Google Docs s'enrichit de la dictée vocale et d'autres fonctions

Stéphane Moussie |

Google Docs gagne une fonction de dictée vocale sur le web. Fonctionnant uniquement avec Chrome, elle s'active dans le menu Outils. Après avoir autorisé l'utilisation du micro par le navigateur, une petite fenêtre flottante repositionnable s'ouvre. Un clic sur l'icône de micro et Google Docs est à l'écoute.

La reconnaissance est rapide et assez précise, à condition d'utiliser un micro dédié si on se trouve dans un environnement bruyant. Le micro des écouteurs Apple fait très bien l'affaire.

Sur les documents collaboratifs, il est désormais possible d'avoir l'historique des changements et de savoir qui en est à l'origine. Il faut cliquer sur le bouton « Voir les nouveaux changements » à droite du menu Aide.

Google a par ailleurs ajouté des modèles à ses applications Docs, Slide, Sheets et Forms (sondages). Le tableur s'enrichit au passage d'une fonction Explorer qui crée automatiquement des graphiques à partir des données saisies.

avatar Stanley Lubrik | 

C'est amusant de constater que sur un téléphone Android, on peut depuis un. certain temps, utiliser la dictée vocale de Google dans le Word de Microsoft par la simple utilisation d'un clavier alternatif comme Fleksy (gratuit). Une interopérabilité impossible avec le clavier de base qui désactive l'icône micro dès qu'on sort du champ des applications Google.

Par ailleurs Google a aussi ajouté, à sa panoplie, un moteur de reconnaissance automatique d'écriture cursive multilingue dont je n'ai pas le souvenir d'une news ici.

Un plus pour les usages de travail avec les tablettes. Entre autres si elles doivent s'imposer dans les écoles à la rentrée 2016.

Seul inconvénient, le moteur de reconnaissance d'écriture de Google ne fonctionne qu'en mode on line. Celui de Microsoft fonctionne lui totalement déconnecté. Pour le coup, et dans l'intérêt des pratiques pédagogiques de l'écriture pour les enfants, les tablettes Microsoft seraient un meilleur choix à l'école.

je pense qu'un tel moteur fait défaut sur Ipad. InkWell pour iOS, c'est pour quand ?

Par ailleurs, le pointage à la souris, ou autre dispositif de pointage externe sans fil, est possible avec les tablettes Androïd et Microsoft. Sur mon premier iPad jailbreaké, j'avais pu constater le grand bénéfice de l'apport d'une souris bluetooth dans Pages ou Numbers pour un travail plus productif au clavier. La souris allumée faisant alors apparaitre un pointeur pour naviguer avec précision.

Mais bon, c'est d'abord le prix du IPad qui va être un grand frein sa diffusion en masse en milieu scolaire. Le prix unitaire dés appareils est à multiplier par deux compte tenu des nombreux choix possibles en face.

CONNEXION UTILISATEUR