Sparkle intègre Instagram sur ses pages web

Mickaël Bazoge |

L’application de création de sites web Sparkle est disponible dans une version 2.8 qui intègre un certain nombre de services tiers. Le logiciel, qui permet de créer un site sans écrire une ligne de code, permet ainsi d’insérer un post Instagram (avec ou sans légende), ainsi que des photos piochées sur Unsplash.

Un nouveau plug-in permet lui de copier un design Sketch dans une page Sparkle. Il est même possible de créer des galeries d’images depuis Photos, une fonction qui fait surgir une erreur dans Photos chez nous. Cette mise à jour multiplie les nouveautés qu’il serait bien vain de toutes lister ici, mais on peut se référer aux notes de version de l’éditeur.

Relevons par exemple le support de la fonction Continuité qui contrôle depuis le Mac l’appareil photo d’un iPhone ou d’un iPad. De nouveaux éléments font leur apparition pour rechercher sur le site. Le format SVG est pris en charge pour les images de fond, et il est possible de supprimer le fond des photos prises en mode portrait. On peut créer une boîte de texte avec défilement. L’application sait désormais importer un site web stocké en local…

L’application, dont l’interface a le bon goût d’être traduite en français, est gratuite mais limitée à la publication d’un seul site de 3 pages (avec filigrane). Pour aller plus loin, Sparkle propose une grande variété d’achats intégrés, avec les versions Basic (32,99 €, limite de 10 pages par site), One (54,99 €, nombre de pages illimitées mais pas d’export HTML sur le disque) et Pro (129,99 €, licence perpétuelle mais les mises à jour majeures ne sont pas inclues). Un abonnement à 75,99 € l’année est aussi proposé avec toutes les options activées.

Tags
avatar Crunch Crunch | 

Magnifique logiciel ?
Le VRAI successeur d' iWeb ??

avatar BipBiip | 

Sparkle a l’air bien, et précisément il ressemble à ce qu’aurait pu développer une malheureuse start up californienne sans le sou comme Apple : une sorte d’iWeb avec les technos HTML5 et capable de produire des sites incluant aussi des versions adaptées pour mobiles (il fût un temps, apparemment révolu, où Apple disposait de tout ce qu’il fallait pour faire de la création quand on possédait un Mac).
Le seul point qui paraît un peu faible pour Sparkle est l’accès à la rédaction de code HTML5 et CSS3 directement : comme feu iWeb il faut en passer par des inclusions spéciales de code, peu intuitif et difficile à maintenir de ce côté-là. Mais pour le reste, très envie de basculer chez eux.
Un test approfondi par MacG serait le bienvenu.

avatar Crunch Crunch | 

Oui !
Sauf que le temps n'est plus trop au développement web en local…

Avec les CMS genre Wordpress, ou leurs équivalent Online "Wix" ou "SquareSpace", hélas, je ne donne pas longue vie la gamme de logiciel du type de "Sparkle"…

CONNEXION UTILISATEUR