FileMaker dévoile son offre "Cloud"

Florian Innocente |

FileMaker lance sa plateforme dans le nuage : FileMaker Cloud. Ce service n’est pour l’heure proposé qu’aux clients américains et canadiens mais il a vocation à arriver dans d’autres pays.

Plutôt que de déployer un serveur pour ses applications, FileMaker propose un hébergement sur ceux d’Amazon Web Services. L’opération ne prend qu’une vingtaine de minutes, assure l’éditeur. Le responsable y gagne en sécurité pour son installation ainsi qu’en simplicité pour la gestion des ses applications et utilisateurs, au travers d’une console d’administration.

Des opérations de sauvegardes automatiques sont possibles, tout comme celles de maintenance qui s’exécutent lors des plages horaires les plus calmes. Les applications ainsi hébergées sont accessibles depuis FileMaker Pro, FileMaker Go et FileMaker WebDirect.

En attendant une disponibilité en Europe, on peut aller ici pour voir comment cela fonctionne, savoir de quelle manière basculer sa licence actuelle vers ce nouveau mode opératoire, ainsi que comparer avec l’utilisation de FileMaker Server. Plusieurs vidéos détaillent également cette offre.


avatar Eltigrou | 

Encore 1 cloud ! Il y avait longtemps...

avatar poco | 

@Eltigrou :
La mode pour tirer des revenus récurrents à l'infini...

avatar poco | 

FileMaker largement utilisé dans la gestion de PME et grandes sociétés. On y met tout dedans. Comment peut-on mettre çà sur un Cloud????? Aux US?

avatar MightyMac | 

@poco :
L'offre sera déclinée sur les autres marchés où Filemaker est présent.
Quant à la première question elle mérite en effet d'être posée. En terme de gestion d'infrastructure informatique Amazon est vraiment solide ce qui est plutôt rassurant pour la sécurité des données. En terme confidentialité je suppose que chacun se fera son opinion.

avatar occam | 

FileMaker, filiale Apple à 100%, qui préconise Amazon WS : encore un vote de confiance franc et massif pour iCloud...

D'autre part, au regard de l'évolution de FM Server au fil des ans, cette nouvelle mue n'est que logique. Next stop : FM Go obligé d'aller chercher ses données sur le serveur au lieu d'un transfert local de fichiers. Vous n'avez pas de serveur ? Allez voir ailleurs.

Trente ans de travail avec FileMaker. Maintenant, chaque nouvelle version, chaque nouvelle sur FM tout court, me donne la nausée.

avatar patrick86 | 

"FileMaker, filiale Apple à 100%, qui préconise Amazon WS : encore un vote de confiance franc et massif pour iCloud..."

iCloud propose d'héberger des bases de données telles qu'on peut en construire avec FileMaker ?
C'est nouveau…

Accessoirement, derrière iCloud, en plus des propres serveurs d'Apple, il y a aussi du Microsoft Azure, du Google Cloud Platform et… de l'Amazon WS.

iCloud, c'est du cloud pour "utilisateur final", C'est-à-dire la personne qui utilise un ordinateur personnel.

Amazon WS, c'est du cloud pour les entreprises qui veulent héberger leurs services en ligne quelque part.

avatar occam | 

@patrick86 :

Merci pour cette prise de position.

J'aurais dû savoir que faire un simple billet d'humeur sur un tel sujet, à jeun, c'était risquer le backlash.

Mon 1er propos était de souligner que, justement, Apple ne propose pas de solutions cloud valables pour les utilisateurs professionnels, alors même que iCloud est poussé à outrance. Pire encore, nombre de solutions locales qui fonctionnaient sans problèmes se trouvent désactivées ou entravées au profit d'iCloud.

Avoir FileMaker dans son portefeuille, laisser FM miser à fond sur le cloud et ne pas proposer une solution « maison » pour, au moins, les créatifs indépendants et les PE relève de l'inconsistence la plus béante.
Comment retrouver cette clientèle pour ce genre de services dès lors qu'on l'envoie directement sur Amazon WS ? (Peu importe la localisation effective du hosting ; que ce soit sur Amazon WS ou ailleurs, le portail d'accès aurait dû être marqué Apple, si toutefois Apple prenait cette clientèle encore au sérieux.)

Donc, à votre question ironique : « iCloud propose d'héberger des bases de données telles qu'on peut en construire avec FileMaker ? », la réponse est :
Non, iCloud ne propose rien du tout (quoique ce soit faisable, même si malaisé). Mais iCloud devrait absolument le faire.

Finalement, quand vous affirmez « iCloud, c'est du cloud pour "utilisateur final", C'est-à-dire la personne qui utilise un ordinateur personnel », vous me trouvez en désaccord total.
Tant qu'Apple vend iCloud comme outil de partage et d'échange, il est totalement incohérent de le traiter comme solution mono-utilisateur, mono-poste, mono-engin et mono-app.

Enfin, FileMaker est génétiquement une « end-user database » que l’on peut partager le cas échéant, et non pas une DB client-server. Là encore, il faut savoir ce qu’on vend.

avatar marenostrum | 

La sauvegarde d'une base FileMaker est déjà possible par le biais d'iCloud.
Là il est question de remplacer un serveur FileMaker, pour travailler à plusieurs en ligne.

avatar jojo5757 | 

Le tout cloud commence à être pénible. Le jour où il va y avoir un vrai gros probleme de centre(s) serveur(s), une panne mondiale d'Internet (vu les tests d'attaque actuel...) ou un truc pas prévu, ça va faire mal à certains...

avatar françois bayrou | 

https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89ruption_solaire_de_1989

La prochaine risque de nous coûter cher !

avatar occam | 

@jojo5757 :

http://xkcd.com/1737/

Il suffira de remplacer l'Univers, selon l'idée d'Isaac Asimov évoquée dans le mouse-over-text…

avatar poco | 

Commentaire très lucide.

On "offre" des services aux fainéants moyennant quelques $/€ ou aux grosses sociétés à la recherche de profits à court terme et toutes les brebis montent dans le bateau.

avatar olrik53 | 

Le Cloud a du bon comme du mauvais le chef d'entreprise éclairé choisira la solution la plus adaptée à son corps de métier. Déployer un serveur à son entreprise doit couter fort cher et nécessite une ligne internet à haute vitesse, hélas beaucoup de quartiers en ville (sans parler de la campagne) ont une ADSL poussive. Donc les commerciaux qui souhaitent se connecter depuis l'extérieur risquent d'avoir de mauvaises surprises. Le cloud a le mérite d'exister et peux rendre service. Quant au danger à faire héberger ses données aux USA, je préfère le cloud des USA à celui de la Corée du Nord si je devais choisir (question de point de vue). De plus le cryptage cela existe. Ne soyons ni dupe, ni docile, ni anti USA. Et rien ne nous oblige à choisir le cloud à ce jour.

avatar poco | 

Ceci dit Cloud ou pas si ton commercial est en ADSL poussif il aurea de toute façon de mauvaises surprises.

USA ou Corée du Nord ou France ou autre : Les PME recèlent de tonnes d'informations sensibles. Et non, pas que celles qui travaillent dans la défense, mais TOUTES. Les états s'attaquent aux PME aussi bien qu'aux grands groupes (encore plus facile car souvent plus fragiles) aussi pour en faire profiter leurs sociétés. Et combien de PME sous-traitantes ont des fabrications et des savoirs non maitrisés par leur donneur d'ordre?

avatar Le docteur | 

Souviens-toi de Bento, camarade!

avatar olrik53 | 

Au petit déjeuner ?

avatar Le docteur | 

Non, au moment de payer quoi que ce soit à FileMaker.

avatar olrik53 | 

Bento( ou Benco) c'était une boutade ! ADSL poussive : c'est bien ce que je disais ! La meilleure solution c'est un serveur dans son entreprise NON connecté à internet. Mais alors comment on fait pour s'y connecter depuis l'extérieur ? Ben on le fait pas. Bon je rigole.

avatar MacMarc | 

"Finalement, quand vous affirmez « iCloud, c'est du cloud pour "utilisateur final", C'est-à-dire la personne qui utilise un ordinateur personnel », vous me trouvez en désaccord total.
Tant qu'Apple vend iCloud comme outil de partage et d'échange, il est totalement incohérent de le traiter comme solution mono-utilisateur, mono-poste, mono-engin et mono-app."

Et ce n'est justement pas le cas: iCloud n'est pas du tout mono-engin et mono-app, vu qu'un des intérêts essentiels d'iCloud est de permettre de retrouver via plusieurs applications et/ou travailler sur ses documents, son carnet d'adresse son agenda, ses signets, ses livres quelle que soit la machine qu'on utilise: Mac, iPad, iPhone voire iPod Touch.

avatar MacMarc | 

"Donc, à votre question ironique : « iCloud propose d'héberger des bases de données telles qu'on peut en construire avec FileMaker ? », la réponse est :
Non, iCloud ne propose rien du tout (quoique ce soit faisable, même si malaisé). Mais iCloud devrait absolument le faire."

J'avais aussi un peu espéré quelque chose de ce genre... Même si l'infrastructure à mettre en oeuvre est sans doute toute différente... Et, mais c'était un rêve trop idéaliste, un coût pour l'utilisateur plus sympa que ce qui est proposé depuis l'arrivée des nouveaux tarifs
Mais enfin, mettre en batterie des serveurs FileMaker Pro Server sous Xserve devrait être à la portée d'Apple...

L'avantage de AWS est sans doute qu'ils maîtrisent le Cloud comptine depuis un moment, et pour l'utilisateur occasionnel comme moi, le fait de pouvoir opter pour un payement en fonction de l'utilisation réelle... Le tout étant de savoir ce qu'ils entendent par là exactement car ce n'est pas très clair pour moi...

CONNEXION UTILISATEUR