Noreen Krall, l'avocate à la tête de la politique judiciaire d'Apple

Stéphane Moussie |

« Si le litige sur les brevets d'Apple est la "guerre thermonucléaire" sur les technologies et les design de smartphones dont Steve Jobs avait parlé à son biographe, alors Noreen Krall est son Feldmarschall », amorce Bloomberg le portrait qu'il dresse de Noreen Krall, conseillère juridique en chef de Cupertino.

« Elle maîtrise des décisions très importantes, comme quel cabinet d'avocats embaucher, comment gérer les ressources, combien prendre de temps à Tim Cook », explique John Thorne qui travaillait comme avocat pour Verizon. « Il n'y a pas de précédent historique à ce que Noreen Krall est en train de faire », estime-t-il en parlant de la victoire d'Apple face à Samsung. Et de faire de cette femme, placée sous la hiérarchie du vice-président Bruce Sewell, une pièce maîtresse de ce succès.

Mark Chandler, avocat général de Cisco et connaissance de Noreen Krall, ne tarit pas d'éloge lui non plus sur l'employée d'Apple. Pour lui, les gens dans la position de sa consœur doivent être les « maîtres de l'échiquier » avec une capacité d'anticipation « presque paranoïaque ».

Le parcours de Noreen Krall est assez classique. Elle décroche un diplôme en droit à la fin des années 1990 à l'université de Denver alors qu'elle travaille dans le même temps pour IBM, le plus gros possesseur de brevets aux États-Unis. Elle fait ensuite un tour à l'USPTO, l'Office américain des brevets, avant de rejoindre Sun Microsystems où elle occupe le poste d'avocate en chef de la propriété intellectuelle pendant cinq ans.

Une plainte déposée par Network Appliance (NetApp) contre Sun sur la violation supposée de sept brevets sur ZFS est la première affaire dirigée par Noreen Krall. « Elle a fait travailler ensemble les avocats et les ingénieurs, ce qui n'arrive pas toujours dans les entreprises technologiques, pour comprendre comment la technologie a fonctionné et évaluer les forces et les faiblesses des brevets », dévoile Greg Papadopoulos, directeur de la technologie du groupe à cette époque. Un procès qui se solde par un accord confidentiel entre les deux firmes après que Sun a riposté en accusant NetApp d'enfreindre sa propriété intellectuelle.

« Il y avait une blague qui circulait à Sun qui disait que nous étions vraiment contents qu'elle soit de notre côté », raconte Papadopoulos. Mais son rôle à Sun reste limité en l'absence « d'esprit offensif » de l'entreprise, et Apple la débauche en mars 2010, le même mois que le premier dépôt de plainte contre HTC. Période durant laquelle sévit également le procès face à Nokia qui se soldera par un accord à l'amiable à 400 millions d'euros par an.

Celle qui mène à la baguette les actions en justice d'Apple dans plus de trente juridictions aujourd'hui a tout de même rencontré quelques revers, comme dernièrement une plainte contre Samsung rejetée au Japon. Mais rien qui lui enlève son titre de « Juridique 2.0 » que lui attribue Papadopoulos « pour sa capacité à prendre une stratégie juridique à un autre niveau » que tout le monde.

crédit photo : CIP Forum 2009
Tags
avatar liocec | 

"Elle fait ensuite un tour à l'USPTO, l'Office américain des brevets"

Comme ça, il n'y a aucun risque de conflit d'intérêts...
J'ai un pot qui a un pot qui a le pouvoir de, etc....
Je vais me renseigner, j'ai un indic chez l'USPTO...

avatar MacTyger | 

"Elle fait ensuite un tour à l'USPTO, l'Office américain des brevets" J'avoue !
Je n'y avait même pas fait attention...

avatar Indoboy | 

hors sujet; l'Apple Store est fermé ... argh !

avatar Tom.P | 

Imaginez même pas son salaire ^^

avatar Bast6 | 

Suis-je le seul à trouver qu'avec l'accident de Fukushima encore récent, le terme "guerre thermonucléaire" pour un truc aussi futile que des smartphones c'est un peu too much voire légèrement déplacé ? Ou il est trop tôt du matin et faut vraiment que j'aille prendre mon café ? XD

avatar alan63 | 

j.ai mon B.E.PC
si on me me le chourave, je sais à qui m'adresser maintenant

avatar damien83 | 

En tout cas elle m'a l'air compétente !

avatar youpla77 | 

Je suis sur que le CA généré par les procès est plus important que le CA du mac pro...

avatar liocec | 

@tom.p :
'Imaginez même pas son salaire ^^'

Nous c'est des euros / mois, elle c'est des dollars / mots

Snif !

avatar popeye1 | 

Oui, oui, oui et la plainte que vient de déposer HTC pour interdire la vente du iPhone 5 aux US. Si cette plainte aboutit et compte tenu du déclassement d'Apple et Google par Forbes, l'image de marque de notre pomme préférée va en prendre un coup. Si on ajoute les croupières taillées en Europe par Samsung, HTC… sur les smartphones. Enfin, demain soir on verra la réaction d'Apple.

avatar lukasmars | 

"Elle fait ensuite un tour à l'USPTO, l'Office américain des brevets"

Classic move aux us, la pratique des "revolving doors" .

avatar lechat666 | 

@lukasmars : Merci Jean Claude Van damme...trop aware tes sentences en anglais.

avatar RDBILL | 

@liocec :
va dire aux fonctionnaires de l'INPI (équivalent français de l'UPSTO) qu'ils peuvent être soudoyés, juste pour rendre service au pote d'un pote. Tu vas voir comment tu vas te faire remettre en place...

Les colporteurs de la théorie du complot, ça raconte tout et n'importe quoi pour se faire remarquer !

avatar lukasmars | 

@lechat

Ben c'est juste qu'il n'existe aucune traduction correcte en français.
Cette pratique aux US qui consiste a faire la navette entre les grandes administrations et les grandes firmes privées, ça s'appelle comme cela.
Y'a une foule d'expressions idiomatiques qui n'ont de sens que dans leur langue originelle.
Grandi un peu au lieu de faire feu de tout bois.

avatar Mathias10 | 

@Bast6

Oui

avatar liocec | 

@rdbill :
'Les colporteurs de la théorie du complot, ça raconte tout et n'importe quoi pour se faire remarquer !'

Tu viens de quel monde ? Papa Noël ça n'existe plus à ton âge.

Je te fais part de mon expérience de 10 ans dans le domaine de la sécurité routière (alcool au volant en particulier) : toutes les institutions (française et internationales - OIML en particulier) votent des lois, des normes, etc...
pour notre bien être et notre sécurité.
Vas sur le site de l'OIML, voir la composition des comités : il n'y a que des fabricants de systèmes de sécurité (j'en faisait parti - via des commerciaux de ma boîte).
C'est eux qui ont fait voter au gouvernement d'avoir un éthylotest dans chaque voiture, c'est eux qui fixent les règles de qualité, de précision, etc... et uniquement dans leur intérêt !

Ouvre un peu les yeux... Si les institutions étaient clean comme tu le laisse entendre, il n'y aurait plus aucun dictateurs dans ce monde, plus de famine, plus de guerres pour un gisement de pétrole, de gaz ou de minerais...

avatar Armas | 

Cerbère a beaucoup de sang sur les mâchoires.

avatar Spart | 

@ lukasmars

Pas d'équivalent en français de "revolving doors"?

Fichtre, c'est vrai, portes tournantes, c'est en latin.

avatar Johnny B. Good | 

@lukasmars

Y'a pas non plus de traduction pour "classic move", j'imagine...

avatar lukasmars | 

@Jean B Bon
Non ça c'est la résurgence de mon amour immodéré pour le poker :-)

@Spart
Je ne parlais pas du sens littéral .

avatar Zouba | 

« Je suis sur que le CA généré par les procès est plus important que le CA du mac pro... »
Depuis quand un procès génère un CA ? Vraiment n'importe quoi…

Au mieux, on peut tenter d'établir un ratio gain au procès sur pertes de ventes. Et tout porte à croire que de ce point de vue, c'est Apple la grande perdante et Samsung le grand gagnant… et de très très loin si on considère la place que le conglomérat a pu prendre sur le marché grâce à ses copies serviles.

avatar Vincent Letellier | 

@tom.p :
elle touchera un % sur le versement de Samsung....?

avatar Vincent Letellier | 

@Bast6 :
ils ne font que reprendre les propos de SJ même si ceux la te paraisse futiles...

avatar Vincent Letellier | 

@liocec :
'Tu viens de quel monde ? Papa Noël ça n'existe plus à ton âge.
'
je soutiens Rdbill dans son raisonnement et point n'est besoin de faire dans l'agressif si pour autant tu n'es pas d'accord...
Quant aux ethylotest, si ils évitent des morts ou est le mal que des fabricants les imposent...
Tu dénoncés quelque chose auquel tu as participé... C'est très niais !

avatar oomu | 

@Bast6 [11/09/2012 07:50]

"Suis-je le seul à trouver qu'avec l'accident de Fukushima encore récent, le terme "guerre thermonucléaire" pour un truc aussi futile que des smartphones c'est un peu too much voire légèrement déplacé ?"

oui vous êtes le seul. Ce qui s'est passé au Japon n'est pas non plus une guerre thermonucléaire. Et pour rappelle le raz de marée a provoqué plus de destructions et morts que l'accident de Fukushima (aucun mort). Les conséquences du raz de marée sont encore visibles et la reconstruction n'est pas finie. Les conséquences économiques pas encore résorbées.

-
@liocec [11/09/2012 07:11] via MacG Mobile

"Elle fait ensuite un tour à l'USPTO, l'Office américain des brevets"
Comme ça, il n'y a aucun risque de conflit d'intérêts...
J'ai un pot qui a un pot qui a le pouvoir de, etc....
Je vais me renseigner, j'ai un indic chez l'USPTO...
"

mais quel est le rapport avec la choucroute ?!

Tout ce que vous pourriez dire c'est que évidemment qu'une avocate en droit en propriété intellectuelle a un intérêt à l'existence d'un droit en propriété intellectuelle fort.

Mais elle est une "technicienne" du droit, pas une créatrice du droit, pas une politicienne.

L'USPTO engage évidemment des techniciens du droit pour gérer les dépots et conflits.

Elle est donc évidemment toute compétente en technicienne de droit pour une grande entreprise comme Apple.

Cela n'a rien de choquant, ni d'immoral ni de complotiste.

-
du KomPlaut vous en voulez ? ok

Le sénateur George J. Mitchell a été successivement avocat d'affaire, membre du conseil d'administration de Disney et donc sénateur (en plus d'une foule d'autre boulots que j'aurais pu faire au pied levé tel que envoyé spécial au moyen orient).

Si on le chargeait de travailler sur les lois concernant la propriété intellectuelle, son rôle serait problématique, parce qu'il a trop de lien avec le métier d'avocat (et ses prestigieux employeurs) et Disney. Disney qui a un intérêt urgent à un droit + que fort.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR