Le MacBook, la machine la plus sexy d’Apple depuis longtemps

Christophe Laporte |

À mon tour, j’ai pu utiliser quelques jours le nouveau MacBook d’Apple. Pendant un long week-end, j’ai fait joujou avec le modèle entrée de gamme dans sa finition or, sans doute la moins réussie des trois en ce qui me concerne.

En matière de portables, j’ai toujours eu une préférence pour les formats 12/13”. D’ailleurs, ces dernières années, mes machines principales ont été soit des MacBook Air 13” soit des MacBook Pro 13”. Alors, forcément cette nouvelle machine ne me laissait pas indifférent.

Incontestablement, ce MacBook ne peut pas plaire à tout le monde. Il s’agit d’une machine foncièrement clivante, Apple ne s’étant pas retenue de faire des choix radicaux : un processeur poussif, un seul port de connexion et un prix assez salé pour reprendre les principaux griefs qui lui sont adressés.

Une prise en main difficile

Ces défauts, on les constate surtout au début. La phase d’installation est assez laborieuse : le MacBook a toutes les peines du monde à mener à bien ses premières missions : restauration des données, installation des apps via le Mac App Store, synchronisation de Dropbox et indexation Spotlight.

À première vue, on a l’impression d’avoir un veau entre les mains. Tout est d’une infinie lenteur. Ma machine n’était pas même capable à ce moment-là de lancer Safari pour afficher une page web.

Les tests de performance n’ont, il est vrai, rien d’élogieux pour le petit portable d’Apple. Mais cette simple mise en route est vraiment pénible, voire décourageante. J’ai été à deux doigts d’abandonner. Toutefois, avec OS X, il faut faire preuve de patience. Une fois que le système a fini ses différentes tâches d’optimisation, les choses rentrent progressivement dans l’ordre.

Les premières heures sont donc assez frustrantes, mais heureusement, dans la foulée, on découvre également tout ce qui fait le sel de cette machine. Je pense au clavier que j’ai maîtrisé très rapidement (je vous invite à (re)lire l’article de Nicolas sur le sujet), à la qualité de son système audio, à son écran qui est tout simplement superbe ainsi qu’au fait qu’elle soit vraiment silencieuse.

Mais la chose qui frappe en premier, c’est son poids. Lorsque je l’ai glissé pour la première fois dans mon sac, je n’avais pas l’impression de trimballer deux portables. Car j’avais également pris mon MacBook Pro 13”, au cas où…

À l’usage, cette légèreté et cette finesse sont un plus incontestable. Là où l’on rechigne à se saisir du MacBook Pro pour rechercher quelque chose, au profit de l’iPhone et l’iPad, on va beaucoup plus volontiers vers ce petit MacBook.

Cette machine m’a souvent évoqué le tout premier MacBook Air. Ce dernier était bourré de défauts, mais à l’utilisation, il était évident qu’il montrait la route à suivre pour les prochains portables estampillés d’une pomme.

image : CC BY-SA 2.0 / Wdwd - À l'époque déjà, le MacBook Air avait été raillé à cause d'une connectique que beaucoup jugeaient comme étant beaucoup trop limitée

La différence, c’est que les défauts de ce MacBook sont moins rédhibitoires que sur le tout premier MacBook Air. Si tous deux ont pour point commun d’avoir un processeur anémique, le MacBook Air ne brillait pas par la vitesse de son disque dur. Car les SSD n'y étaient pas encore généralisés. Sur l'entrée de gamme, le disque dur tournait à 4200 tr/min. Question stockage, c’était également très limité : 64 Go de SSD ou 80 Go de disque dur. Enfin, les prix étaient encore plus élevés : 1 799 $ pour débuter contre 1 299 $ pour le MacBook de base.

MacBook ou MacBook Pro ?

Lors de sa sortie, le nouveau MacBook Air ne faisait pas non plus l’unanimité. Ça ne l’a pas empêché de devenir un best-seller lorsqu’Apple a revu sa copie deux ans plus tard. On sait ensuite à quel point il a été imité par les autres constructeurs. On ne serait pas étonné que son lointain successeur connaisse pareil destin.

Voilà à quoi ressemblait le futur en 2008
Voilà à quoi ressemblait le futur en 2008

Je me souviens avoir hésité un petit moment afin de faire du premier MacBook Air ma machine principale. Même sans parler du prix, les défauts l’emportaient largement sur ses qualités. Si je devais me poser cette question aujourd’hui, j’avoue que je serais nettement plus partagé.

Je ne suis d’ailleurs pas le seul à me poser cette question. Le développeur de l’application Tweetbot, Paul Haddad, a carrément tranché en faveur du MacBook. Il a testé les nouveaux MacBook Pro 13” et MacBook et a décidé de garder ce dernier. Il reconnait bien volontiers que sur bien des points, le MacBook Pro 13” est supérieur au MacBook : il dispose de plus de ports, il est plus rapide et offre une meilleure autonomie, mais au final, c’est une machine terriblement « ennuyeuse ». Tout le contraire du MacBook.

Je partage tout à fait son point de vue. D’ailleurs, je ne me suis jamais posé la question de renouveler mon MacBook Pro 13” qui a quelques générations de retard, alors qu’elle m’a effleuré l’esprit (et c’est un euphémisme) pour le MacBook.

La question de la puissance est souvent mise en avant par les personnes qui regardent le MacBook sans avoir réfléchi à l'utilisation qu'elles en feront. Incontestablement, ce nouveau Mac est moins rapide que mon MacBook Pro. Mais ai-je besoin de toute cette puissance alors que la plupart du temps, je suis loin de pousser mon ordinateur dans ses ultimes retranchements ? Mon utilisation se résume à de l’internet, de la bureautique et un tout petit peu de virtualisation. Certes, les choses se feront un peu moins vite, mais cela n’a rien d’éliminatoire.

D’ailleurs pour en revenir à notre article du week-end sur le sujet, où l'on faisait entrer Windows dans la danse, le problème n’est pas tant la puissance des différents composants dans nos ordinateurs que l’exploitation à 100 % de leur potentiel par le système d’exploitation.

Dans le cas de mon utilisation, le principal problème viendrait sans doute de son port unique. À vrai dire, il ne me pose pas plus de souci que cela. Après tout, je n’utilise que deux connecteurs sur mon MacBook : MagSafe pour l’alimentation et Thunderbolt pour le relier à un écran externe.

L'adaptateur multifonction géant du MacBook

Le vrai souci, c’est qu’Apple offre (pour le moment ?) seulement un adaptateur HDMI pour brancher un écran externe. Il est quand même incroyable de pouvoir lui brancher un écran Dell et pas un écran Apple. Le souci avec l'HDMI, c’est que la qualité d’affichage est souvent assez aléatoire. Pour l’avoir vérifié sur trois écrans différents, il n’y a que sur un seul que la qualité d’image était irréprochable. La prochaine génération corrigera probablement le tir.

En attendant, dans l’esprit d’Apple, le MacBook est le pendant idéal à l’iMac Retina. Deux ordinateurs qui sont très élégants, mais qui coûtent également très cher. Le ticket d’entrée pour ce duo gagnant démarre à 4 048 €. Une paille !

L'iPad Pro aurait également un écran de 12 pouces
L'iPad Pro aurait également un écran de 12 pouces

Une dernière petite chose : si l’iPad Pro voit effectivement le jour à la rentrée, je suis très curieux de voir quels seront les positionnements de ces deux appareils, qui seront à la fois si proches et si différents.

Tags
avatar Pierre H | 

D'où c'est un mythe ?
Premier Titanium: soufflante permanente, charnière qui casse, lecteur uniquement de DVD (de mémoire), dès la seconde version c'était déjà mieux. Le look était là dès la v1.
Premier iPhone: pas de 3G (alors que tous les autres smartphones faisait déjà de la 3G), pas d'app car Steve avait imposé les webapps, et autonomie terrible. Mais c'était le premier.
Premier iPad: lourd, épais, qui chauffe. Mais la aussi c'était le premier.
Premier Macbook Air: disque dur d'iPod, fragile, cher.
Premier MacBook Air 11": pas de clavier rétro éclairé, processeur faiblard, mais déjà le look.

Je vais pas remonter dans toute l'histoire Apple, mais la v1 pas au top, c'est quasi systématique...

avatar Boud | 

C'est un mythe dans le sens ou des V1 ont très bien fonctionné.

C'est aussi un mythe de penser que les versions précédentes sont nécessairement mieux.

Quand on voit l'évolution de l'iphone, pour ma part il a fallu attendre non pas un iphone mais un iOS potable (iOS7).

De même pour l'ipad, le problème n'est pas le matériel mais bien le logiciel.

De même pour macbook, il est possible de penser que l'OS n'est adapté à ce type de machine, ce qui en soit ne serai pas une nouveauté.

avatar patrick86 | 

"Je vais pas remonter dans toute l'histoire Apple, mais la v1 pas au top, c'est quasi systématique..."

Comparées aux v3, les v2 n'ont jamais été au top non plus.
Tout comme les v3 comparées aux v4…
Et ainsi de suite.

J'attend toujours la v42.

avatar Khefin | 

J’ai acheté le 1er Mac mini, le 1er MacBook. Ils fonctionnent toujours. Idem pour le 1er MBPr (encore heureux !). Je ne regrette aucun de ces achats. Donc le mythe de la V1 chez Apple, bof.

Un certain nombre de testeurs trouvent ce MBr tout à fait satisfaisant et suffisant pour la majorité des tâches qu’ils leur donnent à faire. Tout le monde ne passe pas son temps à éditer des vidéos en 4K.
Pour ça, le MBP est bien plus adapté.

avatar fluxus | 

Bon faut qu'ils se depechent de sortir la V2 car c'est vraiment le portable de mes rêves, mais ce processeur à 2 balles, c'est juste pas possible.

avatar oomu | 

avez vous testé et donné sa chance au intel core M ?

oui il ne peut pas donner l'équivalent du XEON E5 dans la durée (maintenir son niveau de performance pendant des dizaines de minutes)

mais en burst, ce qui est un usage courant, par "à coup" (ouverture d'apps, rendu de page web, de documents), il donne l'équivalent des cpus du macbook air.

Notons que c'est l'écran de 12" qui va restreindre le plus le genre d'usage que vous allez faire avec cette machine.

Enfin, y a ptet des gens qui veulent faire de la colorimétrie et régler les algorithmes de compressions H265 dans un écran de 12" chez un client et le intel core M c'est pas ça en effet. qui sait ?

Mais j'ai du mal à croire que c'était aussi ça l'usage du macbook air.

avatar Un Type Vrai | 

"Notons que c'est l'écran de 12" qui va restreindre le plus le genre d'usage que vous allez faire avec cette machine."

Non.

avatar poco | 

Hé Oh! les geeks, faudrait arrêt de se tripoter devant vos ordinateurs qui sont si sexy et si anémiques.

Faut sortir c'est le printemps et les jeunes filles non anémiques sont en fleur!

avatar oomu | 

elles ont des macbook ?

avatar Pierre H | 

Si elles sont pas anémiques, alors elles sont obèses ? C'est moins sexy pour sûr...

avatar Chanteloux | 

C'est le comble..... Un MacBook ... sexy! Depuis l'AppleWatch, la planète Mac dérape... Même MacGé!

avatar oomu | 

faut dire que le premier iMac était déjà sexy

si bombé, si roooond... si dalmatien ! si power flower !!

avatar Un Type Vrai | 

Le premier iMac était blue, Bondy Blue

avatar Ebelh | 

La différence entre le lancement du MacBook Air et de ce MacBook est que la finesse d'un air a l'époque tranchait totalement avec ce qui se faisait.
Ce MacBook est juste plus fin que l'air mais sa finesse supplémentaire est un peu gadget en comparaison à un air qui n'est pas si loin.

Pour le reste effectivement la connectique du air était raillée (surtout l'absence de superdrive), mais je trouve l'absence d'USB sans adaptateur totalement ahurissante.... Autant entre un CD a l'époque du air et un USB le choix me semblait judicieux, autant l'absence de support physique au profit du cloud me semble hasardeuse pour un ordinateur a part entière, et justement transportable (transfert de documents entre deux ordis, oups). Le cloud c'est bien pour des smartphones ou des tablettes qui ne peuvent recevoir de connecteur physique. Pour un Mac....

avatar Pommeduverger | 

@Ebelh :

Mais il a de l'USB ... L'USB de demain en faite un jour ça deviendra probablement la norme et l'usb traditionnel disparaîtra mais ça sera lent.

avatar Un Type Vrai | 

Un jour le firewire deviendra la norme

Un jour le Thunderbold deviendra la norme

Un jour le Wifi deviendra la norme

Un jour la télécommande infra rouge deviendra la norme

Un jour le DVDRam deviendra la norme

Vous en avez pas marre de vivre aujourd'hui avec des machines qui attendent demain ?

Un jour ce MB ne lira plus les vidéo sur internet (et ça arrivera AVANT que le MBA ne les lise plus).
Un jour ce MB aura un port cassé (et ce sera une réparation trop importante et incontournable)

Et déjà aujourd'hui, si ont veut lire un divx avec Quicktime X, on attend combien de temps son "réencodage" en mp4 ? Inutile d'espérer que l'usage d'un ordinateur s'améliore demain... L'usage se dégrade TOUJOURS avec le temps. (pour les ordinateurs)

avatar patrick86 | 

"Et déjà aujourd'hui, si ont veut lire un divx avec Quicktime X, on attend combien de temps son "réencodage" en mp4 ?"

MPlayerX ou VLC sont vos amis.

avatar oomu | 

usb-C devrait vite se répandre dans l'industrie.

il est appelé à devenir le connecteur quasi universel pour les mobiles, les écrans, les ordis de bureau, etc.

Apple fait juste son Apple à faire avant tout le monde.

je ne pense pas que ça va être "lent", le changement, une affaire de quelques années.

-
"autant l'absence de support physique au profit du cloud "

ce macbook a + de stockage que n'a eu le macbook air a son lancement (et même en entrée de gamme maintenant)

c'est un fantasme d'y voir une sorte de consécration du cloud quand il y a dedans 256Go de stockage RAPIDE.

et vous n'êtes pas censés garder cet ordi branché au secteur en permanence.

avatar Ebelh | 

@oomu :
Je parlais du support physique via USB et non via le stockage interne.
Et encore les capacités ne sont pas énormes compte tenu des fichiers/logiciels d'aujourd'hui....

C'est bien beau l'USB-C mais il n'est pour le moment un standard que chez Apple et peu pratique.

Quand au fait que nous ne soyons pas obligé de charger le MacBook en permanence.... Peu importe puisque dans tous les cas pour la moindre connection usb a ce jour on doit brancher l'adaptateur qui sert à charger en même temps.

avatar Chanteloux | 

Aille! Ouille! Tim, enlève ta bague!
C'est pas ma bague, Yve, c'est mon AppleWatch!

avatar jmg600 | 

Le hdd du MacBook Air n'était pas un 4000t ?

avatar oomu | 

5400.

avatar jazz678 | 

@oomu :
Petite suggestion: remettre le pseudo de la personne a qui tu réponds
Surtout quand tu fais des commentaires pertinents ;0)

avatar Un Type Vrai | 

4200

avatar TotOOntHeMooN | 

Pour l'avoir testé une bonne demi-heure, la course très courte du clavier fait vite mal au bout des doigts... Ce n'est pas Sexy, c'est SM !

Pages

CONNEXION UTILISATEUR