Parallels « écoute ses formidables utilisateurs » et double le prix annuel de sa Toolbox

Stéphane Moussie |

Parallels nous prend pour des truffes. Non content de proposer depuis deux ans une boîte à outils payante à l’intérêt plus que discutable, l’éditeur vient de doubler son prix annuel et présente cela comme avantageux.

La Parallels Toolbox, qui comprend une trentaine d’outils pour le Mac et le PC, passe de 9,99 €/an à 19,99 €/an. C’est plus cher qu’avant ? « Nous avons écouté nos formidables utilisateurs et pris en compte leurs besoins en créant une solution économique parfaite », déclare Parallels. La « solution économique parfaite », c’est la division des outils en trois packs commercialisés chacun 9,99 €/an :

  • Screen and Video Pack : captures d’écran, téléchargement de vidéos, création de GIF…
  • Presentation Pack : modes ne pas déranger / avion / présentations, changement de définition de l’écran…
  • Disk and System Pack : archivage, nettoyage du disque, changement de définition…
La Parallels Toolbox au complet.

Autrement dit, soit vous payez deux fois plus cher pour avoir accès à tous les outils, soit vous choisissez l’ancien tarif de 9,99 €/an mais vous n’aurez plus qu’une fraction de l’ensemble.

Faire payer annuellement des outils déjà intégrés aux systèmes ou facilement trouvables gratuitement était déjà osé, mais là Parallels franchit une nouvelle étape dans la mesquinerie. Précisons que les abonnés ont droit aux outils qui sont ajoutés au fil du temps — encore heureux. Nous avons demandé à l'éditeur si les nouveaux tarifs s'appliquent également aux clients existants et sommes dans l'attente d'une réponse.

Mise à jour le 28 juin : Parallels nous a répondu que les clients déjà abonnés n’auront pas de hausse de tarif lors du renouvellement.


avatar Amaczing | 

La messe est dite !

Par ici les enfants ?

avatar Jeamy | 

Certains vivent dans un monde parallèle habité par des pigeons

avatar SidFik | 

je suis bien content de m'être barré chez leur concurrent :)

avatar clementgonzalvez | 

@SidFik

Quel concurrent?

avatar AngryKiller | 

@clementgonzalvez

VMware sûrement

avatar yopp | 

@clementgonzalvez

VMWare ;)

avatar ysengrain | 

Pardon, on est pas pris pour des truffes, mais pour des quiches

avatar stefhan | 

Ils me font beaucoup penser à feu Quark Xpress et sa désastreuse politique budgétaire aux dongles foireux.

avatar pim | 

Le gros problème, ce n'est pas la politique budgétaire. On veut bien payer, si ça fonctionne. Mais là justement, à part pour faire tourner Windows, ça ne sert à rien. Ce qui fâche avec les autres systèmes, Linux comme macOS (pour faire tourner une ancienne version ou une version beta), c'est la prise en charge graphique, qui empêche toute utilisation normale, tellement elle est bâclée.

avatar lawappe | 

Ça fait 10 ans que Parallels arnaque ses clients. Sans parler du support désastreux. Dès que VMWare Fusion est sorti, j’ai vite changé d’adresse.

Je n’ai jamais compris pourquoi les utilisateurs de Parallels ne se rendaient pas compte de leur sors...

avatar lecapotar | 

Parce qu’il y a un « t ».

Bon, je sors…
?

avatar pat3 | 

@lawappe

"Je n’ai jamais compris pourquoi les utilisateurs de Parallels ne se rendaient pas compte de leur sors..."

Parce qu’on leur a jeté un sort?
Ok, je sors.

avatar oomu | 

Parrallels a écouté ses utilisateurs, qui de toute évidence devait hurler : "plus cher plus cher, y en a marre qu'on soit associé à des pouilleux, yurk !"

Quel Courage !

avatar occam | 

@oomu

L’imitation étant l’éloge le plus sincère, on pourrait arguer que Parallels ne fait que prendre exemple sur une illustre entreprise californienne dont le nom m’échappe, mais dont la philanthropie est connue de tous. Et surtout, le courage. Que Parallels parallélise.

avatar oomu | 

Parrallels a eu son succès parce qu'historiquement, ils étaient plus réactif sur Mac que Vmware et leur hyperviseur un peu plus performant pour la 3D Windows

avatar Strix | 

Alors je ne connais pas Parallels ou autres (n'en ayant pas besoin) mais quand je vois le prix annuel, c'est pas exorbitant si on en a besoin...

avatar switch (non vérifié) | 

C'est un lot d'utilitaires pour Mac si je comprends bien.
Disons que 10 à 15 €/an aurait été plus raisonnable, mais si on utilise tous ces outils, 20 €/an n'est pas un prix annuel abusif.
La plupart des fonctionnalités proposées sont faciles à trouver dans mac OS ou d'autres applications, donc ce que l'on paye là c'est le confort de les avoir regroupées dans un seul menu facilement accessible au lieu d'avoir à farfouiller dans diverses applications.
Et le confort à toujours un prix, n'en déplaise à certains…

avatar Thegoldfinger | 

@Switch

Sauf que ce confort AVAIT DÉJÀ UN PRIX 9€99 !
Et là il triple le prix sans rien ajouter.
Ne t’en déplaise.

Rouhrouuhhh Rouhrouuhhh ?

avatar switch (non vérifié) | 

Ah oui je pige mieux à présent…
Ils ont segmenté l'offre en 3, ce qui leur permet de tripler le prix, donc tout bénéf.
Ce qui est "scandaleux" c'est que le prix de ce type d'applications devrait baisser régulièrement au fur et à mesure que le nombre de licences vendues augmente et que le coût de développement à été "amorti".
Mais bon, personne n'est obligé d'acheter, et on peut surement se concocter un dossier rempli d'alias d'applications utilitaires ou de scripts automator/applescript pour remplacer certains modules proposés par Parallels.
"Masquer ou Afficher le bureau" par exemple est l'affaire d'une dizaine de lignes ApplesSript à trouver sur le net, et faciles à "compiler" en application autonome avec l'Editeur de Scripts.

avatar tbr | 

Quand je pense que Virtual Box, gratuit, répond à quasiment toutes les demandes...

avatar melaure | 

Je l'ai installé pour des étudiants dans ma famille, c'est quand même super mou du genou a coté de Fusion. Et si je suis sur VMWare ce n'est pas par rejet de Parallels, mais parce que c'est un produit bien fini, et surtout que du VMWare j'en utilise partout dans mon infra ... ce n'est pas un produit limité à un OS ...

avatar CorbeilleNews | 

"Faire payer annuellement des outils déjà intégrés aux systèmes ou facilement trouvables gratuitement était déjà osé"

Bah sur mac c'est déjà un peu le cas avec certains éditeurs qui font payer a prix d'or une basique interface graphique pour faire ce que fait souvent de manière plus fiable une ligne de commande avec en moins les options de la commande sur l'interface graphique ...

Le mac est de aussi rempli de pigeons aussi dans ce cas

avatar Giloup (non vérifié) | 

Ils finiront par mette la clé sous la porte.

CONNEXION UTILISATEUR