« Apple Digital Master » remplace « Masterisé pour iTunes » dans Catalina

Nicolas Furno |

macOS Catalina enterre iTunes en remplaçant l’app monolithique et multitâches par une série d’utilitaires dédiés. Apple s’est aussi lancé dans un nettoyage complet pour supprimer le nom iTunes partout, des noms de domaine aux noms des produits et services. La preuve encore une fois avec les fichiers « Masterisé pour iTunes », qui deviennent « Apple Digital Master » dans l’app Musique de macOS 10.15.

Un fichier « Masterisé pour iTunes » dans iTunes sous macOS Mojave.
Le même fichier dans Musique sous macOS Catalina, il est désormais « Apple Digital Master ».

Les morceaux « Masterisé pour iTunes » sont apparus en 2012. Il s’agit toujours de fichiers encodés en AAC 256 comme tout le catalogue de l’ex-iTunes Store, mais les morceaux ne sont plus encodés à partir des CD, ils sont créés directement à partir du master en studio. Apple vante une meilleure qualité audio, mais il s’agit surtout d’un réglage légèrement différent pour les morceaux, comme nous l’expliquions à l’époque :

Certains espèrent qu’Apple dépasse la qualité audio avec pertes et propose des fichiers sans pertes et pourquoi pas dans une meilleure qualité que les CD. Mais pour le moment, l’entreprise n’a jamais été sur ce terrain et ce nouveau label déniché par Le Journal du Lapin n’est pas un indice dans ce sens…

avatar PahraDeHaske | 

À mon sens Apple n’a jamais été très pointilleux côté son. Entre l’iPhone qui peut pas sortir plus que du 24/48, l’AAC qui est loin d’être la panacée, le vieux BT pour les AirPods à la restitution correct sans plus... je vois mal ce que un codex hi-res ferait là dedans.

avatar Scooby-Doo | 

@PahraDeHaske,

A mon sens, je suis entièrement d'accord avec vous !

Et nommer " Apple Digital Master " un fichier compressé à mort de qualité approchant la radio FM pour sa réponse en fréquence et son rapport signal / bruit me paraît fort présomptueux !

C'est mon avis !

Surtout que le mot " Master " en audio fait référence à une qualité précise : celle du signal audio d'origine post-production pour pressage.

En fait, Apple emboîte le pas au DTS-HDMA qui utilise ce terme de Master aussi.

Mais c'est franchement et clairement absolument pas des Masters audios dans les deux cas !

Le marketing, c'est vraiment la plaie de la civilisation moderne.

Bientôt ils vous vendront du steak hachés de Charolais dans un hamburger en vous faisant croire que c'est un steak de Charolais avec une belle Charolaise en arrière-plan !

Euh, mais cela n'a pas déjà été fait ?

LOL

avatar Bigdidou | 

@Scooby-Doo

« Bientôt ils vous vendront du steak hachés de Charolais dans un hamburger en vous faisant croire que c'est un steak de Charolais »

Le fait qu’il soit dans un hamburger lui enlève son origine ?
Un steak haché de charolais est-il aussi charolais qu’un steak de charolais haché ?
Vous avez deux heures.

Sinon, pour iTunes, je m’en fous.
Les formats de compression destructifs devraient être interdits par l’ONU.

avatar Scooby-Doo | 

@Bigdidou,

Concernant le Charolais, début d'explication : Est-ce que l'image de la belle Charolaise est hâchée ?

Certainement pas ! Toujours une belle vache bien portante et certainement pas réduite à du haché menu !

Concernant l'interdiction des formats de compression par l'ONU, je plussoie comme vous n'avez pas idée !

Une belle interprétation d'un violon solo sur CD (qui n'est pas la panacée je vous l'accorde) encodée en AAC iTunes plus (256 kbps CBR) se transforme souvent en une belle crécelle aux allures de violon.

Le piano et la voix humaine, on oublie aussi !

Bref adapté à la musique contemporaine enregistrée avec un LUFS de fou !

Et dire que l'on recommande -23 LUFS dans le domaine du broadcast et que régulièrement je trouve des fichiers AAC et CD en -10 voire -5.

Bref les ingénieurs du son, faut vraiment qu'ils se calment !

Et oui pour votre suggestion.

avatar Scooby-Doo | 

Concernant votre question de deux heures que je résume ici :

" Un steak haché de charolais est-il aussi charolais qu’un steak de charolais haché ? "

Déjà votre question est mal formulée !

Pour s'en convaincre, merci de remarquer ceci :

" Un steak haché de charolais est-il aussi charolais qu’un steak de charolais haché ? "

Cela n'est vraiment pas sérieux de votre part d'essayer d'induire la truffe d'un Scooby-Doo en erreur !

Bon, je vous fais plaisir et j'ai la faiblesse de penser que vous vouliez dire :

" Un steak haché de charolais est-il aussi charolais qu’un steak de charolais ? "

Par son origine certainement, mais pas par sa texture ni sa saveur !

Prenons l'exemple de pâtes italiennes cuites al dente et trop cuites, l'origine et la composition sont identiques, mais le rendu en bouche sera totalement différent.

De plus, la transformation d'un produit alimentaire peut conduire à une modification de sa saveur : exaltation ou atténuation !

Le hachage a mon humble avis dégrade les fibres musculaires de la belle Charolaise et son jus.

Pour s'en convaincre, découper un beau steak de Charolais en deux, puis hacher la première moitié, enfin faite cuire dans une poêle légèrement huilée vos deux morceaux.

Résultat de la dégustation, le morceau haché sera sec et son goût affadi, le morceau entier sera juteux et goûteux.

C'est ce qui se passe chez moi, et la truffe d'un Scooby-Doo peut être différente d'un autre testeur.

C'est une affaire de goût comme pour la musique, compression à mort ou non !

Merci pour votre question de deux heures à laquelle j'ai effrontément répondu en quelques minutes !

Pas taper le Scooby-Doo

avatar Bigdidou | 

@Scooby-Doo

« Déjà votre question est mal formulée ! »

Pas du tout. Le steak haché de charolais suppose qu’on hache après la découpe.
Le steak de charolais haché suppose qu’on hache la bête avant puis qu’on la débite.
C’est très différent.
Deux heures, c’est court, mais il suffit d’avoir visité une usine de saucisses pour être convaincu que la seconde option n’est pas raisonnable.

Bon, après autant de philosophie, je suis fatigué.

avatar Scooby-Doo | 

@Bigdidou,

Je sentais le piège dans cette question digne d'un concours d'entrée dans la haute administration !

Vous m'avez eu !

Le pauvre Scooby-Doo est totalement anéanti…

Du coup si vous hachez la charolaise avant, cela inclus la queue, les cornes et les sabots !

Effectivement je confirme que cela va modifier la texture et le goût du dit steak.

Affaire conclue, l'honneur du Scooby-Doo est sauf (qui peut)...

avatar Amsz | 

@Scooby-Doo

+1

avatar Nesus | 

@PahraDeHaske

C’est beau l’ignorance. Affichez là en premier poste.

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Advanced_Audio_Coding

« L'algorithme AAC (AAC-LC) est l'un des meilleurs de sa catégorie sur le rapport Qualité/Compression/Espace Disque et bénéficie d'une accélération matérielle.

L’AAC étant un format de compression avec perte de données, il peut provoquer une perte de qualité notable par rapport aux formats sans perte de données (le FLAC par exemple) selon son niveau de compression. La perte de données supprime les fréquences habituellement inaudibles par l'homme (moins de 20 Hz et plus de 20 kHz) ainsi que celle dont le niveau sonore est faible ce qui les masque par d'autres. Ainsi plus le débit est faible, plus la dégradation s'entend en raison de la perte d'informations. »

Apple n’a pas utilisé le Bluetooth avant la puce W1. Justement pour avoir un son correct, à l’inverse du reste du marché.

Bref, comme d’habitude, sauf si vous avez une pièce adaptée avec un ampli dédié et des enceintes à 1500€ pièces, vous n’entendrez pas la différence.
Et quand on peut se payer ce genre de système audio, on peut se payer un cd.

Alors oui, je sais bien qu’il y a les oreilles super meilleures que le reste du monde qui vont nous expliquer que eux l’entendent, cette différence. Malgré le bruit environnant, malgré la limite physique de leur appareil et malgré toutes les démonstrations scientifiques. Tout les autres pourront pleinement profiter de leur musique en toutes conditions et non juste assis à l’endroit où ils ont installé leur système audio.

avatar Scooby-Doo | 

@Nesus,

Merci de bien lire ceci :

https://www.cta-hifi.com/content/35-dematerialiser-sa-cdtheque-comparatif-des-formats-audio

Je ne suis pas l'auteur de cette étude comparative des performances des formats audios, par contre j'ai tous les outils pour le vérifier (ce que j'ai fait pour mon usage propre) et je suis tombé exactement aux mêmes conclusions.

Je cite notamment :

" A 256 k, nous avons, du meilleur au moins bon : OGG, WMA, AAC et MP3. Il est amusant de constater que l'ordre est le même, sauf pour le format OGG qui passe de la dernière place à la première.

Enfin, nous avons testé la plus faible compression possible dans chaque format. Pas de chance, tous ces formats proposent une résolution maximum différente : 320 k pour le MP3, 400 k pour AAC, 440 k en WMA et 500 k en OGG. En principe, ils ne sont donc pas directement comparables mais cela permet de déterminer quel format est capable de s'éloigner le moins possible du signal original.

Ce test est intéressant car l'on s'aperçoit que le format WMA à 440 k fait jeu égal avec le OGG à 500 k. De même, le AAC à 400 k est nettement moins bon que le WMA à 440 k (avec un taux de compression pourtant proche). Le MP3 à 320 k ferme la marche, ce qui confirme les classements ci-dessus mais, il est vrai que le taux de compression est plus important. "

Et encore, ils n'ont pas poussé le vice à comparer du WMA 10 Pro 440 kbps VBR 2 passes illimitées avec du AAC 320 kbps VBR 1 passe, parce que le résultat ne penche vraiment pas en faveur de l'AAC.

Si vous trouvez des résultats différents merci de me les communiquer, je suis preneur !

avatar Nesus | 

@Scooby-Doo

C’est très intéressant comme test. Ça montre combien l’auteur ne comprend rien à ce qu’il fait. Il compresse un peu n’importe comment et comparé dès spectre audio auxquels il ne comprend pas grand chose. Pour obtenir un résultat que tout le monde connaît...

Surtout il confond absolument tout. Ce qui a généré la guerre des compressions (encodage donc formats) c’est le poids dès fichiers. Ici il n’en est jamais question.
Oui le spectre est réduit, mais quel est l’échelle de mesure ? Si c’est le spectre que l’oreille humaine écoute, de quel âge est l’auditeur ? (Oui, ça fait une grosse différence). Quelles sont les conditions d’écoute ? Celle de restitution ?
Là, ils pourront dire si c’est « meilleur » ou non. Sur l’étude il compare juste des courbes.

avatar Scooby-Doo | 

@Nesus,

Avez-vous compris ce qu'il a fait ?

Il prend un signal audio dit de référence qui est une courbe de réponse parfaite !

Ce type de signal audio est utilisé par tous les laboratoires de tests, par exemple la FNAC, pour connaître la dérive par rapport à un signal d'origine.

En vidéo, on utilise des mires (Test cards en anglais).

Ce signal enregistré en ALAC, FLAC et WMA Lossless doit être restitué sans perte.

Signal audio d'origine > Codec Lossless > Signal restitué par exemple.

Pour voir sa dérive, il suffit de soustraire le signal restitué du signal d'origine. Une opération extrêmement simple à effectuer !

Le résultat doit être une ligne à - infini dBFS si le signal restitué est identique au signal d'origine.

Il se trouve que ALAC, APE et FLAC sont des CODEC Lossless dit gapless mais pas WMA Lossless à cause d'un problème d'implémentation de trames.

En gros, il y a des données nulles à la fin du fichier encodé qui n'existait pas dans le fichier d'origine !

Cette erreur d'implémentation l'a disqualifié en son temps, mais sinon il est bien Lossless.

Concernant les CODEC Lossy comme le MP3, MP3 Pro, AAC, M4A, WMA, WMA Pro, OGG, la méthode appliquée est la même.

Les CODEC Lossy utilisent plusieurs stratégies pour réduire le volume de données tout en donnant l'illusion que la suppression de ces données est infime, inaudible, voire audible mais acceptable, voire inacceptable !

Ces stratégies peuvent être sujettes à la subjectivité de l'auditeur.

Certains préfèrent le WMA 320 CBR à un CD ! Le son semble plus présent, etc.

C'est pourquoi on réalise des tests en double aveugle pour cette appréciation.

Il n'en demeure pas moins que l'on peut évaluer l'impact de ces suppressions de données sur un signal audio de référence comme pour les CODEC Lossless.

Le MP3 et le MP3 Pro sont lossy simple de mémoire, le AAC et le WMA, WMA Pro sont lossy et gapless pour certains profils.

Il faut savoir que certains CODEC induisent une dérive temporelle ! On parle de Offset ou Time shift dans ce cas comme par exemple le AAC.

Pour comparer un signal de référence à son résultat encodé en utilisant la méthode de suppression des deux signaux pour voir les différences entre eux, il faut d'abord réaligner temporellement le signal audio encodé pour qu'il soit parfaitement synchrone.

Ensuite on peut soustraire le signal encodé du signal de référence et observer les pertes engendrées par les stratégies d'encodage.

C'est une méthode que l'on utilise aussi pour les signaux vidéos et l'image fixe par exemple.

C'est juste ce qu'a fait cette personne. Et j'avais déjà fait cela de mon côté.

De plus, des études en double aveugle n'ont pas pu départager le MP3 et l'AAC, certaines donnant l'un arrivant en premier, d'autres l'exact opposé.

La comparaison entre signal audio source et signal encodé dégradé par le CODEC me semble donc la seule qui puisse in fine indiquer le niveau de dégradation du signal.

Quand vous savez cela et au regard des saisies d'écran, vous devriez pouvoir comprendre les conclusions de l'auteur de ces tests.

Concernant l'article Wikipédia en référence, je vous cite :

" L'algorithme AAC (AAC-LC) est l'un des meilleurs de sa catégorie […] "

Ce n'est pas LE meilleur. Il est juste avant dernier dans mes tests !

Merci de votre attention.

avatar Bigdidou | 

@Scooby-Doo

Super intéressant ;)

avatar Scooby-Doo | 

@Nesus,

Vous avez écrit :

" Sur l’étude il compare juste des courbes. "

Ces courbes comme vous dites, c'est une courbe de réponse idéale !

Celle que toutes chaînes Hi-Fi, enceintes, casques devraient pouvoir restituer !

Ces courbes comme vous dites servent à évaluer le matériel audio (et aussi vidéo) depuis des lustres…

avatar Amsz | 

@Nesus

Le nivellement par le bas en somme...

L’appellation « digital master » par Apple est trompeuse point barre.

La qualité CD devrait être le minimum, Le compression est une dégradation qui va à l’encontre de ce qui se fait dans le monde de l’image où on arrête pas d’augmenter la définition.

Un casque tout juste correct permet déjà d’entendre la différence entre du AAC et du lossless et beaucoup de gens écoutent au casque.

La pauvreté de la musique moderne « mainstream » en revanche laisse croire que cette différence n’existe pas.

avatar Nesus | 

@Amsz

Pour que ce soit un nivellement par le bas, il faudrait objectivement entendre la différence. Ce qui n’est pas le cas dans 90% des usages.

avatar Scooby-Doo | 

@Nesus,

J'ai une oreille éduquée et une chaîne Hi-Fi acceptable composée d'un ampli Denon tout simple et d'enceintes Focal Chorus V 836V !

Donc ce n'est pas le top du top !

Tout cela pour dire qu'en aveugle, je reconnais l'encodage entre du MP3, de l'AAC, du WMA Pro, et de l'ALAC sans aucun problème.

Généralement, il me faut entre quelques secondes et une minute pour être sûr de mon coup.

Pour se faire, j'encode un fichier CD rippé en ALAC et MP3, AAC et WMA Pro. Et je les lis dans Groove en mode aléatoire et les yeux fermés (vous savez le test en aveugle).

Vous n'avez pas idée de comment un CODEC triture le son !

C'est un massacre !

Pour les meilleurs comme OGG et WMA Pro, c'est acceptable.

OGG 500 kbps et WMA 10 Pro 440 kbps sont vraiment proche du signal d'origine.

MP3 et AAC, j'en ai par obligation car je ne trouve plus les CDs, sinon c'est systématiquement du CD et de l'ALAC.

De mon point de vue puisque vous ne faites pas confiance aux courbes idéales de réponse audio, à l'écoute le MP3 est plus " agréable " mais avec un peu de souffle, l'AAC est plutôt "désagréable " avec un son dur, des attaques dures, mais moins de souffle. Après cela dépend des morceaux de musique. Enfin, aucun des deux ne me donne satisfaction. Cela me semble un bon résumé. Pourrait être utile pour une écoute en voiture, mais je préfère le WMA Pro qui passe sans problème.

Avant j'encodais mes CD en FLAC mais iTunes oblige, ben je me suis rabattu sur l'ALAC qui est très bien.

avatar Scooby-Doo | 

@Amsz,

" L’appellation « digital master » par Apple est trompeuse point barre. "

Je plussoie !

Surtout qu'en fin de compte, leur digital master, c'est principalement une normalisation de toute la musique d'un album avec un peak normalisé à -1 dBFS.

En principe, si l'on est raisonnable, on suit la règle qui exige de ne pas dépasser 96 % du volume sonore disponible ou -0.3 dBFS, c'est pareil !

Et on trouve tous les jours des CDs et des fichiers MP3 et AAC à la vente avec du clipping de fou !

Merci Apple d'imposer un -1 dBFS pour éviter le clipping, ce qui est très bien. Enfin une société qui lutte efficacement contre ce fléau !

Après, il y a peut-être d'autres ajustements (égalisation). J'ai pas creusé ! Rien à faire, la musique massacrée par des CODEC Lossy, c'est sans moi ou alors dans les cas vraiment désespérés...

avatar PahraDeHaske | 

@Nesus : Hors sujet total mon grand. On s'interrogeait sur la différence entre un Master iTunes et une offre Tidal équivalente. Je comprends pas ce que vient faire ton cours sur l'algorithme de l'AAC là dedans.
Aussi bon soit-il, ça reste destructif. Tidal et son MP3 à 320 et Apple et son AAC à 256 c'est, comme je le disais plus haut, grosso merdo la même chose.
Pourquoi tu t'excites avec du matos hors de prix? Quel rapport avec la première question? Si tu as envie de nous parler de ton MC2301, il y a des forums dédiés pour ça.

avatar lulubotine | 

Par rapport à TIDAL en qualité Master c’est ??

avatar PahraDeHaske | 

@lulubotine

Le forfait 320kb de Tidal doit être grosso merdo de la même qualité qu’un master iTunes. La différence c’est que Tidal va prendre des fichiers sans perte et les « dégrader » en version mp3 en les convertissant ni plus ni moins. Là où Apple veut sortir son épingle du jeu c’est que le master iTunes, même s’il est dégradé, est opéré par des tech Apple qui connaissent le matos sur lequel les fichiers seront lus, ils vont donc optimiser leur conversion pour que le rendu sur un iDevice soit optimal.

avatar SyMich | 

"...des tech Apple qui connaissent le matos sur lequel les fichiers seront lus, ils vont donc optimiser leur conversion pour que le rendu sur un iDevice soit optimal."

Le problème c'est justement qu'il ne savent pas sur quel matos le fichier sera lu! Ils vont faire en sorte que le rendu sur un iPhone ou un Homepod soit optimal en ne se souciant pas de ceux qui souhaitent écouter leur musique sur d'autres supports.
C'est la même logique que celle qui conduit à empêcher d'utiliser l'equalizer d'iTunes quand on diffuse via AirPlay 2 sous prétexte (réponse obtenue du support Apple) que l'equalization est automatique sur le HomePod (et tant pis pour ceux qui diffusent sur une chaîne HiFi via une borne Airport Express et qui ont besoin de réduire les basses qui sont sur-représentées dans les fichiers "masterisés pour iTunes")

avatar lulubotine | 

@PahraDeHaske

Je parle pas du forfais gilet jaune. Mais du meilleur forfait. Sinon aucun intérêt d’aller chez eux.

avatar PahraDeHaske | 

Ah si tu parles de l'offre lossless de chez Tidal, là oui il y a une sacré différence avec la soupe que propose Apple. Et pas besoin d'avoir un engin qui vaut des milles et des cents pour entendre la différence.

avatar Amsz | 

@PahraDeHaske

Sauf que Tidal à une véritable offre lossless qui comprend en sus plusieurs milliers d’albums en qualité supérieur au cd et encodés en MQA

Pages

CONNEXION UTILISATEUR