Windows 11 : Microsoft force à passer par Edge pour ouvrir les liens venant de Teams et Outlook

Félix Cattafesta |

Microsoft continue de forcer Edge auprès des utilisateurs de Windows. Cela fait déjà plusieurs années que le navigateur tente de décourager de télécharger Chrome ou Firefox à l'aide de pop-up et de bannières, et l'entreprise a décidé de passer à la vitesse supérieure. Prochainement, Outlook et Teams vont ignorer le navigateur par défaut défini par l'utilisateur : tous les liens ouverts depuis ces apps invoqueront Edge automatiquement.

Un pop-up sur Edge au moment de télécharger Chrome.

Microsoft semble un peu hésitant sur la manière d'annoncer le changement et tente de faire avaler la pilule en présentant cela comme une nouvelle fonction. En pratique, cliquer sur un lien Outlook ouvrira une copie du mail dans une fenêtre latérale… dans Edge. Il sera possible de changer de navigateur, mais encore faut-il être au courant et aller trouver l'option.

L'entreprise a déjà commencé à prévenir les administrateurs réseau par mail de ce changement qui en agace plus d'un. Ce genre de petite modification n'est pas négligeable pour de nombreux utilisateurs : on peut imaginer que les moins habitués à l'informatique pourront se sentir perdus lorsqu'un navigateur inconnu apparaîtra au moment d'ouvrir un lien reçu par mail ou pendant une visioconférence.

Microsoft semble déployer progressivement cette fonctionnalité pour les utilisateurs de Microsoft 365, et les administrateurs réseau bénéficient d'un préavis de 30 jours avant que la nouveauté ne soit déployée dans Outlook. Ce n'est pas la seule partie de l'OS à ignorer les préférences de l'utilisateur pour imposer Edge : le système de widget de Windows 11 et la barre de recherche ouvrent toujours le successeur d'Internet Explorer, peu importe les paramétrages.

À la sortie de Windows 11, Microsoft avait été vivement critiquée pour avoir rendu le changement de navigateur compliqué par rapport à Windows 10. Microsoft était ensuite revenu sur ses pas… mais continue de miser sur certaines décisions absurdes comme celle d'aujourd'hui.

Source
avatar cecile_aelita | 

Ça manque d’un petit tacle contre Apple dans cet article 🫤.
Là ça ne fait que critiquer Microsoft … bof bof je trouve 🫤!
(Humour hein… évitons de fâcher la team premier degré 😋)

avatar oomu | 

@cecile_aelita

"Safari imposé dans ios, c'est de la merde, bouuuuuh Apple ! Démission !!"

avatar jb18v | 

D'un côté ils ont enfin basculé sur le moteur d'Edge pour le rendu HTML dans Outlook, de l'autre ils forcent ça.. c'est stupide ^^

avatar xfce | 

@jb18v

C’est à dire Chromium. Jusqu’à récemment c’était IE ?

avatar jb18v | 

ah non avant c'était le moteur de Word.. ce qui fait des rendus imprévisibles quand les mails sont faits avec du HTML un peu plus complexe.

avatar xfce | 

@jb18v

Dingue - je n’imaginais pas
Merci !

avatar Sanid35 | 

@jb18v

Merci tu viens de m’expliquer des années d’incompréhension ^^

avatar xDave | 

@jb18v

C’était pas trop tard

avatar Ndrix68 | 

Au boulot, avec la solution Microsoft, plus le choix, Edge et surtout pas possible de modifier la page d'accueil d'un nouvel onglet. Toujours les pubs de Microsoft.
Plusieurs plainte aux IT, mais visiblement, pas possible de modifier cela!
Ça me rends dingue de bouffer leur pub 😡

avatar v1nce29 | 

Leur pub ça ne fait absolument pas pro.

avatar nmo | 

@Ndrix68

l'IT peut modifier la page d'accueil par défaut de Edge.

avatar macbook60 | 

@Ndrix68

Déjà j’avais l’application iOS rapidement pendant un temps la seule pub en haut m embête

avatar oomu | 

@Ndrix68

il est difficile de contrôler l'expérience Microsoft même avec tout le fatras Windows Server, ActiveDirectory et des politiques

- Microsoft est chez elle ! (votre ordi et votre cul SONT le domicile de Microsoft
- Au grès des patch, elle peut changer comme elle communique au sein même de Windows, et il faut que le SI soit constamment à suivre
- ce n'est pas forcément clair.
- c'est rarement une priorité d'un SI / IT.

avatar occam | 

« …tous les liens ouverts depuis ces apps invoqueront Edge automatiquement… »

Heureusement que je lis cette phrase sur iPad, et que l’OS me fait ouvrir tous les liens automatiquement dans Safari.
Toujours.
Sans exception.
N’est-ce pas ?
Hommage appuyé de MSFT à AAPL : eux aussi, ils peuvent clôturer leur verger. On s’inspire des meilleurs.

Dans la série « faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais », l’épisode « il est fortement conseillé au public assis derrière la baie vitrée de ne pas jeter la première pierre ».

avatar oomu | 

@Sgt. Pepper

c'est nul ce réglage !
je préfère me plaindre d'Apple...

avatar koko256 | 

Et quand on a un lieu dans l'app gmail, il ouvre chrome...
En fait ils font tous pareil. Pour être tranquille, lire ses emails avec autre chose... (est-ce que thunderbird ouvre les liens dans firefox ou utilise-t-il le navigateur par défaut ?)

avatar Biking Dutch Man | 

Typique M$. L’autre jour j’ai reçu un message sur mon iPad qui me demandait d’en donner la gestion à mon employeur pour continuer à utiliser Teams. J’ai refusé et ça fonctionne encore, pour le moment. De toute façon on utilise Google meet pour la moitié des vidéo conférences car Teams a constamment des problèmes…

avatar nmo | 

@Biking Dutch Man

rien à voir avec Microsoft pour le coup, mais à une politique de sécurité interne à votre entreprise, qui exige que les terminaux personnels soient enrôlés dans la gestion de flotte afin d'accéder au SI. Tout SI correctement configuré doit exiger cela.

avatar fousfous | 

Sur l'ordi du boulot, EDGE + bloqueur de pub ça fonctionne bien.
Si ça permet de diminuer la prédominance de chrome.

avatar Mageekmomo | 

Ça ne leur a pas suffit une amende record pour concurrence abusive avec Internet explorer ?

avatar Ajioss | 

@Mageekmomo

Je me faisais la même remarque…

avatar Sanid35 | 

@Ajioss

+1 j’ainl’impression de revivre le « monopole IE »

avatar fousfous | 

Sur l'ordi du boulot, EDGE + bloqueur de pub ça fonctionne bien.
Si ça permet de diminuer la prédominance de chrome.

avatar XiliX | 

@fousfous

FireFox forever

avatar ech1965 | 

Sur IOS, c'est une "group policy" forcée par les ADMIN: outlook et teams ouvrent les liens avec edge ( alors que je fais tout avec Chrome: pas moyen de désinstaller safari sur ios... grrrr)
autre policy, "sortir" des choses de outlook et teams est restrient ( copier coller ne marche pas au sortir de outlook...) pour éviter les fuites de données pro dans le tel perso ( byod). moi ça me va du moment qu'on ne me force pas à utiliser safari

avatar Sillage | 

@ech1965

Avec le byod, j’ai un soucis. C’est justement le contrôle de l’entreprise sur mes appareils perso.
Certaines entreprises participent à l’achat d’appareils, mais pas toutes.

Dans ces cas là, je suis contre le byod.

avatar ech1965 | 

c'est ça ou deux smartphones en mains/poche. déjà qu'avec les "mini" qui disparaissent il faut "des grandes poches" ( au sens figuré également)

moi je préfère leur donner outlook teams et edge sur mon iphone que de me trimballer avec deux gros machins dans ma poche au lieu de 1.
De plus, étant malentendant portant les aides auditives MFI, pas certain qu'elles soient "pairables" avec deux iPhones simultanément...

avatar Sillage | 

@ech1965

Le fait d’installer Outlook et Teams ne donne pas accès à l’appareil à l’entreprise. Si ?

Je sais que l’ajout du compte exchange dans l’app native de l’iPhone donne accès à l’entreprise à tout l’appareil. Mais via une app tierce, pas sûr.

L’entreprise forçait un profil afin de pouvoir avoir ses e-mails sur l’iPhone. Je n’avais jamais accepté. Mais avec les apps Microsoft, je serais étonné que l’entreprise ait accès à plus que la seule application…

A confirmer.

avatar oomu | 

@Sillage

c'est l'une des fonctionnalités de Microsoft 365.

Cela existe aussi avec Google Workspace

mais TOUT l'iphone, non ça je ne pense pas.

L'idée est par exemple de pouvoir supprimer tout cache ou copie locale des courriers de l'entreprise quand on désactive le compte professionnel Microsoft ou Google Workspace.

Google Workspace permet de faire détruire les éventuels cache locale au sein des apps Gmail ou Google Drive des données de l'entreprise, si on a activé la gestion de l'iphone via la console Google Workspace.

avatar Sillage | 

@oomu

Ca me semblerait bizarre que via une app tierce ça donne accès à tout.

En revanche, via l’ajout d’un compte exchange, cela donnait les pleins pouvoir à l’entreprise.
Cela avait donné lieu à quelques procès de particuliers contre leur employeur car lorsqu’ils ont quitté la boîte, ils ont vidé le contenu complet de l’iPhone au lieu des seules données de l’entreprise.
Le serveur exchange peut forcer un pop up d’information expliquant cela, ou pas. Et c’est la que ça pose problème, il n’y a rien à valider, à accepter afin de donner les pleins pouvoirs.

avatar nmo | 

@Sillage

en France la loi est simple et claire : l'employeur ne peut pas imposer le BYOD. L'utilisateur des terminaux personnels ne peut se faire qu'avec le consentement des employés.

Par contre, conditionner le BYOD à l'enrôlement des terminaux personnels dans la gestion de flotte est légitime et indispensable pour mettre en œuvre une bonne politique de sécurité. iOS propose un mécanisme d'enrôlement dédié au BYOD, qui cloisonne les données pro/perso et empêche la DSI d'intervenir/accéder à la partie personnelle. Idem sur Android avec le profil professionnel.
Ou à minima pour les apps Microsoft, l'activation des politiques de protection des données.

avatar Sillage | 

@nmo

A l’époque, je me souviens que sinon ajoutait le compte exchange de l’entreprise sur l’iPhone, l’entreprise recevait le droit de supprimer soit le contenu pro, soit la totalité du smartphone.

Avoir un pop up d’avertissement n’était qu’une option.

Avec les applications de Microsoft, telles que Outlook et teams. Quel contrôle cela donne à l’entreprise sur l’iPhone ?

Ils ont accès à quoi que ce soit ? Ou seulement de pouvoir supprimer les données comprises dans l’application ?

Je n’ai jamais voulu mettre le compte exchange du travail sur mon iPhone, car les contacts se retrouvent mélangés, et ça donnait accès complet à l’entreprise. Raison pour laquelle j’ai opté pour les apps Microsoft.

Si tu as des i dos à ce sujet, c’est volontiers.

Je suis par ailleurs aux usa, donc d’autres lois. Et je suis tout à fait d’accord sur le principe de protection des données qui appartiennent à l’entreprise.

avatar oomu | 

@Sillage

"Ils ont accès à quoi que ce soit ? Ou seulement de pouvoir supprimer les données comprises dans l’application ?"

ce sont des questions à voir avec le responsable informatique de votre entreprise.

il y a beaucoup de possibilités, les offres évoluent constamment. il est difficile de répondre pour votre cas.

Aussi, ça ne se fait PAS dans votre dos. Vous êtes nécessairement impliqués dans l'activation de fonctionnalités d'intégration de votre appareil, d'infogérance ou prise de contrôle par le service informatique de votre entreprise.

que ça soit JAMF , Microsoft, Google et d'autres, vous êtes obligés de voir ce qui se met en place.

avatar Sillage | 

@oomu

« ce sont des questions à voir avec le responsable informatique de votre entreprise. »

J’avais essayé, il y a 5-6 ans, de mettre le compte exchanges sur mon iPhone. Mais je l’ai vite enlevé à la vue de l’implication de ce compte dans le système. Or, aucun message spécifique n’apparaissait pour avertir de quoi que ce soit.

J’avais eu contact avec les services informatique. Et ils m’avaient confirmé qu’il suffisait d’un clic pour choisir si seul le contenu exchange ou tout l’iPhone pouvait se faire vider à distance.

Je ne suis pas admin réseau, seulement employé, et pas à l’IT, donc pas au fait des changements.

Mais je vais prendre contact et demander ce qu’il en est avec l’usage des apps Microsoft en lieu et place de configurer le compte exchange.

La seule référence que j’ai trouvée est celle-ci :

https://shawnetuma.com/2016/05/04/can-a-company-remotely-wipe-an-ex-employees-device/amp/

avatar Sillage | 

@oomu

J’ai discuté aujourd’hui avec des membres de l’IT. Outlook et teams par exemple ne permettent pas de supprimer quoi que ce soit sur le téléphone.

Mais dans notre entreprise, on ne peut connecter ces apps sans Authenticator. Et cette dernière requiert un accès root, permettant de tout supprimer.

J’ai jeté un œil à intune! Au début, ça t’indique ce que l’entreprise peut et ne peut pas voir. Ne peut pas voir la localisation d’appareils personnels, mais peut voir celle d’appareils de l’entreprise.
En connectant mon compte, ça devient un appareil d’entreprise ou pas ?
Le fait que l’étape suivante download un profile de l’entreprise, la réponse est là. Ça devient un appareil d’entreprise alors que l’entreprise n’a pas déboursé un centime pour. Donc, ils ont accès à ma localisation en tout temps.

Bref, à faire très attention avec le BYOD, car tout n’est pas forcément bien expliqué. Et je n’ai honnêtement aucun souvenir d’avoir du accepter l’accès root à Authenticator. Mais c’est possible.

avatar oomu | 

@Sillage

le "byod", je ne suis pas contre, à condition que je puisse sécuriser la machine et garantir qu'il n'y aura aucune fuite de donnée par l'employé

cela sous entend: que je fournis la pile de logiciels de sécurité et/ou que j'ai une prise de contrôle sur l'appareil

en pratique, il vaut mieux fournir un outil de travail par l'entreprise et que l'employé n'y mélange rien de personnel.

avatar Sillage | 

@oomu

Je pense la même chose.
Au taf, ils s’étaient intéressé au byod. Mais ils ont vite changé d’avis. On a besoin de machines puissantes (laptop), et la disparité des modèles aurait posé soucis, tout comme le support. Il est plus simple de gérer un parc connu que exotic.

avatar primeweb | 

Edge avec Bing et IA devient quand même nettement plus performant qu'avant. Mais pour ceux qui en ont marre de se voire forcer la main par Microsoft question navigateur et moteur de recherche : https://lecrabeinfo.net/msedgeredirect-rediriger-les-liens-de-microsoft-edge-vers-chrome-firefox.html

avatar Ginger bread | 

En même temps tu t’attendais à ce que Edge te dise de passer sur Chrome ou Safari ou autre ? 🤣

avatar oomu | 

@Ginger bread

oui

je m'attendais à cela

et que l'univers arrête de me prendre la tête.

pas vous ? étrange...

avatar Ginger bread | 

@oomu

C’est pas vrai ? Pauvre Calimero

avatar Arthegor | 

Je ne comprend pas comment une enquête antitrust n’as pas encore été ouverte à ce sujet, surtout que c’est exactement pour ça que MS c’est fait condamné dans les années 2000 (avec internet explorer à l’époque). Donc étant donné qu’on ne peut pas désinstaller edge et surtout que ce dernier se permet même d’afficher des pop up quand on essaye d’installer autre chose.

Sinon pour ceux qui veulent la solution alternative en attendant : Windows 10 IoT entreprise LTSC 2021

C’est Windows 10 mais sans tous les choix douteux de MS, pas de store (on peut quand même l’installer au besoin), Edge est complètement désinstallable, la télémétrie est entièrement désactivable, il as un support jusqu’en 2032, est c’est 100% compatible avec les apps Windows 10 contrairement à un Windows Server par ex.

Bon par contre pour la license c’est assez compliqué à acheter mais bon, a titre éducatif, vu que le processus d’activation repose sur l’HWID comme un windows 10 classique, il est parfaitement compatible avec un certain script dispo sur GitHub (script d’ailleurs qui est même utilisé par des techniciens MS quand ils rencontrent des problèmes d’activation chez des clients)

avatar ech1965 | 

et safari ? il est déinstallable dans macos ou IOS ? même d'autres moteurs de rendus sont interdits dans IOS

avatar Arthegor | 

@ech1965

Apple n'est pas dans le même cas que Microsoft. Microsoft vend son système d'exploitation à des tiers Alors que Apple le reserve uniquement à ces produits. C'est ce qui posait un problème au niveau de l'antitrust dans les années 2000 déjà où Apple n'avait pas été inquiété (en plus de mémoire c'était internet explorer dans les Mac à cette époque).

La situation de Microsoft est d'ailleurs comparable à celle de Google avec Android et l'obligation des application préinstallé Google. À contrario les Surface de Microsoft et les Pixels de Google ne serait pas concerné par un antitrust car ces derniers contiendrait des logiciel développé par le fabriquant du matériel, comme ce qui se fait chez Apple (d'ailleurs Apple vendrait MacOS comme elle l'as fait à une époque lointaine à des tiers elle risquerait tout autant de procès antitrust)

avatar oomu | 

@Arthegor

simple question de redéfinir ce qu'est le Marché ou le statut d'Apple :)

avatar oomu | 

@ech1965

iOS est un problème.

Dont j'espère que la Loi Européenne forcera à corriger.

avatar Glop0606 | 

Et pourtant ça prend pas… chrome reste indétronable. J‘utilise les deux au boulot et je préfère quand même Chrome. Je pense que c’est l’effet copie qui fait que l’on préfère l’original. Autant MS a su très bien profiter de l’effet open AI autant sur d’autres secteurs ils me déçoivent comme Xbox et sa gestion catastrophique de ses studios. Là j’ai envie de dire c’est du MS tout craché où au lieu de penser satisfaction produit en gros que les gens adoptent en conscience on essaie la grosse ficelle…

avatar cecemf | 

Si c’est pas Abu de positon de dominante et anti concurrentiel.

avatar jazz678 | 

@cecemf

Absolument
C’est dans la même logique que l’achat forcé d’une licence Windows lors de l’acquisition d’un pc neuf.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR