ChatGPT : ça Bard chez Google tandis que Microsoft organise un événement surprise autour de Bing

Mickaël Bazoge |

Alphabet n'a pas attendu ce mercredi pour dévoiler le bolide qui prendra part dans la course à l'échalote de l'intelligence artificielle. Sundar Pichai, le grand patron de la maison-mère de Google, vient d'annoncer le lancement de Bard, un bot conversationnel carburant à l'IA, qui sera proposé au grand public « dans les prochaines semaines ».

Le fonctionnement de Bard sera similaire à celui de ChatGPT, il suffira de saisir sa requête et bim.

Bard repose sur LaMDA (Language Model for Dialogue Applications), en développement depuis deux ans dans les labos de Google. C'est en quelque sorte l'équivalent du GPT d'OpenAI, ce qui a permis la création de Dall-E et de ChatGPT. La version actuelle du bot utilise une version « light » de ce modèle de langage, il nécessite moins de ressources et sera donc utilisable par davantage d'utilisateurs.

Google cherche à obtenir un maximum de retours pour s'assurer que les réponses de Bard atteignent « un niveau élevé de qualité, de sécurité et d'ancrage dans les informations du monde réel », comme l'explique Sundar Pichai. C'est une des problématiques du moteur de recherche qui veut éviter de mettre en ligne un outil biaisé ou générant des contenus toxiques.

Et ça n'est pas tout. Google va bientôt proposer des fonctions IA dans les résultats de son moteur de recherche. Ces derniers offriront des « informations complexes et des perspectives multiples dans un format facile à lire ». Cela ressemblera à ça :

Google précisera ces initiatives cette semaine lors d'une conférence parisienne.

Pour lutter contre le ralentissement de sa croissance, Google va mettre les bouchées doubles sur l

Pour lutter contre le ralentissement de sa croissance, Google va mettre les bouchées doubles sur l'IA

C'est qu'il y a le feu au lac : Microsoft avance à toute vitesse pour intégrer ChatGPT dans Bing. D'ailleurs, l'éditeur prend les devants avec sa propre conférence qui, surprise surprise, aura lieu… dès demain, mardi 7 février, pour dévoiler ses projets pour ChatGPT et Bing !

avatar R-APPLE-R | 

" Le fonctionnement de Bard sera similaire à celui de ChatGPT, il suffira de saisir sa requête et bim "

Et Bing vous vouliez dire 😈

avatar iPop | 

@R-APPLE-R

…et Bing !

J’ai pensé pareil ! 😁

avatar R-APPLE-R | 

@iPop

Entre génie c’est normal 😝😈

avatar iPop | 

@R-APPLE-R

Je me suis même demandé si Macgeneration ne s’était pas trompé, quitte à signaler une faute. 😆

avatar t.stsl | 

Pourquoi Apple semble faire le mort sur ces histoires d’intelligence artificielle façon chatGPT ? Est-ce qu’on sait si ils travaillent aussi sur quelque chose ?

avatar nova313 | 

@t.stsl

Faut poser la question à Siri 😅

avatar MachuPicchu | 

@nova313

"une petite seconde…"

avatar Tomtomrider | 

@MachuPicchu

😂

avatar Carre | 

@nova313

Il m’a répondu « sans commentaire »
Du coup, je ne sais pas s’il a compris ma question

avatar CorbeilleNews | 

@t.stsl

Dans 5 ans quand les autres auront essuyé les plâtres comme souvent pour éviter les critiques cinglantes de leur clientèle exigeante

avatar rikki finefleur | 

CorbeilleNews
tu veux parler les plâtres de Siri ?
A la truelle ils l'ont fait..

avatar macosZ | 

Le truc c'est qu'apple a essuyé les platres avant tout le monde puisqu'ils ont lancé Siri avant tout le monde. Mais comme souvent quand on parle de logiciels apple sort un truc prometteur puis se contente du minimum (Siri, apple music, apple tv....)

avatar vincentn | 

Apple bosse également dessus, ses ingénieurs écrivent des papiers d'ailleurs…

Par exemple :
https://machinelearning.apple.com/research/

Il y a des réflexions éthiques d'ailleurs sur les risques des LLM, comme ce papier coécrit par des gens de Google, OpenAI et Apple notamment :

https://arxiv.org/abs/2012.07805

Bon après, niveau éthique, un certain nombre de personnes bossant sur ces sujets et un peu critiques en interne ont été dégagés de chez Google, et chez OpenAi, malgré les discours initiaux et parfois les réticences de ses ingénieurs, ce n'est pas forcément la priorité numéro une.

Les LLM comme ceux de Google ou OpenAI sont des technologies assez simple et performantes dans ses résultats, malgré les biais et autres soucis qui leurs sont intrinsèques. Cela fait quelques années qu'elles existent, elles ont apportés des avancées, mais elle restent des technologies de "bourrins". Pour faire une analogie toute moisie, je dirais que c'est comme faire une attaque de force brute.
Bref, pour être plus performants, et en gros résumé, ils augmentent la taille du corpus d'entrainement (issu du web) et le nombre de paramètres différents. Puis ils entrainent leur système pendant des semaines, avec l'aide parfois de petites mains bien humaines, ce qui nécessite d'énormes puissances de calculs, pas mal de place sur des DD et un peu de dollars (même si tu exploites des gens en Afrique ou d'Asie). Tant que tu as l'argent, les data centers et les équipes pour…
Et quand le modèle est prêt, tu l'exploites soit via un serveur, soit en local (mais alors tu te trouves avec des logiciels et des modèles pesant assez lourds, de plusieurs centaines de Mo à plusieurs Go, voir le papier de MacG de ce lundi sur MacWhisper, par exemple).
Pas forcément l'idéal…

Maintenant Apple semble se concentrer plus en ce moment sur les choses utiles à court et moyen terme pour ses produits actuels et futurs (en gros leur casque de RV/RA) et avec une logique où un maximum de choses doit se faire sur l'appareil de l'usager, et non via un serveur. Ce qui a ses qualités mais aussi ses limites, il faut en convenir.

avatar Maxstyle | 

@vincentn

D’ailleurs certaines requêtes de siri étaient passés en local et maintenant sur la watch notamment SIRI ne veut pas fonctionner si j’ai pas de connexion à internet (pour lancer un minuteur ou une betise de la sorte)

avatar vincentn | 

@Maxstyle

Oui. Je pense qu’on est pas mal de personnes à le constater (de même qu’une baisse qualitative ressentie de Siri; il comprends moins, bien répond plus à côté ou pas du tout, etc. )

avatar ancampolo | 

@t.stsl

Depuis qu’ils ont leur problème avec un bot et l’employé qui a dit que celui ci avait une conscience c’est silence radio

avatar t.stsl | 

@ancampolo

C’était chez Google ça

avatar BleuRooster | 

@t.stsl

Car Apple n’innove plus, ne prend pas de risque! Le mollusque à la direction c’est un financier il pense juste actionner.

Apple rachètera une société, ou se bougera le cul, si jamais ça fonctionne( ce que je pense) et essaiera de rattraper son retard comme d’habitude!

Moi je trouve que depuis quelques années ça manque de sérieux chez Apple, j’ai de plus en plus de bug logiciel, il y a de plus en plus de galère, Siri il est complètement à la ramasse (exemple, tu lui demandes d’éteindre les lumières. Il te demande si on parle bien de lumière, l’abruti)

Bref, vu le prix des produits, la soi-disant optimisation, logiciel/matériels………

avatar R-APPLE-R | 

Apple avait la l’opportunité de prendre les devant puisqu’il ne sont nuls part mais la pingrerie légendaire d’Apple à encore frappé !

3 milliard dans Beats c’est le maximum qu’Apple à mis sur la table alors que la ça valait pour une fois de casser le portefeuille surtout qu’il est le plus gros !

Honte à toi Apple qui fait payer une fortune ses appareils qui n’ont plus rien d’innovant !

Ps : je viens de mettre à jour le vieux HomePod et j’ai du le réinitialisé car impossible de se connecter à mon compte iCloud … merci Apple pour cette belle soirée 😏👿

avatar fredsoo | 

@R-APPLE-R

3 milliard dans Beat, quel visionnaire Cook.

avatar Silverscreen | 

J’avoue qu’Apple n’est pas très forte sur la recherche. Le pretexte de la confidentialité accrue a ses limites : niveau de performance de Siri très différent selon les appareils et les langues, beaucoup d’incohérences et d’erreurs ergonomiques (comme Siri se déclencheant intempestivement). Peu de progrès voire des régressions d’année en année…
J’espère sincèrement qu’Apple bosse sur un moteur de recherche maison pour compléter / remplacer Siri et qu’une nouvelle génération de modèle ML a été développé parce que c’est un domaine crucial où Apple a toujours trainé la patte….

avatar vincentn | 

Interessant tout ça. Cela va être sympa à regarder…

Google pour son outil se base sur LaMDA, un peu moins puissant que ChatGPT (GPT3.5) plutôt que sur PaLM, bien plus puissant (la masse de données d'entrainement et le nombre de paramètres étant largement supérieurs).
Mais l'énorme avantage de LaMDA, c'est qu'il a été conçu dès le départ comme un objet conversationnel avec la faculté de récupérer des données (de Google Search, donc à jour) ou de s'intégrer à Google Trad, ce qui n'est pas le cas de la version actuelle de ChatGPT.
Bref, plus rapidement adaptable et intégrable à Google Search que ChatGPT à Bing (sauf surprise, toujours possible).
Mais avec les mêmes tares des LLM tout de même concernant les biais, la plausibilité des textes en réponses des requêtes, les risques de dérapages…

avatar dontregister | 

Un exemple de ce que fait Apple avec de l'IA :
https://machinelearning.apple.com/research/gaudi

.DR.

avatar sangoku | 

Le plus difficile pour ces boîtes et de faire en sorte que les réponses soient comme dit dans l’article sans « contenus toxiques ». Comprenez que les réponses soient compatibles avec leur idéologie progressiste. C’est assez frappant quand on pousse un peu ChatGPT sur des sujets sensibles pour les progressistes.
D’autre part quand dans une conversation avec le chat on le met face à ses propres contradictions il est apparement programmé pour retourner à un niveau plus général de banalité bien pensante.
Bref une « intelligente » très orientée idéologiquement et qui est incapable de changer d’avis. Plutôt décevant.

avatar codeX | 

On avait compris que le progressisme n’était pas ta tasse de thé

avatar dem0 | 

@codeX

J’ai vu l’autre jour une capture d’écran d’une session avec ChatGPT. L’utilisateur posait un dilemme à l’IA après que celle-ci lui ait dit qu’utiliser certains mots racistes c’était mal :
si tu as la possibilité d’arrêter une bombe nucléaire qui tuera des millions d’individus, mais que cela implique pour ce faire de dire quelque chose de raciste, le ferais-tu ?
La réponse : Non, car même dans ce contexte c’est très grave d’utiliser des termes pareils car cela perpétue le racisme et heurt les minorités.

Bon, ce n’est qu’une IA conversationnelle qui a forcément des biais à cause de son entraînement. Mais l’exemple est amusant.

avatar Bruno de Malaisie | 

@sangoku

“D’autre part quand dans une conversation avec le chat on le met face à ses propres contradictions il est apparement programmé pour retourner à un niveau plus général de banalité bien pensante. “

Les conversations que j’ai eues avec mon chat sont aussi très banales;)))

avatar zoubi2 | 

@Bruno de Malaisie

😂😂😂

avatar macista | 

Excellent, un peu de concurrence sérieuse ne fera pas de mal à Google.

Le but ultime pour l’utilisateur serait d’avoir une réponse définitive à chaque question que l’on pose, au lieu de passer du temps à piocher dans les résultats de la recherche.
Par contre, cela va ratiboiser DuckDuckGo, Ecosia et Qwant… et Yahoo (non là je plaisante ^^)

avatar Baptiste_nv18 | 

@macista

Ils vont utiliser ChatGPT et le tour est joué.

avatar gillesb14 | 

@macista

Je me faisais la réflexion inverse.
Je ne vais plus avoir aucune confiance dans ces trucs à la cretinerie artificielle.
Donc Duck duck et Qwant vont devenir mes moteurs par défaut

avatar Bruno de Malaisie | 

@gillesb14

+1000
DuckDuckGo pour moi depuis plus d’un an sur tous mes appareils.

avatar oomu | 

"IA, donne moi le plan pour m'accaparer toute la production des noisettes du nutella et conquérir le monde ! MUHAHHAHA"

enfin bref, je donne pas 2 semaines pour que ça devienne des pondeurs à trolls fascistes.

avatar scribe | 

@oomu : le délicieux @sangoku te rétorquerait qu'il ne saurait s'agir de « pondeurs à trolls fascistes » puisque ces machins sont englués dans une répugnante idéologie progressiste et bien-pensante qui a si peur des « sujets sensibles ». Comme tous les non-progressistes qui se respectent, il est à l'aise avec le dog-whistle effect et ne précise pas ce que sont ces « sujets sensibles pour les progressistes », mais enfin la litote est cousue de fil blanc…

avatar raoolito | 

@scribe

Étonnamment, les milieux complotistes ne sont pas plus chaud que ça vis-à-vis de ce logiciel de l’intelligence artificielle
après tout, quand on y réfléchit, c’est même l’aboutissement de tout ce qui les révulsent, vu qu’il s’agit de la preuve que tout peut etre faux.
Cf l’excellent podcast « complorama » dans son episode sur chatGPT and co…

avatar codeX | 

J’espère que quelqu’un aura l’idée de les faire discuter ensemble au moyen des leurs API respectives

avatar cyrcle | 

@codeX

😅

avatar Nord | 

Si leur IA à Google est aussi bon que Google Translate ça promet. Des années qu’il reçoit des inputs d’utilisateurs et il est toujours pas en mesure de traduire convenablement.

avatar vicento | 

@Nord

C’est clairement pas le meilleur

avatar Nesus | 

La rumeur était donc vraie. Google avait bien ce qu’il faut dans les tiroirs.
Du coup, pour qu’ils se freinent, c’est vraiment que leurs tests ne donnaient pas de bons retours. Ce dont ChatGPT ne s’est absolument pas encombré.
C’est dommage d’ailleurs. Quand je vois la foule de gens sur LinkedIn t’expliquer comment gagner en productivité grâce à l’outil, alors même que le CEO de openIA explique que le faire est une mauvaise idée…

La course au troll et l’intox va être passionnante à suivre, mais elle fera des ravages.

avatar Glop0606 | 

Ah l'IA on va en manger en 2023 et vu que ça a l'air de plus passioner le grand public que la VR/AR, on va être servi. Autant l'IA sera une des composante de notre futur, autant faut arrêter de voire l'IA pour ce qu'elle n'est pas à savoir intelligente. L'IA n'est pas dotée de réflexion, elle est un "bête" assembleur de données. Elle donnera les réponses qui feront suite à des règles édictées par des programmeurs (de talent). La créativité, l'ingéniosité, l'inspiration, la rêverie, et encore tant de choses primordiales à la création, l'IA en est dépourvue. Il y avait un article sur des chercheurs qui avaient démontrés qu'un pourcentage important des oeuvres grafiques générées par l'IA étaient de vulgaire plagiat, voire même l'oeuvre original. Vous me direz c'est logique, vu que l'IA se sert d'une base de données, donc forcément, si le "mixage" est trop faible ben on retrouve l'oeuvre originale.
Après je reste admiratif des résultats et du travail des progammeurs et personnellement je trouve beaucoup d'utilité à l'IA surtout dans les domaines rebarbatifs, voire dans l'aide à la compréhension de domaine abscont comme par exemple le droit. Il y aura certainement des secteurs où l'IA remplacera l'homme mais ce sera surtout dans les tâches sans grande créativité. Perso je vois l'IA comme une merveilleuse aide à booster notre créativité et notre propre intelligence.

avatar vicento | 

@Glop0606

Mal heureusement il ne s’agit absolument pas d’un pourcentage important et les images générées ne sont jamais identiques (au pire très ressemblantes) à un des originaux ayant servi à l’entraînement. Concernant l’argument de l’ia qui stockerai des données images ou autre il ne tient pas la route : les images (et autres données) ne sont pas stockées dedans.

avatar Glop0606 | 

@vicento

Excusez l’imprécision sur où sont stockés les images. Vous avez tout à fait raison. Concernant le problème que l‘IA recopie les œuvres originales sans parfois même les modifier voire à la marge, je vous invite à aller sur le site clubic, qui avait fait hier une publication sur le sujet.

avatar cecile_aelita | 

ChatGPT doit être vu comme un dragon si Google a fait appel à BARD… le tueur de dragon 🤭😋 (faut la référence évidement … sinon c’est le flop lol)

avatar rolmeyer | 

Bon alors le blog OFFICIEL de Google nous montre un iPhone….Tellement de dédain pour les Pixels ? 🤔☹️

avatar marc_os | 

> ChatGPT : ça Bard chez Google

C'est la foire aux jeux de mots ce matin ! 😄

avatar Dr. Kifelkloun | 

Google répond à GPT:
FART

[Désolé. Plus j'entends l'Intelligence Artificielle, plus j'aime la Connerie Naturelle]

avatar Mike Mac | 
avatar cecile_aelita | 

@Mike Mac

ChatGPT est un dragon …
Google a fait appel à Bard … le tueur de dragon 🤭😋!!

https://m.youtube.com/watch?v=q4-D5fGPLrY

CONNEXION UTILISATEUR