L’éditeur de sites RapidWeaver 8 en promo pour son lancement

Stéphane Moussie |

La nouvelle version majeure du logiciel de créations de sites web RapidWeaver est désormais disponible. Présenté comme la plus grosse mise à jour jamais proposée, RapidWeaver 8 dispose en effet de nombreuses nouveautés qui devraient faciliter la réalisation de sites.

Le logiciel intègre maintenant un simulateur pour tester son site sur différents terminaux, donne la possibilité de chercher des images libres sur Unsplash et inclut cinq thèmes supplémentaires.

RapidWeaver 8 embarque aussi un générateur de favicons, un éditeur de fichiers .htaccess et un nouveau gestionnaire d’add-ons présenté comme plus pratique. De plus, l’interface a été revue (un mode foncé sera disponible ultérieurement) et les sites créés sont 100 % conformes au RGPD, selon Realmac.

RapidWeaver est en vente sur le site de l’éditeur à 79 $ (69 €) au lieu de 89 $ jusqu’au 28 août. La mise à niveau depuis une version précédente coûte 59 $ au lieu de 69 $ jusqu’à la même date. Une version d’essai est disponible. Le logiciel est uniquement en anglais et demande OS X Yosemite au minimum. Realmac compte le vendre dans le Mac App Store, comme c’est le cas de la version 7, mais il bute actuellement sur la validation.

avatar ckermo80Dqy | 

Avec la généralisation de Wordpress, difficile de trouver encore un intérêt à ce type de softs. Mais bon...

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@ckermo80Dqy
Je suis en train de tester Joomla.
Mais ce logiciel va bien au-delà de mes compétences.
Je cherche un logiciel utilisable sans compétence informatique.
Je crois que Wordpress joue aussi dans la cour des grands
c'est à dire des gens qui sont capable de mettre les mains dans le cambouis .
Des conseils ?

avatar marenostrum | 
avatar eldison | 

@J'en_crois Pas_mes yeux

https://sparkleapp.com/

avatar Enneric2 | 

Celui-ci est pas mal... https://www.webacappella.com/fr/

avatar legallou | 

J''utilise webacappella et j'en ai fait un tutto à l'époque où Apple abandonnait iWeb
http://www.legallou.com/Mac/WebAcappella/wa01.html

avatar legallou | 

J''utilise webacappella et j'en ai fait un tutto à l'époque où Apple abandonnait iWeb
http://www.legallou.com/Mac/WebAcappella/wa01.html

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

Un grand merci à tous ceux qui m'ont répondu.
Je vous souhaite une excellente journée

avatar Gregoryen | 

La gestion du htacces est intéressante ! À tester pour voir si Wordpress est mieux ou pas, mais pour un petit site vitrine ça passe !

avatar jala | 

Au fait si on souscrit à Setapp il est déjà dispo. Malheureusement certains plug-in demandent aussi une maj payante…

avatar marenostrum | 

la faute principale de ce logiciel, adressé aux non initiés, était à l'époque qui générait des pages bizarres (du genre http:// ..../1/12/index.html, ..../1/13/page1.html, page2, page3, etc), des liens de page que google n'arrivait pas indexer du tout. ça veut dire que ton site n'aurait jamais de visites par le biais des moteurs de recherches.
regardez dans la barre de votre navigateur, les liens de ce site, pour comprendre de quoi il s'agit.
et le référencement est le truc le plus important pour un site web. pour en avoir des visites.

avatar michelgoldbergjazz | 

J'utilise Ewerweb :-/

avatar chammer | 

Avant que les critiques fusent en expliquant que les sites statiques ne sont plus d'actualité...
la question n'est pas quel est le meilleur outil ou le meilleur CMS. Le problème est d'exister sur le web avec un budget souvent réduit et parfois nul.
Tout le monde associatif a besoin de tels outils qui sont sûrs, sans abonnement, ni frais de maintenance.
Et le potentiel est immense avec RapidWeaver, qui peut construire des sites de plusieurs centaines de pages, intégrer des CMS, bases de données et blogs.
Un exemple par ici : https://www.toxiplante.fr

avatar pat3 | 

@chammer

la question n'est pas quel est le meilleur outil ou le meilleur CMS. Le problème est d'exister sur le web avec un budget souvent réduit et parfois nul.

Sur ce point, Rapidweaver n’est pas le meilleur choix. Le logiciel n’a d’intérêt qu’avec l’add-on Stacks, de YourHead Software, qui permet de lui ajouter ensuite plein de modules de toutes sortes (les Stacks justement). C’est un peu comme les plug-ins de Wordpress, à part que sans Stacks Rapidweaver n’a pas de gestionnaire de plug-in, et que Stacks est payant, 50€ - et la plupart des Stacks aussi. Tu veux un gestionnaire de blog sur ton site, avec plusieurs contributeurs? C’est aussi un plug-in payant.

Ensuite, sorti des quelques pauvres thèmes fournis pr Realmac, tous les thèmes sont payants entre 20 et 50, voire 70€.

Bref, Rapidweaver a un modèle économique : tout est propriétaire, et tout ajout est payant.

Tout le monde associatif a besoin de tels outils qui sont sûrs, sans abonnement, ni frais de maintenance.

RW a connu des versions hyper plantogènes, et depuis la version 5, toutes les versions majeures ont apporté leur lot de plantages. En plus, il faut mettre à jour Stacks (mise à jour payante) et les stacks qu’on a acheté (mises à jour elles aussi payantes).
Enfin il n’y a pas d’hébergement inclus dans le prix (il faut donc en prendre un et maîtriser sa configuration ftp), et la maintenance du site demande de connaître RW pour comprendre le fonctionnement du site.

Ce n’est certainement pas les besoins du monde associatif… qui a effectivement besoin d’un outil vraiment sûr et hautement maintenable…

Et le potentiel est immense avec RapidWeaver, qui peut construire des sites de plusieurs centaines de pages, intégrer des CMS, bases de données et blogs.

Le problème, c’est que de nombreux CMS savent faire tout ça sans difficulté, gratuitement, en permettant à plusieurs contributeurs de publier sur le site (RW doit être mis à jour depuis l’ordi hôte du logiciel et seulement depuis cet ordi). Et aujourd’hui, le moindre hébergeur propose un site builder en ligne gratuit avec l’offre d’hébergement, avec thèmes à choisir (modèle Wix - mais faut quand même se méfier: Wix et tous ses épigones détiennent vos données, que vous ne pourrez pas migrer si vous voulez changer d’hébergeur).

RW était une solution élégante à l’époque de iWeb, maintenant c’est un logiciel obsolète au modèle économique à la limite de l’arnaque. Je ne comprend pas qu’il y ait encore des gens pour défendre ce logiciel (à moins d’en vivre)…

avatar chammer | 

Je ne demande qu'à apprendre (faire des sites n'est effectivement pas mon travail) et voir des exemples de sites gratuits qui :
- sont mis en ligne en quelques jours tout en offrant la liberté de code et structure
- sont hébergés sans frais (RW est en multi mutualisé car sans besoin de MySql)
- ont des thèmes et fonctionnalités avancées gratuites ou à prix raisonnable, réutilisables sur tous les sites
- ne présentent pas de risques de sécurité sans maintenance et mises à jour régulières.

Et on élimine déjà 1on1, Wix, Pulse..

avatar pat3 | 

@chammer

des exemples de sites gratuits qui :
- sont mis en ligne en quelques jours tout en offrant la liberté de code et structure

Je ne sais pas ce que tu entends par « liberté de code »; peux-tu clarifier?
Si liberté de structure signifie la possibilité de créer des pages et des composants de pages à sa guise, tu pourras trouver plusieurs CMS - Concrete5, à ma
connaissance, fait ça assez bien en natif (c’est un CMS front-end, c’est-à-dire que l’essentiel de la mise en page se fait en visuel sur la page même, une fois posées les bases de la structure via l’interface d’administration). Mais faut essayer, chacun a un rapport particulier aux interfaces.

- sont hébergés sans frais (RW est en multi mutualisé car sans besoin de MySql)

La non plus, je ne comprends pas: hébergé veut dire avec frais, à moins que:
- tu aies toi-même un serveur (mais là tu commences à avoir des compétences techniques d’utilisateur averti)
- tu choisisses un hébergeur gratuit (mais soit c’est risqué, soit c’est celui de ton FAI, qui est limité).
Il existe des sites builders ou des CMS sans bases de données, mais ce ne sont pas nécessairement les plus faciles à héberger (Ghost, par exemple).
Mais surtout, les CMS sont pléthoriques, il faut se lancer dans une recherche et une veille de longue haleine pour en choisir un et s’y tenir. Mes critères de choix sont open-source, auto-hébergeable, une grosse communauté en ligne (et si possible une communauté française), thèmes plug-ins gratuits, gestion de contributeurs qui peuvent publier de manière autonome, ce qui a une époque m’a conduit à Wordpress et Concrete5 - il s’en est développé d’autres depuis, comme Ghost et Jekyll, dont je suis l’évolution, mais qui demande un meilleur niveau de départ que les deux premiers.

- ont des thèmes et fonctionnalités avancées gratuites ou à prix raisonnable, réutilisables sur tous les sites

Des lors que le CMS a une communauté de développeurs et d’aficionados,l’offre et la demande convergent vers le haut et tu auras du choix.

- ne présentent pas de risques de sécurité sans maintenance et mises à jour régulières."

Là aussi, plus il y a de monde, mieux c’est, même si a un certain niveau de célébrité on attire aussi les malandrins du web :-)
Le seul truc à éviter c’est le logiciel prometteur mais non maintenu, dont la dernière mise à jour date d’il y a trois ans et le dernier post de blog annonce la nouvelle version de 2014.

avatar chammer | 

Oui, Concrete5 est probablement la solution la plus élégante.
Cela fait plusieurs fois que j'en ai confirmation, y compris de gens qui connaissent bien RapidWeaver en plus de WordPress, comme tout le monde. Il faut sérieusement que je m'y penche.

avatar babgond | 

Les sites statiques ont l'avantage de se charger très vite (pas d'accès à des BdD)
Niveau référencement, de mémoire, les sites réalisé avec RW6 était bien référencé par Google et Bing.
Pour l'histoire des URL à rallonge, tout cela se règle dans le 1er onglet de l`inspecteur ... bref très bonne nouvelle
PS on rajoute le plugin stacks et hop plaçe à la créativité !

avatar chammer | 

Oui, je constate d'ailleurs que l'on revient pour les petits projets aux sites statiques et CMS "flat" sans base de données. C'est plus rapide, c'est plus sûr, c'est plus facile à maintenir et cela peut s'héberger partout.

avatar chammer | 

Oui, je constate d'ailleurs que l'on revient pour les petits projets aux sites statiques et CMS "flat" sans base de données. C'est plus rapide, c'est plus sûr, c'est plus facile à maintenir et cela peut s'héberger partout.

avatar chammer | 

Oui, je constate d'ailleurs que l'on revient pour les petits projets aux sites statiques et CMS "flat" sans base de données. C'est plus rapide, c'est plus sûr, c'est plus facile à maintenir et cela peut s'héberger partout.

avatar crash_47 | 

WordPress, c’est avec un P majuscule les amis ?

avatar pat3 | 

Sur le site de Sparkle, il y a un article intéressant sur ce que signifie "éditeur de site visuel": l'échelle d'évaluation qu'ils proposent me paraît tout à fait intéressante pour choisir son éditeur, même si l'article est orienté vers les choix de Sparkle (c'est-à-dire un éditeur totalement visuel, sans accès au code), et oublieux des dizaines de solutions existantes.
L'article est en anglais: https://sparkleapp.com/blog/how-visual-is-your-website-builder.html.

Il lui manque à mon avis la question cruciale de la chaine éditoriale du site, c'est-à-dire: qui va publier? Qui va maintenir? Est-ce qu'il y aura plusieurs personnes pour faire l'un ou l'autre? Dès lors qu'on répond oui à la 3e question, il faut se tourner vers un CMS, qui permet la publication et l'administration à plusieurs, depuis un navigateur sur n'importe quelle machine connectée à internet (que ce soit un ordinateur, une tablette ou un téléphone).

avatar vince29 | 

https://sparkleapp.com/blog/how-visual-is-your-website-builder.html

Même pas responsive pour 3 images et du texte au kilomètre.

avatar michelgoldbergjazz | 

J'utilise Everweb que je trouve plutôt simple et qui très bientôt sera responsive également : https://www.everwebapp.com/index.html

Pages

CONNEXION UTILISATEUR