est partagée entre le système de démarrage et la machine virtuelle...."

la machine virtuelle (ou virtual machine en anglais: VM) est comme une application, strictement comme une application. Si pour son bon fonctionnement, elle a besoin de 8go, faut lui allouer 8go. Elle les monopolisera le temps de son fonctionnement (pour faire court, le système peut optimiser et partager un peu tout ça mais on dira que c'est anecdotique).

Windows 10 a besoin de 8go selon Microsoft, imaginons que l'éditeur d'un jeu dit qu'il faut 12Go. Alors vous allez allouer 12Go à votre VM.

" ... et je suppose que les performances de la machine virtuelle doivent beaucoup dépendre de ces 2 facteurs (RAM et RAM video), non ?"

Ram et CPU. C'est exactement comme pour une application. La mémoire vive est toujours prioritaire.

C'est pour ça que pour être "à l'aise", un mac qui fait de la virtualisation devrait avoir de 16 à 32go de mémoire.

8go pour une vm windows 10 (honnête pour de la bureautique), ça laisse 8Go pour macOs et d'autres application et un gazillion d'onglets web.

32go pour utiliser plein d'apps mac et windows en même temps sans se poser de questions.

Regardez tout simplement les prérequis des logiciels que vous comptez virtualiser.

avatar Berechit | 

@GoKart

Avec VM, on alloue des processeurs, de la Ram et de la ram vidéo à la machine virtuelle... l’espace disque peut être partiellement partagé avec la machine porteuse (par ex :bureau, documents) mais il faut quand même quelques gigas de stockage dédiés. vaut mieux en avoir sous le pied pour que ça marche ! Un Mojave demande facile 4Go avec le graphique et il faut lui accorder 2 cœurs pour que ça roule. Donc, il est nécessaire d’avoir un core i5 avec 4 cœurs pour en défier 2, 10/15 Go de DD et une RAM d’au moins 8Go pour en affecter 4. Avec fusion, c’est pas mal. Bien sûr la machine virtuelle est moins puissante que la machine native mais si c’est pour des traitements simples (impressions, scan), ça peut aller.

avatar brunnno | 

Et comment plus précisément on clone son disque sur un disque externe ? 🧐
Ça m’intéresse bcp
Merci d’avance

avatar Freitag | 

@brunnno

Avec une application comme Carbon Copy Cloner (CCC pour les intimes), c’est simple comme bonjour.
CCC permet aussi de programmer des sauvegardes récurrentes. C’est un must have.

avatar macfredx | 

@Freitag

Je confirme 👍

avatar brunnno | 

@Freitag

Merci de ta reponse, mais je parlais de l’utilitaire disque 😉

avatar pat3 | 

@brunnno

"Et comment plus précisément on clone son disque sur un disque externe ? 🧐"

Il y a des logiciels pour ça : Carbon Copy Cloner, Super Duper…

avatar niclet | 

Est-ce que l’installation de Catalina installe un nouveau firmware empêchant justement la machine de lancer un MacOS antérieur? Comme ça été le cas déjà avec plusieurs anciennes nouvelles moutures de MacOS?

avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@niclet : ma machine double boote sur macOS Mojave et macOS Catalina. (Et avant sur macOS Mojave et macOS High Sierra, et avant sur macOS High Sierra et macOS Sierra, donc bon.)
avatar niclet | 

@Anthony

Super! Merci. J’avais peur qu’un firmware avec Catalina, bloque le processing de 32-bit directement au niveau du hardware. Ça n’a pas l’air d’être le cas, excellent!

avatar hirtrey | 

@niclet

C’est pas l’OS qui bloque mais c’est ta machine qui accepte une version minimale de l’OS.

avatar niclet | 

@hirtrey

Les OS installent parfois des firmwares qui empêche le boot avec des OS plus anciens.

avatar hirtrey | 

@niclet

Je ne sais pas qui t’a dit cela mais c’est faux.

avatar niclet | 

@hirtrey

Ben voyons! Essaie de démarrer d’un disque en afp avec un Mac qui n’as pas été encore passé à Mojave. Pourquoi penses-tu? Parce que le firmware n’a pas encore été flashé par une version le permettant. Tout comme tu ne booteras plus un Snow leopard sur un Mac l’ayant déjà eu mais ayant passé à des versions plus récentes de MacOS. Encore là, parce que le firmware a été flashé et mis à niveau lui aussi. Je ne dis pas que c’est le cas à toutes les mises à niveau de MacOS, mais c’est une réalité. Je ne sais pas ça fait combien de temps que tu est dans l’environnement Apple, mais renseigne-toi au lieu de dire que les autres mentent.

avatar hirtrey | 

@niclet

Ah et bien si c’est une réalité ...

avatar Freitag | 

@niclet

Pas AFP, APFS. Et je ne crois pas qu’une mise à jour du firmware est jamais empêché l’installation d’une version postérieure ou ultérieure du système, sauf incompatibilité hardware évidemment.
Le formatage est lié au disque et au système, pas au firmware.

avatar macfredx | 

@Freitag

+1
Je n'ai aucun souvenir d'une mise à jour qui aurait empêché de revenir en arrière, mis à part problème de formatage avec APFS... ???

avatar byte_order | 

@Freitag

Postérieure ou ultérieure ? Antérieure, vous voulez dire ?

Sinon, avec les mécanismes de vérification par signature et une puce type T2 (ou autre mécanisme SecureBoot en gros), si si, hélàs, c'est parfaitement possible qu'une maj de firmware entraine le refus de boot un OS particulier, N-2 antérieur par exemple.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR