Adobe MAX 2020 : une initiative pour identifier les fakes, que Photoshop simplifie comme jamais

Stéphane Moussie |

C'est aujourd'hui que démarre Adobe MAX 2020, la grande conférence d'Adobe rassemblant habituellement des milliers de créatifs de tout horizon à Los Angeles. Cette année, coronavirus oblige, Adobe a adopté la même approche qu'Apple pour la WWDC : l'événement se déroule exclusivement en ligne et il est ouvert à tous gratuitement. Jusqu'au 22 octobre vont se succéder des présentations, ateliers et discours sur le site de l'événement.

Une chose ne change pas : l'éditeur profite de la manifestation pour publier une myriade de mises à jour pour le Creative Cloud, son très fructueux écosystème logiciel sur abonnement. Et ce coup-ci, Photoshop est particulièrement gâté.

Photoshop de bureau

L'une des nouveautés de Photoshop de bureau (version 22.0) qui parlera à tout le monde est la fonction de remplacement du ciel. Comme le fait déjà Luminar 4, l'application d'Adobe s'occupe de sélectionner toute seule le ciel et de le remplacer par un autre parmi une sélection. Nous n'avons pas pu encore tester ni comparer ce remplacement automatique, mais il est censé ne pas se faire piéger par un pont ou un autre élément découpant le ciel en plusieurs parties.

Quitte à trafiquer les photos, pourquoi ne pas pouvoir retoucher d'autres éléments simplement ? C'est ce que s'est dit Adobe, qui a introduit des Neural Filters, des filtres optimisés par l'intelligence artificielle Adobe Sensei qui permettent de manipuler les couleurs d'une scène ou bien un visage juste à l'aide de curseurs.

Content Authenticity Initiative

Vous pouvez par exemple rajeunir une personne, ou bien lui enlever ses boutons, ou bien encore la faire sourire rien qu'en faisant glisser des réglettes. C'est magique, mais est-ce bien éthique ? Pour répondre à cette question, Adobe lance la Content Authenticity Initiative, un projet pour « relever les défis des deepfakes et autres contenus manipulés de manière trompeuse. » Dit autrement, il s'agit d'éviter que ses outils ne servent à créer des images et contenus falsifiés dans le but de faire de la désinformation.

Le premier fruit de cette initiative menée avec le New York Times, Twitter, Microsoft et d'autres est une fonction d'attribution qui sera disponible en bêta auprès d'une partie des utilisateurs dans les semaines à venir.

Quand ils partageront leurs créations sur Behance, la plateforme vitrine d'Adobe, les utilisateurs de Photoshop auront la possibilité de lier facilement à celles-ci des métadonnées, le nom de l'auteur, les retouches effectuées et même les autres ressources utilisées. Toutes ces données annexes seront signées numériquement et permettront de vérifier l'authenticité des images.

Le champ d'application de l'initiative sera extrêmement limité au départ, puisqu'il se résumera donc au duo Photoshop + Behance, avec qui plus est une démarche volontaire de la part des créateurs. Mais les noms des partenaires laissent entrevoir une adoption plus large, d'autant que l'approche adoptée, détaillée dans ce document, prône l'interopérabilité et la décentralisation. C'est toute une chaîne de validation, assez similaire dans l'idée aux certificats HTTPS liés aux sites web, qu'Adobe et ses partenaires ont à créer.

Photoshop iPad

Pour en revenir aux nouveautés de Photoshop, la version iPad gagne en particulier un mode pour diffuser en direct son travail sur Behance. En plus d'exposer l'écran de son iPad, on peut se servir de la caméra de l'appareil pour montrer son visage et commenter son ouvrage. C'est comme Twitch, mais avec Photoshop à la place d'un jeu.

Quant à la version Apple Silicon de Photoshop qui a été présentée brièvement à la WWDC 2020, Adobe a promis de donner de ses nouvelles peu de temps après la conférence MAX.

Différentes offres sont proposées pour Photoshop sur bureau et iPad. La plus avantageuse est le Creative Cloud pour la photo, qui débute à 11,99 €/mois et comprend Photoshop, Lightroom Classic et Lightroom « cloud » 20 Go.

avatar 406 | 

Mise a jour dispo ou pas encore ?

avatar SidFik | 

je pense, sur la page d'adobe il est inscrit "Découvrez les nouvelles fonctionnalités et les améliorations de la version d’octobre 2020 de Photoshop sur poste de travail (version 22.0)"

https://helpx.adobe.com/fr/photoshop/using/whats-new/2021.html

edit: c'est bien dispo, je viens de faire la maj, juste il faut faire une recherche mauelle.

avatar smog | 

anti-fake ou pas, ça n'empêchera pas de retrouver ces photos "travaillées" partout, à commencer par les pubs...
C'est l'évolution logique mais c'est quand-même délirant de voir tous ces post-traitements... Maintenant quand je vois une belle photo ailleurs que chez mes proches je ne suis pas du tout sûr de l'origine...

avatar 406 | 

@smog

Si tu voyais une photo Harcourt avant et après...et depuis 1934 =))

avatar YARK | 

Dans la com' et chez les photographes, la retouche photo a toujours existé.
La différence est que maintenant elle est devenue en quelque sorte banale, voire triviale : avec l'arrivée des smartphones, les prises de vues sont bien souvent dopées à l'I.A., alors, même la photo de Mamie avec ses petits enfants faite à l'iPhone, je parierais pas qu'elle est entièrement naturelle : exposition améliorée, couleurs rehaussées, bokeh artificiel...
Le moindre photographe quelque peu amateur "trafique" ses fichiers Raw.

Le naturel n'est plus voyez-vous...

Allez, sujet de philo : qu'est-ce que la vérité ? Vous avez 3 heures.

avatar DamienLT | 

@YARK

Calculette autorisées ????

avatar Ios_What a joke | 

@YARK

Une photo n’a jamais été naturelle!

La photo non retouchée en post est déjà une interprétation “non naturelle” de processeur de l’appareil photo.

La conversion du flux lumineux sur les cellules du capteur en signal électrique n’est pas “naturelle”. La photographie n’est pas naturelle.

Ce que tu vois n’est pas naturel.
Ton œil voit l’environnement avec ses caractéristiques. Et ensuite ton cerveau l’interprète selon ses caractéristiques.

Rien n’est naturel ou tout l’est.

avatar Pépinlelutin | 

@YARK
Bonsoir.
Je pense un peu la même chose que vous.
Quand j'étais gamin, photographe était un "vrai" métier…
Un peu comme quand j'ai commencé à travailler il y a de cela un peu plus de 20 ans. J'ai commencé en étant un Maquettiste PAO, ce qui n'existe plus maintenant et qui est remplacé par le terme fourre-tout "d'Infographiste". Il y avait le métier de scanériste, de chromiste, etc etc… Bien entendu avec le temps et les progrès accomplis certains métiers disparaissent, évoluent, se "transforment"… cela je peux le comprendre…
Mais alors quand j'entends ces mots (et assez souvent il faut le dire, que ce soit dans le milieu dit professionnel, ou dans le cercle familial et amical) "C'est pas grave si la photo est pas réussie, il y a Photoshop" j'ai toujours les poils qui se hérissent ^^…

avatar zoubi2 | 

@Pépinlelutin

Bien sûr, je comprends les états d'âme des "vrais photographes"...

Je ne suis pas du tout dans le milieu, mais il me semble que Topshop ne les remplacera jamais. On peut faire du Harcourt avec, on peut corriger un mauvais temps de pose ou une mauvaise ouverture, mais se trouver au bon moment au bon endroit, savoir déclencher au bon moment, savoir choisir le bon angle de prise de vue, etc... Ça c'est le boulot du vrai photographe. Supprimer un malencontreux grain de beauté, bof...

avatar hawker | 

NUL.

Des nouveautes minimales et encore un année sans amelioration réelle du workflow.

En gros: Photoshop cs5 avec 2 pourcent de difference.

avatar Sic transit | 

Chaque fois que je lis un commentaire parlant de "vrai quelque chose" ("vrai photographe", "vrai cycliste", "vrai voyageur", "vrai musicien", etc.), je ricane… vraiment.

avatar oboulot | 

@Sic transit

Bah pourquoi ?

avatar Sindanárië | 

@oboulot

Parce que le vrai est un instant du faux

avatar IceWizard | 

@Sic transit

« Chaque fois que je lis un commentaire parlant de "vrai quelque chose" ("vrai photographe", "vrai cycliste", "vrai voyageur", "vrai musicien", etc.), je ricane… vraiment. »

Enfin un vrai commentaire incisif !

(Sinon je suis totalement d’accord avec toi)

CONNEXION UTILISATEUR