Ne vous attendez pas à de nouveaux Mac Intel

Christophe Laporte |

Cela parait évident, mais cela va mieux en le disant : ne comptez pas sur de nouveaux Mac Intel à l'avenir. Dans l'interview donnée à Ars Technica où il est également question de la prise en charge de Windows sur les Mac M1, Greg Joswiak a répété cette évidence : l’avenir du Mac passe par les puces Apple Silicon.

La stratégie est claire. Apple a sorti une première puce d’une longue lignée, dont l’objectif était de répondre aux besoins spécifiques des MacBook Air et des MacBook Pro. Au vu des différents benchmarks publiés depuis le début de la semaine, on peut dire que l’objectif est plus que rempli. Les responsables d’Apple ont sous-entendu que d’autres puces sont en cours d’élaboration pour répondre aux besoins des autres ordinateurs de la gamme.

Si cette transition doit durer deux ans, il ne faut pas s’attendre à des changements concernant la gamme Mac Intel. C’est en tout cas ce qu’a sous-entendu le responsable marketing d’Apple. Rappelons que lors du passage à Intel, la firme de Cupertino n’avait plus touché à sa gamme d’ordinateurs PowerPC à partir du moment où elle avait sorti son premier Mac équipé d’un processeur Intel. Au mieux, si la transition traine en longueur, Apple proposera de nouvelles options sur ces machines. Et c’est très hypothétique. Apple n’a aucun scrupule à proposer des machines pendant des années entières sans les faire évoluer. L’iMac Pro en est la parfaite incarnation !

Enfin, si Apple donne l’impression de vouloir relancer le Mac sur le marché de l'éducation, avec un MacBook Air à 799 $, il ne faut pas s’attendre à ce qu’Apple se lance dans une guerre tarifaire sans précédent avec sa nouvelle puce. Le pas cher c’est pour les autres, a indiqué en substance le successeur de Phil Schiller indiquant qu’Apple n’avait qu’un objectif : faire de meilleurs produits.

On ne serait pas étonné au contraire que le prix des Mac augmente un peu l’année prochaine. Le MacBook Pro 14”, attendu de longue date, pourrait embarquer des innovations assez couteuses comme un écran mini-LED, laquelle pourrait d’ailleurs améliorer encore son autonomie. Si à cela, on ajoute des fonctionnalités comme la prise en charge de la 5G ou l’arrivée de Face ID…

Tags
avatar Sindanárië | 

@iphone5stiti

Pareil.

En plus c’est un appareil destiné à être plus mobile et autonome qu’un laptop. C’est donc au contraire un non sens un iPad sans equipment cellulaire.

avatar YetOneOtherGit | 

@Sindanárië

"C’est donc au contraire un non sens un iPad sans equipment cellulaire."

Beaucoup d’usages des tablettes restent domestiques il ne faut pas l’oublier.

Cela reste même le type d’usage dominant.

avatar gwen | 

@marc-5

J’attends avec impatience un Mac cellulaire. Aujourd’hui mon iPad me suit partout grâce à ses possibilités de connexion instantanées.

avatar raoolito | 

@Maickeul

c’est meme certain que cette option va arrive rau moins sur les portables. Et je serais client d’ailleurs.

avatar BastienGSHC | 

@Maickeul

Perso je trouve cela intéressant, je suis photographe de presse et je dois envoyer rapidement mes photos sur les serveurs des clients. Avoir la connexion directement sur le mac serait un avantage mais après je suis tout à fait d’accord que cela n’intéresse pas forcément tout le monde.

avatar bambou55 | 

@BastienGSHC

👍

avatar pocketalex | 

@Maickeul

"Je ne vois pas l intérêt d’intégrer la 4 ou 5G dans les macs sachant que l’on peut faire du partage de connexion. Cela me semble un peu superflu non?"

J'avais le même discours que toi, longtemps

Et puis, j'ai acheté mon dernier iPad, l'iPad Pro 2020, avec l'option 4G

Conclusion : impossible pour moi de revenir en arrière, le confort apporté est bien trop important.

avatar abioninho | 

@Maickeul

Réfléchis alors. Et pourquoi d’autres constructeurs le font ? Et que ça se vend ?

avatar MKO | 

Ils vont sortir un MacBook pro14 en plus du 13p ?
Perso j’attends que la gamme soit un peu plus étoffée pour choisir mon mac en remplacement de mon modèle 15p 2015. Un 14p m’irait bien
Ils faudraient qu’ils speedent pour changer la game pas envie d’attendre deux ans...

avatar CostaDelSol | 

Je garde mon MBP 13 de 2015 tant qu’il n’y a pas de modèle 14. Tout ce que j’espère, c’est que si ça utilise une dalle MiniLED, que ça ne me donne pas des migraines de fou comme des écrans Dell récent que j’ai eu au boulot, obligé de garder les vieux modèles pour ne plus du tout avoir de maux de tête.

avatar taxtax | 

@CostaDelSol

Pourquoi, quel effet nocif ça a le mini LED sur la perception de l'écran ?

avatar pocketalex | 

Le UP3221Q ?

avatar fousfous | 

Pourtant avec les économies que permet la puce M1, on aurait soit pu avoir une baisse de prix, soit plus de fonctionnalités au même prix.

avatar MarcMame | 

@fousfous

"Pourtant avec les économies que permet la puce M1, on aurait soit pu avoir une baisse de prix, soit plus de fonctionnalités au même prix."

Toutafé. Ce qui prouve bien que contrairement à ce qu’affirme MacG, Apple ne cherche pas à faire de meilleurs machines mais à augmenter sa marge brut, toujours et encore.
Les précédents n’ont visiblement pas été acquis.

avatar kinon | 

@MarcMame

MacG n'affirme rien de ce genre.

"Le pas cher c’est pour les autres, a indiqué en substance le successeur de Phil Schiller indiquant qu’Apple n’avait qu’un objectif : faire de meilleurs produits."

avatar MarcMame | 

@kinon

C’est vrai c’est une citation de Greg.

avatar marenostrum | 

l'économie n'est que la marge de Intel. sinon l'autre partie sera pareil, les salaires du personnel (leur ingénieurs, etc) et la fabrication des puces par des étrangers. ils vont pas payer moins que Intel, sauf la marge de Intel appartient à Apple désormais.

avatar Sgt. Pepper | 

@fousfous

Et Rosetta 2 et tout l’énorme travail pour arriver à ce résultat,
Apple l’a trouvé par terre?

avatar IceWizard | 

@Sgt. Pepper

« Et Rosetta 2 et tout l’énorme travail pour arriver à ce résultat,
Apple l’a trouvé par terre? »

Presque. C’est une histoire trop compliquée à raconter ici, mais sache qu’elle fait intervenir un vieux Mac avec Rosetta 1, un chat, 5 mètres de ruban violet, une table à repasser, une vieille maison sudiste, un kebab et un éclair pendant un violent orage.

avatar Peucit | 

@fousfous

Il y a bien une baisse de prix sur tous les modèles remplacés. Entre 50 et 100€. Donc une partie de l’économie technique a été répercuté sur le prix de vente. Et pour les fonctionnalités : bon en avant des performances, de l’autonomie, du silence ...

avatar fousfous | 

@Peucit

Ah bon une baisse des prix? Pourtant j'ai l'impression que les prix sont resté les même quand on compare à RAM et stockage équivalent. J'ai raté quelque chose?

avatar pocketalex | 

@fousfous

"Pourtant avec les économies que permet la puce M1, on aurait soit pu avoir une baisse de prix, soit plus de fonctionnalités au même prix."

D'après les benchs et les tests utilisateurs, le M1 talonne un bon core i7 voire même un core i9 ... pour le prix d'un MBA

On a plus de puissance pour le même prix, c'est quasiment du jamais vu dans l'histoire de l'informatique, qui plus est de l'informatique récente biberonnée aux saut en puissance de 2 à 5%, mais non, toi tu es pas content

Par ailleurs, tu es jamais content

avatar fousfous | 

@pocketalex

Parce qu'il n'y a pas que la puissance qui compte.
Mais bon pour certains un ordinateur c'est juste un bench.

avatar Theteddyjay | 

@fousfous

C’est le cas ... + puissant au même prix.
Indirectement c’est donc moins cher

avatar malcolmZ07 | 

Je sais plus où j'ai lu qu'Apple économiseras potententiellment 2,5 milliards par an grâce au passage au M1.
En espérant qu'il répercute à un moment ses coûts sur des mac avec nouveaux design et téchnolige d'écran...
le M1 les revient à $50/p tandis que chez intel on est autour de $200 - 500 , sans compter les Xeon

Pages

CONNEXION UTILISATEUR