Une semaine catastrophique pour iOS 11 et macOS High Sierra

Christophe Laporte |

Dans les annales, le bogue du 2 décembre occupera sans doute une bonne place. Tous les iPhone équipés d’iOS 11.1, soit plusieurs centaines de millions de terminaux, étaient susceptibles de planter à tout moment. Il suffisait pour cela qu’une application se décide à envoyer une notification locale.

Ce sont sans doute de nombreux utilisateurs qui ont été touchés. On a pu le constater dans les commentaires de notre actualité dédiée à ce problème :

Kikila

02/12/2017 - 08:50 via iGeneration pour iOS

Voilà pourquoi je suis réveillé depuis six heures ce matin, mon iPhone pourtant en mode avion ne cessait de vibrer.

Ce matin il n’arrête pas de redémarrer et sa batterie baisse à vue d’œil

captainBDO

02/12/2017 - 08:55 via iGeneration pour iOS

Moi c’était jeudi ... donc rien à voir avec la date.

Sur un trajet Paris Lyon, Waze en route, un appel en cours, à la moindre notification le téléphone redémarrait. 4 fois en 4 heures

VincentGouv

02/12/2017 - 13:27 via iGeneration pour iOS

L’iPhone de mon épouse a eu le souci. Le responsable : les notifications de l’application YouTube.

À noter au passage que certains indiquent avoir eu ce bogue quelques jours en amont. On ignore pour l’heure quelle est la cause technique de ce dysfonctionnement.

Quoi qu’il en soit, Apple était en mode panique ce week-end. C’est probablement la première fois de son histoire qu’elle sort une mise à jour d'un de ses systèmes d'exploitation en plein week-end, mise à jour qui aurait dû sortir aujourd’hui ou demain apparemment. En tout cas, Apple n’a rien vu venir, comme elle n’avait pas vu venir la faille root dans High Sierra, et précédemment le bogue du mot de passe des volumes APFS. En matière de sécurité, l'entreprise vient de vivre une terrible séquence.

Apple va devoir tirer des conclusions de cette cuvée 2017 de système d'exploitation. L’audit mentionné au côté des excuses ne sera sans doute pas de trop. Pour une fois, macOS et iOS sont logés à la même enseigne. Le système d’exploitation des Mac souffrait davantage d’un énorme manque de finitions que de bogues. High Sierra a connu son lot de problèmes depuis sa sortie, mais se présente malgré tout en meilleur état pour l’utilisateur final qu’un système comme Yosemite, par exemple.

C'est certain : Apple va devoir prendre un peu de hauteur !

Le souci avec High Sierra, c’est que derrière la couche de polish, les problèmes ont fini par se voir. Mais surtout, on a l’impression d’assister à un énorme chantier qui ne prendra fin que dans quelques mois quand Apple aura finalisé le passage à APFS. Et plus on gratte, plus on trouve. macOS a inventé un treizième mois à l’année calendaire, c’est peut-être justement ce qu’il manquait à ses concepteurs pour peaufiner le développement d’iOS 11 et de High Sierra.

Avec iOS 11, on a l’impression que c’était tout pour l’iPhone X et que le reste, finalement, était bien accessoire. Apple ne s’en est pas caché d’ailleurs, elle a avoué que ce modèle aurait dû sortir en 2018. Alors pour arriver avec quasiment un an d’avance sur son planning normal, elle a dû faire des sacrifices tant sur le plan logiciel que sur le plan matériel.

Le problème de lenteur des claviers sur les anciens modèles en est la parfaite illustration. Il a fallu attendre plus de deux mois et demi pour que ce bug soit corrigé, alors qu'il aurait dû l'être dès la première mise à jour mineure d’iOS. Et encore, à vous lire, le problème persiste chez certains utilisateurs. Nous avons pu mener des tests sur un iPhone 6 Plus. Oui, cette mise à jour apporte un léger mieux, mais la vitesse d’exécution du clavier est tout simplement indigne d’un terminal iOS.

Enfin pas pour tout le monde encore…

Il est quand même dingue que la même société qui parvient à mettre en place un système de détection faciale 3D qui fonctionne en une fraction de seconde ne soit pas capable de proposer un clavier digne de ce nom sur des terminaux qui étaient il n’y a pas si longtemps que cela les plus rapides du marché.

On l'a déjà évoqué par le passé, mais cette sensation de bêta permanente se sent également au niveau des fonctionnalités. La synchronisation iCloud des messages se fait toujours attendre par exemple. Alors, face à ces soucis, certains réclament qu’Apple fasse machine arrière et cesse de s’imposer des mises à jour annuelles.

Ce n’est pas le sens de l’histoire. Les logiciels évoluent désormais en permanence. On le voit par exemple avec les navigateurs web ou même Windows 10 qui a le droit à deux liftings importants par an. Le souci pour Apple n’est probablement pas de devoir avancer sur tous les fronts en même temps, mais de devoir tout sortir en même temps. L’impression donnée par High Sierra, par exemple, aurait été fort différente si Apple l’avait sorti ces jours-ci.

Au passage, venez nous dire sur ce sondage si vous avez été touché par le bogue du 2 décembre. Pour voter, c’est par ici !


avatar 0lf | 

@JOHN³
Le problème au retour c’est qu’il faut déjà savoir quel soleil suivre.

avatar JOHN³ | 

@JOHN³

Si j’aime bien apple, c’est parce que je regarde avec une certaine gaieté les valeurs et le positionnement qu’elle porte sur de nombreux sujets, mais peu de ça transparaît dans les articles ou les commentaires. Je comprend l’intérêt pour la technologie et les intérêts qui en découlent. Je sais aussi que apple n’est pas une entreprise philanthropique, je reviens assez souvent sur les dégâts qu’elle fait à l’internationale.

Ce sont les préoccupations des geeks de 2017 qui sont alarmantes. Après des millers d’années d’évolution et de philosophie je pensais que ça aurait un peu plus de conscience citoyenne en matière d’achat ou de réflexion personnelle sur l’environnement, concepts qui s’inscrivent dans le fondement du marketing de apple. Sur ça c’est un gros échec. C’est aussi une chose que je respecte, connaître le consommateur et savoir que c’est un imbécile.

#nohate #justanopinion.

avatar niclet | 

@JOHN³

Merci pour cet instant philosophique.

C’est cyber important de ne pas l’oublier ;)

avatar fte | 

@JOHN³

D'un autre côté, on est dépendant de la technologie tous les jours se notre vie pour la plus basique survie. Chaussures, vêtements, chauffage...

Dépendre d'un machin de plus pour trouver son chemin, c'est mineur je dirais en comparaison.

avatar reborn | 

100% emotions ?

avatar kitetrip | 

A force de recruter des gens qui ont eu leur diplome dans des écoles PayToWin...

avatar mahdiassiqilli | 

Mis à part le problème root sur high sierra et l enregistrement du screen sur ios11, j ai connu jusqu’à présent aucun bogue... et tant mieux ?

avatar steph775 | 

@mahdiassiqilli

C'est quand même suffisant comme bug majeur non ?

avatar mahdiassiqilli | 

@steph775

Par rapport aux bogues que les gens subissent, le seul qui me reste c’est l’enregistrement sur ios11... donc bon.

Ah oui et le 13eme mois lol.

avatar daxr1der | 

@mahdiassiqilli

Tu bosses pour Apple toi ?

avatar mahdiassiqilli | 

@daxr1der

J’aimerais bien ??

avatar occam | 

Autre son de cloche, n'est-ce pas, cher Christophe, quand ce ne sont plus seulement les « utilisateurs aguerris » qui en prennent pour leur grade, mais aussi les hoi polloi, et que le tollé se fait général et la risée, mondiale.

Merci tout de même d'être revenu à de plus saines dispositions.

avatar Vinyl | 

Outre le fait que je rencontre aussi pas mal de bugs (lenteur de l’interface par exemple, interface qui met parfois plusieurs secondes à réagir) sur mon iPhone SE, je commence à être très réticent à faire les mises à jour. Par exemple, la mise à jour iOS 11.2 me fait un peur, Je me demande quels bugs vont encore apparaître. C’est désormais plus problème de confiance.

avatar iVador | 

@Vinyl

Il faut foncer sur 11.2 qui résout beaucoup de problèmes

avatar JimmyDrn | 

@iVador

C’est vrai ! La 11.2 aurai du être la 11.0

avatar Vinyl | 

@iVador

Merci pour le conseil. Je teste la maj.

avatar benjamin 77000 | 

@Vinyl

Sur le SE la mise à jour est parfaite .

avatar Vinyl | 

@benjamin 77000

Merci pour le conseil. Ça a l’air beaucoup mieux.

avatar slurp236 | 

Depuis ce matin j'ai mon iPhone 8s avec la dernière version installé qui a des micros redémarrage constant. L'écran devient noir avec la roue grise qui tourne pendant quelques secondes puis l'écran avec la demande code apparait.

Est-ce que cela peut être lié à ces bug ou bien est-ce un problème hardware ?
J'ai un rdv au genius bar demain ...

avatar olivvv | 

@slurp236

Tu ne dois plus avoir ce bug après l’installation d’iOS 11.2

Es tu sur d’être à jour ???

avatar daxr1der | 

Bref, pas besoin de trouver des excuses, tu payes un montant assez élevé, donc les clients sont exigeant, logique en même temps. Puisque Apple montre une image exigeante.

avatar aventurier | 

Une chose est sûre

Les bétas publiques ne dispensent de faire de vrai Q.A avant de lâcher les os dans la nature.

Faut arrêter de faire des économies de bout de chandelles.

Le root m’a tué ..

Heureusement toujours sous sierra

avatar Doctomac | 

"Alors, face à ces soucis, certains réclament qu’Apple fasse machine arrière et cesse de s’imposer des mises à jour annuelles.

Ce n’est pas le sens de l’histoire. Les logiciels évoluent désormais en permanence. On le voit par exemple avec les navigateurs web ou même Windows 10 qui a le droit à deux liftings importants par an. Le souci pour Apple n’est probablement pas de devoir avancer sur tous les fronts en même temps, mais de devoir tout sortir en même temps. L’impression donnée par High Sierra, par exemple, aurait été fort différente si Apple l’avait sorti ces jours-ci."

Je fais parti de ceux qui demandent à Apple de revenir à des mises à jours plus étalées. Notamment pour macOS. Il n'y a aucun sens à proposer une mise annuelle de macOS. Encore une fois, l'époque de la confrontation macOS-Windows est révolue et de toute façon, Microsoft n'innove pas grandement avec Windows (ils ne l'ont jamais fait d'ailleurs).

Les logiciels évoluent maintenant en permanence ? Pour proposer quoi, des bugs. Si on regarde macOS, ces dernières années, le système a proposé peu de grosses nouveautés pour le mac user. Ok, on a eu droit à quelques améliorations bienvenues, les fonctions continuity fort pratiques et le changement d'interface mais Apple ne propose plus de grandes ruptures comme à l'époque.

Par ailleurs, l'histoire n'est que une succession d’événements passées. MacOS X a d'abord eu des mises à jours annuelles (ça se comprenait, il était à ses débuts, il fallait l'améliorer rapidement) mais ensuite Apple est passé à une mise à jour tous les deux ans avec Tiger. D'ailleurs Tiger était un modèle de finition logicielle.

avatar ecosmeri | 

@Doctomac

Qu'il propose des mise a jour annuelles à la limite c'est pas dérangeant. Mais qu'ils obligent à y passer ( soit en installant tout seul vecu sur l'iphone de ma copine, soit en te harcelant de pop up) s'en est une autre.

Et la non possibilité de revenir sur une ancienne version....

C'est du gros foutage de gueule et ca commence a sérieusement me gonfler cette politique. Obligé d'installer un profil tvos sur mon ipad et iphone pour ne pas etre emmerdé par les maj c'est triste.

avatar r e m y | 

@ecosmeri

Avec le dilemme
- soit de rester sur une version iOS n'ayant pas reçu de mise à jour comblant la mega faille du protocole WiFi WPA2
- soit d'opter pour la toute dernière version d'iOS au risque de dégrader l'usage quotidien de son iPhone ou iPad

avatar Doctomac | 

@ecosmeri,

Bien non justement, ces mises à jour annuelles des 4 OS (pas un, 4) représentent un timing trop serré et il manque clairement du temps pour tester et peaufiner les OS.

Par ailleurs, tu confonds l’encouragement à l’obligation. Apple encourage à faire les updates (et bien sûr quand on le fait, il faut être un peu plus béton dans la qualité) mais pas contre, tu n’es absolument pas obligé de le faire.

avatar ecosmeri | 

@Doctomac

C'est quasi une obligation quand tu as une notif tout les jours pour le faire. Je suis desolé. Et ma copine ca s'est installé tout seul en mettant son code

avatar RayD | 

Mouais c'est rageant, mais au moins c'est vite corrigé et oublié.

Alors que mon windows 10 de bureau, cela fait un an que j'attends la correction tous ces bugs merdiques... Apple a encore de la marge pour sombrer.

avatar pocketalex | 

Des bugs sous Windows ?

On nous aurait menti ?

avatar Bloodwave | 

Quels bugs ?

avatar alan1bangkok | 

El Capitan
IOS10
ca baigne

avatar pocketalex | 

+1 El capitan sur toutes mes machines à mon boulot et à la maison, et ça tourne comme une horloge

avatar Athanorian | 

Moi c'est cette lenteur du GPS de l'iPhone X et son imprécision sur Waze qui me fatigue...

avatar JimmyDrn | 

@Athanorian

Il attendent le nouveau satellite à grande précision GONLASS peut être ?

avatar Thibs69 | 

Quoi qu’on dise, le temps de Snow Leopard est bel est bien révolu.

avatar jmtweb | 

Pas du tout d'accord ! J'utilise snow léopard sur un vieil iMac et il tourne comme une horloge. De surcroît, je peux visualiser mes vidéos avec la télécommande grâce à front Row.
Equipé d'un SSD, tout est réactif et pas de bug à l'horizon.

avatar Vaudan (non vérifié) | 

En ce qui concerne high sierra j’avais procédé à une clean install, mais les problèmes étaient toujours présents. Je suis retourné sur sierra, c’est un bonheur.

J’aurais bien mis une évaluation sur le Mac store pour high sierra, mais l’option est désactivée, tu m’étonnes.

avatar narno33 | 

Pas de plantage pour moi , mais ce matin un mail fantomatique daté au 01-01-1970 que je ne pouvais pas ouvrir ( qui a disparu comme il est venu) et quelques heures après la disparition de tous mes messages sms-mms-iMessage... ? iPhone 5s iOS 11.1.2

avatar blitz | 

Perso je trouve que cette version d'iOS est une catastrophe.

- Bugs d'affichage récurrents
- Ralentissements
- Problème du tactile qui ne fonctionne pas sur certaines parties de l'écran par moment
- Ralentissement du clavier
- Calculatrice qui calcule n'importe comment

Ce genre de problèmes c'est exactement ce qui m'a fait passer à Apple et il y a encore quelques temps je trouvais que le prix plus élevé que la concurrence était justifié par l'absence de tout dysfonctionnement.

avatar jazz678 | 

Je n’ai eu aucun des bugs d’écrits depuis qqs jours. Ni sous iOS (11.2) ni sous macOS HS. Aucun.
iPhone 7P/ iPad Air 2/ iMac 27

Mais je dois être l’exception qui confirme ce que beaucoup veulent faire passer pour la règle ?

avatar DarthThauron | 

@jazz678
Tu n'allumes pas ton mac ni tes bidules... ?

avatar jazz678 | 

@DarthThauron

Si si.. tout le temps. 2-3 trucs vraiment mineurs de temps en temps mais rien qui cause une descente d’organes ?

avatar niclet | 

Plus ça va, plus je crois avoir bien fait de ne pas être encore passé à High Sierra. Je n’ai pas vu autant de « bottle-neck » avec une mise à niveau depuis le passage de OS 9 à OSX. Surtout l’effort que les développeurs de logiciels pro de tierce partie doivent déployer pour suivre les nouvelles recettes de la pomme (et je ne parle même pas des recette$). Certains semblent même jeter l’éponge ce qui, perso, me cloue à Sierra pour un bon bout dirait-on.

Je ne dis pas que les innovations de HS sont sans nécessité, mais on se sent “un p’tit peut peinturé dans l’coin”...

avatar Glop0606 | 

La 11.0 était vraiment une catastrophe du moins sur un iphone 6s. Avec les dernières mises à jour ça c'est bien arrangé. On râle, ce qui est légitime, mais bon pour connaître assez bien tous les systèmes, Apple reste loin devant en terme de qualité. Y'a qu'à regarder les forums du Pixel 2 d'Android. Microsoft a pas mal évolué mais leurs mises à jour bi-annuelle amènent aussi leurs lots de problèmes. Pour moi, c'est toute l'industrie high Tech qui déraille a vouloir réinventer la roue chaque année. Perso des mises à jours tous les 2-3 ans me vont parfaitement. Au contraire vaudrait mieux définir des standards matériels/softwares et les paufiner sur le long terme.

avatar N1kod | 

Bien content d attendre 6 mois pour maj ...

avatar dvsn | 

Je pensais ce bug du clavier résolu avec iOS 11.2, mais en fait, non. Il y a du mieux, c'est sûr, mais par moment, la lenteur revient vite au galop, c'est hyper lourd !!!

avatar Bigdidou | 

@dvsn

« Je pensais ce bug du clavier résolu avec iOS 11.2, mais en fait, non. Il y a du mieux, c'est sûr, mais par moment, la lenteur revient vite au galop, c'est hyper lourd !!! »

Absolument, la « lenteur »se réinstalle par moment puis disparait, puis revient.
C’est très problématique.

avatar Paquito06 | 

Une semaine catastrophique? Ca depend comment on voit les choses. Je dirais plutot, Apple vient de demontrer a quel point elle etait reactive en sortant des correctifs, màj, patch, fix, appelez ca comme vous voulez, en un temps record pour palier ces bugs logiciels. Chose qui ne se serait pas necessairement produite avec la concurrence, surtout quand il y a des surcouches logiciel. Certes, Apple devrait rester prudente à tester davantage ses logiciels car cela pourrait lui jouer de vilain tours dans le futur et elle s’en est tres bien tiree cette semaine, a part les quelques utilisateurs de forums specialises comme MacG, personne n’aura rien vu venir.

avatar occam | 

@Paquito06

"Je dirais plutot, Apple vient de demontrer a quel point elle etait reactive en sortant des correctifs, màj, patch, fix, appelez ca comme vous voulez, en un temps record pour palier ces bugs logiciels. Chose qui ne se serait pas necessairement produite avec la concurrence"

Point de vue différencié, qui mérite un commentaire différencié.

La réactivité d'Apple est en net progrès.
Il faut le souligner, cette semaine embarrassante pour Apple tendrait à occulter ce que l'on peut noter de positif.

J'ai encore en mémoire l'époque où Apple se murait dans le silence et donnait l'apparence du déni, et, souvent, du dédain. La réactivité d'Apple est bien nouvelle, et il faut la saluer.

Par contre, la communication et la pédagogie ne suivent absolument pas (un effort singulier d'explication de Federighi mis à part). En ce domaine, Apple ne semble pas encore avoir compris qu'il faut prendre les devants et annoncer soi-même les mauvais pas, si l'on tient à maîtriser sa com'. Apple n'a pas encore digéré la leçon durement apprise par Andy Grove, le patron légendaire d'Intel, lors de l'affaire du "Pentium Bug". « We reacted like engineers. We didn't properly take into account the public's mood. Worst of all, we didn't properly account for the "Personal" in "Personal Computer". When things get personal, a bug is no longer a matter of engineering, it becomes a matter of trust. »

A matter of trust. Plus de vingt ans plus tard, Apple ne semble toujours pas avoir compris que ce qui peut retenir les clients, en cas de coup de vent, ce sont trois choses : la confiance, la confiance, et la confiance. Capital irremplaçable, une fois gaspillé.

Je passe sur l'incurie évidente qui a fait passer ces bugs en premier lieu. On la constate de plus en plus souvent. On a l'impression qu'Apple tient à vérifier en public, une à une, toutes les lois de Murphy.

Dernier point, la concurrence. Si vous visez Android et par là Google, check.

Mais si vous visez aussi Microsoft, je pense que vous avez tort. On assiste à un changement de culture tel que je ne l'aurais jamais imaginé possible. Des bugs qui autrefois m'empoisonnaient la vie pendant des mois sont aujourd'hui résolus dans la journée. N'était l'indescriptible hétérogénéité du hardware desservi par Windows 10, la stabilité serait sans commune mesure avec les versions précédentes. Jaugeant les performances de macOS à cette aune, je pense qu'Apple a galvaudé un de ses atouts majeurs : le soin de détail apporté à l'OS, et la recherche d'une parfaite adéquation entre OS et hardware, s'agissant d'un spectre de machines comparativement très restreint et très homogène.

avatar jazz678 | 

@occam

« J'ai encore en mémoire l'époque où Apple se murait dans le silence et donnait l'apparence du déni, et, souvent, du dédain. La réactivité d'Apple est bien nouvelle, et il faut la saluer. »

Pas d’accord avec vous. Apple s’est toujours attelé à corriger très rapidement les dysfonctionnements à partir du moment où ils étaient identifiés. Cela a toujours été un de leur point fort.
Ce qui l’est moins et là je peux vous suivre c’est le mea culpa, les excuses et l’information dans la foulée sur les mesures internes de contrôle.

Pour les reste ça relève de la perception subjective. C’est comme ceux qui voient du mépris ou qui ont l’impression « d’être pris pour des cons » parce que le prix du bidule a augmenté

Pages

CONNEXION UTILISATEUR