Comparaison des différentes versions d'Office disponibles sur Mac

Stéphane Moussie |

Depuis cette semaine, on peut se procurer sur Mac la suite Office encore plus facilement qu’avant. Word, Excel, PowerPoint et Outlook figurent désormais dans le Mac App Store, la boutique d’applications intégrée à macOS. Qu’est-ce qui sépare les différentes versions d’Office ? Quel canal de distribution vaut-il mieux prendre ? On fait le point.

Office 2019

Si Adobe est passé entièrement à l’abonnement, ce n’est pas le cas de Microsoft, qui propose toujours une licence perpétuelle d’Office. Vous achetez une fois la suite et vous pouvez l’utiliser jusqu’à la fin des temps — ou de la compatibilité avec macOS.

Deux offres sont disponibles :

  • Office Famille et Étudiant 2019 à 149 € : Word, Excel et PowerPoint (licence à usage personnel) ;
  • Office Famille et Petite Entreprise 2019 à 299 € : Word, Excel, PowerPoint et Outlook (licence à usage personnel et commercial).

Dans les deux cas, la licence n’autorise l’installation que sur un seul PC ou un seul Mac. Notez que si vous avez uniquement besoin d’Outlook, le client mail est disponible séparément à 135 €.

Ces licences perpétuelles peuvent être achetées à ces tarifs sur le site de Microsoft, auquel cas tout se fait par téléchargement, ou bien sur l’Apple Store, auquel cas on reçoit une boîte avec un code de téléchargement à l’intérieur. À moins de collectionner les boîtes, ça présente peu d’intérêt.

On trouve ces mêmes licences à des tarifs inférieurs chez d’autres revendeurs. Amazon, par exemple, propose actuellement Office Famille et Étudiant 2019 à 118 € (code d’activation envoyé par email ou dans une boîte, c’est au choix). Office Famille et Petite Entreprise 2019 est quant à lui à 255 €.

Office 2019 donne seulement droit à des mises à jour de compatibilité et des corrections de bugs. Pour bénéficier des futures nouveautés développées par l’éditeur, il faudra remettre la main à la poche dans quelques années (Microsoft a confirmé qu’il y aurait une prochaine version perpétuelle).

Office 365 (via Microsoft)

Microsoft promeut surtout depuis le début de cette décennie Office 365, une offre qui se différencie à plusieurs niveaux. Le premier point, c’est le prix : il ne s’agit pas d’un achat unique, mais d’un abonnement. C’est moins cher la première année que l’achat d’une licence perpétuelle, mais cela devient plus onéreux au bout de deux ou trois ans.

Pourquoi dès lors dépenser plus ? Parce qu’il y a des services supplémentaires :

  • Office 365 Personnel à 69 €/an : Word, Excel, PowerPoint, Outlook, 1 To sur OneDrive, 60 min d’appels sur Skype par mois ;
  • Office 365 Famille à 99 €/an : les mêmes services pour 6 personnes maximum.

Office 365 permet aussi d’utiliser les applications sur plusieurs appareils. On peut installer la suite sur un nombre illimité d’appareils et cinq peuvent être connectés en même temps.

Office 365 est également la condition sine qua non pour utiliser sans restriction les versions mobiles de Word, Excel et PowerPoint. Sur les terminaux mobiles de plus de 10,1" de diagonale, comme les derniers iPad Pro, l’abonnement est obligatoire pour pouvoir éditer les fichiers. Sur les terminaux plus petits, Office 365 n’est pas indispensable, mais sans lui on fait une croix sur une dizaine de fonctions par app (dans Word, suivi et révision des modifications, modification de l’orientation des pages, insertion de sauts de section et de page…).

L’offre comprend en outre des mises à jour régulières incluant de nouvelles fonctionnalités sur toutes les plateformes.

On peut bien évidemment prendre un abonnement auprès de Microsoft directement, mais il est possible de faire des économies en se tournant par exemple vers Amazon. L’abonnement d’un an à Office 365 Personnel est à 46 € et la formule Famille à 77 €.

Le téléchargement des applications de bureau se fait depuis le site de Microsoft. Un utilitaire, Microsoft AutoUpdate, se charge ensuite de maintenir à jour les différentes apps installées.

Office 365 (via Mac App Store)

Le Mac App Store s’est ajouté cette semaine à la liste des intermédiaires permettant de se procurer Office. C’est Office 365, autrement dit l’abonnement, qui est proposé. Impossible d’acquérir une licence perpétuelle en passant par la boutique d’Apple.

Les prix des abonnements sont les mêmes que chez Microsoft, et ce même si Apple est censée prendre une commission de 30 % sur les revenus (15 % après la première année). À moins que Microsoft ait droit à un traitement de faveur ? La commission avait été un sujet de discorde important entre les deux entreprises il y a quelques années.

Quelles sont les différences alors avec le fait de prendre un abonnement Office 365 chez Microsoft ? Évidemment, qui dit Mac App Store dit facturation gérée par Apple. Si vous avez une carte cadeau App Store, vous pouvez vous en servir pour payer l’abonnement. Si vous n’êtes pas déjà abonné, il y a un mois d’essai gratuit.

L’annulation de l’abonnement se fait donc elle aussi dans les réglages de l’App Store ou du Mac App Store (dans le Mac App Store, cliquez sur votre nom en bas à gauche > puis Afficher les informations > Gérer > Abonnements).

Les mises à jour des applications ne sont pas gérées par Microsoft AutoUpdate mais par le Mac App Store. Les nouvelles versions devraient être distribuées aussi rapidement sur les deux canaux.

Par contre, la boutique d’Apple ne permet pas d’installer les versions bêtas (programme Insider optionnel). Seules les versions stables des applications sont distribuées sur le Mac App Store, indique une FAQ.

Erik Schwiebert, qui travaille sur les applications Microsoft pour les plateformes Apple, donne d’autres détails importants. Il assure que les applications du Mac App Store sont identiques à celles proposées en dehors.

Les règles de sandboxing n’ont pas forcé Microsoft à castrer ses applications, comme cela arrive parfois. Erik Schwiebert explique que Word et les autres sont en fait sandboxés depuis Office 2016. « Nous avons juste fait quelques modifications mineures de sandboxing pour les faire approuver. Ces changements ont d’ailleurs été appliqués aux versions hors Mac App Store », indique-t-il.

Notez que vous pouvez bien entendu utiliser les apps du Mac App Store avec un abonnement souscrit ailleurs. Si vous aviez déjà les apps Office 365 via Microsoft et que vous voulez basculer vers celles du Mac App Store (pour que les mises à jour soient gérées par la boutique, notamment), il faut désinstaller les premières puis installer les secondes. C’est « un peu délicat », de l'aveu même de l'ingénieur de Microsoft, qui promet une documentation à venir.

Pour conclure

Vu l’appétit d’Apple et de Microsoft pour l’abonnement, c’est sans trop de surprise qu’Office est uniquement disponible dans sa formule 365 dans le Mac App Store. Si vous n’avez pas besoin d’utiliser Word, Excel et PowerPoint sur autre chose que votre Mac et votre iPhone, Office 2019 est toujours dans la course.

En revanche, si vous jonglez entre de multiples appareils ou que vous avez un iPad de plus de 10", Office 365 est l’offre la plus appropriée. La disponibilité dans le Mac App Store ne changera pas grand-chose, sinon rien, pour ceux qui étaient déjà abonnés, mais elle facilite l’accès à Office 365 pour les nouveaux venus.


avatar Oracle | 

Moi la question que je me suis posé avec Office 2019 : quelles sont les nouveautés ? j’ai pas vu de différence avec l’ancienne ?

avatar Kounkountchek | 

Office 2019 donne seulement droit à des mises à jour de compatibilité et des corrections de bugs. Pour bénéficier des futures nouveautés développées par l’éditeur, il faudra remettre la main à la poche dans quelques années

avatar charlie105 | 

@Kounkountchek

Oui mais les nouveautés par rapport à 2016?

avatar ArtMacGedon | 

A priori la version 2019 est une version qui apporte les améliorations qui ont été apportées au fur et à mesure à Office 365 mais dont la version 2016 n'a pas bénéficié.

Office 365 est régulièrement mis à jour avec de nouvelles fonctionnalités, pour la licence perpétuelle il faut attendre une révision majeure.

Et comme toujours avec la version Mac, la dernière version en profite pour ne plus tourner sur certaines versions d'OSX qui étaient supportées jusque là. Office 2019 demande maintenant osx 10,11 mini alors que 2016 tournait parfaitement sur osx 10,10...

avatar totoguile | 

@Oracle

J’ai noté le mode sombre, de nouvelles icônes et surtout maintenant tu peux ouvrir un fichier inclus dans un autre fichier (les objets OLE) .

avatar Léopold FEZEU | 

Bonjour,
Je pense qu’il aurait été intéressant de mentionner que la plupart des universités ont signé des conventions avec Microsoft qui permettent aux étudiants d’avoir une version certes tronquée, mais gratuite de office 365.
Par ailleurs, la licence de office 365 est beaucoup moins chère pour les enseignants. Je ne me souviens plus bien du prix, mais de l’ordre de 70€ pour 3 ans, avec installation possible sur trois postes dont les iPad de plus de 10’.

avatar fte | 

@DrStrange

Plus que les universités parfois. Souvent ?

En Suisse, la plupart des écoles professionnelles ont aussi Office gratuitement pour les étudiants ou enseignants (CFC, techniciens bachelor, ingénieurs masters...).

Quant à tronquée, pas spécialement. Ce sont des versions ProPlus là ou j’enseigne, avec les machins collaboratifs.

avatar Léopold FEZEU | 

@fte

Les universités Suisses ont dû mettre plus de sous sur la table dans ce cas.

avatar agrippa | 

@DrStrange

Pour les professeurs il y a aussi office 2019 pour 16€. Complet et pour un poste.

avatar rolmeyer | 

@agrippa

Pas que les profs, si ton boulot a payé un licence Office, il y a un programme peu connu, Office home user program, et tu peux avoir une licence Office pour usage perso. C’est 13 euros.

avatar Kounkountchek | 

A quoi correspond Office 365 Solo à 125€ ?
Je l'ai vu en consultant les fiches des apps Office dans les achats intégrés.
C'est plus cher que la version Personal et aussi que la version Famille.(70€ et 100€)

avatar jm.leb | 

Vive le marketing ou comment faire un catalogue de 30 pages avec soi-disant un seul produit...

avatar Tom Pouce | 

On peut signaler que cette version nécessite au moins Mac OS 10.12

avatar Jeanlucesi | 

Macos 10.6.6 c'est écrit en bas sur le mac store.

avatar Marco787 | 

Office 365 et 2019 nécessitent au minimum macOS Sierra (10.12).

avatar BadTogether | 

Je me suis tellement habitué à Pages et Numbers que je vois pas (pour moi) l’intérêt d’office.

avatar Pyjamane | 

La _vraie_ compatibilité avec un logiciel que tout le monde utilise (y compris, ou surtout, les entreprises). Pages et la compatibilité Word, c'est comme LivreOffice ou OpenOffice avec la compatibilité Word : ça marche quand ce sont des choses simples, mais dès que tu as des documents un peu chiadés, ça part vite en c*uille....

avatar iPop | 

@Pyjamane
ça marche quand ce sont des choses simples, mais dès que tu as des documents un peu chiadés, ça part vite en c*uille....

— peut être qu’il faut apprendre à rester simple ou prendre un autre logiciel plus effectif.

avatar Mac13 | 

@Pyjamane

"LivreOffice" ?

avatar demenla971 | 

C’est le bordel leurs offres je voulais louer ou acheter Microsoft Project Management pour faire mes plannings de chantiers mais leurs offres sont imbuvables entre les solutions disponibles que sur PC les couplements a Office 365 pour louer Project Management et le prix stratosphérique pour la licence perpétuelle je reste sur Fasttrack Schedule

avatar 2505 | 

@demenla971

Quick Plan, Project Management de « Hao Li » https://itunes.apple.com/fr/app/quick-plan-project-management/id621375878?mt=8
Existe sur Mac aussi et franchement le rapport qualité prix est top je trouve. Je ne me sers plus que de cela.
Bonne journée.

avatar demenla971 | 

@2505

Merci beaucoup je vais essayer

avatar Timmy | 

Je n’ai pas Office, alors je vais poser une question bête : quelle peut être l’avantage d’Office par rapport à la suite Apple (Numbers, Keynote, pages et Mail) ?

avatar FredMac92 | 

@Timmy

Moi j’utilise Office, pourquoi devrais je utiliser la suite Apple ?

avatar Timmy | 

@FredMac92

Bien sûr, mais ça n’est pas le sens de ma question. Je reformule, qu’apporte Office en plus de la suite d’Apple ?

avatar macinoe | 

La pérénité et l'interopérabilité déjà.
Tout ceux qui ont misé sur des services ou des logiciels Apple finissent par le regretter amèrement le jour où Apple les lache en pleine nature en abandonnant ses logiciels et leur compatibilités.

Les logiciels Apple n'ont jamais été que des arguments de ventes pour du matériel.
Une fois le matériel vendu, il y a quelques années de support et c'est tout. Ce ne sont pas des valeurs sûres.

avatar pickwick | 

Si vous avez un pc vous pouvez utiliser gratuitement la suite iWork et avec iCloud retrouver vos documents partout sur Mac ou pc

avatar fte | 

@pickwick

"Si vous avez un pc vous pouvez utiliser gratuitement la suite iWork et avec iCloud retrouver vos documents partout sur Mac ou pc "

Quand on a une connexion à internet et, plus délicat, quand iCloud fonctionne.

avatar iPop | 

@fte

En principe, on possède tous un iPhone.

avatar fte | 

@iPop

"En principe, on possède tous un iPhone."

C’est le rêve mouillé d’Apple. La réalité est loin du compte.

Je n’ai pas compris ce que tu voulais dire à part ça.

avatar iPop | 

@fte

Simplement que d’une manière ou d’une autre on a internet.

avatar fte | 

@iPop

"Simplement que d’une manière ou d’une autre on a internet."

Ça m’arrive souvent de ne pas avoir internet... mais ce n’était pas le point gênant. La fiabilité, j’hésite à utiliser ce mot dans ce contexte, d’iCloud est le vrai problème.

avatar iPop | 

@fte

La fiabilité absolue n’existe pas. Pour ma part je n’ai jamais eu de souci avec iCloud quand certain loue Dropbox. Je ne dis pas pas que c’est impossible mais j’ai eu aussi une collègue qui perdait des giga de dossier sur Dropbox. Inutile donc de créer des légendes urbaine.

avatar fte | 

@iPop

"Inutile donc de créer des légendes urbaine."

Si seulement c’en était une...

avatar pim | 

@ Timmy :

Pouvoir ouvrir les documents provenant d'Office et du côté obscur (PC) sans problème. Particulièrement quand l'expéditeur n'a pas incorporé ses polices (qui sont propriétaires). Pour cela, nul besoin d'abonnement, on peut ouvrir les documents avec la suite Office mais on ne peut pas les modifier.

Pour modifier les documents Office sans avoir d'abonnement, il faut avoir un iPad de moins de 10". D'ailleurs, l'iPad 9,7" de 2018 est tellement peu cher, qu'on peut exprimer son prix en années d'abonnement Office 365. Grosso modo il coûte 5 années d'abonnement.

Après, pour comparer chaque suite point à point, je dirais à vue de nez que Word et Excel sont plus complets que Pages et Numbers. En revanche je doute que PowerPoint arrive à la cheville de Keynote. Dans tous les cas, ce n'est pas du tout la même façon de travailler, beaucoup de choses sont plus rapides et plus faciles sur la suite d'Apple.

avatar Timmy | 

@pim

Merci, mais je n’ai pas compris le rapport avec l’iPad.

avatar fte | 

@Timmy

"Je reformule, qu’apporte Office en plus de la suite d’Apple ?"

Une rétro compatibilité avec les fichiers anciens sans faille. Ça peut paraître bête, mais c’est un point essentiel lorsqu’on utilise une suite de logiciels pour créer des documents.

J’ai des fichiers de divers logiciels Apple que je ne peux plus ouvrir. AppleWorks, sans espoir. Anciennes versions d’iWork, j’ai pas mal de soucis. Je n’ai aucune confiance dans les logiciels Apple sur le long terme, et personne ne devrait avoir confiance.

Je n’ai jamais eu le moindre problème de relecture d’un ancien fichier avec Office. Correction, j’en ai eu vers la fin des années nonante, de Mac vers PC. La version Mac faisait des trucs douteux, épisodiquement. Depuis, 0 soucis. Toutes mes archives sont parfaitement lisibles.

Il y a d’autres choses à dire bien entendu. Mais c’est là un argument mortel contre iWork. C’est solution pérenne devant machin de bricolo.

avatar Timmy | 

@fte

C’est un argument de taille. J’ai eu ce problème aussi dans le passé avec des fichiers AppleWorks.

avatar kman | 

Rétro compatibilité sans faille SAUF S’IL Y A UNE MACRO. Ce qui est un beau bordel car les macro creees sur PC ne marchent JAMAIS sur Mac (office 2016 en tout cas...).

avatar glaglasven | 

@Timmy

En entreprises c'est quasiment que du office, ça a le mérite d'être cross platform et sur windows en tout cas les fonctionnalités sont très poussées pour les scripts

avatar Timmy | 

@glaglasven

C’est vrai, j’oubliais le côté entreprise. Merci.

avatar Lonsparks23 | 

@Timmy

Oui j’ai Office 365 au boulot et j’utilise mon Mac. Franchement la synergie entre les différents outils de la suite est pas mal du tout.

C’est mon Mac perso et j’arrive bien à ne travailler que dans le dossier One Drive et faire ma part vie privée / vie pro. Je reçois une PJ dans un mail, il va la mettre automatiquement dans le dossier Attachements de One Drive, que je peux ouvrir avec Word en partagé en temps réel.

Mais contre il y a 128373 fonctionnalités a mon sens inutiles... font que tout est très lourd. Parfois je trouve même moins que la version Online est un poil plus rapide que les clients lourds sur Mac (moins de fonctionnalités certes mais vraiment utiles?).

HS : @MacG, pas d’article sur l’Apple Store de Bruxelles hier ? Je suis étonné.

avatar iValFR | 

@Timmy

Chez moi, le choix s’est opéré au niveau de la compatibilité.
Il peut m’arriver de devoir modifier mes documents sur des Windows disposant d’Office ou de devoir travailler à plusieurs sur un document avec des personnes utilisant Word.
Autrement iWork est très bon

avatar Timmy | 

@macinoe
@iValFR

Merci.

avatar Splinter | 

@Timmy

J'échange beaucoup de fichiers avec mes clients. Au début j'utilisais Pages mais la conversion en .doc ou .docx cause beaucoup de pertes en termes de mise en page.

C'était saoulant, donc j'ai fini par prendre Office.

avatar Timmy | 

@Splinter

C’est vrai, pour un usage privé/familial, iWork est facile à utiliser, et gratuit … pour le boulot, le prix est moins important.

avatar iPop | 

@Splinter

Donc en gros, on vous tire vers le bas avec un logiciel avec moins de fonctions, MS toujours un succès.
Il aurait été plus judicieux de comprendre le Logiciel de Word pour s’adapter.

avatar nomatechapl | 

@Timmy

Les app prises individuellement sont plus développées sur Office, et Outlook n’a pas d’équivalent chez Apple (intégration de Mail, contact, calendrier, notes).
Essayez de faire du mailing ou Emailing avec les app Apple c’est pas prévu...
Sans parler que des clients sur PC qui recevaient mes e-mail envoyés par Apple Mail avaient parfois un mail vide et tout en pj avec des fichiers html en plus...☹️
La synchronisation avec iCloud est ok pour les mails avec Outlook mais pas pour Calendrier ni Contact ni notes...☹️ par contre l’importation des Contacts Apple dans Contacts Outlook est nickel...
Il y a encore du travail entre eux... sans parler que la suite Office sur Windows est plus complète avec l’excellente SGBD Access... Apple vend sa SGBD FileMaker Pro 960€ HT annuel pour 5 utilisateurs ou 2880€ HT en perpétuel... voir https://store.filemaker.com
À cela il faut ajouter des outils de travail collaboratif avec Sharepoint, Exchange...

Pour un usage personnel Pages, Numbers, Keynote sont excellents et peuvent même convenir professionnellement pour des usages courants.
Pour un usage professionnel important ou plus poussé, Office 365 est incontournable... surtout sur PC ? et encore plus en version SAAS qui permet d’étaler les frais et la gestion des groupes avec des droits différents par l’administrateur.

avatar Timmy | 

@nomatechapl

?

avatar supermars | 

@Timmy

« Je n’ai pas Office, alors je vais poser une question bête : quelle peut être l’avantage d’Office par rapport à la suite Apple (Numbers, Keynote, pages et Mail) ? »

Alors les avantages de l’Office sont : usine à gaz peu ergonomique, les virus et les crashs.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR