Forrester : les Mac M1 sont bons pour les entreprises

Florian Innocente |

Deux ans après une précédente étude sur la place du Mac en entreprise, Forrester a sondé les décisionnaires de 10 entreprises de toutes tailles et de plusieurs secteurs, qui ont connu des déploiements croissants de Mac Intel et M1. L'introduction de ce nouveau processeur a motivé cette nouvelle étude (commanditée par Apple) pour voir comment a été acceptée la nouvelle architecture et quels en sont les bénéfices.

Les réponses fournies ont permis d'élaborer un scénario avec une entreprise internationale fictive de 100 000 employés ; ayant 33 % de son parc informatique constitué de Mac déployés sur une période de 3 ans et dans laquelle 80 % des employés ont un iPhone.

Le profil des 10 entreprises et groupes interrogés

L'étude a confirmé des observations déjà faites en 2019 sur l'adéquation du Mac au monde l'entreprise. Que ce soit en termes de sécurité logicielle, de souplesse et de rapidité du déploiement de nouveaux postes et d'une faible sollicitation du service informatique.


avatar Pse | 

Il suffit de regarder le mattraquage sur Reddit en ce moment avec la pub travailler dur Mac !!!

avatar Danila | 

Je suis très focus sur les logiciels de Microsoft et quand je vois la différence entre les versions Windows et Mac…je suis un peu surpris de ce sondage. PowerBI inexistant sur Mac c’est vraiment trop dommage…

avatar Fego007 | 

@Danila

C’est clair …

avatar huexley | 

On utilise Tableau.

avatar koko256 | 

J'ai quand même l'impression que les prix relativement bas pour du Apple du MacBook Air et Mini y sont pour quel que chose. À voir si les versions avec design revus conservent ces prix attirants. On a déjà eu un crescendo avec les iPad 6, 7 et 8.

avatar fousfous | 

Oui enfin si on a des ordinateurs qui fonctionnent correctement on ne va plus avoir l'impression d'être au travail!

avatar pocketalex | 

"L'un des sondés a eu la curiosité de voir ce que ses développeurs pensaient du MacBook Air M1 et du MacBook Pro M1 en les faisant tourner au sein de son équipe"

Cela m'aurait grandement étonné qu'ils voient une différence entre deux machines strictement identiques.

La seule différence entre les deux réside dans l'endurance (le Macbook Air ventile la carte mère, le MBP ventile le CPU), c'est à dire la capacité du CPU à ne pas throttler lorsqu'il est sollicité à 100% sur une longue durée.
Ce genre de situation arrive pour certains métiers précis nécessitant des machines "précises", souvent de grosses stations de travail, mais c'est pourtant le marqueur utilisé par les sites parlant d'informatique et les youtubeurs lors de leurs tests, et de tirer des conclusions farfelues car extrêmement peu de métiers exploitent les CPU à 100% sur des longues durées

C'est comme ça que le vénérable Macbook 12" s'est vu affublé de toutes les critiques et de notes catastrophiques car comprenez vous, lors d'un rendu After Effect en 4K, les performances s'effondrent !

Dans la même veine, l'iMac M1 de base se fait descendre dans les forums, car il a un ventilo de moins, donc moins d'endurance. Encore une fois, pour en pâtir il faut avoir des usages tels que si dans la réalité on avait ces usages, on ne travaillerait pas sur une machine familiale....

avatar mauy | 

@pocketalex

J'abonde dans ce sens. Cela d'autant plus que j'ai toujours eu pour habitude de privilégier des machines plus puissantes que nécessaire.

Toutefois, ayant eu le MB 12'', jaimais compris les critiques envers cet outil. Il était parfaitement capable de faire de la bureautique, du Web et de la visualisation vidéo FHD tout en ayant une autonomie plus que correcte pour l'époque. Le seul reproche que j'ai pu lui faire étant la taille de l'écran où parfois j'avais peu de place pour certains cas particuliers. Mais cela en connaissance de cause.

Depuis quelques mois avec un MB Air M1, c'est une révolution dans ma façon d'utiliser un ordinateur y compris avec les machines de bureau.

avatar pocketalex | 

@mauy

Apple a conservé les mêmes boitiers lors de la sortie de M1 : Mac Mini, MBA, MBP "entrée de gamme" (le modèle "haut de gamme" est resté au catalogue, il y est toujours, en Intel i5 ou i7)

Stratégiquement, c'était EXTREMEMENT malin, car un changement de design aurais noyé le message qui était "on change les CPU"

Et ça a marché, on a parlé que des CPU, rien que des CPU, et pas d'autre chose

Mais d'un point de vue gamme, c'est juste du grand n'importe quoi, la différence entre les machines vendues, en tout cas les laptops, est ... nulle

A la prochaine itération, donc début 2022, Apple va faire ce qu'ils ont fait pour l'iMac : vu que les machines sont toutes les mêmes, c'est le boitier qui fera la différence

A savoir : un MBP entrée de gamme (l'actuel M1) qui passera en 14", reprendra le design des MBP M1X qui vont sortir d'ici peu, et offrira une connectique surement plus adaptée aux pros (HDMI, SD, etc). Et un MBA qui va s'approcher du MB12", surement en conservant la dalle 13" actuelle mais en affinant les contours de l'écran, l'épaisseur et le poids de la machine

Ainsi, la gamme laptop sera plus claire : une machine franchement orientée mobilité, une machine "pro" orientée bureautique et multimédia léger, parfaite pour les entreprises

Plus claire qu'aujourd'hui en tout cas

Et on va retrouver notre MB 12", en 13", mais ultra fin, ultra léger, ultra mobile, mais avec le puissance du M1 (ou du M2)

Elle est pas belle la vie ?

avatar passingphantom | 

Passionnant article!

avatar pakal | 

tout dépend de l entreprise… les grosses entreprises achètent des pcs à des prix ridicules et la licence windows ne coûte rien… ce qui coûte cher c’est surtout les licences serveurs.

CONNEXION UTILISATEUR