Jamf accueille la concurrence d'Apple Business Essentials avec le sourire

Mickaël Bazoge |

Avec le lancement de sa nouvelle offre Apple Business Essentials ce mercredi, le constructeur a mis les pieds dans un secteur potentiellement très fructueux, celui de la gestion de flotte et des services pour les entreprises. Ce faisant, la Pomme marche clairement sur les platebandes de Jamf, un des leaders de ce marché qui s'est justement spécialisé dans le déploiement d'appareils Apple.

Dean Hager, le CEO de Jamf fait contre mauvaise fortune bon cœur : « Quand Apple innove, Jamf le célèbre », déclare-t-il à Computerworld. « Nous pensons que cette annonce [d'Apple] est une bonne nouvelle et offre à Jamf une superbe opportunité ». Il est vrai que le lancement de cette solution pour les PME, et le rouleau compresseur marketing d'Apple qui va avec, va mettre le projecteur sur les besoins de gestion de multiples appareils en entreprise.

Certaines d'entre elles iront vers Apple, mais d'autres se tourneront peut-être davantage vers Jamf, dont les propositions peuvent se montrer plus souples et plus complètes. Jamf ne manque d'ailleurs pas d'activité et a annoncé de solides résultats pour son troisième trimestre (chiffre d'affaires en hausse de 36%). Malgré tout, l'action du groupe a plongé de 34% cette semaine…


avatar fornorst | 

Je suis d’ailleurs vraiment étonné de ne jamais avoir trouvé de solution Open Source bien packagée pour ce type de besoin. Visiblement, tout passe par des API Apple et quelques échanges de certificat. Rien de bien fou à mettre en place donc. J’ai raté quelque chose ?

avatar dodomu | 

@fornorst

Peut être qu’il est nécessaire d’avoir des certificats signés par Apple elle même, et qu’elle interdit les solutions open source ?

Ou, peut-être plus probable, il n’y a pas de besoin de solution de ce type pour des entreprises ou particuliers dans le domaine de l’open source, ce qui explique pourquoi personne ne s’y lance…

Une autre possibilité encore pourrait être que ce type d’activité nécessite une support à long terme de l’outil, ce qui impose d’avoir une société capable de s’engager dans des contrats de support avec d’autres entreprises. Ce que peu de gens semblent être prêt à faire, vu le peu de sociétés aujourd’hui engagées dans un modèle de fourniture de support sur des logiciels open source.

Le marché doit aussi être bien rempli, il faudrait avoir un vrai facteur différenciant pour attirer des clients, et le caractère open source ne le sera pas pour la majorité des entreprises…

avatar nmo | 

Il n’y a pas de freins volontaires à l’existence de MDM open sources pour gérer des terminaux Apple. Du mois autres que les habituelles questions du financement, du modèle économique, etc.

Et il en existe au moins un : MicroMDM. Mais il n’est pas complet et tout se fait en ligne de commande.

avatar fornorst | 

@nmo

Oui j’ai vu microMDM mais je suis étonné qu’il n’existe pas de solution plus simple avec une interface web. Il doit y avoir des milliers de « petites » entreprises qui pourraient en avoir besoin et plein de très grosses scaleups ont du créer ça en interne pour leurs propres besoins.

avatar nmo | 

@fornorst

“Il doit y avoir des milliers de « petites » entreprises qui pourraient en avoir besoin”

La plupart des TPE ont plus intérêt à utiliser des solutions en Cloud, qui au final sont nettement moins chères que de maintenir un un MDM on-premise avec le même niveau de fiabilité et de haute disponibilité. En plus certains acteurs du marché ont des tarifs très bas, voire nuls en dessous d’un certain nombre d’appareils.

“et plein de très grosses scaleups ont du créer ça en interne pour leurs propres besoins”

Heu, je serais curieux de voir des exemples de MDM/UEM custom développés en interne. Quand bien même certaines entreprises ne peuvent pas en raisons de certaines contraintes, ou ne veulent pas utiliser un MDM en cloud, plusieurs sont disponibles en version On-Premise (Jamf Pro ou VMware Workspace ONE, par exemple).

Ce qu’on constate dans ce domaine, c’est que des outils sont développés quand il y a des part de marché à prendre, ou quand il y a un besoin non adressé par l’existent. Par exemple quand Disney a développé Munki (qui est open source et est l’un des outils les plus utilisés pour le déploiement d’apps sur macOS), c’était pour combler un manque.

avatar evangelion-007 | 

Leur solution doit se baser sur Fleetsmith (acquis l’année dernière), qui était spécialisé dans le MDM.

Apres, pour avoir configuré Apple Business, je trouvais ça bizarre qu’il n’ai pas de solution clé en main..

avatar bibi81 | 

Dean Hager, le CEO de Jamf ... déclare ... « Nous pensons que cette annonce [d'Apple] est une bonne nouvelle et offre à Jamf une superbe opportunité ».

Il ne faut pas trop qu'il s'emballe, Apple n'aime pas la concurrence et il n'est pas à l'abri d'une nouvelle règle qui lui interdise purement et simplement de proposer ses solutions à l'avenir.

avatar nmo | 

Apple n’a aucun intérêt et certainement aucune volonté de tuer la concurrence sur le marché des solutions MDM/UEM. Elle sait très bien l’importance de ces différents acteurs dans le succès du Mac en entreprise.

L’objectif ici est de faciliter l’accès à ces outils pour les PME et donc au passage à faciliter l’adoption des produits Apple dans les entreprises qui ne l’ont pas déjà fait.

avatar YetOneOtherGit | 

@nmo

"Apple n’a aucun intérêt et certainement aucune volonté de tuer la concurrence sur le marché des solutions MDM/UEM. Elle sait très bien l’importance de ces différents acteurs dans le succès du Mac en entreprise.
L’objectif ici est de faciliter l’accès à ces outils pour les PME et donc au passage à faciliter l’adoption des produits Apple dans les entreprises qui ne l’ont pas déjà fait. "

Évidemment si tu utilises ton cerveau pour penser au lieu de tes viscères c’est plus facile de ne pas dire de bêtises 👍👏🖖

avatar YetOneOtherGit | 

@bibi81

"Il ne faut pas trop qu'il s'emballe, Apple n'aime pas la concurrence et il n'est pas à l'abri d'une nouvelle règle qui lui interdise purement et simplement de proposer ses solutions à l'avenir."

Et n’oublions pas que TC se beigne chaque jour dans du sang de vierge 🤪🤪🤪

L’enjeu d’Apple et de continuer à faire croire les flottes de produits Apple en entreprise strictement aucun intérêt pour eux à tuer les offres de MDM tierces.

Les procès d’intention primaire sans réfléchir un instant… 🙄🙄🙄

avatar DidTrebor | 

@YetOneOtherGit

"Et n’oublions pas que TC se beigne chaque jour dans du sang de vierge 🤪🤪🤪"

Ha...? Il se fait ça lui-même, ou ce sont les vierges qui lui tapent dessus ?

avatar YetOneOtherGit | 

@DidTrebor

"Ha...? Il se fait ça lui-même, ou ce sont les vierges qui lui tapent dessus ?"

🤣🤣🤣😉

avatar nmo | 

Bof. Je ne suis même pas certains que Jamf soit le plus concerné par cette nouvelle concurrence. On a déjà plusieurs concurrents sur le marché, moins chers que Jamf Pro et beaucoup plus complets que Jamf Now.

Une liste non exhaustive des MDM sur le marché (section Management Suite) https://krypted.com/mac-os-x/the-apple-toolchain/

avatar melaure | 

@nmo

Je ne suis pas sur que jamf et ses concurrents soient beaucoup affectés par cette nouvelle. Tout le monde sait très bien comment Apple traite les pros, et ce sont des décennies de coup de hache dans le dos pour les entreprises …

Deja qu’Apple soit capable de fournir un vrai support sur site, car c’est une honte de faire venir des pros en Apple Store pour une panne matèrielle.

Il vaut mieux se tourner vers de vraies boites de service/éditeurs, car vous n’avez aucune certitude que dans 5 ans Apple arrête tout brutalement et le passé façon XServe ne peut pas donner confiance …

avatar YetOneOtherGit | 

@melaure

"Je ne suis pas sur que jamf et ses concurrents soient beaucoup affectés par cette nouvelle. Tout le monde sait très bien comment Apple traite les pros, et ce sont des décennies de coup de hache dans le dos pour les entreprises … "

Tu confonds indépendants de secteur en difficulté et entreprises majeures de l’économie.

Apple ne cesse de voir croître sa pénétration chez les fortune 500 et l’existence de parc conséquents.

Il n’y a jamais eu autant de Mac en entreprises qu’aujourd’hui et ce dans d’impressionnantes proportions par rapport à l’âge d’or du Mac se tes fantasmes.

Le secteur professionnel ce n’est nullement le microcosme du Digital Media Creation, les independents, les TPE…

Les évolutions de l’informatique professionnelles dont le passage massif des progiciels sur des technologies Web ont ouvert un vaste champ des possibles au Mac.

Et ce n’est pas quelque chose qui débute aujourd’hui, mais une réalité qui ne cesse de croître.

Encore un très beau succès à porter au crédit de TC 👏👏

avatar YetOneOtherGit | 

@melaure

"Il vaut mieux se tourner vers de vraies boites de service/éditeurs, car vous n’avez aucune certitude que dans 5 ans Apple arrête tout brutalement et le passé façon XServe ne peut pas donner confiance …"

Comparaison n’est pas raison.

Strictement rien à voir avec la stratégie douteuse sur les serveurs qui n’a jamais rencontré de succès.

Les flottes conséquentes de Mac en entreprise sont deja une réalité hautement profitable pour Apple nullement une tentative douteuse.

A voir le futur dans le rétroviseur douteux de ses rancœurs on s’aveugle.

avatar melaure | 

Evidement je parle d'un point de vue professionnel (c'est mon métier le service IT, depuis 25 ans). Mais j'aimerais que ce soient des pros qui me répondent pour une fois.

Et je suis passé par suffisamment de DSI de grandes entreprises ou institutions (sauf IBM bien sur, et je ne fais pas dans la TPE) pour savoir que la confiance en Apple ne vole pas encore bien haut (on est pas aux US ici !) Et donc avec une présence du Mac dans ces grandes structures qui est quasi inexistante ... dans ma dernière mission je n'ai même pas le droit de sortir mon MBP du sac, c'est tout dire ...

avatar YetOneOtherGit | 

@melaure

"Evidement je parle d'un point de vue professionnel (c'est mon métier le service IT, depuis 25 ans). "

L’argument d’autorité foireux par excellence. 🤣🤣🤣

Tu peux parfaitement être d’une grande médiocrité dans ton métier et l’exercer en tâcheron de bas niveau depuis 25 ans.

Seul compte ce que tu es capable de produire comme analyse sur les enjeux IT dépassant la trivialité primaire.

Donc offre des analyses étayées et construite montrant un professionnel de haut niveau expérimenté comprenant les enjeux de son industrie plutôt que de te draper dans je ne sais quelle autorité hautement discutable 😎

De ce que montre ton œuvre en ces lieux je vois un mec aigri ayant une vision superficielle primaire des enjeux et incapable de monter en abstraction 😎

avatar YetOneOtherGit | 

@melaure

"J'aimerais que ce soient des pros qui me répondent pour une fois. "

Ta vision des « pros » c’est à dire un microcosme de pousses mégots essayant tant bien que mal de faire survivre leur petite boutique sans rien comprendre au business 🙂

Je constate que tu as édité pour enlever ton habituel et ridicule recours au terme creux de fanboy te permettant sans effort de stigmatiser ceux qui ne partagent pas tes visions primaires 😎

Il te reste quand même bobo comme outil brillant d’analyse.

avatar YetOneOtherGit | 

@melaure

"Et je suis passé par suffisamment de DSI de grandes entreprises ou institutions (sauf IBM bien sur, et je ne fais pas dans la TPE) pour savoir que la confiance en Apple ne vole pas encore bien haut"

Yep comme tu ne sais que regarder l’avenir dans un rétroviseur tu ne vois pas ce dont j’ai parlé ici plusieurs fois : l’arrivée à des postes à responsabilité de décideurs qui ne sont pas marqué par la débile guerre MS vs Apple aussi crétine et aveuglante dans les deux cas.

Tu vis dans une vision du monde informatique et de ton amour déçu pour Apple qui est tout simplement d’un autre temps.

Tout dans tes propos sent systématiquement la naphtaline et la nostalgie d’un âge d’or perdu où tu as sans doute réussi à t’épanouir.

Notre monde n’est pas celui de tes fantasmes nostalgiques qui sont de lourdes œillères et sans doute des boulets te condamnant à devenir de plus en plus obsolètes avec un mind-set daté et inadapté à l’époque 😎

avatar YetOneOtherGit | 

@melaure

"Et donc avec une présence du Mac dans ces grandes structures qui est inexistante"

Affirmation à l’emporte-pièce pièces péremptoires qui va à l’encontre des réalités objectives.

Apple est présent chez toutes les entreprises du fortune 500 avec ses Mac et les flottes conséquentes ne son plus rare aujourd’hui.

C’est un fait qui va à l’encontre de tes fantasmes et plus encore de tes rancoeur de voir le Mac réussir comme jamais sous TC alors qu’Apple ne fait qu’aller à l’encontre de ce que tu imagines être bien avec tes visions d’un autre temps.

Tu es simplement absolument inadapté aux réalités du temps et l’accumulation de tes lourdes erreurs de jugement et de prédiction ici devrait t’alerter sur ton incapacité professionnelle à comprendre l’époque et ses réalités 😎

avatar YetOneOtherGit | 

@melaure

"dans ma dernière mission je n'ai même pas le droit de sortir mon MBP du sac, c'est tout dire ..."

C’est ne rien dire, comme beaucoup tu tires des conclusions de portée générale du petit horizon gravitant autour de ton nombril 😄

Et les réalités chiffrés contredisent comme toujours tes sensations étriquées 😄

avatar YetOneOtherGit | 

@melaure

"Mais j'aimerais que ce soient des pros qui me répondent pour une fois. "

Et pour information il y a de grandes chances que je facture mes services professionnels aux acteurs de l’industrie à des niveaux que tu ne peux même espérer puisque tu veux donner dans l’argument d’autorité foireux 🤑

Mais évidemment je ne suis pas un « pro » dans le sens de tes fantasmes c-à-d un technicien bas de plafond ne comprenant rien aux business de l’industrie dans laquelle il effectue ses tâches 😈

avatar YetOneOtherGit | 

@melaure

Et au final c’est toujours un bonheur de te voir conforter aux réussites du Mac, d’Apple et de TC qui toutes reposent sur ce que tu condamne.

Quant à la place d’Apple chez les grands comptes tu te trompes totalement en niant les réalités du présent et tu te trompes encore plus lourdement quant à l’avenir.

Je le répète on ne comprend pas l’avenir en regardant un passé de plus en plus lointain dans un rétroviseur.

Toutes les évolutions majeures des profondes évolutions de l’informatique professionnelles sur le poste client, qui comme toujours sont initiées aux USA, vont dans le sens des intérêts d’Apple et vers l’explosion de tes certitudes datées sur des réalités déjà obsolètes.

avatar melaure | 

Merci de m'avoir bien fait rire le fanboy avec tes N messages ... si tu passes tes journées(et nuits) ici à pondre du bullshit, c'est bien parce que tu n'as rien à faire de ta vie ... si tu étais compétent en quoi que ce soit tu aurais du boulot ! (tu crois que j'ai le temps de poster 600 messages par jour pour venir contester chacune des tes idioties ?)

Ensuite je ne te permet pas de remettre en cause mes compétences professionnelles qui sont assez larges entre l'admin et le dev (en particulier dans le monde Unix) et sur pas mal de comptes. Contrairement à toi je suis un pro et je passe mes journées à bosser dans le monde REEL de l'entreprise, pas dans ton petit monde virtuel que tu ponds à longueur de journées ici ... je ne vis pas dans un monde obsolète, je vis sur le terrain, et je connais bien les DSI ! Et je suis désolé mais le monde informatique réel d'AUJOURD'HUI est largement MICROSOFT coté poste de travail, Linux/AIX/HPUX coté serveur, Apple est invisible ! Tu vas comprendre un jour ???

Continue à rêver de ce qui n'existe pas si tu veux, mais arrête de polluer ce site de tes délires.

avatar YetOneOtherGit | 

@melaure

"Merci de m'avoir bien fait rire le fanboy avec tes N messages ... si tu passes tes journées(et nuits) ici à pondre du bullshit, c'est bien parce que tu n'as rien à faire de ta vie ... si tu étais compétent en quoi que ce soit tu aurais du boulot ! (tu crois que j'ai le temps de poster 600 messages par jour pour venir contester chacune des tes idioties ?)"

Merveilleuse analyse à la Menie Grégoire 👏👏👏

Ton systématisme à te tromper sur toutes tes analyses est remarquable 👍

avatar YetOneOtherGit | 

@melaure

"Ensuite je ne te permet pas de remettre en cause mes compétences professionnelles qui sont assez larges entre l'admin et le dev (en particulier dans le monde Unix) et sur pas mal de comptes. "

Je remets en cause ton argument d’autorité ridicule et ce que tu montre de tes capacités ici, rien de plus.

Si tu veux que tes propos soient mieux jugé : monte le niveau 🤓

Quand à ce permettre venant d’une personne osant à peut près tous les délires me concernant et n’hésitant jamais à traîner dans la boue les décideurs de l’industrie… que dire ?

avatar YetOneOtherGit | 

@melaure

"Contrairement à toi je suis un pro et je passe mes journées à bosser dans le monde REEL de l'entreprise, pas dans ton petit monde virtuel que tu ponds à longueur de journées ici ... je ne vis pas dans un monde obsolète, je vis sur le terrain, et je connais bien les DSI ! Et je suis désolé mais le monde informatique réel d'AUJOURD'HUI est largement MICROSOFT coté poste de travail, Linux/AIX/HPUX coté serveur, Apple est invisible ! Tu vas comprendre un jour ???"

Yep le monde obsolète en plein changement profond qui s’accroche à ses vieilles pratiques et qui finira comme toujours par suivre le LA initié aux USA 🤩

avatar YetOneOtherGit | 

@melaure

"Continue à rêver de ce qui n'existe pas si tu veux, mais arrête de polluer ce site de tes délires."

Nope continue à nier les transformations profondes tu temps et de réalités objectives.

Tu appartient déjà au passé mais comme les COBOLISTE tu as sans doute un avenir de niche 😋

Des modèles de ton type accroché à leur pratique et refusant le changement j’en ai tant croisé dans ma carrière et tant contribué à en faire virer des charrettes 🤑

avatar YetOneOtherGit | 

@melaure

"Ensuite je ne te permet pas de remettre en cause mes compétences professionnelles"

Je reviens sur ce point car il est vraiment délectable venant de la part d’une personne qui se permet de juger avec force et outrance régulièrement des professionnels largement reconnus par leurs pairs tel par exemple TC et Ive 🙄

Tu te permet tout mais pas touche à ta suffisance 🤩

avatar apreslapluie | 

Comment faire confiance à Apple quand on voit ce qu’ils ont fait de MacOsX Server et des Xserve ?

avatar YetOneOtherGit | 

@apreslapluie

"Comment faire confiance à Apple quand on voit ce qu’ils ont fait de MacOsX Server et des Xserve ?"

En regardant les enjeux business.

La stratégie de positionnement sur les serveurs d’Apple était une ineptie qui n’a jamais décollée.

La Apple vole au secours du succès, la croissance des Mac chez les grands comptes est déjà une réalité qu’ils cherchent à fortifier 😎

avatar vicento | 

@YetOneOtherGit

En espérant que tu ai raison. Je comprends pour ma part ceux qui doutent de la fiabilité d’Apple. Pour l’instant l’histoire donne raison à ceux qui doutent (on ne compte plus le nombre de crasses faite aux entreprises) ; mais cela peut changer si Apple voit une stratégie qui lui soit profitable sur le long terme. Si comme tu dis, le marché en volume est déjà là, alors ça devrait le faire.

avatar YetOneOtherGit | 

@vicento

"on ne compte plus le nombre de crasses faite aux entreprises"

Quel type d’entreprises ?

Tout est toujours affaire de contexte et de business 🤑

avatar YetOneOtherGit | 

@vicento

"Si comme tu dis, le marché en volume est déjà là, alors ça devrait le faire."

Tu as des flottes conséquentes de Mac dans bien des majors aujourd’hui ce qui était inimaginable il y a quelques années.

Le monde du poste client en entreprise, de ses usages et de sa gestion a profondément changé tout comme l’image d’Apple en général et particulièrement au prés des nouvelles générations de décideurs.

avatar occam | 

@YetOneOtherGit

Pacta sunt servanda.

Cette maxime vaut autant pour l’engagement moral que pour le texte du contrat lui-même. Or c’est l’engagement moral d’Apple envers ses clients qui est sujet à doute. Ou plutôt, le désengagement moral envers ceux-ci qui ne fait plus de doute. Toute parole donnée par Apple ne vaut que rebus sic stantibus. Il est donc légitime, et, du point de vue du client, vital, de poser la question de confiance.

La réponse que vous donnez, « En regardant les enjeux business », explique parfaitement l’on ne saurait se fier à Apple comme partenaire. (Nous ne vous remercierons jamais assez de l’avoir explicité avec autant de lucidité.) Tout rapport business avec Apple se ramène à une parodie du discours inaugural de JFK :
« Dont ask what Apple can do for you. Ask what you can do for Apple. »

Un client qui doit sans cesse anticiper les intérêts business de son fournisseur pour deviner, ou devancer, ses intentions, n’est plus dans une relation de client, mais de proie. Le rapport que vous tracez s’inscrit dans la topologie de l’anse prédateur-proie.

avatar YetOneOtherGit | 

@occam

"Or c’est l’engagement moral d’Apple envers ses clients qui est sujet à doute"

engagement moral ? 🤯

avatar occam | 

@YetOneOtherGit

> "engagement moral ?"

Rien que cette question, ainsi posée, ainsi positionnée, récompense largement l’effort de rédaction de ma note, alors que je n’en avais pas vraiment le temps ni l’énergie.

C’est précisément le point cardinal. Cardinal au sens premier : le point pivot, celui autour de qui tout tourne, ou tout bascule.

Il n’est pas étonnant que les économistes du XVIIIe siècle eussent si fréquemment nommé la confiance comme point cardinal, comme pivot, littéralement, de tout rapport économique, et à fortiori de toute réforme. Dès 1768, Ferdinando Galiani le pointait dans ses Dialogues sur le commerce des blés avec une circonspection digne de Machiavel. L’échec de la réforme du commerce des blés, pourtant judicieuse, de Turgot en 1774-5 montre à quel point Galiani avait bien évalué le poids de l’aspect moral et psychologique, alors que Turgot, esprit admirable par ailleurs, avait pensé pouvoir faire la part des choses.

avatar YetOneOtherGit | 

@occam

"explique parfaitement l’on ne saurait se fier à Apple comme partenaire"

Au contraire: quand un fournisseur a un réel intérêt business, une croissance de son activité et que sa stratégie est pertinente c’est la meilleure des preuves.

Comme en diplomatie il n’y a ni amis ni partenaires juste des convergences d’intérêts.

Sur les délires de la stratégie serveur, il n’y avait ni succès, ni croissance, ni pertinence raisonnable de la stratégie: il fallait absolument éviter de s’impliquer dans cette ambulance

Sur le développement actuel de l’activité grands comptes d’Apple : il y a un succès établi depuis plusieurs années, une croissance soutenue et une vision stratégique on ne peut plus pertinente: on peut raisonnablement voler au secours du succès

Mépriser les enjeux business dans une relation fournisseur est toujours une grave erreur et l’intérêt du fournisseur est toujours une clé de voûte des arbitrages éclairés.

avatar YetOneOtherGit | 

@occam

"Un client qui doit sans cesse anticiper les intérêts business de son fournisseur pour deviner, ou devancer, ses intentions, n’est plus dans une relation de client, mais de proie."

Nope c’est juste un vrai professionnel faisant des arbitrages éclairés.

Et cela ne vaut pas que sur les relations avec Apple.

L’analyse de la stratégie business d’un fournisseur est un élément clé des arbitrages et ces quelques choses qui se vend fort bien aux entreprises 🤑

C’est une vision absolument non-professionnelle de croire qu’on n’a pas à s’inquiéter du business, de la santé, de la stratégie de ses fournisseurs clé.

J’ai dans ma carrière évité bien des choix hasardeux à des entreprises que j’ai conseillé en anticipant assez bien le succès ou l’échec des offres de produits ou de services de fournisseurs potentiels, voir la pérennité commerciale de ces fournisseurs.

avatar YetOneOtherGit | 

@occam

"Le rapport que vous tracez s’inscrit dans la topologie de l’anse prédateur-proie."

Je t’apprécie beaucoup mais tu as parfois des visions assez naïves et idéalistes des réalités du monde de l’entreprise.

Il n’y a ni proie, ni prédateur… juste des intérêts convergents ou divergents et des stratégies auxquelles on croit ou pas.

C’est peut-être rude, mais ceux qui ont cédé aux sirène des XServe ont commis une vraie faute professionnelle. Et ce n’est évidemment pas un cas unique lié à Apple.

Et quand on fait un parie perdu, on l’assume (Je l’ai fait avec ma première entreprise qui avait beaucoup misée sur NeXT, sans regret au final tant l’expérience fut riche de rencontres et d’expérience)

L’anticipation et l’analyse sont les clés du professionnalisme.

avatar YetOneOtherGit | 

@occam

"Nous ne vous remercierons jamais assez de l’avoir explicité avec autant de lucidité"

C’est une tautologie qui n’a absolument rien de spécifique à Apple 😉🖖

avatar occam | 

@YetOneOtherGit

Wow, 5 posts en réponse à mes 12 lignes !
Je dois avoir touché un nerf.

Rien de ce que vous avez répondu n’est véritablement inédit, rien de ce que je voudrais rétorquer ne le serait davantage ; en gros, nous connaissons nos points de désaccord respectifs, aussi ne vais-je pas prolonger cet échange.

Je tiens cependant à préciser un seul point : l’anse prédateur-proie est un concept bio-mathématique qui remonte au moins à Vito Volterra, et dont René Thom a jadis fourni une expression topologique. L’idée, qui semblait purement qualitative et trop vague pour être heuristique, connaît un renouveau d’intérêt depuis que l’analyse des réseaux trophiques s’impose en écologie comme en économie. En examinant la topologie de tels réseaux, on se heurte à la question de leur stabilité structurelle dans ce qui est, dans le meilleur des cas, un cadre méta-stable, lui-même sujet à évolution. La stabilité de l’anse est essentielle à celle du réseau.

Il n’y a donc rien d’idéaliste dans cette description purement technique du rapport entre Apple et ses « clients », rapport de forces que vous avez eu, comme toujours, le mérite de clarifier. Il est salutaire de savoir sur quel palier de la chaîne alimentaire on se situe. Notre culture pousse le raffinement jusqu’à vouloir connaître la sauce à laquelle on va être mangé ; la méthode scientifique permet parfois de le préciser.

avatar YetOneOtherGit | 

@occam

"Wow, 5 posts en réponse à mes 12 lignes !
Je dois avoir touché un nerf."

Nope juste le plaisir de la conversation et de l’exploration des divergences dans le respect mutuel qui est un rien frustrante dans ce dispositif.

Cela donnerait de chouettes échanges IRL

Et comme toujours merci pour les références 🙏

avatar YetOneOtherGit | 

La montée en puissance du Mac dans les grandes entreprises est assez délectable quant aux réactions qu’elle produit chez ceux qui n’avaient eu de cesse que d’annoncer la mort programmée par Apple du Mac, qui considère qu’il n’est de vrais professionnels que ceux qui ont la même activité qu’eux, qui imaginent que les acteurs économiques importants sont réductible aux indépendants et aux TPE du microcosme Digital Media Creation, qu’Apple méprise ceux qu’ils croient être les « professionnels »

Au final le vrai marché professionnel se porte remarquablement bien pour la première fois dans l’histoire d’Apple qui est enfin sortie des niches économiquement marginales sans réelle perspective de croissance 😄

avatar YetOneOtherGit | 

Pour revenir sur la vision aventureuse des XServe (2002-2011)

C’est sans doute là la plus grosse erreur stratégique du retour de SJ :
- La base installée de Mac sur des structures conséquentes nécessitant des infrastructures serveurs dédié était anémique
- Le monde du serveur était en pleine phase de transformation avec des acteurs extrêmement puissants investissant massivement
- GNU\ Linux était en train de changer la donne
- La nature des infrastructures était en pleine évolution
- La culture d’Apple n’était pas adapté à ce marché aussi bien au niveau commercial que support.
- L’image d’Apple chez les décideurs IT était largement biaisé par l’héritage du clivage Mac/PC

Au final : chronique d’une mort annoncée avec de beaux produits en décalage complet avec les attentes du marché.

Apple c’est obstiné fort longtemps sur une stratégie à laquelle fort peu d’analystes croyaient.

Une double erreur stratégique et tactique qui fort heureusement a été sans conséquences grâce aux autres succès de SJ.

Il est d’ailleurs étonnant de constater que certains ici espèrent un retour d’Apple sur ce marché avec des systèmes ARM.

avatar Bigdidou | 

@YetOneOtherGit

« Il est d’ailleurs étonnant »

Pourquoi étonnant ?
En dehors de l’intérêt pour Apple et son business qui n’y est peut-être pas, tu n’en rêverait pas ?

Bon, faudrait définir les usages, mais je me demande bien ce q’app’e pourrait inventer dans ce domaine ;)
Enfin, j’aimerais voir…

avatar YetOneOtherGit | 

@Bigdidou

"Pourquoi étonnant ?"

Parce qu’il n’y a pas d’espace à conquérir en terme de marché avec un bin rapport coût/ bénéfice pour Apple.

avatar Bigdidou | 

@YetOneOtherGit

« Parce qu’il n’y a pas d’espace à conquérir en terme de marché avec un bin rapport coût/ bénéfice pour Apple »

Ah oui, étonnant du oint de vue d’Apple, oui, c’est sur.
J’avais compris que c’était la motivation du désir qui t’étonnait.

avatar YetOneOtherGit | 

@Bigdidou

"J’avais compris que c’était la motivation du désir qui t’étonnait."

A non les désirs c’est toujours respectable tant qu’on n’essaye pas d’en faire le centre des attentions du reste du monde.

A titre personnel je n’ai nul désir de voir Apple venir sur un marché où il n’ont pas grand chose à offrir que ce soit en terme de hard ou de soft.

C’est un secteur remarquablement dynamique avec suffisamment d’acteurs innovants sans espérer je ne sais quoi d’Apple.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR