Delicious Library permet enfin de définir ses propres champs

Anthony Nelzin-Santos |

Delicious Library permet enfin de définir ses propres champs aux côtés de ceux fournis comme « titre », « auteur » ou « genre ». Une fois ces champs définis, ils sont accessibles dans l’éditeur d’objets et peuvent évidemment être utilisés pour trier le catalogue. Les données des champs personnalisées sont gérées comme celles des champs par défaut et peuvent donc être auto-complétées et exportées.

Delicious Monster a profité de l’occasion pour corriger quelques bogues de son catalogueur d’objets, à commencer par celui qui provoquait des corruptions lors de l’importation d’un ancien catalogue. Des problèmes d’intégration avec Amazon ont été résolus, et quelques points d’interface ont été revus pour faciliter la navigation. Cette mise à jour 3.2 est gratuite, l’application elle-même coûtant un peu moins de 20 €.


avatar mcgyver47 | 

Cela existe depuis des années dans DVDPedia ( environ 18€) et quasi parfait.

avatar joneskind | 

Ces étagères en contre-plaqué et cette barre d'outils en forme d'entablement néo-kitsch, comment dirais-je ? C'est de toute bôtéeee...

avatar oomu | 

delicious library 1 et 2 étaient raisonnables

un peu de bois, le tout dans une interface carrée aqua-metal de leopard, okay

mais DL3, je n'ai jamais pu: ici la Folie a remplacé la Fantaisie.

avatar Darth Philou (non vérifié) | 

Eh oui, ils n'ont pas encore intégré que le skeumorphisme avait vécu.

avatar hugome | 

Pareil. J'ai jamais pu me résoudre à y passer.

avatar legallou | 

Moi aussi je recommande DVDpedia, efficace, et des mises à jour gratuites régulièrement.

avatar Istrydhil (non vérifié) | 

Et bien moi je préfère un bon skeumorphisme plutôt qu'un design plat ultra moche et peu intuitif comme celui d'IOS 7 !

avatar skynext | 

@Istrydhil :
Je suis d'accord quand je compare les apps podcast et iBook d'iOS 8 par rapport à leur équivalent iOS 6 je trouve qu'on régresse.Les versions flats sont nettement moins intuitives et cohérentes.

avatar nemrod | 

Mais ce n'est que ton avis ;)

avatar Rez2a | 

L'interface est quand même loin d'être moche, c'est du iBooks ancienne version avec un bout d'iTunes 12 dans le types de média en bas de la fenêtre.

avatar jmquidet | 

J'adore la corniche moulurée du haut, comme celle de l'armoire de Mamie   :D

avatar Mark Twang | 

@joneskind

Pas d'architrave ni de frise, il ne s'agit donc que d'une corniche et non d'un entablement, ce qui ne le rend pas moins kitsch en effet ^^

avatar pat3 | 

Moi ce sui m'a empêché de passer à la version 3 c'est qu'elle n'était pas du tout aboutie à sa sortie. Là on commence à avoir un logiciel enfin fini, et un prix qui est revenu à quelque chose de raisonnable (je crois bien que c'était le double, après la promo de lancement de la version 3. On peut critiquer le look, devenu kitsch, mais le skeumorphisme de Delicious Library à toujours été cohérent dans l'ensemble de l'application, aidant à son ergonomie. L'appli a des fonctions vraiment utiles (reconnaissance de code barre très performantes), et il ne lui manque à mon sens que quelques éléments pour être un logiciel de gestion de bibliothèque complet :
- une plus grande souplesse dans la gestion des prêts (modification de la date de retour par défaut, gestion à la volée des dates de retours),
- la prise en charge des ebooks (et du coup, des différentes boutiques du marché, iBooks et Kindle en tête).

Les facéties d'interface, à côté des fonctionnalités, franchement, c'est peanuts.

CONNEXION UTILISATEUR