iWork passe au travail collaboratif en temps réel

Florian Innocente |

Apple veut pousser à l’utilisation d’iWork dans les écoles et en particulier en utilisant la collaboration, en temps réel, entre plusieurs utilisateurs.

Une (très courte) démonstration a été faite avec Keynote, employé par plusieurs personnes simultanément, qui chacune ajoutait des contenus. Peu importe que l’on travaille depuis iWork sur son Mac, son iPad, iPhone ou via l’interface web. La démo s'est achevée sans beaucoup plus d'informations.

Cliquer pour agrandir
via : The Verge — Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Tags
avatar Madalvée | 

On aura eu nos miettes pour le Mac.

avatar pat3 | 

A mon avis, on aura droit à un Spécial Event pour le Mac dans le trimestre, pour bien positionner les macs pour les ventes de Noel; et je pense qu'on reparlera d'iWork à ce moment-là…

avatar AirForceTwo | 

Franchement ils auraient pu passer leur temps sur des fonctionnalités moins anecdotiques. C'est beau mais ça va servir à personne ou presque.

avatar LeComFou | 

@AirForceTwo

Comme je suis tellement pas d'accord ! Plus besoin d'utiliser Google document pour faire du travail collaboratif !!!!!!!!!!!! Et ca ... c'est tellement une bonne nouvelle !

avatar Ridge33 | 

C'est poussif la keynote en ce moment.

avatar Mr Bob | 

Logique, Pages suggère de mettre à jour lorsque l'on choisit de partager un document. :)

avatar Manubzh | 

mon dieu.... il était temps
Apple n'arrive même plus à tenir office en respect qui est magistral depuis la dernière version !
RIP iWork

avatar patrick86 | 

@Manubzh :
iWork n'est pas là pour rivaliser avec Office, mais pour contenter ceux qui n'ont pas l'utilité de ce dernier.

avatar pat3 | 

Curieusement, pour moi, c'est RIP Office; depuis que je l'ai viré de mon Mac (trimestre dernier, après une énième merdouille de fichier corrompu), je n'ai plus aucun problème avec les fichiers Word et Excel de mes collègues: je les ouvre sous Pages ou Numbers, je fais les modifs que je veux, j'enregistre une copie Mac pour moi, et j'envoie un export docx ou xlsx. Ni vu ni connu, et confortablement.
Pour les articles et autres travaux un peu longs, je suis passé à Ulysses, qui me permet d'exporter direct pour le web si je veux, ou dans un des formats bureautique qui me sont demandés.
Et cerise sur le gâteau, j'ai redécouvert Pages en traitement de texte (je ne l'utilisais plus que pour le dessin vectoriel, pour des petits travaux genre affichette ou plaquettes). Pour l'intégration des images, c'est juste sans commune mesure avec Word…

avatar en ballade | 

@pat3 :
Tu n utilises pas de macro ceci explique cela. En version light ca te suffit. Office est indetronable pour le moment.

avatar Pieromanu | 

@en ballade :
Je ne suis pas d'accord, je me passe très bien d'office, le trio Scrivener/Mellel/Pages me permet de faire tout ce dont j'ai besoin. Je n'ai gardé qu'une vieille version d'office pour vérifier que les fichiers exportés en Word n'ont pas de soucis. J'aimerai que le reste du monde universitaire et presse vire Word complètement, beaucoup d'éditeurs travaillent toujours avec.

avatar occam | 

@Pieromanu :
Votre expérience concorde avec ce que je recommande à mes étudiants (beaucoup plus conservateurs et frileux que leurs aînés, et beaucoup plus "brainwashed" sur MS Office, si c'est ce qu'on leur a enseigné à l'école). Pour la plupart, l'expérience cruciale, c'est mettre au point une présentation un peu complexe. Ceux qui s'essayent à Keynote ne retournent jamais à Powerpoint.

La deuxième expérience cruciale, c'est de préparer la publication d'ouvrages scientifiques. Word, loin d'être indétrônable (comme l'affirme @en ballade), est invariablement plantogène à partir d'un seuil de complexité suffisant. Pages étant trop léger, il faut rajouter un grand classique à votre panoplie Scrivener/Mellel : Nisus Writer Pro. Il faut avoir essayé Nisus pour savoir combien la production d'un ouvrage complexe peut être jouissive. Quand à la création et à l'utilisation de macros, Nisus peut en montrer un bon bout à Word. L'outil RegEx est imparable.

Pour vérifier l'export en docx, pas besoin de Word, LibreOffice suffit généralement.

Si, un jour, Microsoft parvenait à revoir Office de fond en comble, comme ils le font actuellement avec Windows 10, on pourrait en rediscuter. Entre-temps, Office fait partie du problem set plutôt que du solution set.

avatar patrick86 | 

@en ballade :

"Tu n utilises pas de macro ceci explique cela."

Mauvais exemple : on a Automator et AppleScript sur Mac.

avatar BeePotato | 

@ patrick86 : « Mauvais exemple : on a Automator et AppleScript sur Mac. »

En effet. Rappelons toutefois que ce qu’on peut en faire dépend surtout du dictionnaire AppleScript de chaque application (mais heureusement, les versions actuelles des applications iWork ont un dictionnaire assez fourni).

Un avantage indéniable de ce système de script est qu’il est géré au niveau de l’OS et permet donc, dans un même script, de faire appel à plusieurs applications, pour réaliser des automatisations hors de portée des macros de Microsoft Office.

Et l’ajout récent de la possibilité d’écrire ces scripts en JavaScript plutôt qu’en AppleScript a encore accru l’intérêt de ce système.

avatar en ballade | 

@patrick86 :
"iWork n'est pas là pour rivaliser avec Office, mais pour contenter ceux qui n'ont pas l'utilité de ce dernier."

Euh...tu traduis?

avatar Pieromanu | 

@en ballade :
C'est clair: pour contenter ceux qui n'ont pas l'utilité d'Office. On a pas tous besoin d'une usine à gaz.

avatar Ginger bread | 

@en ballade :
Pr moi c'est tres clair

avatar patrick86 | 

"Euh...tu traduis?"

Achetez-vous un dictionnaire.

avatar curly bear | 

@Manubzh :
De mon côté, la derrière version de Word est quasiment inutilisable. Je suis retourné à la précédente. Le rafraîchissement quand j'ai des images insérées notamment est très aléatoire.
Et PowerPoint continue de faire ce qu'il veut avec les films. Keynote reste très au dessus pour moi.

avatar LeComFou | 

@Manubzh

Bien d'accord ...

avatar thewindwaker | 

Waw on a réinventé Google docs

avatar pat3 | 

Je pense que je ne m'en servirais pas (en collaboratif, je suis toujours dans un parc hétérogène mac/pc)… mais pour les équipes que je connais qui sont en tout Mac, ça peut le faire!

avatar Domsware | 

@pat3

Cela fonctionne aussi via le web.

avatar patrick86 | 

"Waw on a réinventé Google docs"

Non.

avatar LeComFou | 

@thewindwaker

Oué enfin Google Doc quand t'as une connexion pourrie c'est pas top ! I.E, le travail a la fac !

Pages

CONNEXION UTILISATEUR