macOS 10.15.6 corrige le bug touchant les clones bootables

Stéphane Moussie |

macOS 10.15.6, sorti en version finale la semaine dernière, corrige un bug qui affectait la création de clones bootables par les logiciels tiers. Sur macOS 10.15.5, Carbon Copy Cloner, SuperDuper et les autres applications du genre ne pouvaient plus utiliser les firmlinks, des formes de liens symboliques bidirectionnelles, pour créer des clones bootables.

Cela avait poussé les éditeurs à mettre en place en urgence une autre méthode promue par Apple mais ignorée jusque-là pour diverses raisons, dont l'incapacité à dépanner d'éventuels dysfonctionnements.

Finalement, macOS 10.15.6 corrige ce qui était donc un bug et non un changement intentionnel de la part d'Apple — les éditeurs s'étaient posés la question. Sur cette version, les logiciels tiers peuvent réemployer leur méthode éprouvée de création de clones bootables. Une mise à jour de Carbon Copy Cloner (v5.1.20) qui rétablit l'ancienne méthode est d'ores et déjà disponible.

avatar tylerdurden13 | 

Intéressant ces clones bootables.
Combien de temps cela met-il pour faire un clone de 500 Go ou 1 To ?
Quelles sont les stratégies de gestion des clones bootables que vous utilisez / conseillez ? (1 clone par Jour/Semaine sur un NAS ou DD USB, conserver 7 snapshot...)

avatar occam | 

@tylerdurden13

"(1 clone par Jour/Semaine sur un NAS ou DD USB, conserver 7 snapshot...)"

Attention, sur NAS, une sauvegarde, même complète, ne saurait par définition constituer un clone bootable.

Pour le reste, vous trouverez dans le Help du site de Mike Bombich/CCC, chapitre « Sample Usage Scenarios », suffisamment de matière concrète pour vous guider.

Maintenir un clone bootable et, séparément, une sauvegarde incrémentale n’est pas un luxe redondant.

Finalement, votre question initiale quant à la durée du clonage dépend tellement des données matérielles de votre configuration qu’elle équivaut à la question de la durée du trajet Nantes-Bordeaux. La réponse est en fonction du moyen de locomotion, ce qui appelle une précision à la Prévert : à pied, à cheval, en voiture, ou en bateau à voile ?

avatar tylerdurden13 | 

@occam

Merci !

avatar rolmeyer | 

@tylerdurden13

Clone avec SuperDuper que en cas de panne majeure, genre disque corrompu, (jamais eu) ou pour booter sur une autre machine si le mac part en SAV. Donc assez rare, une fois tous les 4 mois, en upgrade incremental. Une fois fini, je vérifie que le clône soit bootable/utilisable car j’ai déjà eu des surprises.
Pour le reste c’est Time Machine pour les datas. (les datas importantes sont sur un disque externe qui est lui même sauvegardé)
Après la stratégie c’est en fonction de type d’usage.
Y a pas de règle.
J’ai oublié je garde assez longtemps un vieux clône en cas de changement d’Os. Certains passages sont douloureux au point d’être obligé de revenir en arrière genre passage à Catalina...☹️

avatar tylerdurden13 | 

@rolmeyer

Merci !

avatar albert13 | 

@tylerdurden13

Pour un premier clone bootable 1To bien plein en SSD externe avec un mac mini 2018 environ 1h1/2c et CCC
Ensuite je fais des sauvegardes régulièrement environ mini 1 fois par semaine ou 15j en fonction du boulot que j’ai fait, ou plus si j’estime que c’est plus secure pour moi.
Et là comme c’est incrémental la copie bootable ne dure que 6mn a 15mn en fonction des changements qui ont été opérés sur le SSD interne du mac
Ais-je repondu à ta question ?

avatar tylerdurden13 | 

@albert13

Interessant, merci Albert !

avatar Rajindael | 

Si je puis me permettre une remarque,après avoir eu le cas cette semaine (magie, macOS 10.15.6 a péter l’OS, et pas que visiblement puisqu’on ma changer la carte mère...).

Ne pas oublier de couper les sécurités de la puce T2 (secure boot), pour ceux qui seraient concernéS. C’est vraiment très con d’avoir tout le matos pour resto, et être incapable de booter à cause d’une option enfoui ☠️
Oui je n’ai pas testé, honte à moi... ca ma finalement pris un peu plus de temps pour remonter la machine.

avatar oomu | 

honte à vous ;)

non + sérieusement, c'est vraiment difficile de penser à toutes les conséquences de SIP et T2. On n'a pas encore tous ces réflexes d' "informatique de (non)confiance".

avatar tylerdurden13 | 

@Rajindael

Si le disque interne est HS on ne peut plus désactiver certaines securite de la puce T2 (secure boot) pour autoriser le disque externe à booter ?

CONNEXION UTILISATEUR