Dans la Time Machine #3 : la modernisation grâce à APFS

Antoine Collin |

Time Machine, vous connaissez sûrement, mais savez-vous comment ça marche ? Dans l'article précédent, nous vous avons expliqué comment Time Machine est rapidement devenu indispensable, mais aussi comment un système de sauvegarde pensé en 2007 commençait à montrer ses limites une dizaine d'années plus tard. Analysons les évolutions apportées par Apple pour le moderniser, non sans mal.

Dans la Time Machine
  1. Une problématique vieille comme l'informatique
  2. Une première version ancrée dans son époque
  3. La modernisation grâce à APFS
  4. Quel périphérique pour la sauvegarde ?

Avec macOS Sierra (10.12) en 2016, Apple modifie un petit point qui va véritablement énerver beaucoup de gens parce que, comme parfois, la nouveauté fonctionne mal. L'idée de départ est simple : au lieu de lancer une sauvegarde toutes les heures, l'OS va utiliser le DAS (Duet Activity Scheduler) et le CTS (Centralized Tasks Scheduling) pour déterminer le meilleur moment pour le faire. Pas besoin d'entrer dans les détails ici : les deux daemon de macOS analysent l'usage du Mac selon l’utilisation du CPU notamment et ne permettent la sauvegarde que si la charge processeur est faible.


avatar raoolito | 

passionnant.
je n’ai pas enocre terminé le livre sur BigSur, je me demande si c’est expliqué dedans ^^?

avatar romainB84 | 

@raoolito

Totalement !
Et c’est surtout là qu’on voit que les modifications de macOS chaque année ne s’arrête pas simplement à du tuning d’icônes et de look visuel (même si malheureusement c’est ce que veulent surtout les gens 😕).
J’ai toujours été beaucoup plus fasciné par les techno mis en place (comme core ML, Metal, grand central dispatch, l’APFS etc...) plutôt que par un nouveau look de safari ou des icônes plus « cooooool » des applis d’Apple... mais bon... je suis assez minoritaire je présume ...(suffit de voir que les gens sont comme des dingues quand un iPhone change de look mais n’en ont rien à foutre quand ils changent totalement le fond)😅.

avatar raoolito | 

@romainB84

+1 !
perso j’aime bien les nouvelles tech ET les nouveaux looks :D
apres en ce moment je peux comprendre que pas mal de grogne apparaisse par ci par là, entre les nouveautés de bigsur et la transition, les softs s’adaptent plus ou moins et les bugs pleuvent de tous les cotés. (special bonus track aux softs adobe avec les iGPU intel, sur After effect et photoshop c’est festival)

avatar romainB84 | 

@raoolito

Aucun bug a relevé de mon côté sur mon MacBook Touch bar M1🙂.

avatar mat16963 | 

@romainB84

Non tu n’es pas le seul ! Et sur ce site on est je pense clairement majoritaires (mais pas dans la clientèle d’Apple, évidemment). Et tout ce travail sous le capot montre que macOS n’est pas que du marketing…

Mais bon ces réécritures de briques fondamentales de l’OS entre chaque version majeure me semble parfois largement justifiée (comme Time Machine), mais parfois ça semble juste tout foutre en l’air sans réel gain de performances au final (par exemple les API de conversion jpeg qui semblent avoir subi de gros changements dans Big Sur, causant encore pas mal de bugs même en 11.4 beta). Et c’est ça aussi qui fait que chaque version majeure a au début beaucoup plus de bugs que les versions majeures de Windows qui me semble en général beaucoup plus superficielles (ou concentrées sur des parties spécifiques et très bien définies, faciliant le travail des testeurs. Quand chez Apple à chaque màj de macOS il y a un peu de changements - et donc de bugs -partout).

avatar romainB84 | 

@mat16963

« Et sur ce site on est je pense clairement majoritaires (mais pas dans la clientèle d’Apple, évidemment) »
Je suis d’accord avec l’ensemble de ton commentaire (que tu as très bien analysé au passage !) SAUF sur cette phrase.
Le lectorat ici est surtout des geeks kéké qui ne veulent que du « m’as-tu-vu »… il suffit de voir le fiel craché sur les nouveaux MacBook M1 juste parce qu’ils ont gardé l’ancien châssis… qu’est ce qu’on s’en fou de la coque et de la tronche de l’ordinateur !! SAUF pour les m’as tu vu pour qui la seule chose qui compte est de bien montré qu’ils ont le nouveau produit !! Après c’est leur problème je sais bien, mais je trouve ça un peu triste quand même.

avatar Derw | 

@romainB84

Du coup, ils doivent content les kékés avec le nouveaux iMac ! 😉

avatar BingoBob | 

@romainB84

Entièrement d’accord avec toi. D’ailleurs, une série d’articles abonnés expliquant les grandes avancées techniques des OS serait très pertinente ! :)

avatar DahuLArthropode | 

Merci pour la série d’articles.
J’ai fini par laisser tomber le NAS pour cause de performances désastreuses (plusieurs jours pour un simple nettoyage, historique apparemment vide mettant des plombes à se calculer) et j’ai acheté un petit SSD rien que pour TimeMachine. J’ai lu d’autres témoignages dans ce sens. Depuis, les sauvegardes sont quasi instantanées.
Avez-vous des préconisations à ce sujet? Le problème est-il lié au couple NAS+TM? Y a-t-il des précautions particulières à prendre dans le choix du NAS?
Merci pour vos éclairages.

avatar raoolito | 

@DahuLArthropode

il y a la question de l’APFS aussi, on sait qu’il fonctionne plus lentement sur les HDD normaux. Ensuite le NAS = performances à relativiser. Vous avez testé en speeddisk pour voir ?

avatar DahuLArthropode | 

@raoolito

Mon NAS n’est pas en APFS. L’APFS est plus efficace, certes, mais là, on passe de plusieurs jours à quelques secondes. Idem pour ce qui est de la vitesse du DD NAS par rapport à un SSD. On est dans des rapport de l’ordre des 10**5.
Le NAS fonctionne correctement pour d’autres usages (backup de PC Windows, lecture de vidéos,,,) {je profite de l’occasion pour partager avec vous la virgule de suspension, ponctuation de mon invention}.

avatar raoolito | 

@DahuLArthropode

j’avais remarqué que lorsque l’on fonctionne en reseau, les allers-retours necessaires au bon fonctionnement d’une feature quelconque se demultipliaient fortement. J’entend par là que ce n’est pas une simple copie/lecture, et que de fait TM foncitonne correctement (meme en apfs sur hdd !) en local mais en reseau c’est un calvaire.

avatar frankm | 

C’est clair que Time Machine en APFS c’est je jour et la nuit

avatar maxetlu | 

Bonjour,
Série intéressante mais je me pose une question. J’effectue mes sauvegardes Time machine sur un NAS Synology.
Si je comprends bien, mes sauvegardes se font selon l’ancien système comme Synology ne gère pas l’APFS (pas de snapshot) ?
Du coup si on veut utiliser le système « moderne » c’est obligatoirement un dd/ssd branché en direct sur le Mac ? Pas de solution réseau (hors Time Capsule plus vendue) ?
Merci

avatar LambdaBoss | 

J’étais resté toujours sur Mojave, et je viens de faire le grand saut vers Big Sur … et donc les sauvegardes ( sur un disque extérieur ) faites avec CCC ont quelque peu changé, je me retrouve maintenant avec 2 volumes distincts, l’un Système APFS et l’autre Données APFS.

De plus pour que cette sauvegarde soit bootable, il semblerait que qu’il faille impérativement effacer le disque au moment de la première sauvegarde … pour les suivantes, ce n’est que le volume Données qui est sauvegardé.

En tout cas c’est ce que j’ai compris … !

Qu’en est-il de Time Machine avec cette nouvelle procédure … !?

avatar raoolito | 

@LambdaBoss

je crois me souvenir que BS a converti mon disque HFS+ en APFS :)
sinon la double partition date de Catalina deja

avatar LambdaBoss | 

@raoolito

Oui effectivement la conversion se fait automatiquement … par contre les sauvegardes sous Mojave du disque de démarrage sur un disque extérieur restent en Mac OS étendu (journalisé) sur un seul volume … alors que sous BigSur il y a 2 volumes APFS distincts.

avatar sebasto72 | 

@LambdaBoss

Sur un lecteur réseau, TM crée une image disque, qui sera au format APFS

avatar Lonesome Boy | 

J’avais cru comprendre que lorsque sa sauvegarde TM était stockée sur un disque dur réseau / NAS, étant donné qu’elle l’était sous forme d’image disque, pas besoin de reformater ou faire quoi que ce soit pour profiter des nouveautés liées à l’APFS apportées par Big Sur

avatar Vaenoxis | 

@Lonesome Boy

Hum.. je me demande si il ne faut pas juste formater le disque en réseau en apfs, sinon comment pourra il bénéficier des nouveautés d’apfs s’il reste en hfs+ ?

avatar Lonesome Boy | 

@Vaenoxis

Le format du disque réseau n’a pas d’importance car TM crée et utilise une image disque au format APFS pour les ayvegarded. La seule chose qui importe est que le NAS expose le disque en tant que volume partagé SMB

avatar Vaenoxis | 

@Lonesome Boy

Intéressant merci 👌🏻

avatar Ron Dex | 

@Vaenoxis

Impossible de formater un disque réseau avec un format Apple. Le formatage du disque réseau dépend du serveur. Et quasiment tous les serveurs et NAS sont sous Linux. Donc c’est formaté en EXT4 ou Btrfs pour les plus récents (pas mal de similitudes entre AFPS et Btrfs, notamment au niveau des snapshots)

avatar Ron Dex | 

« Un autre exemple ? Si vous changez le contenu d'une machine virtuelle qui se trouve dans une image disque (le fonctionnement classique), l'ancienne méthode copiera toute la machine virtuelle »

C’est pour cette raison que j’ai configuré Time Machine pour qu’elle ne sauvegarde pas mes machines virtuelles. À chaque fois que j’utilisais une machine virtuelle, Time Machine sauvegardait de nouveau entièrement le fichier, au lieu des modifications. Et comme les machines virtuelles font entre 50 et 100 giga… Ça écrasait toutes mes plus anciennes sauvegardes. C’était devenu ingérable.

Dommage que je ne puisse passer sur Big Sur sur avec mon MacBook Pro 15 Retina de 2012…😢

En tout cas, j’ai maintenant la réponse. Merci pour cet article très instructif.

avatar mat16963 | 

@RonDex

Au cas où il y a des patchs pour quand même passer à Big Sur. Rends-toi sur le forum macg et il y a tout un fil à ce propos 😉 Vu ta machine il ne devrait y avoir aucun problème à faire tourner Big Sur.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR