Back-In-Time 5 explore les sauvegardes APFS

Stéphane Moussie |

Back-In-Time se met à l’heure d’APFS. L’utilitaire spécialisé dans les sauvegardes Time Machine est désormais compatible avec macOS High Sierra et son nouveau système de fichiers. Back-In-Time 5 permet d’explorer les sauvegardes Time Machine APFS, y compris les instantanés temporaires stockés en local.

Cette nouvelle version bénéficie de diverses améliorations visant à faciliter la navigation dans les sauvegardes et la récupération de données : interface rafraîchie (mais toujours éloignée des canons de la plateforme), création d’une copie de toutes les versions différentes de chaque fichier, recherche perfectionnée, outil de comparaison entre deux contenus exportés et entre le contenu du Mac et de la sauvegarde, etc. Elle est aussi utilisable sans les droits administrateur, contrairement à la version précédente.

Back-In-Time 5, qui est en français, coûte 29,99 €. La mise à niveau depuis une version précédente coûte 19,99 €. La version de démonstration limite la restauration de données à la dernière sauvegarde.

avatar vsi | 

Bonjour. Quel intérêt par rapport à l’explorateur time machine de OS X ?

avatar Eltigrou | 

@vsi

Je confirme @YSO.
Super logiciel pour naviguer dans TM.

avatar YSO | 

Il s'appuie son ton TM.
Recherche plus rapide d'un document puisque tu peux visualiser toutes les versions d'un document réalisées via TM et y accéder très rapidement.

avatar C1rc3@0rc | 

@Yso
«Il s'appuie son ton TM.
Recherche plus rapide d'un document puisque tu peux visualiser toutes les versions d'un document réalisées via TM et y accéder très rapidement.»

J’avais acquis Back-in-time a sa sortie, mais je l’avais vite abandonné car il apportait pas grand chose au final.

Pour moi le principe de TimeMachine c’est de rester hyper-simple et minimaliste. Si on a besoin de quelque chose de plus complexe avec plus de fonctionnalités il faut passer sur autre chose, que ce soit un système de backup ou de versionning plus complet.

Ce qui est inquiétant - au niveau de TimeMachine - c’est la prise en charge de APFS. Ce FS pourri digne de WinFS n’arrête pas de poser des problèmes nouveaux et menace l’intégrité des données. Bombich a récemment mis en évidence la corruption des données dans une archive APFS des sparsebundle, image disques qu’utilisent TimeMachine en stockage sur un NAS… Si l’éditeur de back-in-time le met a jour pour supporter APFS c’est mauvais signe…

avatar phil3 | 

@C1rc3@0rc

"Si l’éditeur de back-in-time le met a jour pour supporter APFS c’est mauvais signe…"

Fait pas exagérer non plus. Certes Thierry n'est pas à la pointe sur l'interface, mais niveau fiabilité ses applications ont fait leur preuve. On peut lui reprocher des choses mais il faut rester équilibré.

avatar C1rc3@0rc | 

@phil3

Tu as mal interprété ce que j'ecris: que qui est mauvais signe, c'est APFS avec TimeMachine, vu l'instabilité de APFS... et si les editeurs se mettent a supporter APFS avec TimeMachine c'est que Timemachine va basculer totalement sur APFS, ce qui vu l'ampleur qu'est la catastrophe APFS est une tres mauvaise nouvelle.

Pour l'application, back-in-time je dis juste que la premiere version que j'avais acheté ne m'avais pas convaincu.

Et finalement, je ne critique que tres rarement l'apparence d'un produit ou d'une interface sur un plan esthetique. C'est sur le plan fonctionnel et ergonomique que je critique les interfaces. Celle de back-in-time me semble plutot bien pensée et a deja un avantage: la barre de titre de la fenetre n'est pas remplie d'icones... ce qui est de plus en plus rare.

avatar YSO | 

@C1rc3@0rc

N'exagère pas.
Il n'apportait rien pour toi ! Mais que recherchais-tu exactement ?

Je trouve que TM est excellent, tant pour une réinstallation, que pour un transfert vers un nouveau Mac, que bien évidemment pour des backup incrémentés et retrouver d'anciennes versions d'un document.

Back-in-Time permet de tous les retrouver d'un seul coup, de rechercher sur plusieurs TM (même celui qui n'est pas issu de ton Mac).
Réessaye-le.

Quant à la critique sur sa compatibilité au dernier format : ne pousse pas, il est logique qu'ils s'adaptent aux nouveautés f'Apple.
Si critique il doit y avoir par rapport à ce format, c'est vers Apple qu'il faut te tourner : c'est bien eux qui l'ont adopté 😉

avatar C1rc3@0rc | 

@YSO

Decidement.
Je ne critique pas le logiciel ni l'auteur. Ma critique porte sur Timemachine et son utilisation de APFS.
APFS est un danger majeur pour les données, il faut l'eviter comme la peste. Mettre APFS dans un systeme de backup c'est une ineptie, ineptie qu'Apple semble vouloir imposer.

Que les editeurs de softs suivent Apple sur la folie APFS/MacOS HS et plus encore iOS 11, je suis bien d'accord qu'ils n'ont pas trop le choix et qu'il est difficile de resister a la pression d'Apple dans son diktat pour obliger a supporter QUE la derniere version des OS et les derniers appareils.

Je suis aussi le premier a reconnaître le travail des editeurs qui pallient aux manquement d'Apple en terme de logiciel. Hier encore je saluais l’intégration d'un client FTP dans le Finder. Ça fait aussi des années que j'ai vire le Finder pour utiliser Path Finder, l'exemple de ce que le Finder devrait etre.

Pour Time Machine c'est une excellente fonction jusqu'a aujourd'hui et il faut l'utiliser pour ce qu'il est.
Son objectif c'etait d'offrir un systeme de sauvegarde ultrasimple pouvant palier a l'absence de sauvegarde chez l'utilisateur lambda.
Jobs a voulu qu'il soit ultrasimple... et donc limité.
Si on veut un systeme de versionning plus performant et precis, il y a des outils pour cela.
Si on veut un systeme de backup plus complet il y a aussi des outils pour cela.
La solution d'Apple a le merite d'exister et de remplir son role (jusqu'a aujourd'hui, je le repete),

avatar r e m y | 

@C1rc3@0rc

Comme souvent tu n'as rien compris...
HighSierra, sur les SSD en APFS, crée des instantanés locaux (c'est l'une des fonctionnalités inhérentes à APFS) qui sont utilisés par TimeMachine soit pour revenir instantanément à un instant précédent, soit pour être transférés sur le disque de sauvegarde externe.
Ça n'implique absolument pas que les images disques sparsebundle utilisées par TimeMachine quand la sauvegarde se fait sur un disque réseau (TimeCapsule ou autre) soient converties en APFS, ce qui nécessiterait une réécriture complète de TimeMachine qu'Apple ne semble pas avoir débutée.

Ce sont ces instantanés locaux sur le SSD local que BackInTime sait explorer. Rien de plus!

avatar marc_os | 

Back-In-Time m'a l'air fort intéressant.
Mais alors l'interface, elle est peut-être en phase avec l'interface vieillotte du site de TriEdre digne des années 90, mais elle est d'un lourdingue... un véritable condensé de sapin de Noël. On dirait que développeur croit être toujours sur un écran en 640 x 480 et qu'il veut y caser un maximum de choses. Et pour qu'on y distingue les choux des carottes, il abuse de couleurs différentes, ajoute des titres en texte blanc sur fond noir (!), etc, etc. Vraiment dommage.

avatar padeca | 

@marc_os

Exactement ce que j'ai fait comme expérience. Ai desinstallé

avatar YSO | 

C'est vrai que leur interface (celle-ci, Tri-Backup) pourraient recevoir une touche plus moderne niveau couleur et interface. Quoi que Tri-Backup en a reçu un depuis la v6 ou v7.
Pour le prix : attendez la période des soldes (Pâques je crois et Black friday) pour l'obtenir moins cher.

avatar athao | 

Toujours aussi .ordelique cet interface graphique 😂😂

avatar caissonbulle | 

Non, ce type d'interface n'est plus possible de nos jours !... Désolé !...

Nous avons tous en mémoire des graphismes/interfaces bien plus faciles à lire... et donc plus rassurants !...
Malheureusement, ce soft me semble venir d'un autre temps et n'évoque pas la modernité du moment : peut-il assurer mes besoins d'aujourd'hui ? Surtout sur la problématique très sensible des supports de sauvegarde et des logiciels gérant nos "précieuses" données.

Dommage !...

J'ai eu énormément de plaisir à utiliser, et ce pendant de très, très nombreuses années et il y a très, très longtemps, TRI-CATALOG, outil indispensable à l'époque des disques SyQuest et autre CDs...

;-)

avatar freestef | 

Comment un éditeur peut sortir des mises à jour majeures sans revoir son interface ? C’est d’un moche, même si les applications fonctionnent bien. J’utilise Tri-Catalog qui n’est pourtant pas donné. Même les icônes des applications Tri-Edre sont horribles. Investir 200 € pour faire réaliser une belle icône, est-ce insupportable pour un éditeur ?

CONNEXION UTILISATEUR