Vingt ans après, Last.fm a encore ses fans

Nicolas Furno |

Connaissez-vous Last.fm ? Ce service a fêté son vingtième anniversaire courant novembre, dans l’indifférence générale. Et pourtant, il garde encore ses amateurs, dont l’auteur de ces lignes ! Si vous n’avez jamais connu, son principe est de collecter la liste de morceaux que vous écoutez pour constituer un historique. À titre d’exemple, j’ai collecté plus de 264 000 titres écoutés (des « scrobbles ») depuis la création de mon compte début 2008.

La page de mon profil sur le site de Last.fm.

À quoi ça sert ? L’amateur de statistiques que je suis est ravi de pouvoir suivre mes tendances sur bientôt quinze ans, par exemple pour confirmer que ma consommation de musique a augmenté depuis que je suis en télétravail. Last.fm a aussi été le premier sur le concept de bilan annuel (et aussi mensuel et même hebdomadaire), bien avant que les services de streaming ne s’en emparent. À l’image de ce que Spotify et désormais Apple Music proposent, le service génère des bilans réguliers et me permet de constater que Max Richter est l’artiste que j’ai le plus écouté en 2021 ou alors que le dernier album de Sohn a le plus tourné dans mon casque en septembre.

Cette base d’informations sur mes goûts musicaux se révèle un formidable outil de découvertes pour enrichir ma discothèque virtuelle. Last.fm me propose ainsi des artistes à découvrir à partir d’associations avec mes goûts, j’ai aussi une liste d’albums suggérés, en se basant sur les sorties d’artistes que je connais déjà que je n’ai jamais écoutées. À cet égard, le service remplace les algorithmes de suggestion des services de streaming que je n’utilise pas, préférant gérer ma collection musicale moi-même.

Quelques suggestions de Last.fm d’artistes que je ne connais pas encore et qui pourraient me plaire aussi.

Contrairement à moi, le monde est largement passé au streaming toutefois et c’est ce qui explique le déclin progressif de Last.fm. Pourquoi utiliser un service tiers quand Spotify et les autres proposent les mêmes fonctions ? Techniquement, il repose en outre sur des « scrobblers », des apps qui transmettent à ses serveurs le nom des titres que vous écoutez. Dans l’ère du streaming et des smartphones, cela devient de plus en plus compliqué de les utiliser1. Je n’ai pas de problème sur Mac, où TunesArt remplit toujours son office sans faillir. Côté appareils iOS, j’utilise encore Eavescrob, une app qui n’a plus été mise à jour depuis 2019 et dont le développement a sans douté été abandonné…

Néanmoins, je ne suis pas le seul à encore utiliser Last.fm et compter sur le service. The Verge a échangé avec l’un de ses développeurs et indique ainsi qu’il compte toujours 400 000 utilisateurs réguliers, dont 10 % environ qui l’utilisent au quotidien. Ce n’est rien face au streaming bien entendu, mais c’est peut-être suffisant pour maintenir en place l’infrastructure nécessaire à son bon fonctionnement. Une offre « pro » payante a été ajoutée récemment pour le financer, avec quelques fonctions supplémentaires pour 3 € par mois ou 30 € par an.

Quelques graphiques et statistiques supplémentaires apportés par l’offre Pro de Last.fm.

  1. Même si, comme vous avez été nombreux à me le faire remarquer, Spotify propose toujours une option pour transmettre ses données à Last.fm.  ↩︎


Tags
avatar Spinaker | 

J’aimais bien ! Hélas je n’arrive plus à m’y connecter.

avatar Somatiic | 

Je conseille l’app Eavescrob. J’en ai essayé pas mal et celle ci fonctionne nickel.
A noter que l’app officiel Last FM est une purge infâme.

avatar Moitah | 

@Somatiic

+1 !

avatar trouaz | 

last.fm mon outil de découverte musicale favori. Indispensable !

avatar kr4ken | 

Sur iOS, Eavescrob ne fonctionne qu'avec les titres ajoutés à ma bibliothèque Apple Music, ce qui réduit l'intérêt quand on lance des playlistes automatiques :(
Du coup, je me sens obligé de garder mon abonnement Spotify qui scrobble toutes les chansons écoutées, qu'importe le support (il y a une intégration Last.fm)

avatar marc_os | 

@ kr4ken

> mon abonnement Spotify qui scrobble toutes les chansons écoutées

qui scrobble...
en français, ça donne quoi ?

avatar Nicolas Furno | 

@marc_os

Le terme est dans l’article…

avatar kr4ken | 

@marc_os

C’est écrit dans l’article ☺️

avatar Nicolas Furno | 

@kr4ken

Ah j’avais oublié que Spotify proposait l’option. J’aurais pas pensé qu’elle y était toujours d’ailleurs.

avatar zfil | 

@nicolasf

Oui c’est tres pratique, sinon je pense que j’utiliserai ‘plus last fm …

avatar halodysse | 

J’y suis retourné car mon Mdp a été hacké et mis en ligne sur have i been pwned?

avatar xr2 | 

Ce service est vraiment excellent ; et pas incompatible avec le streaming puisque Spotify est en effet compatible et tant mieux (je pense que je quitterai le service pour un autre sinon).

avatar bloukamov | 

J’adorais ce service. J’ai découvert pas mal de groupes dans les recommandations qui étaient bien plus pertinentes que celles de tous les services de streaming que j’ai pu tester (ou que n’importe quel site marchand).
Je suis longtemps resté sur Spotify uniquement pour Last.fm. C’est l’économie financière d’Apple One qui m’a fait passer sur Apple Music et abandonner Last.fm… avec regrets.

avatar gardiolan | 

@bloukamov

Fidèle scrobbleur depuis 2007, je suis dans le même cas. Et pourtant ça marche très bien avec Apple Music désormais, pour ma part avec l'app QuietScrob sur iOS, et l'app officielle sur macOS, comme à l'époque de iTunes. Morceaux déjà présents dans la bibliothèque ou non 🙂

avatar passingphantom | 

D'ailleurs, dans sa newsletter, Audivarna parle aussi de Last.fm pour expliquer en quoi ce service consiste et comment ça marche.

avatar Splinter | 

J’utilisais Last.fm moi aussi, jusqu’à m’abonner à Apple Music…

avatar gardiolan | 

@Splinter

Ça marche avec QuietScrob sur iOS, et l'app officielle sur macOS 🤗

avatar Splinter | 

@gardiolan

Intéressant, merci !

avatar Orion | 

Sur iOs j'utilise Marvis qui permet de lire la bibliothèque musicale et de scrobbler sur LastFM.
Sur MacOs, j'utilise Spotify avec NepTunes pour le même résultat.

C'est très pratique pour les gens qui ont une bonne bibliothèque musicale (fichiers) et qui ne désirent pas s'abonner à des services de streaming. LastFM permet de suivre ses écoutes et de retrouver ou de trouver des artistes un peu oubliés dans les recommandations (si on a des goûts un peu pointus).

Par contre il arrive parfois que leur service soit en rade et il faut patienter. Mais dans l'ensemble, je l'utilise depuis 2012 et c'est bien fichu.

avatar R-APPLE-R | 

40 ans après le Minitel à encore ses fans 😈

avatar Rin-Kun | 

J’y passe toujours de temps en temps mais les applications qui sont plus mise à jour c’est un vrai problème

avatar Gévaudan | 

J’y suis encore, et c’est ainsi que j’ai pu « rencontrer » d’autres personnes ayant les mêmes goûts musicaux que les miens. Échanges intéressants en plus !

avatar gardiolan | 

Membre assidu depuis 2007, j'en suis à bientôt 200.000 scrobbles 🙋‍♂️

Je suis longtemps resté fidèle à Spotify pour la compatibilité avec le service, mais désormais avec Apple Music, ça fonctionne bien également avec l'app QuietScrob sur iOS ! (y compris pour les titres non ajoutés préalablement à la bibliothèque) 👍

Seule incompatibilité que je n'arrive pas à contourner : les morceaux lus directement sur l'Apple Watch ne sont synchronisés nulle part. Et bien souvent pas moyen de retourner dans l'historique, la Watch perd tout historique quand je reprend la lecture sur l'iPhone.

avatar Orion | 

J'en suis à 532515 scrobbles. :-)

avatar Nicolas Furno | 

@Orion

Wow ! En combien d’années ?

avatar Tykkho | 

Max Richter ..👍👍

CONNEXION UTILISATEUR